Langue française

  • Sur commande
  • Un choix de mot rigoureux : un seul son par lettre, pour faciliter l'apprentissage (G comme grenouille, gant, gorille... et pas girafe).

  • Invitation à la complicité et au jeu, C'est la petite bête qui monte d'Elsa Devernois trouvera sa place tout naturellement auprès des parents comme des professionnels de la petite enfance ; livre sonore-plaisir, c'est aussi un livre pour mieux se connaître.

    Sur commande
  • Adèle Mortadelle, c'est l'histoire d'une famille d'aujourd'hui : recomposée, décomposée, d'une existence à raccommoder.
    Avec force et tendresse, Audrey Calleja, l'auteur des 27 premières, nous plonge dans son univers, résolument graphique.

    Sur commande
  • Les 3 petits cochons, Blancheneige et les 7 nains... quel est le point commun à ces contes célèbres? Les chiffres pardi! L'auteur-illustratrice a eu l'idée audacieuse de puiser dans ce patrimoine universellement connu pour apprendre aux petits à compter. Un numéraire d'un genre nouveau!

  • Une jolie histoire pour aborder cette grande étape de la vie des tout-petits : se séparer de son doudou !
    Lou aime son doudou par-dessus tout.

    D'ailleurs, son doudou, Lou l'emmène partout.

    Il sent bon le chocolat chaud du matin, le dentifrice et l'herbe du jardin.
    Il sent aussi le yaourt à la fraise, le parfum de maman et un peu la sauce bolognaise.

    Aussi, quand papa et maman décident de le laver parce qu'il sent trop mauvais, Lou ne comprend pas... Et se sent toute perdue !

    Sur commande
  • Au parc, Barnabé est assez grand pour monter tout seul tout en haut du bateau pirate.
    Mais aujourd'hui, des enfants l'arrêtent !
    - Stop! La tétine, c'est pour les trop petits, pas pour les pirates !
    - Chfui pas drobti, chfuibas un bébé ! Leur répond Barnabé.
    - On comprend rien à ce que tu dis, la preuve que t'es trop petit !
    Pour arrêter la tétine, pourquoi ne pas faire comme un vrai pirate? Cacher ses tétines dans un coffre fort, en voilà une bonne idée !
    Un bel album, illustré avec finesse et émotion, pour saisir l'instant où un enfant devient... un peu plus grand !

  • Paulette porte encore des couches...
    Mais plus pour longtemps.
    Aujourd'hui, c'est mardi.
    Elle se sent prête à utiliser le pot !

  • Toute la famille vaque à ses occupations :
    Maman coud, le chien et le chat dorment... mais le petit garçon s'ennuie. Muni de ses bottes jaunes, de son sac à dos et de son doudou, il décide de se rendre dans son petit jardin secret : son toboggan, tout bleu, tout beau pour s'y cacher ! Il s'y sent bien, mais pas autant que dans les bras de sa maman qui vient finalement le chercher.
    Cet album met en avant l'ennui, la recherche d'aventure et le dépassement de soi. Dans sa cabane, son repère secret, l'enfant va pouvoir développer son imagination, son petit monde intérieur mais

    Sur commande
  • Invitation à la complicité et au jeu, C'est la petite bête qui monte d'Elsa Devernois trouvera sa place tout naturellement auprès des parents comme des professionnels de la petite enfance ; livre sonore-plaisir, c'est aussi un livre pour mieux se connaître.

    Sur commande
  • Voici une nouvelle histoire qui présente les petits rituels pour apprendre à se relaxer.

    Cette fois-ci, Téo le lionceau part en exploration avec son père dans la savane. Grâce aux conseils du narrateur qui l'incite à effectuer les mêmes gestes que le petit animal, l'enfant se détend progressivement.
    De rituels simples de relaxation et de méditation sont ainsi proposés à l'enfant au fil de l'histoire, dans l'atmosphère douce d'Audrey Calleja.
    Dans cet album, retrouvez l'histoire, les indications de mouvement à reproduire, et en postface, une note destinée aux parents pour les accompagner dans la pratique des rituels avec leur enfant.

    Sur commande
  • Jonas, petit renard du désert, a trouvé un parapluie. Un paraquoi ? Un parapluie. D'où vient-il ? Et à quoi peut bien servir un parapluie quand on vit au milieu du désert ? Alors que Jonas se pose ces questions, le vent se lève et l'emporte avec le parapluie.

