Langue française

  • En 2033, les humains ont été chassés de la surface, désormais inhabitable.

    À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain. Des communautés sont installées au niveau de certaines stations de Rive Gauche, plus ou moins en contact, souvent en conflit ; la surface est crainte parce qu'irradiée ; Rive Droite est un lieu maudit, laissé à la merci d'une faune sauvage monstrueuse.
    Dans les méandres des boyaux de Paris, à défaut de lumière, les émotions sont plus vives, les rancoeurs plus tenaces, les haines plus exacerbées. Une oeuvre sombre et baroque, en trois volumes : Rive Gauche, Rive Droite, Cité.
    « Une épopée tourbillonnante. » Télérama

  • Nouvelles de la mère patrie est un recueil de textes écrits à l'origine pour la presse russe, car, avant même d'être romancier, Dmitry Glukhovsky est journaliste.

    Et rien ni personne n'échappe à sa plume acerbe, à commencer, bien sûr, par le numéro 1 (qui échange parfois sa place avec le numéro 2) - le Leader de la Nation -, suivi de près par les strates corrompues de l'administration, les mafieux reconvertis en hommes d'affaires, les nouveaux riches, les gens modestes, les travailleurs immigrés, les flics intègres, les journalistes, la télévision, l'alcoolisme omniprésent, les extraterrestres, le diable et ses hordes de démons, et les habitants oubliés des steppes sibériennes. Chacun reçoit son dû, qui pour ses vices, qui pour sa complaisance, qui pour sa naïveté et son incapacité à ouvrir les yeux sur le monde qui l'entoure. L'absurde et le fantastique, qui jalonnent le quotidien russe, ne sont jamais loin, et l'on se surprend même parfois à ressentir de la tendresse pour certains protagonistes.
    Pour un lecteur occidental, la fenêtre que Dmitry Glukhovsky ouvre sur le quotidien des gens du peuple comme sur celui des affidés du pouvoir peut sembler un miroir déformant, tant on a l'impression que l'auteur prend le pas sur le journaliste pour forcer le trait sur la naïveté des uns et les compromissions des autres. Malheureusement, la fiction n'est pas très loin de la réalité.
    C'est la génération la plus intéressante. Ses représentants ne sont ni soviétiques, ni antisovié¬tiques, ni postmodernes, mais écrivains tout court. Dmitry Glukhovsky, écrivain polyglotte de 38 ans, fait partie de cette génération décomplexée. L'Express, Marianne Payot


  • En 2033, les humains ont été chassés de la surface, désormais inhabitable.

    À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain.
    Des communautés sont installées au niveau de certaines stations de Rive Gauche, plus ou moins en contact, souvent en conflit ; la surface est crainte parce qu'irradiée ; Rive Droite est un lieu maudit.
    Dans les méandres des boyaux de Paris, à défaut de lumière, les émotions sont plus vives, les rancoeurs plus tenaces, les haines plus exacerbées.
    Une oeuvre sombre et baroque, en trois volumes : Rive Gauche, Rive Droite, Cité.

  • La mécanique du Talion Nouv.

    Il s'appelait Kovall. Ils l'ont torturé au-delà de toute douleur. Or il a survécu. Il s'est reconstruit. Mais Kovall est mort ; à présent voici Valrin, et la traque commence. Pour comprendre et surtout pour se venger. Qu'importe le pouvoir de l'ennemi, Valrin ne lâchera pas prise. De planète en astéroïde, de vaisseau en arcologie, il avance peu à peu sur les traces d'un complot d'envergure cosmique dont l'enjeu n'est rien moins que la domination de la Galaxie. Auteur d'une trentaine de romans, Laurent Genefort est aujourd'hui l'un des représentants les plus remarquables du space opera français. Avec La mécanique du talion, il nous entraîne dans une quête hallucinée au coeur d'un univers mystériuex et de ses mythes.
    />

  • Jardin d'hiver Nouv.

    Jardin d'hiver

    Olivier Paquet

    Dans le contexte du réchauffement climatique, un conflit est né en Europe entre des ingénieurs réunis sous la bannière du Consortium et des groupes écoterroristes de la Coop. Cette guerre dure depuis près de 20 ans, suite à un incident appelé « le crime du siècle ». Chaque camp a développé ses propres armes : des animaux-robots pour les ingénieurs, des plantes mécanisées pour les écologistes. La Tchaïka, que pilote Natalia, abrite une bande de cosaques qui récupèrent des pièces détachées après les combats et dont la philosophie se résume à cette maxime : « Nous sommes des contrebandiers, des gens qui refusent d'appartenir à un camp au nom de notre choix d'emmerder le monde. » Un soir, sur un champ de bataille, ils tombent sur un inconnu amnésique au comportement étrange. Cette découverte leur fera traverser l'Europe à la recherche du passé de l'homme qu'ils ont accueilli et des germes du futur. Olivier Paquet est de ces rares auteurs de science-fiction dont les romans ont pour théâtre des opérations l'Europe. Une Europe dont les contrebandiers disent dans ce livre qu'elle « pue, et pue gravement ». Les grands thèmes de la tragédie grecque sont convoqués, la vision politique est violente, tout en laissant place à l'espoir d'un renouveau.

