Gérard Bonnet

  • Comment peut-on être pervers ? inceste, viol, pédophilie... Nouv.

  • La pornographie touche de plus en plus les enfants et les adolescents. Elle est même devenue en quelques années une sorte de nouvelle épreuve initiatique pour les jeunes, la principale en matière de sexualité. Constituant une véritable forme de pédophilie à l'échelle planétaire, cet exhibitionnisme, véritable attentat à la pudeur, a des répercussions sur leur vie affective et sexuelle ultérieure.
    Exemples cliniques à l'appui, Gérard Bonnet expose les difficultés que cette vision de la sexualité entraîne pour les adolescents et indique comment les accompagner. Plutôt que de se réfugier dans la voie du tout-répressif qui ne ferait qu'intensifier le phénomène, il invite à mesurer notre responsabilité collective. Et donne une image ouverte et dynamique de la sexualité humaine.

  • "Le transfert est le concept clé de la psychanalyse, ce qui fait la différence entre la pratique analytique et les autres thérapies. Car, en psychanalyse, transfert ne signifie pas simplement relation, mais aussi travail intérieur, trans-fer, action tranchante facilitant l'émergence et l'analyse des vécus les plus refoulés. C'est une épreuve, l'équivalent d'une opération chirurgicale affirme Freud.
    Gérard Bonnet montre pourquoi le fondateur de la psychanalyse a privilégié le transfert. Il évoque, au travers de plusieurs cas cliniques, comment le transfert active les principaux courants sexuels et fait surgir angoisses, rêves, fantasmes, des vecteurs qui facilitent le retour du refoulé ainsi que des changements profonds et durables. Il explicite enfin le rôle que jouent l'interprétation et le vécu actuel, des catalyseurs qui viennent régulièrement relancer l'action du transfert et rendre le sujet davantage présent à lui-même et au monde.
    Un ouvrage pour comprendre comment se déroule une analyse et ce qui en fait la spécificité."

    Sur commande
  • L'autoanalyse

    Gérard Bonnet

    L'autoanalyse est née lorsque Freud a considéré les rêves comme des expressions humaines à part entière et mis au point une méthode pour les interpréter. Cette pratique n'est pas, pour autant, réservée au fondateur de la psychanalyse. Elle est accessible à tous ceux qui acceptent leur inconscient. Cependant, s'ouvrir à sa part irrationnelle nécessite rigueur et lucidité.
    Cet ouvrage nous explique comment instaurer ce dialogue entre nos parties les plus méconnues, nos désirs secrets et notre pensée consciente grâce à l'attention portée à nos rêves, nos actes manqués, nos symptômes, nos relations aux autres. Il présente les difficultés et les bienfaits de ce travail d'auto-psychanalyse.

    Sur commande
  • On assiste depuis quelques années au retour en force des perversions sexuelles, et sous des formes de plus en plus contrastées : pratiques sans conséquences, voyantes et aguicheuses d'un côté ; viols, sadisme et pédophilie de l'autre.
    Face aux interrogations qui en résultent, une clarification rigoureuse et ouverte s'impose à toutes les personnes concernées. Tel est l'objet de cet ouvrage, qui constitue le meilleur garant pour réagir en connaissance de cause, sans tomber dans les pièges que le pervers, souvent à son insu, a savamment disposés.

    Sur commande
  • Plaisir et jouissance sont les deux sources de la vie psychique. Pour Freud, les troubles psychiques résultent d'un manque de plaisir. Ou plus précisément, ils résultent d'un plaisir sexuel en attente de réalisation. Cette hypothèse a bouleversé la façon d'envisager « la maladie humaine » et de la faire évoluer. Au lieu de simplement s'abandonner aux techniques en tous genres, elle conduit à repérer la véritable frustration qui met à mal le fonctionnement psychique à tel endroit et à tel moment donné, pour la transformer en plaisir.
    Ce livre envisage un à un les grands courants sexuels où effectuer ce repérage et qui constituent ce que l'auteur appelle « l'arbre des sexualités ». Il définit précisément les différents visages du plaisir et de la jouissance inconsciente tels qu'on les découvre à l'analyse, les conflits qui en résultent, et la façon de les surmonter.

