Jacques Perry-Salkow

  • Le duc de Saint Simon Usain Bolt.
    Mondanités lucides Il nous bat.

    La princesse Stéphanie L'inspecteur Columbo.
    Hantée par les piscines Sombre plouc inculte ?

    Anagramme, le jeu consiste à mélanger les lettres d'un mot, d'une expression, en vue de former un nouveau mot, une nouvelle expression. Le talent de Jacques Perry-Salkow fait de ce jeu un art drôle et poétique.

    Sur commande
  • Plus qu'un livre, le Vivarium de palindromes est un musée de papier, dédié à ces phrases qui se lisent indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche.
    Au fil des salles, vous embrasserez du même regard LA GENÈSE, LE SÉNÉGAL, foulerez l'asphalte d'une ancienne RUE VERLAINE, GÉNIAL RÊVEUR, tomberez en arrêt devant le SAGE DRAPÉ SLAVE DU TUTU DE VALSE PAR DEGAS, avant de descendre dans le cratère de l'ETNA DE DANTE.
    Suivez le guide, et découvrez la plus étonnante collections de « serpents à deux têtes ».

    Sur commande
  • Raphaël Enthoven et Jacques Perry-Salkow nous convient ici à esquisser une histoire buissonnière de la pensée, dans un livre qui offre à l'appétit du savoir un banquet grave et malicieux, un dialogue incessant où les lettres parlent et où le philosophe répond (ou l'inverse).

  • Intense, fripon, voluptueux, sentimental, libre, grivois, romantique, solennel, saugrenu, clandestin, cru... L'amour a mille et une variations que Laurence Castelain et Jacques Perry-Salkow effeuillent avec un plaisir communicatif. Décidément, la langue de Molière porte en germe le génie de l'amour. Et, à n'en pas douter, l'amour et l'anagramme étaient faits pour se rencontrer : l'un met sens dessus dessous les coeurs et les corps ; l'autre, les mots.

  • Quand un physicien et un jazzman se rencontrent, que font-ils ? Des anagrammes.
    Un jeu savant et loufoque qui consiste à mélanger les lettres d'un mot pour en former un autre. C'est ainsi que les tripes ne sont pas sans esprit, les morues sans moeurs, le pirate sans patrie, le sportif sans profits et l'étreinte sans éternité. Cette opération malicieuse peut même révéler le sens caché des noms et des expressions. Avec Klein et Perry-Salkow, la madeleine de Proust devient un don réel au temps idéal, le Canard enchaîné brandit la canne de l'anarchie et, dans la courbure de l'espace-temps, ils voient le superbe spectacle de l'amour.
    Cela n'est qu'un début... Car nos auteurs aiment déchiffrer les énigmes. Quelle loi discrète ont-ils découverte dans la chute des corps ? Quelle sentence prémonitoire dans Marie-Antoinette d'Autriche ? Quelle vérité profonde dans Albert Einstein ? Quelle coquetterie surprise chez la marquise de Pompadour ? Ils font surgir les réponses tapies dans le secret des mots et les accompagnent de saynètes ou de portraits.

    Sur commande
  • L'anagramme est une porte dérobée. Et il faut aimer les perspectives inattendues, curieuses ou cocasses pour goûter le plaisir d'un tel jeu, qui consiste à mélanger les lettres d'un mot, d'une expression, en vue de former un nouveau mot, une nouvelle expression. Cette fois, le plaisir est musical, et notre duo, Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow, nous entraîne dans une vagabonderie qui lui ressemble intimement, une fantaisie sur les oeuvres et leurs compositeurs. «Anagrammes de Jacques Perry-Salkow.Textes de Karol Beffa.»    

    Sur commande
  • Il arrive que deux folies se rencontrent pour le meilleur. L'écrivain Sylvain Tesson a ouvert grand ses horizons à Jacques Perry-Salkow, « faiseur d'anagrammes » comme il y a des « faiseurs de pluie ».
    L'anagramme consiste à mélanger les lettres d'un mot pour en former un autre. Elle opère une lecture secrète, fait surgir un sens tapi dans le repli des mots et des noms. C'est ainsi qu'un canoë peut contenir tout l'océan et que mille rêves recèlent autant de merveilles...

