Pierre A. Riffard

  • Qu'arrive-t-il (ou pas) après la mort ? Existe-t-il d'autres mondes derrière la nature visible ? Trois spécialistes répondent à ces questions sous divers angles : la religion, la science, la parapsychologie, la philosophie, l'ésotérisme, la littérature. Ils étudient les croyances, les comportements universels, comme la peur des revenants, l'espoir de retrouver ses proches décédés... Ce qu'on croyait savoir semble remis en cause : la mort n'est pas un bref moment, mais un long processus où la vie persiste, l'immortalité n'est pas réservée aux croyants.
    A l'inverse, ce qui semblait absurde, invraisemblable s'avère possible : le transhumanisme ne promet-il pas l'immortalité physique ? Cette encyclopédie sur l'autre vie possible porte divers regards sur une même question : après la mort, est-ce que la conscience individuelle se conserve un moment ou pour toujours, et pour quoi faire ? Tout être naît, dure, décline, meurt et puis reparaît ! Chaque vivant finit par périr, ternir, pourrir pour enfin se stabiliser en squelette, en ancêtre, en étoile, en angelot ou autre.
    Vrai ou faux ? Voici le dossier, documents à l'appui, où les idées les plus rationnelles voisinent avec les faits les plus bizarres.

  • Comment peut-on s'intéresser à autre chose qu'à l'ésotérisme ?
    L'homme n'est pas réalisé. Il se forme. Il suit des pistes où, parfois, il repère des signes de reconnaissance. Là sont sa gloire et sa misère. Il faudra bien se poser la question ultime : y a-t-il un secret du monde ? Qui le détiendrait ? Comment le partager ?
    Charlatanisme ! répondent les rationalistes et même les religieux. Mais on connaît des magiciens, des théosophes, des chamans, des kabbalistes, des alchimistes... Eux attestent.
    Dans la première partie du livre, l'auteur tente de définir l'ésotérisme. Dans la seconde, il a rassemblé les grands textes de l'ésotérisme occidental. Certains sont connus, d'autres traduits pour la première fois. Tout le monde a entendu parler de Paracelse, mais l'a-t-on lu ? Sait-on que Newton a laissé des textes alchimiques et que de grands écrivains modernes, comme Artaud ou Pessoa (ou même Hergé !), ont poussé leur écriture jusqu'au mystère ?
    Voilà les pistes, le reste du parcours appartient au lecteur.

  • L'ésotérisme est une chance, la chance ! La chance de s'éveiller enfin.
    Pierre A. Riffard, dans L'Ésotérisme, approche de l'ésotérisme occidental parue en 1990 dans cette même collection, a tenté de lever la suspicion qui pèse sur la notion d'ésotérisme et de contredire le procès en charlatanisme fait à ceux qui le pratiquent.
    Restait à explorer le domaine non occidental. Existe-t-il un ésotérisme dans les brousses africaines ? En quoi consistent les « Mystères d'Égypte » ? Quelle forme prend l'initiation en Océanie, chez les Papous emplumés ou chez les Tahitiens fleuris ? À quelles visions du monde préparent le bouddhisme, le zen, le tantrisme de la main droite ou le tantrisme de la main gauche ? Comment fonctionnent la magie des chamanes, l'astrologie des Sumériens, l'alchimie des taoïstes ? Les chrétiens ont-ils des doctrines secrètes ? En chacun de ces aspects, balisés par des signes de reconnaissance, l'homme se réalise, se forme, et tend à la connaissance.
    De nombreux textes, rares, essentiels, jusqu'alors non traduits en français, permettront au lecteur de se faire une opinion par lui-même.
    Questions de tête ou coups de coeur, l'ésotérisme non occidental promet. Et il tient ses promesses.

    Ce volume contient : LES ÉSOTÉRISMES PRIMITIFS : Les Négro- Africains ; Les Amérindiens ; Les Asiatiques ; Les Océaniens. - LES ÉSOTÉRISMES CIVILISATEURS : Les Mésopotamiens ; Les Égyptiens ; Les Iraniens ; Les Anatoliens. - LES ÉSOTÉRISMES DE L'INDE : Les Hindous ; Les Bouddhistes. - LES ÉSOTÉRISMES D'EXTRÊME-ORIENT : Les Chinois ; Les Japonais ; Les Tibétains. - LES ÉSOTÉRISMES MONOTHÉISTES : Les Juifs ; Les Chrétiens ; Les Musulmans.

  • La philosophie occulte soutient que le monde forme un « tout » sensible et intelligent, sacré et signifiant où tout entre en interaction. Sa métaphysique tourne autour du mystère : étrangeté de la présence, énigmes des choses, fascination pour les « pouvoirs inconnus de l'Homme » et les « forces cachées de la nature ». Pourquoi le monde reste-t-il indéchiffrable malgré tant de signes ? Et pourquoi les rationalistes ont-ils tant de mal à accepter les coïncidences signifiantes, les rêves prémonitoires ou la notion de chance ?
    L'université n'étudie pas ceux qui s'aventurent sur ces épineux sujets, comme Paracelse ou Papus, les « magiciens » ou le New Age. Pourtant, ils ont un intérêt : ils disent tout haut, parfois avec naïveté, ce que les humbles ressentent et ce que de grands savants n'avouent pas facilement.
    Il existe une vraie alternative aux philosophies bien vues qui défendent matière et plaisirs : le merveilleux au quotidien et le tout esprit.

  • Une collection unique, souvent imitée, jamais égalée, qui explore tous les champs du savoir et de la littérature et qui est devenue, en moins de trois décennies, la bibliothèque idéale de l'honnête homme de notre temps. Chez « Bouquins », nous publions aussi bien des dictionnaires d'histoire, de musique ou de littérature que des récits de voyage, des grands classiques de la littérature mondiale ou de l'art de vivre que des portraits de ville ou des textes sacrés. Ils ont été établis par les meilleurs spécialistes et font référence dès leur parution. « Bouquins » s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à tous ceux qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons qui nous ait été donné depuis que Gutenberg, avec ses caractères de plomb et d'antimoine, ses moules en métal et ses poinçons, a permis aux textes, parfois tirés de la nuit de l'oubli, de rencontrer en Europe leurs lecteurs par milliers.

  • L'esoterisme

    Riffard Pierre A.

    Comment peut-on s'intéresser à autre chose qu'à l'ésotérisme ? l'homme n'est pas réalisé.
    Il se forme. il suit des pistes oú parfois, il repère des signes de reconnaissance. là sont sa gloire et sa misère. il faudra bien se poser la question ultime : y a-t-il un secret du monde ? qui le détiendrait ? comment le partager ? charlatanisme ! répondent les rationalistes et même les religieux. mais on connaît des magiciens, des théosophes, des chamans, des kabbalistes, des alchimistes. eux attestent.

    Pierre a. riffard, docteur en philosophie et docteur ès lettres, a enseigné en france, au laos, en syrie, aux nouvelles-hébrides, en polynésie française et, actuellement, en afrique. dans la première partie de ce livre, il tente de définir l'ésotérisme. dans la seconde, il a rassemblé les grands textes de l'ésotérisme occidental : certains sont connus, d'autres traduits pour la première fois. tout le monde a entendu parler de paracelse, mais l'a-t-on lu ? sait-on que newton a laissé des textes alchimiques et que de grands écrivains du xxe siècle, comme artaud et daumal, ont poussé leur écriture jusqu'au mystère ?
    Voilà des pistes, le reste du parcours appartient au lecteur.

    Agnès hirtz.

empty