C. Blanc

  • Ce livre s'efforce de faire le point au moment oú se poursuit l'intégration des migrants qui se sont installés sur le territoire depuis les " trente glorieuses " et que s'ouvre peut-être une nouvelle phase d'immigration.
    Qu'entend-on par intégration ? depuis quand parle-t-on d'immigration ? les réponses qui sont données dans ce livre ne sont pas des définitions simples : elles rendent compte de phénomènes modelés par l'histoire, oú les récurrences sont nombreuses, oú les recompositions sont permanentes. conçu autour d'un découpage chronologique, l'ouvrage restitue à chaque étape la complexité du contexte dans lequel s'inscrit le fait migratoire : son auteur rappelle la totale intégration de l'histoire des immigrés à l'histoire sociale globale de la france contemporaine.
    La réflexion dans la durée sur l'évolution des politiques migratoires et les modalités d'intégration est une invitation à comprendre les questions du temps présent sur ce sujet qui a fait l'objet d'une politisation intense dans les deux dernières décennies.

    Indisponible
  • L'objectif principal de EUROM5 est le développement de la compréhension écrite.A la fin du parcours, les apprenants sont en mesure de lire de manière autonome des articles de journaux en ayant éventuellement recours à un dictionnaire pour les mots restés opaques.

    Sur commande
  • La taxe professionnelle, l'impôt local sur les entreprises le plus lourd, représente une recette essentielle pour les collectivités locales.
    Son économie n'a pourtant cessé d'être critiquée. Après des années d'atermoiements, une importante réforme, décidée par la loi de finances pour 1999, a progressivement supprimé, des bases d'imposition de cette taxe, la part assise sur les salaires. Toute la question de la survie, à terme, de la taxe professionnelle, se trouve donc ainsi posée. Et l'objet de cet ouvrage est de contribuer au grand débat national sur l'avenir de la ressource.

    Sur commande
  • L'immigration italienne demeure à ce jour la plus importante qu'ait connu la France.
    Mais si les images fortes du padrone meneur d'enfants, il y a un siècle et demi, ou de l'antifasciste d'entre-deux-guerres ont été recomposées récemment par une historiographie très riche, le destin du fils de maçon au lendemain de la Seconde guerre mondiale ou celui du mineur sarde arrivé après 1945 ne retiennent guère l'attention. Fin de migration sans problème, étrangers sans visage... Pourtant, jusqu'en 1968, les Transalpins sont demeurés au premier rang des étrangers recensés en France.
    Avec les naturalisés récents, ils constituaient à cette date un groupe sensiblement aussi nombreux qu'en 1931, temps fort de la grande migration d'entre-deux-guerres. C'est dire leur place dans l'économie et la société française des trente glorieuses. Dès lors, pourquoi cette invisibilité, surtout après la Libération où demeurait vivace le mythe du "coup de poignard dans le dos" et où l'hostilité à l'égard des anciens "sujets de Mussolini" continuait d'alimenter l'italophobie ? Qu'en fut-il ensuite de la dernière vague d'immigrants, plus souvent venue des régions méridionales et qui eut à défricher ses propres chemins dans une Europe en construction ? Telles sont quelques unes des questions abordées dans cet ouvrage.
    Celui-ci est issu d'un colloque qui a réuni, à l'invitation du Centre d'études et de documentation sur l'immigration italienne (CEDEI), des spécialistes et des jeunes chercheurs venus de France et d'Italie. L'enjeu était d'abord de donner une visibilité à cette dernière étape de la migration italienne en France. Mais choisir de donner son autonomie à la période récente du dernier quart de siècle conduisait nécessairement à croiser les questionnements les plus actuels en histoire, sur les politiques publiques, les dynamiques économiques et sociales de l'Europe des trente glorieuses ou sur les représentations et les identités culturelles.
    Sur ce dernier point, le livre invite à une découverte : celle des Italiens de France et des Français d'origine italienne comme composante originale de la société cisalpine.

  • Cet ouvrage présente deux études sur la caféiculture paysanne à Madagascar, examinée dans le cadre régional de la côte est, grand espace producteur de l'île. Le terme "transition caféière" met en lumière la remarquable aptitude des producteurs à moduler la place du caféier dans les systèmes agraires pour satisfaire leurs besoins essentiels et assurer leur survie.

  • Chantal a créé un enchaînement de massage pour les enfants de 5 à 7 ans « César le chat et Siméon le papillon » Magnifique technique, simple, habillée et pratiquée au sol. Support de cours illustré par l'histoire de César et Siméon.

    Appelé « Nuad » en langue Thaï, le massage Thaï est le fruit d'une longue tradition vieille de plus de 2500 ans, le Nuad est lié à la philosophie et aux traditions bouddhiques, il tient du Shiatsu, du massage Taoïste, du massage Ayurvédique et du yoga. La particularité des « Techniques Thaïlandaises » a pour but de rééquilibrer l'énergie là où il y a besoin et de permettre à son flot de circuler librement afin que le corps retrouve ses capacités d'auto guérison.

    Ces trois techniques de massage se pratiquent habillées, soit au sol, sur une table de massage, etc. Le massage assis sur une chaise ou au sol, de nombreuses possibilités et créativités vous sont offertes, sans gros frais de matériel.