    Sur commande
  • Tapie, discrète, l'angoisse peut surgir à chaque instant. Par sa puissance, elle peut submerger ou sidérer. Mais l'angoisse constitue aussi un puissant moteur. Dès les premiers moments de la vie - avant même et avec la naissance -, jusqu'à l'angoisse de mort qui nous saisit au terme de la vie, elle nous accompagne à chaque étape.
    Quelle est l'origine de l'angoisse ? Quels sont ses mécanismes ?
    Comment vivre au quotidien avec cette compagne souvent inopportune ? Comment la surmonter ?
    Cet ouvrage répond à ces questions. Des sources de l'angoisse à ses causes, du trauma aux conduites à risque, de l'angoisse à l'effroi ou la panique, de son impact sur la sexualité ou sur les rêves. tout ce qui permet de mieux comprendre l'angoisse est analysé. L'objectif de ce livre est de suivre l'angoisse à la trace dans le concret de l'existence, d'en dévoiler les différentes facettes. En se fondant sur les souvenirs, les rêves, les frayeurs inexpliquées, les actes manqués. cet ouvrage permet aussi de découvrir comment l'accueillir et la faire évoluer.

    Sur commande
  • Et si l'idéal s'imposait avec plus de force lorsque l'on vieillit ?

    L'idéal est la force qui nous gouverne. Impérieux et dirigiste, il tient dans notre psyché le rôle de gouvernail et, en même temps, de moteur.
    Mais qu'en est-il quand nous prenons de l'âge, que nos forces diminuent ? Cela n'annoncet- il pas aussi la fin des idéaux, de leur directivité ? La fin des illusions en somme ? C'est ce que pensent certains philosophes qui envisagent surtout l'idéal en tant que valeur.
    Pour la psychanalyse, au contraire, l'idéal ne perd pas de son importance avec le vieillissement ; il s'impose d'autant plus que les forces physiques diminuent. Il parvient même parfois à faire retour d'une manière nouvelle, inattendue. Bien plus, il manifeste alors ses véritables potentialités, ses richesses. Et c'est le moment ou jamais d'en découvrir les multiples facettes et leurs virtualités. C'est aussi avec l'âge qu'il s'impose au sujet de la façon la plus claire et la plus évidente et lui offre une nouvelle chance d l'investir.

    Sur commande
  • Le narcissisme n'est pas une maladie. C'est la pire ou la meilleure des choses, suivant la façon dont il est vécu. Il devient un piège, quand l'on n'en retient que la face évidente comme cela se fait couramment aujourd'hui. Que de comportements sont qualifiés de narcissiques, qui vont des innombrables pratiques destinées à captiver l'attention de l'autre ou à lui plaire, jusqu'à ceux des pervers narcissiques tant décriés !
    Ce livre décrit pas à pas la façon dont se constitue le narcissisme, depuis les premiers instants jusqu'à l'âge adulte. Il naît de l'amour que porte l'adulte à l'enfant avec tout ce qu'il y met sans en avoir conscience. Il se construit vraiment quand l'enfant devient sujet et s'approprie cet amour. Il s'épanouit enfin quand ce sujet devient capable d'aimer l'autre comme il a été aimé.
    Auquel cas, s'aimer narcissiquement n'est pas un mal, c'est une nécessité.
    Déjà parus dans la même collection : La vengeance, L'angoisse, Le désir.
    A paraître : J'aime pas me séparer, Peur de manquer, L'auto-psychanalyse.

    Sur commande
  • Beauté, vérité, amour... les idéaux font partie de ces étoiles qu'on hésite à regarder en face : ils nous fascinent, mais ils nous éblouissent aussi, au risque de nous aveugler. Ces étoiles-là exercent un tel pouvoir sur notre vie psychique que la psychanalyse ne peut les ignorer.Cet ouvrage envisage l'idéal en restant au plus près de l'expérience humaine, comme l'une de ses productions les plus typiques et les plus désarmantes. S'il représente a priori ce qu'il y a de plus grand chez l'homme, il est aussi ce qu'il y a de plus violent et de plus dangereux. On tue et on massacre au nom de l'idéal, on accomplit des oeuvres merveilleuses en son nom aussi, et chacun mesure aisément qu'il joue un rôle décisif dans sa destinée. L'idéal est-il comme on le pense souvent un facteur positif, exaltant, une notion sacralisée depuis des siècles ? Ou est-il source de tous les maux et de tous les débordements ? Gérard Bonnet dégage l'idéal de la gangue de généralités dans laquelle on l'enferme souvent, afin de rejoindre ce qu'il veut dire précisément dans le psychisme humain. Il clarifie cette notion pour que chacun puisse l'entendre comme un message venu de l'inconscient afin d'en mesurer toute la portée. Une approche réaliste qui dégage l'idéal de toutes les récupérations et de tous les excès dont il est l'enjeu.Un livre d'une grande puissance, indispensable pour tous.

