La Martiniere Jeunesse

  • « Le matin dans le mistral, à midi dans le simoun et le soir dans l'harmattan, Cet enfant ne pèse rien, il est le jouet des vents.
    Pas un microgramme, léger comme l'air, Il fait de la voltige dans les ouragans Et si rien ne souffle il se pose doucement, Au hasard quelque part sur terre ».
    Cet album envoûtant nous rappelle que nous sommes tous, d'où que l'on vienne, d'humbles créatures à la poursuite du bonheur ; un bonheur qu'on pourrait appeler le sens de la vie. Éric Puybaret transmet un message de fraternité car cette quête universelle rassemble plus qu'elle ne divise l'humanité.
    Un texte poétique, servi par des illustrations aériennes.

    Sur commande
  • Cette nuit-là, la grande histoire, celle que l'on apprend dans les livres, entre en collision avec la vie ordinaire d'un enfant. Elle se dresse entre son meilleur ami et lui sous la forme d'un mur construit sous ses fenêtres et qui coupe sa ville en deux. Mais il y a ces mots qui résonnent, entêtants, « Tu n'es plus mon ami ! », et les élèves qui ne reviennent pas en classe le lendemain.
    Puis la vie, hésitante, reprend son cours et chacun s'habitue à la présence froide du mur. Jusqu'à ce qu'un soir, le garçon décide de franchir ce bourrelet de béton pour retrouver son ami...

    Sur commande
  • Toute sa vie, Rodrigo a arpenté le monde, voyageant léger, avec pour seuls biens un paquet de feuilles et une boîte d'ébène empaquetés dans le châle de sa mère. Quand ses pieds n'ont plus pu le porter, il est rentré se reposer dans la vieille maison de son enfance traversée par le vent.
    Un beau jour, Pablo, un petit garçon, se plante devant lui et lui pose des questions sur ses voyages. Et ce jour-là comme les suivants, Rodrigo lui raconte comme le monde est beau.
    Bientôt, les camarades de Pablo se joignent à lui pour écouter les récits merveilleux du vieil homme et apprendre à faire des oiseaux de papier...
    Un conte d'une infinie poésie sur la transmission, le temps qui passe, la beauté du monde, qu'il faut savoir regarder sans vouloir le conquérir...

    Sur commande
  • " Ce n'est plus moi qui t'offrirai des friandises, mais dans ta mémoire, j'ai placé d'autres gourmandises... Mange la vie, mords dedans. Moi, j'ai laissé mon âme au Vent...
    Je me sens plus léger maintenant, je peux à chaque instant voyager, partir, revenir, c'est amusant ! Tu ne peux pas m'attraper, tu ne peux pas me tenir, mais si tu fermes les yeux, tu peux toujours me sentir... ".
    Un extrait de ce texte, qui nous renvoie tous à la disparition d'un être cher... Envoûtant et captivant, il est magnifiquement servi par les illustrations très douces et légères d'un grand artiste.
    Petit plus : un sachet de graines d'immortelles est collé à l'intérieur du livre. Les enfants peuvent les planter, en suivant les indications données, et ainsi les voir naître, grandir, et ne jamais mourir...

    Sur commande
  • Enfin la suite et fin d'Alice au pays des Merveilles !

    En 2015, pour saluer les 150 ans de ce classique culte, était paru Alice au pays des Merveilles, Dans le terrier du lapin blanc, qui revisitait les cinq premiers chapitres des fameuses aventures d'Alice. Elles trouvent aujourd'hui leur conclusion dans ce nouvel album: Alice au pays des merveilles, À l'heure du thé avec le chapelier. Éric Puybaret offre avec cette adaptation pour les plus jeunes lecteurs une entrée idéale au pays des Merveilles, une incomparable initiation au monde sens dessus dessous de Lewis Carroll et à sa galerie de personnages hauts en couleurs. Les illustrations racontent l'histoire à leur manière. L'art coloré et sensible d'Éric Puybaret s'accorde parfaitement au charme décalé de Carroll pour recréer un univers enchanteur qui ne ressemble à aucun autre.

    Une éblouissante interprétation d'un classique de la littérature jeunesse pour que les plus jeunes aussi savourent les tribulations d'Alice dans un pays des Merveilles plus "merveilleux" que jamais !

    Sur commande
  • « En cette nuit de décembre, les voisins s'étaient réunis sur la place du village autour d'un grand feu de joie aux flammes hautes. Puis le feu a commencé à s'éteindre, le vin a fini par manquer et le sommeil s'est annoncé. La musique murmurait seulement et c'est alors que, dans les derniers crépitements du brasier, deux ombres se sont dessinées. » Cet ouvrage d'une grande poésie nous fait découvrir l'altruisme et la générosité. À travers la naissance d'un petit étranger et la gentillesse d'une vieille dame, nous découvrons un vrai conte plein de magie. Les personnalités sombres et égoïstes vont se transformer au contact du bébé et de sa maman et les bonnes âmes n'en deviendront que meilleures.
    Un texte plein de poésie à lire et à relire pour y dénicher sans cesse de nouveaux messages.

  • Qui ne connaît pas Alice au pays des Merveilles ?
    "Oh mon Dieu! Oh mon Dieu! Je vais être en retard!" L'apparition d'un lapin blanc fort pressé entraîne une jeune fille dans un terrier et de fameuses aventures.
    Pour les 150 ans de ce classique culte, Éric Puybaret offre avec cette adaptation pour les plus jeunes une entrée idéale au pays des Merveilles.

    Cette version revisitée et abrégée (les cinq premiers chapitres) initie les plus jeunes lecteurs au monde sans dessus dessous de Lewis Carroll et à sa galerie de personnages hauts en couleurs.
    Les illustrations racontent l'hisoire à leur manière. L'art coloré et sensible d'Éric Puybaret s'accorde parfaitement au charme décalé de Carroll pour recréer un univers enchanteur qui ne ressemble à aucun autre.

    Un magnifique album pour que les plus jeunes aussi savourent les tribulations d'Alice dans un pays des Merveilles plusmerveilleuxque jamais!

empty