    L'apprentissage des massages s'adresse aussi bien aux débutants qu'aux personnes confirmées. Ce sont les bases du massage Thaïlandais. Pour les personnes désirant se former, une multitude de choix vous est offerte, comme les pratiques thérapeutiques « thaï avancé » et les formations « ostéo thaï », avec les professeurs internationaux agréés Asokananda.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Dans un monde coup en deux, les Urbains, disciples de l'informatique, s'opposent aux Orbitains, qui vivent selon les lois de la nature. L'amour de Claire pour S314 venu en Orbitanie pour une mission scientifique va bouleverser l'ordre des choses.

  • Alexandre cherche la lune, car comme dit maman, papa est dans la lune.
    Mais oú peut elle bien être ? pas dans la maison ! pas sur le toit ! non, ça c'est un avion à réaction ! dit chloé, tu ne la trouveras pas, la lune, c'est la nuit qu'on la voit. alors, quand alexandre est couché, maman tire les rideaux, dévoile l'astre argenté, et sur la surface claire, alexandre en est sûr, il voit papa qui lui dit bonsoir.

    Sur commande
  • La cuisine de nos mères De Lyon à Vonnas, du Mont-Saint-Michel à Paris, les mères Blanc, Brazier, Bourgeois, Poulard, Barale, Adrienne, Crouzier, Castaing, Allard et Léa avaient toutes un don inné. Elles connaissaient la cuisine de naissance, transmise par leur mère, qui la faisait comme leur grand-mère... Le bonheur qu'elles prodiguaient, la rondeur toute féminine de leur chaleureuse cuisine en ont fait des reines, des reines de coeur qui ont laissé en héritage à leurs descendants un savoir ancestral et ont inspiré les grands chefs cuisiniers d'aujourd'hui.
    Plats, entrées, desserts, du Jambon persillé aux Coquilles Saint-Jacques au beurre blanc, du Coq au vin rouge au Navarin d'agneau aux pommes, du Canard aux olives à la Charlotte au chocolat, les 100 meilleures recettes des mères sont révélées ici dans leur plus grande authenticité.

  • La commission ' Corrosion sous Contrainte - Fatigue - Corrosion ' du CEFRACOR organisait annuellement, il y a quelques années, des Journées ' Jeunes Chercheurs '. L'objectif était de rassembler sur un même lieu des doctorants et leurs encadrants travaillant sur des projets centrés sur les thématiques ' Hydrogène - Matériaux ' ou ' Corrosion - Déformations - Interactions ', du nom des deux groupes de travail de cette commission, mais également des chercheurs et des industriels intéressés et impliqués dans ces thématiques de recherche. Ces journées ' Jeunes Chercheurs ' mettaient les doctorants à l'honneur en leur offrant l'opportunité de présenter en toute convivialité leurs travaux et d'avoir des discussions stimulantes avec d'autres doctorants ou des experts du domaine. Après quelques années d'interruption, les groupes de travail ' Hydrogène - Matériaux ' et ' Corrosion - Déformations - Interactions ' de la commission ' Corrosion sous Contrainte - Fatigue - Corrosion ' ont relancé ces Journées ' Jeunes Chercheurs '. En synthétisant les divers travaux présentés au cours de ces journées, cet ouvrage dresse un panorama des recherches menées sur ces deux thématiques, en France, à l'horizon 2010.

  • Les cours complets, pour comprendre et retenir l'essentiel. Des conseils, des méthodes et de nombreux exemples, pour savoir utiliser ses connaissances dans les exercices. Plus de 800 exercices progressifs, pour bien s'entraîner. Tous les corrigés dans un livret détachable : une préparation spécifique au Brevet, avec : 10 sujets du Brevet corrigés : 4 en maths, 3 en français, 3 en hist./géo./éd.civique ; Une présentation des épreuves et des conseils pratiques ; Les conditions d'attribution du diplôme du brevet. Et aussi : Des tests préliminaires permettant, dans chaque matière, de repérer ses points faibles, afin de choisir les leçons à réviser en priorité. Un guide parents, à télécharger gratuitement sur internet avec : les étapes du processus d'orientation ; le stage d'observation en entreprise ; des conseils pour bien accompagner son enfant.

  • Le législateur et la jurisprudence ont de longue date pris conscience de la nécessité d''assurer une protection adaptée au logement familial, notamment dans le secteur locatif, en faisant de ce bien, un élément patrimonial d''une nature particulière obéissant à un statut juridique spécifique. A travers cette étude, l''idée était de démontrer la très nette opposition entre les protections accordées aux couples mariés et aux couples non mariés. Ainsi, pour les couples mariés le législateur a organisé une protection accrue mais complexe voire dans certain cas, insuffisante et déséquilibrée. A cette spécificité de la protection accordée aux couples mariés s''oppose le régime appliqué aux couples non mariés soumis dans la plupart des cas au droit commun des baux. L''étude relève que la prise en compte de ces couples non mariés est, à certains égards, discriminatoire voire inutile. Face à ce constat, on s''interroge sur la raison d''être de cette différence. Peut-on envisager une amélioration des statuts? Et si oui, sur quels fondements reposerait cette protection?

    Sur commande
  • Sur commande
empty