  • « La fée haussa les épaules :
    - Ces jeunes sont aussi agréables qu'une descente de moustiques. Que veux-tu qu'ils fassent de pire que brailler, tout casser, écrire des gros mots sur les murs et flanquer le feu aux charrettes ? Se mettre à descendre tout le monde en pleine rue ?
    - Et ton coach sportif, demanda Pétrol'Kiwi en arrachant un étage de champignons d'un coup sec, il a des nouvelles de Figuin, de son côté ?
    - Aucune. Je me demande si c'est un signe. Figuin adorait faire du sport. Il n'aimait que ça, à vrai dire.
    Pétrol Kiwi se figea, champignons en main.
    - S'il a renoncé au plaisir de sa vie, grogna-t-elle, je crains qu'il fasse en sorte que ça ne dure pas trop longtemps.
    - Quoi ? D'arrêter le sport ?
    - Ça. Ou la vie. »

    Un roman de fantasy, avec des elfes, des lutins, des fées, des bourdons magiques... et des métis ogro-nains.

    Dans l'immense ville de Scrougne, un garçon nommé Figuin vit très mal le racisme et la misère auxquels il est confronté. C'est alors qu'entre en scène un banquier... Froid, inusable, immensément riche, il cherche à l'être plus encore. Il décide de creuser un fossé au milieu de la population, afin de jeter une moitié aux trousses de l'autre - qui lui achètera des armes au passage. Il lui faut un garçon un peu paumé à endoctriner, pour l'envoyer se faire exploser au milieu d'une fête de quartier.
    Catherine Dufour, avec la verve qui a fait le succès de Blanche Neige et les lance-missiles, renoue avec la fantasy pour mieux dire les désordres du monde dans lequel nous vivons, et les peines immenses qu'ils engendrent.

  • Entrez dans l'univers des 7 royaumes où sévit l'inquisition, et découvrez le secret de l'origine du sang bleu.

  • Ru

    Camille Leboulanger

    Un roman aussi profondément organique et engagé qu'un film de Guillermo del Toro et qu'un tableau de Goya.
    Le ciel est rouge chair pour le peuple de Ru.
    « Ru ? Pourquoi Ru ? Il n'y a pas assez de salles de concerts à l'air libre, peut-être ? »
    Les rues sont rouge sang à la fin des manifestations contre la préfecture.
    « Tu n'as jamais eu envie de savoir ce que cela fait de chanter à l'intérieur d'un être vivant ? »
    Dans les entrailles de Ru, la grogne embrasse Regard Rouge.

  • « Le ciel était embrasé. On avait bien donné des explications à la télévision, histoires de guerres, de catastrophes, d´ennemis, d´alliés. Des noms, d´autres, beaucoup de noms qui se croisaient sans grande cohérence entre eux. Alors, du coup, les gens étaient dans la rue, le regard plongé dans le feu du ciel. Le grand embrasement. Ravage. La nuit était plus claire que le plein jour. Les lampadaires devenaient inutiles. Le ciel s´était allumé le 23 janvier, sur le coup de 22 h 30. Et si, sur le moment, personne ne comprenait vraiment ce qu´il se passait, il faudrait bien admettre, une semaine plus tard, que la nuit ne retomberait plus jamais. »       Un flic, Thomas, et une adolescente, Sophie, se mettent en route vers le sud. Pour aller où ? Peu importe, ils sont vivants, ils avancent, dans ce monde aveuglant où la nuit a disparu et où le jour continuel rend fou. Peu à peu, Thomas laisse derrière lui une tombe sur un rond-point et une maison en cendres, passe la frontière... Dans ce roman envoûtant, à la fois road movie et expérience post-apocalyptique, la violence le dispute à l´humour noir.

  • Orville avait suivi Sébélia dans une lande aride où des plantes oscillaient trop rapidement dans un vent qu'il ne sentait pas. Parvenus au bord de la rivière, ils s'assirent sur un banc.Orville expliqua alors à Sébélia ce que Jahrod essayait de faire, pour ce qu'il en avait saisi. Elle conserva longuement le silence avant de reprendre.

