Le roman vrai de Ninon de Lenclos

À propos

«Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu´au printemps », disait la belle Ninon de Lenclos, courtisane du XVIIe siècle adulée par tous les hommes. Michel de Decker dépeint d´une plume joyeuse les aventures amoureuses de cette reine des salons parisiens qui côtoya les plus grands noms de son temps et dont les multiples liaisons, jusqu´à ses 85 ans, défrayèrent la chronique. La belle Ninon de Lenclos, que le temps ne sembla jamais atteindre, fut sans doute la plus étonnante courtisane de notre histoire. Vivre avec Ninon, c´est rencontrer toutes les grandes figures de l´époque qui ont aimé la côtoyer, de Richelieu à la reine Christine de Suède en passant par Molière, Racine, Scarron, la future Mme de Maintenon, Jean-Baptiste Lully et les académiciens de la première heure, tels La Fontaine ou Boisrobert... Au coeur XVIIe siècle, Ninon avait compris que l´égalité des sexes passait par la libération de la femme. Je vois que l´on charge les femmes de ce qu´il y a de plus frivole et que les hommes se réservent le droit aux qualités essentielles, je vais donc me faire homme, consigna-t-elle noir sur blanc. Sa vie durant, elle multiplia les conquêtes. Elle classait ses amants par catégorie, les « payeurs » qui l´entretenaient sans toujours avoir le droit à ses faveurs, les « favoris » qui ne restaient jamais longtemps en place et les « martyrs », amoureux transis. Tout en rebondissements épiques et savoureux, ce récit brosse le portrait d´une femme d´exception, cultivée et indépendante, qui profita des plaisirs de la vie jusqu´à son dernier souffle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782714448620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    172 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    2 526 Ko

  • Distributeur

    Editis

empty