Sciences & Techniques

  • C'est maintenant chose certaine : les arbres communiquent entre eux. Certes, comme tous les êtres vivants, ils utilisent un langage moléculaire, le langage de la vie. Mais s'ils pouvaient parler notre langue, que d'histoires raconteraient-ils du haut de leur âge vénérable !
    Dans le Jardin des plantes, le micocoulier pourrait ainsi évoquer pour nous son illustre contemporain, le Roi soleil. Le filaire, sur la « montagne » de Richer, nous décrirait le siège de Montpellier, bastion du protestantisme, par Louis XIII et son ministre Richelieu. À moins qu'il ne préfère révéler les secrets qu'il a longtemps cachés dans les multiples géodes de son tronc. L'arbre de Judée nous apprendrait qu'il était là avant l'assassinat du bon roi Henri, et le ginkgo nous confierait comment, avec la complicité de Gouan, il échappa aux troubles de la Révolution, réfugié au Carré du Roi, avant de venir orner le Jardin de son feuillage d'or en 1795...
    Ces arbres pluriséculaires, et bien d'autres végétaux, ont trouvé abri dans le plus ancien jardin botanique de France, le Jardin des plantes de Montpellier, créé par Pierre Richer de Belleval en 1593 pour enseigner les « simples » aux étudiants en médecine. Ce livre vous en conte l'histoire et vous invite à en découvrir les végétaux exceptionnels - plantes succulentes, médicinales, d'Extrême-Orient... - au gré des saisons et des lieux. De l'ethnobotanique aux interactions entre plantes et animaux, en passant par l'adaptation des plantes à la sécheresse, des spécialistes du monde végétal vous font partager leurs savoirs et leurs passions.

  • La vie existe-t-elle sous la glace ? La réponse est oui ! C'est ce qu'illustre magnifiquement cet ouvrage de scientifiques spécialistes des environnements polaires. Sur la trace de Dumont d'Urville et de Paul-Émile Victor, plongeant sous la banquise, ils explorent les fonds de la terre Adélie et de l'île des Pétrels. À la recherche des pétoncles dont les dépôts calcaires sont une véritable mémoire de l'environnement, ils vont découvrir une flore et une faune exubérantes qui n'ont rien à envier aux eaux tropicales.

    Préface de Laurent Ballesta, spécialiste des plongées en conditions extrêmes

  • L'aiguille aimantée a révolutionné la physique. Et l'histoire de la boussole est aussi son histoire. Des générations de savants choyèrent ce petit objet dans le but de percer les mystères du magnétisme terrestre et de résoudre le problème de la longitude. Au début du XIXe siècle, cette aiguille aimantée permet aux physiciens d'apporter la preuve de l'existence de liens entre électricité et magnétisme : une découverte à l'origine d'une révolution scientifique et industrielle.
    Au fil d'un récit très illustré, Pierre Juhel nous raconte les heurs et malheurs des navigateurs et des explorateurs, les premiers s'aventurant sur les mers lointaines, les seconds jusqu'aux régions polaires, tous munis de l'indispensable boussole. Il nous apprend aussi comment, à la fin du XIXe siècle, alors que les navires sont construits en fer, les savants se mobilisent pour rendre sa « vertu » à la boussole marine accusée de perdre le nord !
    Confrontée à de nombreux défis et perfectionnée au cours des siècles, la boussole a fait progresser la connaissance. Elle sera finalement vaincue par l'apparition de nouvelles techniques de mesure !

empty