Jean-Jacques Cécile

  • Le renseignement et l'espionnage sont devenus un marché qui dépasse la sphère des services secrets étatiques pour rentrer dans le champ de l'information, de l'entreprise privée et un nouvel enjeu de la société globale de l'information.Ce livre montre par des exemples concrets de quelle manière le renseignement a pénétré notre sphère privée.


    Sur commande
  • Pour beaucoup, le Special Air Service britannique fait partie des mythes. Formidable machine de guerre dont les membres tutoient les sommets de l'art militaire, il demeure l'une des plus éminentes références en matière de forces spéciales. "Qui ose gagne", "Ici on mène, on suit ou on dégage" ou encore "Ils osent surpasser les autres" sont ses devises. Dès sa création dans les sables du désert nord-africain par David Stirling en 1941, l'unité a réalisé les opérations clandestines les plus pointues et les plus dangereuses. Tragédie de Munich, conflit en Irlande, guerre en Irak... Aux quatre coins du monde, les hommes du SAS ont su s'adapter à toutes les menaces et être à la pointe du combat contre-terroriste. Pour autant, l'ombre du mystère plane obstinément sur les opérations qu'ils ont menées... Dans le secret de leur antre, quelles tactiques, quelles ruses ces hommes exceptionnels ont-ils mis au point pour accomplir leurs missions ? De quels moyens disposent-ils pour surprendre l'ennemi ? Et surtout, jusqu'où les "hommes en noir" de Hereford sont-ils prêts à aller pour remporter la victoire ? A la fois documentaire passionnant et livre de référencé sur les forces spéciales britanniques, cet ouvrage retrace les plus grandes opérations du SAS et dévoile la face la plus secrète de l'establishment militaire britannique.

    Sur commande
  • " Finalement, les attentats du 11 septembre 2001 sont un bon exemple d'opération clandestine réussie. " Pour ce vétéran de la DGSE, le parallèle entre espions et terroristes est évident. Les techniques, tactiques et procédures des élites militaires et celles des terroristes sont globalement équivalentes. Al-Qaida et consorts copient beaucoup mais inventent peu. Quand Richard Reid embarque le 22 décembre 2001 à bord d'un vol d'American Airlines avec des chaussures piégées, il ne fait qu'utiliser un procédé des " spéciaux " nazis. Comment le savoir-faire se transmet-il entre les " barbouzes " et les tenants de la terreur institutionnaliséeoe Le scénario du prochain attentat d'envergure serait-il inscrit dans les livres d'histoire parce que déjà mis en oeuvre par les organismes officiels d'action clandestineoe À quels actes de barbarie massive doit-on désormais s'attendre ? Livre explosif, Espions et terroristes plonge au coeur même d'un monde interlope et fascinant et annonce les catastrophes que des hommes, dotés de technologies simples, peuvent à tout moment déclencher.

  • 16 septembre 2007.
    Dans le square nisour, à bagdad, des hommes de la société militaire privée blackwater dégainent leur arme et tirent. bilan : 17 morts, 24 blessés. Des civils. face au carnage, le premier ministre irakien, nouri al-maliki, exige le bannissement de l'entreprise. Demande bien inutile, pense ce diplomate américain qui affirme : nous révoquerons la licence d'al-maliki avant qu'il ne révoque celle de blackwater.

    Ces sociétés sont de vrais empires économiques, avec des milliers d'employés, des chiffres d'affaires astronomiques, le tout bâti en quelques années, par la grâce de liens étroits et nébuleux avec les responsables de l'administration Bush. Si ces entreprises sont apparues dans les années 1970, recrutant anciens des forces spéciales et des services action, leur nombre ne cesse de se multiplier depuis une dizaine d'années.

    Voici pour la première fois en France une enquête sans concession sur leurs ramifications, leurs pratiques et leurs dangers.