  • L'Enjomineur T.2 ; 1793

    Pierre Bordage

    « L'esprit du mal s'est levé sur la terre. Je suis venue te confier la dague façonnée par les hommes des temps oubliés. Elle seule a le pouvoir de le tuer. » Ainsi lui disait la fée Mélusine, surgie des eaux dans un étier des marais de Vendée. Mais Émile a failli, il erre, misérable, dans le bocage. Et l'histoire avance à grands pas... Janvier 1793. La Convention s'apprête à condamner Louis Capet, ci-devant roi de France. À Paris, les passions se déchaînent; montagnards et girondins s'affrontent ; L'ennemi est aux frontières. En Vendée, dans l'Ouest, la révolte gronde. Toujours possédé par la sorcière africaine, Cornuaud, lui, croupit dans la prison de la Conciergerie. Jusqu'au jour où la libération lui est offerte en échange d'un emploi d'espion. Ainsi se mêlent, dans l'ècheveau des forces qui pétrissent la Révolution, l'histoire et la fantasy la plus noire. Car la terreur qui point n'est-elle pas le fruit d'une conspiration tramée dans le ventre ténébreux de la capitale par le Père des Pères, le mystérieux grand prêtre de Mithra... s'il est cet esprit du mal que le monde invisible a chargé Émile de combattre ?

  • L'Enjomineur T.3 ; 1794

    Pierre Bordage

    Prisonnier dans la cage d´or de Mithra, égaré dans le labyrinthe de l´haoma, l´élixir de la mémoire et de l´immortalité, fasciné par les yeux jaunes du Père des Pères sous la cagoule, Émile ne sait plus : est-il bien l´enfant d´une fée ? Est-il l´Atar de la fin des temps, le roi des rois dont l´avènement approche, puisque Terreur et Révolution ne sont qu´une étape d´un projet séculaire ? Que reste-t-il alors des filles des eaux et de la mission à lui confiée par Mélusine ? « L´esprit du mal change en haine la souffrance des hommes, il les dresse les uns contre les autres. » Dans l´Ouest la guerre civile fait rage. Tantôt Bleu, tantôt combattant de l´armée catholique et royale, Cornuaud, lui, traverse à grands pas fougueux la Vendée en flammes, toujours possédé par la sorcière africaine, et regagne Nantes où Carrier fait de la Loire la « baignoire nationale » de la répression. Pierre Bordage clôt ici magistralement sa fantasy des années noires de la Révolution, dans le feu et le sang. Mais aussi « dans les chemins creux étroits veillés par les genêts touffus », dans « ce pays obscur et grave de son enfance ». En fin de compte, l´enjomineur est ce pays.

  • Une étrange bulle blanche d´une cinquantaine de mètres de diamètre est découverte un jour dans une bourgade de l´ouest de la France. Elle attire et capture Léo, trois ans, le fils d´Élodie. D´autres bulles apparaissent, grossissent, et l´humanité échoue à les détruire. Leur activité magnétique de plus en plus importante perturbe les réseaux électriques et numériques, entraînant une régression technologique sans précédent.Seule l´ « absorption » de jeunes enfants semble ralentir leur expansion...La peur de disparaître poussera-t-elle l´humanité à promulguer la loi d´Isaac ? Mais peut-on élever un enfant en sachant qu´il vous sera arraché à ses trois ans ? Camille, qui a elle-même perdu un fils, et son ami Basile, d´origine malienne - ufologue de son état - vont essayer de percer le mystère des dames blanches afin d´éviter le retour à la barbarie.Un livre poignant, dans lequel Pierre Bordage donne toute la mesure de sa passion pour les grands mythes fondateurs de l´humanité et sa haine des fanatismes.

  • L'Enjomineur T.1 ; 1792

    Pierre Bordage

    « Ta qu'as appris à lire, Milo, te pourrais trouver bérède meu qu'un failli travail de commis. » Emile ne l'entend pas ainsi ; lui qu'on dit l'enfant d'une fée, élevé par un prêtre ouvert aux idées nouvelles, s'engage comme saisonnier dans une ferme de la plaine de Luçon. Nous sommes en 1792. Dans le bocage vendéen ulcéré par la Constitution civile du clergé, agité par une aristocratie crispée sur ses privilèges, la révolte couve... Cornuaud, lui, rentre au pays. Deux ans qu'il s'est embarqué sur un négrier. La Guinée, le Bénin, puis Saint-Domingue. Retour à « la Fosse » auprès d'une pègre nantaise qui s'investit désormais dans le club révolutionnaire Saint-Vincent. Les temps ont changé. Lui aussi, d'ailleurs. Une sorcière vaudoun l'a enjominé pour avoir violé une captive africaine... À Paris, la rue est en ébullition. Mais derrière les affrontements oeuvre une société secrète, la secte de Mithra, dont les maîtres demeurent dans l'ombre. La trilogie de L'enjomineur s'inscrit entre Paris, Nantes et la Vendée, de 1792 à 1794. Au roman historique se mêle la fantasy, à l'engrenage des événements la quête et le combat contre les forces du mal.