    Sur commande
  • Quand on est petit, on rêve souvent en grand. Alors, en attendant de pouvoir concrétiser ses rêves grandeur nature, on s'adapte et on les réalise à notre échelle. On devient pompier de bougies, chanteur sous la douche ou encore coiffeur de peluches.
    Porté par le trait poétique d'Audrey Calleja, le texte de Séverine Vidal encourage les enfants à vivre leurs envies d'adulte. Moyennant quelques ajustements, ils sont à porté de mains.

    Sur commande
  • Une histoire très tendre, accompagnée de petits rituels pour apprendre à se concentrer !

    Au fil de l'histoire de Léni le ouistiti, qui parcourt la jungle, le narrateur donne des conseils et invite à reproduire les gestes du petit animal. Progressivement, l'enfant se détend et se recentre.
    Huit petits rituels simples de relaxation et de concentration sont ainsi proposés à l'enfant, dans l'atmosphère douce créée par Audrey Calleja.
    Dans cet album, retrouvez l'histoire, les indications de mouvement à reproduire, et en postface, une note destinée aux parents pour les accompagner dans la pratique des rituels avec leur enfant.

    Sur commande
  • Le soir tombe. La lumière faiblit. Léon l'ourson s'assied au pied d'un acacia. L'air est tiède, la forêt craque de petits bruits. Il bâille et se frotte les yeux. Tout près de lui, dans la terre fraîche, il a caché sa récolte du jour. Sept petits pots ronds, remplis d'un miel crémeux.
    7...1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 abeilles s'approchent en tournoyant.
    Elles ont senti le miel ! Soudain les abeilles en formation plongent pour tenter de subtiliser le miel crémeux ! Alors Léon inspire profondément et souffle sept fois sur les voleuses. Une fois... Deux fois... Trois fois...
    Quatre fois... Cinq fois... Six fois... Sept fois. Léon est rassuré, le calme revient, le miel est sauvé.
    Fais comme Léon. Imagine sept abeilles. Inspire profondément et chasse-les une par une en soufflant, tout en comptant dans ta tête jusqu'à 7.

    Sur commande
  • Nine habite en face de la tour. Tous les jours à cinq heures, une fenêtre s'ouvre au 13e étage et un bras lance des choses mystérieuses aux oiseaux. En bas, Nine ferme les yeux ; dans sa tête, elle entre chez celle qu'elle a surnommée madame Mouette. Elle imagine le salon qui ressemble à une plage, la cuisine à un bateau pirate. Elle voit madame Mouette en maillot de bain qui coiffe son anémone violette, déguste des tartines aux crevettes et pêche à l'épuisette dans sa baignoire.
    Un soir, Nine décide d'aller sonner à sa porte. Mais soudain, elle s'arrête. Et si elle s'était trompée ? Si madame Mouette était plutôt un ours sur la banquise ? Ou un pingouin ? Un hippopotame ? Nine redescend en courant : il y a encore tant d'images dans sa tête, elle préfère bien mieux les garder !

  • «C'est bizarre ce passage du rêve à la réalité. Ça tangue.» Dans la réalité, il y a un père en recherche d'emploi et une petite fille qui grandit seule avec lui. Dans les rêves de l'enfant, il y a un cheval qui réconforte et un taureau qui tourmente.
    Anna vit seule avec son père en recherche d'emploi. Elle rêve toujours d'un cheval avec qui elle parle et s'envole. Son amie Louise lui dit que si elle rêve, c'est qu'elle est malheureuse, car elle rêve de ce qu'elle n'a pas. Mais Louise est simplement jalouse du beau rêve d'Anna. Louise fait des cauchemars, un taureau lui court après et pour s'enfuir, elle doit tomber dans un trou. Au fur et à mesure, Anna s'inquiète et s'enfonce alors petit à petit dans ses rêves. Elle a peur que le taureau vienne dans sa tête et que son père ne trouve pas de travail. Le cheval tente de la réconforter : ce taureau poursuit les gens parce qu'il est en colère d'avoir perdu son poste, il portait le monde sur ses cornes. Mais ce n'est pas vrai, le monde tient très bien tout seul ! Et Anna tente de réconforter son père : le cheval est certain qu'il va trouver un emploi ! Alors que le père, lors d'un entretien pervers, refuse un travail qu'une entreprise immorale lui propose, Anna rêve que son cheval se fait poursuivre par le taureau, qu'elle est obligée de s'enfuir et d'abandonner autant son rêve que son cheval.

