Céline Alcaraz

  • Le TDAH est un trouble psychopathologique chronique qui affecte en France 300 000 enfants et adolescents entre 6 et 16 ans. Il regroupe un éventail de dysfonctionnements cognitifs, comportementaux et émotionnels s'articulant autour de trois symptômes principaux :

    - l'hyperactivité motrice ;
    - l'impulsivité ;
    - l'inattention.

    Leur retentissement sur la vie scolaire, familiale et sociale est d'autant plus lourd qu'ils sont dans plus de 60 % des cas associés à une ou plusieurs autres affections neurodéveloppementales : troubles spécifiques des apprentissages (dyslexie, dysorthographie et dyscalculie), trouble d'acquisition de la coordination (dyspraxie, dysgraphie), trouble du langage oral, trouble du comportement (trouble oppositionnel avec provocation), troubles anxieux...
    Plusieurs propositions d'approches thérapeutiques médicamenteuses se traduisent par une amélioration notable des symptômes caractéristiques. Il reste néanmoins que le délai diagnostique du TDAH, très long, retarde trop souvent la mise en oeuvre de ces traitements pharmacologiques nécessitant une prescription initiale hospitalière.
    De plus, outre leurs effets indésirables, ces thérapies ne semblent pas maintenir leurs effets bénéfiques à long terme.

    Une prise en charge globale :
    L'efficacité scientifiquement prouvée des programmes de thérapies cognitivo-comportementales (TCC) est donc particulièrement intéressante, notamment lorsque le traitement médicamenteux est inefficace, mal toléré ou refusé par la famille. Ces thérapies permettent aussi de prendre en charge les répercussions des comorbidités qui perturbent l'enfant et génèrent beaucoup de souffrances dans les relations sociales, familiales et scolaires.

    Sur commande
  • La présence au foyer d'un enfant porteur d'un trouble du spectre autistique (TSA) a des répercussions sur la dynamique de la famille et la vie personnelle de chacun de ses membres. Or, autant l'impact du TSA sur la qualité de vie des parents est aujourd'hui un élément bien connu et heureusement de plus en plus souvent pris en compte, autant le retentissement sur la fratrie est un problème beaucoup moins reconnu et encore trop souvent éludé. De plus, si les frères et soeurs ont des préoccupations qui pour partie peuvent rejoindre celles de leurs parents, ils en ont également par ailleurs d'autres qui leur sont propres, en lien avec leur place d'enfant et le fait qu'ils vivent avec le handicap depuis les premières années de leur vie.
    Cet ouvrage vise à donner quelques clés et outils à la fratrie et à la famille pour les aider à faire face aux différentes situations qui vont se présenter après l'annonce du diagnostic de TSA, à exprimer leurs émotions, à analyser concrètement les problèmes qui peuvent se poser à eux, à trouver les ressources pour affronter les moments parfois difficiles, mais aussi à identifier et prendre conscience de tout ce que cette situation douloureuse peut leur apporter de positif.
    - Comprendre les comportements de son frère ou de sa soeur ;
    - Aider chacun, aîné ou cadet, à trouver sa place dans la fratr ie et dans la famille ;
    - Partager des trucs et astuces pour gérer le quotidien, les préoccupations et les inquiétudes de tous, depuis l'enfance jusqu'à l'adolescence :
    - Savoir parler du handicap, apprendre à le nommer devant autrui et expliquer la différence, entretenir des relations harmonieuses avec les pairs, apprendre à mener une vie sociale équilibrée, à se projeter dans l'avenir, à ne pas rester seul, et identifier dans son entourage les personnes-ressources...

    Sur commande
empty