    Sur commande
  • PALINDROME, du grec palindromos, « qui court en sens inverse ». Mot ou groupe de mots qui peut être lu indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche. Exemples : Ressasser. Trace va avec art. Ésope reste ici et se repose.

    En 1969, Georges Perec réalise un palindrome de 5 566 lettres. Un record. Mais les records sont faits pour être battus. Ce sont Schmitter et Perry-Salkow qui ont relevé le défi. Leur Sorel Éros est le nouveau jalon de l'art du palindrome avec 10 001 lettres ! Un conte poétique à la Lewis Carroll, hantée par des personnages hauts en couleur : Sorel, Éros, bien sûr, mais aussi Sarah et César, Léa et la Péri, Alice et le Turc... Et chacun, déboussolé, semble chercher son chemin de chaque côté du miroir.

  • Voici un petit bréviaire pour les amateurs de jeux littéraires. Dans ces pages, les anagrammes côtoient les acrostiches, les contrepèteries, les homophonies et autres rébus typographiques. Des secrets brûlants se cachent dans de candides missives, chaque texte comporte un double sens. Un plaisir pour qui aime chercher le joli sens caché derrière les mots

    Sur commande
  • Il arrive que deux folies se rencontrent pour le meilleur. L'écrivain Sylvain Tesson a ouvert grand ses horizons à Jacques Perry-Salkow, « faiseur d'anagrammes » comme il y a des « faiseurs de pluie ». L'anagramme consiste à mélanger les lettres d'un mot pour en former un autre. Elle opère une lecture secrète, fait surgir un sens tapi dans le repli des mots et des noms. C'est ainsi qu'un canoë peut contenir l'océan et que mille rêves recèlent autant de merveilles.
    Avec Perry-Salkow et Tesson, les préliminaires savent inspirer l'ami(e), la Divine Comédie de Dante promet une vie de damnation, de délice, la force des antigels provoque la fonte des glaciers, Paul Marie Verlaine rêve aviné par la lumière et, dans les forêts de Sibérie, au bord du lac Baïkal, la vie n'est plus qu'une pluie de lentes braises froides.
    En leur compagnie, nous survolons l'Arctique et ses dernières baleines, chassons le tigre avec Dersou Ouzala, embarquons sur la goëlette de Christophe Colomb, escaladons Notre-Dame de Paris et la face nord des Grandes Jorasses, plongeons dans le décolleté de la Marquise des Anges, pestons avec Céline, chantons la Marseillaise avec Bashung, combattons au côté de Napoléon et, à la nuit tombée, nous hésitons entre le Caveau du Chat Noir et un abri de girafes bleues.

    Indisponible
  • Inspirés par la célèbre lettre d'amour codée de George Sand à Alfred de Musset, les auteurs ont à leur tour créé des jeux littéraires. Ils incitent les lecteurs à déchiffrer, à deux ou à plusieurs, les messages qu'ils ont dissimulés : acrostiches, ambigrammes, homophonies et autres rébus typographiques sont au rendez-vous de ce petit livre savoureux, brillant et extrêmement ludique.

  • Le tautogramme, ce n'est pas l'art et la manière d'écrire des histoires de Toto ! Encore moins une unité de masse infiniment petite. Le tautogramme, c'est un vers, une phrase ou un texte dont tous les mots commencent par la même lettre. Georges Perec et Umberto Eco s'y sont un peu frotté. Quelques exemples vous laisseront deviner l'humeur de ces pages. Et elle est en effet exécrable. Les broyeurs de noir y trouveront leur compte, mais aussi les rabat-joie, les misanthropes, les mauvais coucheurs, le Schtroumpf Grognon et même ma mère, mais moins ! Autrement dit, deux types se sont cassé le baigneur à dégoter des diamants délicats dans des dépôts de détritus dégoûtants

empty