  • 25 juillet 806 Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n'a pas cessé de tomber. Je profite d'une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte-rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d'oiseau du premier et tout indique qu'alors que nous pensions notre retard considérable, ses occupants s'en étaient allés quelques heures auparavant.
    Entrez dans l´univers des 7 royaumes où sévit l´inquisition, et découvrez le secret de l´origine du sang bleu.
    Un événement en fantasy française. Un premier roman, un coup de maître.
     

  • Le sang des 7 rois T.6

    Régis Goddyn

    Dans le monde des 7 royaumes, les légendes connues de tous parlent des sept rois au rang bleu qui conquirent le monde, vécurent mille ans et engendrèrent une descendance qui donna la noblesse et l'armée.

  • - Tu n'es pas une fille, Rosa. Tu es un miracle.
    Fernest se pencha et cueillit une petite fleur qu'il lui glissa dans les cheveux.
    - Pourquoi m'aimes-tu ?
    - Je t'aime... parce que tu en as besoin.
    - Ce n'est pas une raison.
    - Alors je t'aime parce que j'en ai besoin.
    Rosa essaya de voir les voyageurs en contrebas. Ils étaient trop loin, et dissimulés par le relief. Elle ferma les yeux et sentit leur présence, leurs émotions, leurs douleurs et leurs peines. Elle s'écarta pour regarder Fernest, puis elle détourna le regard comme pour se mesurer au glacier, colossal nuage pétrifié sur le flanc de la crête.
    Elle resta ainsi longuement avant de reprendre la parole.
    - On ne m'a jamais aimée, Fernest.
      Entrez dans l'univers des 7 royaumes où sévit l'inquisition, et découvrez le secret de l'origine du sang bleu.
    Un événement en fantasy française.
    Un premier roman, un coup de maître.

  • Le sang des 7 rois T.4

    Régis Goddyn

    Alors qu'il se sauvait à toutes jambes, l'incompréhensible brasier le suivait dans sa fuite, explosant la montagne en milliers d'éclairs. Celui qui l'attaquait ne pouvait être qu'un mage. Un mage surpuissant ! Orville réfléchit aussi vite qu'il bondissait pour échapper au déluge de feu. Bon sang ! Mais que ferait un mage dans une telle situation, sinon brûler comme une poignée d'herbes sèches dans les feux de l'enfer ?

    "C'est une histoire de sang, le sang des rois, dispersé par l'adultère dans les veines de rejetons qu'une inquisition, La Garde, élimine sans pitié.
    Bref, on s'engouffre dans une lecture passionnante, tantôt à la vitesse d'un torrent, tantôt avec la majesté d'un fleuve." (Jean-Claude Vantroyen.)

  • Entends la nuit

    Catherine Dufour

    La chair et la pierre sont de vieilles compagnes. Depuis des millénaires, la chair modèle la pierre, la pierre abrite la chair. Elle prend la forme de ses désirs, protège ses nuits, célèbre ses dieux, accueille ses morts. Toute l'histoire de l'humanité est liée à la pierre.
    Quand on a 25 ans, un master en communication, une mère à charge et un père aux abonnés absents, on ne fait pas la difficile quand un boulot se présente.
    Myriame a été embauchée pour faire de la veille réseaux dans une entreprise du côté de Bercy, et elle découvre une organisation hiérarchique qui la fait grincer des dents : locaux délabrés, logiciel de surveillance installé sur les ordinateurs, supérieurs très supérieurs dans le style british vieille école.
    Mais quand un de ces supérieurs s'intéresse à elle via Internet au point de lui obtenir un CDI et lui trouver un logement, elle accepte, semi-révoltée, semi-séduite...

    Mauvaise idée ? Pas pire que le secret qu'elle porte.

    Myriame est abonnée aux jeux dangereux dans tous les cas, et sa relation avec Duncan Algernon Vane-Tempest, comte d'Angus, décédé il y a un siècle et demi, est à sa mesure. Du moins le croit-elle.

    Catherine Dufour, éprise de légendes urbaines, nous offre avec ce roman un « anti-Twilight » tout en humour et une ode à Paris bouleversante.