    Sur commande
  • « J'oublie tout », « Je n'arrête pas de perdre mes papiers », « j'ai encore fait un lapsus malencontreux en pleine conférence »... Personne n'est à l'abri de ces mésaventures qui émaillent la vie quotidienne et dont les effets sont parfois désastreux.
    Pour y pallier au plus vite, chacun y va de son interprétation, suivant la voie ouverte par Freud dès les débuts de son oeuvre. Mais le plus souvent, il s'agit d'une interprétation dite sauvage, qui cherche à colmater la brèche plutôt qu'à l'explorer. Avec le temps, l'autoanalyse a perdu de son tranchant !
    Ce livre propose de la réinventer, en revisitant d'une façon nouvelle et inédite les interprétations freudiennes, et en promouvant une véritable auto-psychanalyse.
    Il montre le rôle que joue la honte dans l'oubli, la colère dans les lapsus, les deuils dans les pertes d'objets, repère comment on s'y adonne à des plaisirs primaires mais refoulés depuis l'enfance, de type oral, anal, visuel, détaille avec précision les fantasmes essentiels qui s'y défoulent et que nous n'osons même pas imaginer.
    Cette auto-psychanalyse n'est pas un simple exercice solitaire, c'est une réflexion en situation, tenant compte de tout ce qui touche le sujet, en lui et autour de lui. C'est finalement la meilleure introduction qui soit à la connaissance de l'inconscient et de la psychanalyse. À condition de mettre ses pas dans ceux de Freud et de ne pas chercher à se bercer d'illusions.
    Déjà parus dans la même collection : La vengeance, L'angoisse, Le désir.
    A paraître : J'aime pas me séparer, Peur de manquer, Le narcissime.

    Sur commande
  • Imparable, sans pitié, ancrée au plus profond de l'inconscient de chacun : la vengeance. Elle peut nous menacer, n'attendre qu'une occasion pour nous réduire à merci. Elle peut s'emparer de nous si l'on se sent lésé, provoqué, blessé. De Médée à Hamlet ou au Cid, elle fleurit dans tous nos classiques, comme elle défraie au quotidien la chronique et les faits divers.
    Mais comment s'élabore la vengeance au sein de la vie psychique ? Comment se construit-elle en silence ? Et pourquoi est-elle un moteur si puissant ?
    La vengeance psychique est partout, souvent invisible, ne cédant jamais sur ses exigences. D'une problématique psychique à l'autre, elle ne présente pas le même visage et n'a pas les mêmes conséquences : névrosé, pervers, psychotique n'auront pas la même manière de se venger. Quelles sont les différentes modalités de la vengeance ? Et comment s'articulent-elles dans la vie inconsciente de toute personne pour y jouer un rôle déterminant ? Comment en réguler les effets ?

    Sur commande
  • Les mots pour guérir, la psychanalyse en sait quelque chose, c'est même sa première raison d'être. Mais quels mots ? Dans quelle relation, dans quel cadre vont-ils pouvoir prendre place, et moyennant quel contrat ? Comment faire surgir ces mots de nos forces les plus profondes, au moment opportun, pour qu'ils soient bénéfiques ?

    Sur commande
  • "Cet ouvrage fait suite au livre sur La perversion, publié par le même auteur
    en 2008, qui a suscité un grand intérêt, surtout en montrant comment le but
    poursuivi par le pervers est de bafouer les idéaux. Gérard Bonnet revient sur
    ces idéaux pour voir pourquoi ils ont une telle importance, et il met en
    lumière à la fois leur nécessité et les désastres auxquels ils conduisent quand
    ils sont confondus avec des réalités précises ou lorsqu'ils sont manipulés de
    l'extérieur - problème majeur aujourd'hui, où l'on recherche un minimum de
    repères communs auxquels se référer. Pour sortir de ce dilemme, l'auteur scrute
    l'origine inconsciente de ces idéaux, la façon dont ils surgissent, à
    l'adolescence en particulier, leurs différentes modalités, et les conditions
    dans lesquelles ils peuvent jouer le rôle qu'on en attend. Cet ouvrage tient
    compte à la fois des enseignements de la clinique, des oeuvres culturelles, du
    cinéma en particulier, et de l'actualité la plus récente. Il est écrit en
    termes clairs et accessibles au plus grand nombre." Psychanalyste à
    l'Association Psychanalytique de France, Gérard Bonnet est directeur de l'École
    de Propédeutique à la Connaissance de l'Inconscient, où il enseigne la
    psychanalyse à un large public. Il a publié de nombreux ouvrages en
    psychanalyse, dont Le remords, psychanalyse d'un meurtrier (PUF, 2000), Voir.
    Être vu (PUF, 1981, 2005), et La perversion. Se venger pour survivre (PUF,
    2008).