    Sur commande
  • Paula et ses cousins sont en vacances dans la grande maison de leur grand-père. L'occasion pour les enfants d'observer la nature et pour Alfred de la leur expliquer. Et aussi de parler de son animal préféré, l'escargot, mais aussi de toutes les petites bêtes du jardin ! Un livre pour inviter à butiner de-ci de-là au jardin ou dans la nature, avec curiosité et émerveillement.

    Sur commande
  • Le soir tombe. La lumière faiblit. Nathan le petit faon s'allonge sur son lit de feuilles. Il aime ce moment doux, où la nuit se forme dans la forêt tranquille, où le chant des oiseaux s'apaise et l'air silencieux sent si bon... Nathan a les yeux grands ouverts. Il observe ce qui l'entoure :
    Chaque fleur ou brindille. Au loin, la forme adoucie des arbres, leur feuillage comme un chapeau. Fais comme Nathan. Regarde ta chambre, ses formes et ses couleurs.
    Que vois-tu ? Que reconnais-tu ?

    Sur commande
  • La chambre des parents est tellement plus extraordinaire ! Celle de cet enfant, invité à rejoindre la sienne, est d'abord vécue comme une punition, un lieu d'exclusion avant de devenir le théâtre d'exploits, de jeux et d'inventions. Quand l'imaginaire va en repousser les murs, la chambre va devenir le plus grand lieu de projection, où toutes les sensations vont se croiser.
    Cet album fait l'éloge de la chambre d'enfant, cet espace qui en fait un roi qui a le droit à l'ennui, qui a aussi tous les pouvoirs pour s'inventer une cour et des territoires inconnus.
    Annie Agopian enchaine en filigrane habillement toutes les références aux différentes « chambres » : fortes, pharaoniques, parlementaires, noires etc. pour illustrer les émotions et rôles successifs de l'enfant enfin réconcilié avec un espace à la dimension de ses rêves.
    Le dessin très réaliste d'Audrey Galleja, nous invite à une promenade onirique dans l'univers du jouet, ce grand facteur d'imagination et compagnon des plus grandes expéditions.

    Sur commande
  • Sin est couleur de nuit, il est né sur du papier : c'est une tache dans un cahier. Un beau jour, il prend vie et sort de la page. Il quitte son grenier et découvre le monde. Il se rapproche des maisons et entre dans la chambre d'un enfant qui, effrayé, se met à hurler. Sin se sent tout à coup très puissant. La nuit d'après, il recommence à visiter les chambres d'enfants et les mêmes cris résonnent.
    Lors d'une de ces promenades nocturnes, il entre dans la chambre d'Alice : la petite fille ne dort pas et elle ne crie pas lorsqu'elle le voit. Sin voit dans ses yeux une grande tristesse. De retour dans son grenier, il se sent démuni. Il voudrait aider Alice, lui parler pour pouvoir la rassurer. Mais les mots, il ne les connaît pas... Il retourne dans son cahier et, en tournant les pages, il découvre des dessins, des chiffres et des mots.
    La nuit suivante, il raconte une histoire à Alice, celle de La petite fille aux allumettes. Alice veut qu'il continue à lui raconter, encore et encore et elle finit par s'endormir, veillée par Sin...

    Sur commande
  • Michel Piquemal nous livre ici ses pensées « potaches ». On reconnait son âme d'enfant et sa verve sudiste. Michel Piquemal est drôle, spirituel, philosophe. Il joue avec les mots et les idées, tout en restant à la portée de son public : les enfants, mais aussi les adultes soucieux du monde qui nous entoure.

  • " Mange ta chambre ! ", vocifère une grosse voix dans la maison.
    Impressionnée, la petite fille avale tout ce qui traîne ici et là... et grandit comme une jeune pousse, jusqu'à dépasser la maison. Au loin, elle aperçoit une mystérieuse porte qu'elle n'avait jamais vue auparavant...

    Sur commande
empty