  • Le sang des 7 rois T.5

    Régis Goddyn

    Rosa marchait les yeux fermés pour mieux sentir la nuit, la fraîcheur et le vent sur son visage. Sous le sable, un puissant fleuve souterrain se frayait un passage au sein du relief tourmenté d'un plateau englouti. Un jour, Delwynn la tuerait, elle en était certaine. Il l´avait déjà attaquée, faiblement, comme n'importe quel bébé tente d'en imposer aux adultes par petites touches, pour voir jusqu'où aller sans subir leur courroux. S'il lui avait infligé ce dont il était capable, elle aurait sans nul doute été réduite en cendres.

    "C´est une histoire de sang, le sang des rois, dispersé par l´adultère dans les veines de rejetons qu´une inquisition, la Garde, élimine sans pitié. Bref, on s´engouffre dans une lecture passionnante, tantôt à la vitesse d´un torrent, tantôt avec la majesté d´un fleuve." Jean-Claude Vantroyen

  • Le sang des 7 rois T.3

    Régis Goddyn

    Dans le monde des 7 royaumes, les légendes connues de tous parlent des sept rois au sang bleu qui conquirent le monde, vécurent mille ans et engendrèrent une descendance qui donna la noblesse et l´armée. Mais les rois ont aussi engendré une descendance roturière qu´on assassine au nom du culte du suprême dans l´unique but de préserver la hiérarchie féodale... Quand le sergent Orville, un mage qui s´ignore, dévie de sa simple mission de retrouver des enfants kidnappés, la légende prend vie, et peu à peu la résistance secrète de quatre siècles doit sortir de la clandestinité pour se battre au grand jour.

  • Rêveur zéro

    Elisa Beiram

    Les deux têtes du Golden Gate émergent de leur nuage de brume, derrière la colline. Si seulement j'arrivais à rejoindre la ville, je serais en sécurité.
    N'y a-t-il rien à faire qu'à subir le courroux de ce grand marshmallow ?
    Mon bolide est éjecté hors de la scène. Il s'élève quelques instants, volette, volette, mais sa masse l'emporte sur les rêves et il est rappelé vers les flots, où se déversent les débordements rosâtres de la bête élastique. De plein fouet, je percute la surface. Le rideau tombe dans une gerbe d'éclaboussures, sous les applaudissements de la pluie mauve.

    Dans un futur proche, une épidémie de rêves.

    Ils se matérialisent dans la réalité. Leurs manifestations peuvent être badines, terrifiantes, ou simplement ridicules. Mais les pires d'entre elles provoquent de réels dégâts. Face à leur multiplication, l'ensemble de la société est mise à l'épreuve.
    Elisa Beiram, dans ce premier roman à la fois nerveux et onirique, nous entraîne à la recherche de l'origine de cette épidémie, en dix-huit jours, tel un compte à rebours, rendant au lecteur l'impression d'urgence de la vie durant une telle catastrophe.

  • Quelque cent mondes composent la Confédération de Naflin, parmi lesquelles la somptueuse et raffinée Syracusa. Or, dans l'ombre de la famille régnante, les mystérieux Scaythes d'Hyponéros, venus d'un monde lointain, doués d'inquiétants pouvoirs psychiques, trament un gigantesque complot dont l'instauration d'une dictature sur la Confédération ne constitue qu'une étape. Qui pourrait donc leur faire obstacle ? Les moines guerriers de l'ordre Absourate ? Ou faudrait-il compter avec cet obscur employé d'une compagnie de voyages, qui noie son ennui dans l'alcool sur la planète Deux-Saisons ? Car sa vie bascule le jour où une belle Syracusaine, traquée, passe la porte de son agence...

  • L'empire du troll

    Jean-Claude Dunyach

    Cette fois, le Troll est vraiment dans de sales draps.

    Entre les idées de grandeur de sa chère et tendre qui lui valent d'être expulsée de son salon de coiffure, les nains de la mine qui ont subitement décidé de ne plus assez creuser et son stagiaire qui tente de se reconvertir dans la protection rapprochée, sa vie est devenue un cauchemar.
    Il lui faut d'urgence trouver de l'or en quantité suffisante pour sauver ce qui peut l'être. Une seule solution : cambrioler un dragon... Mais pas n'importe lequel : le plus gros, le plus rusé. Il faut donc réunir l'équipe habituelle de bras cassés et se lancer à l'assaut des passages secrets de la montagne, malgré les dangers sans nombre qui les guettent.

    Mais, dans les ombres, les forces du mal veillent. Et elles ont fait appel à des avocats !

empty