    Sur commande
  • Il existe chez l'être humain cinq formes de sexualité : la sexualité génitale, la plus évidente ; la sexualité pulsionnelle, celle des plaisirs quotidiens ; la sexualité idéale, faite de promesses et de désirs impossibles ; la sexualité du « je », qui se manifeste au cours de nos rêves ; la sexualité fondamentale, celle du ça, qui décide de nos actions.
    À travers elles, Gérard Bonnet nous permet de comprendre, dans un langage clair et accessible, les causes de l'irrésistible pouvoir du sexe.

    Indisponible
  • AVANT-PROPOS, 5 INTRODUCTION, 9 1. Le transfert et la répétition, 9 Quelle répétition ?, 9 - Une arme à double tranchant, 11 - La dimension négative du transfert, 12 - Le risque théorique, 14 - Les théories du transfert, 15.

    2. Que dit-on du transfert ?

    20 Le transfert et l'autre Transfert et contre-transfert ne sont pas dissociables, 21 - Le contre-transfert est premier par rapport au transfert, 22 - Le transfert est une mise en acte de deux inconscients, 25 - Le transfert est un produit de la situation analytique, 26 - Le transfert n'est pas le tout de l'analyse, 27 - Le transfert est un rejeton du symptôme, 29 - Il n'y a de transfert que d'unique et de particulier, 31.

    PREMIÈRE PARTIE. Symptôme et transfert 1. La duplicité du transfert, 34 Séduction, symptôme et transfert, 35 - Le symptôme pathologique et sa question, 36 - Le recours au transfert, 38 - Transferts dans la psychose, 41 - La névrose, les risques de la duplicité, 46.

    2. Le transfert comme transfert de culpabilité, 48 Culpabilité et responsabilité, 50 - Responsabilité de pouvoir et de savoir : le pré-transfert, 54 - Du pré-transfert au transfert de savoir, 57.

    3. Transfert, hypnose et suggestion, 61 La place de la suggestion dans le symptôme, 62 - Autosuggestion et transfert, 64 - Relation thérapeutique et transfert, 69 - Transfert, hypnose, suggestion et relation thérapeutique, 72.

    4. Le transfert est sexuel, 74 Symptôme et sexualité, 76 - Transférer pour jouir, 81 - Le transfert sexuel et ses trois axes essentiels, 83.

    5. L'amour de transfert, 90 L'amour dans le symptôme, 92 - Le transfert et l'amour, 97 - L'enseignement des mystiques, 100 - Amour, sexe et libido, 102.

    6. L'actualité du transfert, 107 Le symptôme comme "machine à remonter le temps", 108 - Le transfert comme processus d'actualisation, 112 - Actualité et savoir, 114 - La conversion du symptôme, 118.

    DEUXIÈME PARTIE. Du transfert de l'un au transfert de l'autre 1. Transfert et miroir, 123 De la relation en miroir au transfert, 124 - Quatre cas de figures, 126 - L'inconnue dans la relation en miroir : un reflet sidérant, 129 - La spécificité du transfert en miroir, 131.

    2. Transfert et double, 134 La relation au double : à la recherche du soi perdu, 136 - Transfert au double et sexualité, 138 - De la bisexualité de l'un à l'identité sexuelle de l'autre, 141 - Retour à la situation analytique, 144.

    3. Transfert et appareil psychique, 147 L'intervention psychologique et les trois niveaux qu'elle sous-entend, 149 - Le transfert en devenir, 153 - Topique dans le transfert, 156 - Les effets du transfert, 160.

    4. Les figures de l'autre, 166 De l'esprit de l'escalier à la figure du diable : le transfert sans fin, ou la parole manquée, 167 - Du rêve de l'escalier au Sphinx et à l'âme : la parole réussie, 171.

    5. Les logiques du transfert, 179 La logique perverse, 180 - La logique paranoïaque, 185 - Du supposé savoir au père idéalisé, 189.

    6. Transfert et vertus, 192 Vertus dans le travail analytique et vertus du transfert, 193 - "La foi qui guérit" : de Charcot à Freud, 194 - La foi excommuniée : du Projet à L'avenir d'une illusion, 196 - Quand la foi fait retour, 199.

