Dominique Dyens

  • Lundi noir

    Dominique Dyens

    • 12-21
    • 12 Septembre 2013

    Homme d'affaires redouté, Paul Deshoulières a 55 ans, une belle situation, une femme élégante et deux enfants. Tous les signes extérieurs de réussite.
    À la suite d'une opération chirurgicale qui le laisse impuissant, la honte le ronge. Diminué, obsédé par l'idée de perdre sa femme, ce requin de la finance est prêt à tout, même à un irréparable délit d'initiés, pour la retenir. Mais son montage illicite tourne mal et entraîne sa ruine. Pire, il est soupçonné d'ententes délictueuses avec la mafia de l'Est, des entreprises pharmaceutiques douteuses, et des trusts opaques.
    Trahi par sa femme, qui fuit dans les bras de ses amants, abandonné par ses amis, harcelé par son broker (ses pertes se montent à plusieurs millions), poursuivi par l'AMF (autorité des marchés financiers), il se réfugie dans le souvenir de son premier amour, Madeleine, et décide de tout mettre en oeuvre pour la retrouver. Cette femme, qui l'avait initié aux plaisirs de la chair lorsqu'il avait quinze ans, est désormais atteinte d'Alzheimer et se repose dans une maison de retraite de la côte Est américaine. Son décès brutal donne lieu à de surprenantes révélations. Comment Madeleine était-elle liée à ces OPA ? Pourquoi a-t-elle décidé de secourir Paul ?

  • Imaginez un monde dirigé par le bistouri, le Botox et la silicone ; une lady qui se fait greffer le visage de sa rivale ; un homme qui troque son épouse contre un emploi ; l'implantation, à l'échelle mondiale, de Maisons Closes pour Femmes Respectables...
    Autant d'histoires où le regard de l'autre et le poids de la société influencent l'estime de soi : pour ne pas se laisser happer par un univers gouverné par les apparences, les héroïnes de ces nouvelles tentent de survivre avec leurs rides et leurs kilos en trop !
    Et s'il était vraiment possible avec un brin de fantaisie, une dose de glamour et une pincée d'ironie de résister au diktat de la mode ?

  • Délit de fuite

    Dominique Dyens

    • 12-21
    • 11 Septembre 2014

    Hier encore, Anne Duval déjeunait avec de gros clients. À l'agence de pub où elle exerce brillamment son métier, personne n'aurait pu soupçonner que la jeune femme était sur le point de perdre pied. Un 3 décembre, après des années de mensonges et de solitude, elle craque, quitte tout et s'enfuit au hasard des routes. D'aires d'autoroutes en parkings d'hôtels, Anne finit par échouer dans ce centre psychiatrique, quelque part du côté de Clermont-Ferrand...
    Attaques de panique, pulsions morbides ressurgissent alors au contact d'un étrange médecin, qui en rappelle un autre, et encore un autre. Tout s'embrouille. Qui est la proie, qui est le chasseur ? Le manipulateur et la marionnette ? Le créateur et la créature ? Les faits divers s'emboîtent, les morts se mélangent. Perdue dans les dédales de son inconscient, Anne croit voir sa propre histoire lui échapper. À qui profite le crime ?

empty