    Sur commande
  • Nés de la volonté d'économiser les vies des pilotes américains au Viêtnam, popularisés par la Guerre du Golfe, les drones aériens sont l'illustration de la tendance occidentale à envoyer à la guerre le robot plutôt que l'homme.
    L'avenir est aux espions automatiques volants, aux robots terrestres ou maritimes. Dans un langage accessible au grand public, Jean-Jacques Cécile éclaire ce futur militaire robotisé en ouvrant au lecteur la porte de ces laboratoires les plus secrets qui font de la science-fiction la réalité de demain. Un document qui fourmille d'informations inédites et nous initie aux révolutions stratégiques en cours.
    Indispensable pour comprendre les enjeux de défense et l'évolution des relations internationales et stratégiques.

    Sur commande
  • Au large des côtes du Nord-Est africain, la croisière n'a plus le coeur à s'amuser, pas plus que la marine marchande dont les navires évoluent dans ces eaux infestées de forbans.
    Le bilan 2010 du Bureau maritime international est éloquent. Pour la quatrième année consécutive, les actes de piraterie sont en augmentation : 406 sur 2009. Les frères de la côte somaliens se sont adjugé une part conséquente de ce bilan avec, pour la même période, 217 incidents ayant entraîné le kidnapping de 47 navires ainsi que de 867 membres d'équipage. Un phénomène endémique dont les cas emblématiques ont fait les unes de nos journaux.
    L'affaire du Ponant (opération Thalatine), l'assaut du Tanit et la mort de Florent Lemaçon sont des événements qui ont marqué l'opinion publique. Faut-il pour autant assimiler ces " nouveaux, pirates somaliens aux forbans sans foi ni loi infestant les mers d'Extrême-Orient ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment les services de renseignement les traquent-ils ? Utilisent-ils eux aussi des espions pour cibler leurs victimes ? Quelle est la contribution apportée par les commandos, les forces spéciales et les militaires à l'endiguement de ce phénomène criminel ? Dans quelle mesure l'argent de la piraterie provoque-t-il une mutation en profondeur des sociétés somalienne et kénvane ? Cet ouvrage d'investigation répond à toutes ces questions et à beaucoup d'autres encore.

    Sur commande
  • Un espion français à l'Est Jean-Jacques Cécile Note moyenne : | 0 note Rocher (Editions du)BrochéParu le : 16/01/2014.Dès que le mot "espionnage" est prononcé, le spectre de James Bond surgit, qui masque la réalité propre à l'agent secret. Car loin des fastes qu'évoque le personnage de cinéma, c'est souvent une armée d'anonymes qui, au jour le jour, confère à ce métier ses lettres de noblesse. Pierre Bach est un de ces anonymes. Entré dans la carrière militaire en 1962, il y restera pendant plus de quatre décennies, consacrant le plus clair de son temps à chatouiller l'ogre communiste jusque dans sa tanière.
    Qu'on en juge. Près de dix années de présence en Allemagne de l'Est où il espionne Soviétiques et forces nationales sous couvert d'appartenance à la Mission militaire française de liaison (MMFL). Il séjourne aussi quatre ans et demi en Hongrie puis trois ans sur le territoire d'une Croatie en pleine ébullition. A Budapest comme à Zagreb en tant que secrétaire d'attaché de Défense, il incarne le renseignement militaire hexagonal.
    Ce faisant, Pierre Bach côtoie la mort. Il est le témoin direct de l'assassinat d'un sous-officier français, l'adjudant-chef Mariotti, le 22 mars 1984 près de Halle, en Allemagne de l'Est. Là comme en ex-Yougoslavie, on lui tire dessus, il en réchappe. Il prête occasionnellement son concours à des opérations du SDECE, l'ancêtre de la DGSE, tandis que la très redoutée Stasi garde en permanence un oeil sur lui.
    Tout bien pesé, sa carrière vaut celle d'un James Bond avec cependant une différence, et de taille : dans les pages de cet ouvrage, tout est vrai. Pierre Bach a été un authentique espion, et ce livre est son histoire.

    Sur commande
  • S'ils sont d'un naturel discret, ils s'illustrent le plus souvent par des actions d'éclat, et ont une image mythique auprès du grand public.
    Les commandos sont de toutes les batailles, au grand jour ou dans l'ombre. Ce livres est un véritable document de référence sur l'histoire et l'organisation des commandos de Marine français, depuis leur création durant la deuxième guerre mondiale, jusqu'à nos jours. La Marine a ouvert ses portes, du moins celles qui pouvaient, et tous ce qui est écrit est puisé aux meilleures sources, et transcrit avec le souci de la précision propre à l'auteur.

