Simon Rochepeau

  • Ce récit, écrit à la première personne, raconte l'enfance (tome 1) et l'adolescence (tome 2) d'Inna Shevchenko en Ukraine. Il tente de répondre à cette question : pourquoi et comment Inna est devenue cette militante féministe aujourd'hui mondialement connue ?
    En septembre 2008, Inna est reçue à la prestigieuse Université nationale, à Kiev. Elle a 18 ans. Elle entreprend, avec ferveur et détermination, des études de journalisme, avec en elle toujours présente la figure héroïque du journaliste dissident Gueorgui Gongadzé, enlevé et assassiné huit ans plus tôt. Très vite, elle constate et dénonce les ravages de la prostitution chez les étudiantes les plus défavorisées. Peu soutenue dans son combat, elle espère faire entendre plus fortement sa voix en se faisant élire au parlement étudiant. C'est à ce moment-là qu'elle fait la connaissance d'un mouvement naissant en Ukraine, les Femen, précurseur de l'élan de révolte qui, depuis la place Maïdan, secoua toute l'Ukraine en 2014.
    Inna appartient à cette génération, grandie pendant la « révolution orange », qui ose s'affranchir de la souffrance morale et sociale subie par les parents, et qui ressent une urgence vitale, profonde et intime, de liberté, d'égalité et de justice. Une urgence vitale qui ne se démentira jamais.

    Sur commande
  • Kherson, en Ukraine, janvier 1996. Inna a 6 ans.
    Elle regarde, par la fenêtre de l'appartement où elle vit avec ses parents et sa soeur aînée Yulia, le noir qui enveloppe les sinistres immeubles de la cité. Inna adore quand « le vieux géant » coupe l'électricité.
    Pour ses parents comme pour les autres habitants, c'est l'état de délabrement du pays qui provoque ces coupures à répétition, et qui ne facilitent pas la vie quotidienne. L'effondrement de l'U. R. S. S., sept ans plus tôt, a provoqué une perte totale des repères, une paupérisation absolue, et la prospérité des mafias et des seigneurs de guerre. La petite Inna subit de plein fouet le déclassement humiliant de ses parents, en même temps qu'elle observe son oncle Vanya s'enrichir frauduleusement.
    En septembre 2000, le journaliste dissident Gueorgui Gongadzé est enlevé et assassiné. Une partie du peuple est scandalisée et soupçonne le président Leonid Koutchma d'être le commanditaire de cet assassinat. C'est à ce moment-là qu'Inna décide de devenir journaliste, comme Gongadzé. Elle n'a que dix ans, mais la figure de ce héros va la hanter durablement...

    Sur commande
  • En 2000, l'ancien projet d'aéroport du Grand Ouest est réactivé dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes.
    En 2009, après tous les recours juridiques imaginables, des habitants envisagent de s'opposer physiquement au démarrage des travaux et lancent l'appel des « habitant-e-s qui résistent ». Des centaines de jeunes gens de la France entière, issus des luttes politiques écologiques, antiautoritaires ou à la recherche de modes de vie alternatifs, commencent à venir s'installer sur la zone promise aux grands travaux.
    Le 16 octobre 2012, le gouvernement Ayrault lance « l'opération César » qui a pour but d'évacuer, par la force, Notre-Dame-des-Landes et d'en chasser les occupants qui s'opposent au projet de construction de l'aéroport.
    Le 17 janvier 2018, le projet est officiellement abandonné. Entre ces deux dates, les zadistes résistent, s'organisent collectivement, cultivent, avec l'aide des paysans restés sur place, des terres dans le bocage, rêvent d'une autre façon de vivre : « Nous sommes une armée de rêveurs (rêveuses) et pour cette raison nous sommes invincibles. » Qui sont vraiment les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ? Que veulent-ils ? Comment vivent-ils ?
    Embarqués pendant de longues semaines à leurs côtés, les auteurs ont choisi une fiction documentée pour rendre compte, au plus près, de la réalité de la vie sur la ZAD. Le récit de Thomas Azuélos et Simon Rochepeau est celui d'une lutte, hors des partis et mouvements traditionnels, contre l'aménagement capitaliste du territoire et pour défendre d'autres manières de vivre.

    Sur commande
  • Le 4 avril 2009, cinq pirates, depuis une embarcation rapide et munis de fusils Kalachnikov, prennent d'assaut un voilier français dans les eaux territoriales de la Somalie. Ils séquestrent les cinq passagers, dont un enfant de trois et demi, jusqu'à ce que la marine française intervienne et provoque la mort du skipper du voilier et de deux pirates. En octobre 2013, les pirates somaliens sont accusés de détournement de navire par violence, arrestation, enlèvement et séquestration en bande organisée. Ces anciens pêcheurs, nés dans un des pays les plus pauvres du monde, se retrouvent devant la cour d'assises de Rennes, à des milliers de kilomètres de chez eux. Ils encourent chacun vingt ans de prison. Mohamed se distingue de ses compagnons : il parvient à s'exprimer en français et il est le seul à comparaître libre. Comment en est-il arrivé là ?

    Sur commande
  • Parce qu'il est natif de Saint Yves, et qu'il a travaillé pendant des années avec l'entreprise locale, la société de travaux publics qui l'emploie envoie Patrick superviser la construction d'un mémorial « écologique » à la résistance locale. Ici sont morts des maquisards, et leur chef, Raymond Langlade, est devenu depuis un homme politique de premier plan. Entre conflits privés et sociaux, la construction de ce monument va faire remonter à la surface les rancoeurs et les secrets liés à cette période tragique. Pourquoi Langlade reçoit en cadeau un wagon de chemin de fer semblable à ceux qui envoyèrent des juifs en déportation ? Coincé entre ses anciennes amitiés et sa vie actuelle, Patrick devra faire des choix qui remettront en cause ses convictions et son avenir.

    Sur commande
empty