    TROISIÈME PARTIE. Les objets du transfert 1. Le degré zéro de l'objet, 208 Le transfert en folie, 209 - L'apparition de l'objet de transfert

  • Comment peut-on être psychanalyste ?, interroge gérard bonnet à la manière d'un montesquieu.
    Cette question se pose particulièrement en france aujourd'hui du fait du nombre important de psychanalystes et de la nécessité d'une formation spécifique, qui a toujours été une pomme de discorde entre les écoles de psychanalyse et la source de leurs divisions. gérard bonnet précise les qualités et les conditions nécessaires pour accéder à ce métier que freud qualifiait d'" impossible " : l'écoute, la discrétion, la neutralité, la capacité à interpréter.
    Ii envisage ensuite le statut professionnel de l'analyste, la question de l'analyse personnelle, l'appartenance à une société, la nécessité du contrôle et des supervisions, la nécessité enfin d'une grande culture. cet ouvrage didactique est destiné à tous ceux qu'interroge la psychanalyse : analysants et analysés, clients, patients, étudiants. ii est suivi d'un annuaire des sociétés et des revues de la psychanalyse.

    Sur commande
  • La collection "Bibliothèque de psychanalyse", dirigée par Jean Laplanche, professeur émérite à l'Université de Paris VII, assisté de Jacques André, psychanalyste, a pour but de présenter au public les oeuvres françaises et étrangères susceptibles de le renseigner sur toutes les recherches importantes entreprises dans le domaine psychanalytique.

    Sur commande
  • on ne progressera pas d'un pouce dans la prise en charge et le traitement des délinquants sexuels, tant qu'on les considérera comme des débiles, des idiots ou de simples fauteurs de troubles.
    l'acte pervers n'a rien à voir avec le comportement bestial, brutal ou instinctif auquel on le réduit souvent. c'est un acte humain d'une richesse et d'une complexité diabolique, et d'une logique à toute épreuve. ce livre en apporte la démonstration. fondé à la fois sur une longue expérience clinique et sur une réflexion théorique solide et rigoureuse, il démontre la perversion dans ses moindres rouages, repère ses ressorts cachés, et situe ses diverses manifestations.
    on éviterait bien des erreurs, policières, judiciaires, politiques, thérapeutiques, si l'on écoutait ce message, en tenant compte de ses éclaircissements. car la perversion se nourrit de vengeance, et plus on se méprend, plus elle s'en prend à ceux qui ne l'ont pas compris. pour le pervers, c'est une question de survie

    Sur commande
  • Qu'est-ce qui peut conduire un homme, apparemment normal, à tuer à coups de couteau, soudainement et sans aucune raison, une de ses voisines ? Ce livre est d'abord la réponse à cette question que tout le monde se pose, mais il est surtout le premier récit intégral de la psychanalyse d'un meurtrier.
    On suit étape par étape le déroulement de la cure d'un patient criminel, avec ses moments les plus cruciaux mais aussi les plus dangereux.
    L'auteur démontre avec brio comment un homme, que l'on disait dénué de tout sentiment de culpabilité, s'est révélé au cours de la cure rongé par le remords.
    Au-delà du récit d'une cure exceptionnelle, ce livre ouvre des perspectives insoupçonnées sur notre inconscient où bouillonnent nos désirs les plus diaboliques, dont celui de tuer notre prochain.

    Sur commande
  • On assiste depuis quelques années au retour en force des perversions sexuelles, et sous des formes de plus en plus contrastées : pratiques sans conséquences, voyantes et aguicheuses d'un côté ; viols, sadisme et pédophilie de l'autre.
    Face aux interrogations qui en résultent, une clarification rigoureuse et ouverte s'impose à toutes les personnes concernées. Tel est l'objet de cet ouvrage, qui constitue le meilleur garant pour réagir en connaissance de cause, sans tomber dans les pièges que le pervers, souvent à son insu, a savamment disposés.
    Gérard Bonnet, psychanalyste à l'Association Psychanalytique de France, et directeur de l'École de propédeutique à la connaissance de l'inconscient, où il donne un enseignement ouvert à un large public. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont le " Que sais-je ? " sur L'autoanalyse (n° 2144) et Comment peut-on être psychanalyste ? (Esprit du temps, 2005).

  • On assiste depuis quelques années au retour en force des perversions sexuelles, et sous des formes de plus en plus contrastées : pratiques sans conséquences, voyantes et aguicheuses d'un côté ; viols, sadisme et pédophilie de l'autre. Face aux interrogations qui en résultent, une clarification rigoureuse et ouverte s'impose à toutes les personnes concernées. Tel est l'objet de cet ouvrage, qui constitue le meilleur garant pour réagir en connaissance de cause, sans tomber dans les pièges que le pervers, souvent à son insu, a savamment disposés.

  • Sur commande
empty