  • Le motif épistolier se retrouve avec constance dans l'histoire de la peinture, de Holbein à Hopper, en passant par Titien, Vélasquez, Vermeer, Fragonard ou Van Gogh. Billet politique, missive commerciale, note savante : la lettre sert divers usages, mais surtout, elle règne sur l'intime. Par elle se révèle le besoin ardent et éternel des êtres de (se) correspondre.

    Sur commande
  • Depuis son accident, Lulu ne peut plus marcher. Mais elle a un secret : grâce à son super-QI, elle a bricolé son fauteuil roulant jusqu'à en faire son meilleur ami : Fred ! Et quel ami : Doué de parole, de rétro-propulseurs et de gadgets plus farfelus les uns que les autres, ce robot bougon ne sera pas de trop pour aider sa petite passagère à démêler les mystères de sa ville, à commencer par une étrange épidémie de vol de dentiers...

    Sur commande
  • Ce volume est issu des travaux du XXe Congrès international des Etudes byzantines réuni à Paris en 2001. Il comprend trente-neuf contributions dont vingt-deux en anglais, quinze en français, une en allemand et une en italien. Historiens et archéologues y analysent l'évolution du village médiéval dans le monde méditerranéen du Ve au XVe siècle depuis la France et l'Italie jusqu'à la mer Noire et à l'Égypte en passant par la Grèce et les Balkans, l'Asie Mineure, Chypre, la Syrie et la Palestine. La naissance et la transformation du village byzantin y sont abordées dans une perspective pluridisciplinaire à partir des documents d'archives et des résultats de l'archéologie et de la numismatique (fouilles, prospections, découvertes monétaires). Ce livre, accompagné de nombreuses illustrations, cartes et plans inédits, et de bibliographies thématiques, fait pour la première fois le point sur le peuplement rural dans le monde byzantin, en le comparant à l'évolution mieux connue de l'Occident médiéval et du Proche-Orient islamique.

    Sur commande
  • malouines, kosovo, afghanistan, irak...
    depuis une vingtaine d'années, les forces spéciales sont de plus en plus engagées dans les conflits modernes. pour les états-majors, elles sont l'arme secrète, la dernière carte à jouer quand tout semble compromis. réputées pour leur discrétion et leur redoutable efficacité, elles sont les seules unités capables d'intervenir dans les situations les plus critiques et d'accomplir les missions jugées " impossibles ".
    forces spéciales françaises, delta force américaine, sas britanniques, spetsnaz russes, commandos israéliens... derrière ces multiples dénominations se cachent des combattants hors pair dotés des équipements technologiques les plus sophistiqués. qu'ils pratiquent le renseignement, le sabotage, l'encadrement des mouvements de guérilla ou la libération d'otages, leur fonction reste toujours la même : surprendre l'adversaire et causer un maximum de dommages à l'ennemi.
    qui accède à ces régiments spéciaux ? comment leurs opérations sont-elles menées ? comment s'entraînent-ils et quelles sont leurs armes ? un ouvrage indispensable pour comprendre l'enjeu de ces unités de plus en plus sollicitées par les gouvernements pour faire face aux menaces terroristes comme al-qaïda, aux conflits internationaux et aux nouvelles formes de criminalité.

  • Cet ouvrage présente les différents cycles et les composantes interactives qui se déroulent à la surface des terres émergées : l'atmosphère et l'hydrosphère véhiculant matière et énergie, la lithosphère soumise à l'érosion et la biosphère source de transformation et de diffusion. Dans cette nouvelle édition entièrement actualisée, l'ouvrage aborde les étapes à l'origine de l'élaboration de matière puis toute la chaine de transport de ces matériaux depuis les zones d'érosion aux grands domaines de sédimentation océanique, et les impacts que l'Homme introduit dans ce cycle sont particulièrement étudiés.  

    Sur commande
empty