Sylvain Allemand

  • Microcrédit, micro-assurance, microtransferts, micro-épargne... La microfinance désigne les instruments bancaires et financiers destinés à lutter contre la pauvreté et, au-delà, la marginalisation et l'exclusion financière. Depuis l'émergence des premières initiatives apparues dans les pays du Sud dès les années 1970, elle a suscité l'intérêt de tous : ONG, banques, États, organisations internationales, fonds d'investissement... Bien avant la crise de 2008, elle était à la croisée des chemins, entre sa finalité sociale et sa recherche d'efficacité économique. L'équilibre n'est pas facile : est-elle une alternative au capitalisme financier, une contribution au développement durable ? Les taux d intérêt ne sont-ils pas trop élevés et pour tout dire indécents ? Sans discrédit, mais tout en pointant contradictions et dérives, l'auteur considère simplement la micro-finance pour ce qu'elle est : non pas une solution clés en main mais un processus d'innovation sociale, en constante évolution. D'ailleurs, plutôt que de microfinance, c'est de microfinances qu'il convient de parler, tant sont diverses les formes qu'elle revêt selon les contextes géographiques, sociaux et politiques.

    Sur commande
  • Printemps 2015 : la frégate l'Hermione a largué les amarres à Rochefort en mettant le cap sur les Etats-Unis dAmérique. L'équipage, constitué de près de 80 personnes, est parti pour quatre mois daventure. Ainsi donc le rêve un peu fou formulé il y a plus dun quart de siècle (reconstruire à lidentique le navire que La Fayette, en personne, avait emprunté, plus de deux siècles plus tôt, pour se rendre en Amérique, sceller le soutien de la France aux insurgés américains) était devenu réalité.
    Le présent ouvrage ne retrace pas tant lhistoire du chantier de plusieurs années ni nen traite des défis techniques et humains, mais revient sur la genèse de cette idée « saugrenue » : sublimer larsenal de la ville de Rochefort, objet de plusieurs années de réhabilitation, en y réintroduisant un symbole fort de son activité dautrefois. Il le fait à travers le témoignage de trois hommes, qui, par-delà la diversité de leurs parcours, partagent un double point commun :
    Avoir suivi le cycle durbanisme de Sciences Po et s'être attachés à cette ville de Rochefort au point de vouloir contribuer à sa renaissance.

    Sur commande
  • Réchauffement climatique, atteintes à la biodiversité, pollutions, etc. L?état de la planète serait si dramatique qu?il ne serait plus temps d?agir à l?échelle individuelle. « À quoi bon ? » Qui n?a pas entendu ce genre de réaction ? Pourtant, beaucoup ne renoncent pas. Modestement, ils montrent qu?il est possible de faire bouger les choses à l?échelle de son quartier, de sa ville, de son village, en bref, de son territoire et de proche en proche à une échelle plus vaste. Comment et avec qui ? Est-il encore temps de délibérer ? Qu?entendre exactement par démocratie participative ? Telles étaient quelques-unes des questions débattues à l?occasion de la 3ème édition des Rencontres Auxerroises du Développement Durable (RADD), organisées à Auxerre, les 1er et 2 avril 2011, et dont le présent ouvrage restitue les contributions et les débats.

    Sur commande
  • Etymologiquement, le géographe est celui qui, au moyen de cartes ou de récits, rend compte de ce qui existe à la surface du globe.
    C'est dire s'il peut prétendre au statut de plus vieux métier du monde ! bien que tardivement reconnue, la figure du géographe jalonne en effet l'histoire avec ses observations sur le relief et le climat, mais aussi le rapport des hommes avec leur milieu. au coeur des problématiques humaines, les géographes ont entrepris un dialogue riche et constructif avec les autres sciences humaines, ce dont témoignent ici douze d'entre eux, au travers du récit de leurs parcours personnel et professionnel.

    Sur commande

  • Associer des acteurs privés, publics et associatifs pour redynamiser des
    quartiers en difficulté : telle est la vocation des zones franches urbaines.
    Les premières ont été créées en 1997 ; on en compte désormais une centaine,
    dont quinze nouvelles à la suite des révoltes urbaines d'octobre-novembre
    2005. Les zones franches urbaines ouvrent un nouveau chapitre
    de la politique de la ville.
    Les quartiers mis en zone franche ont été sélectionnés en fonction du taux
    de chômage, de la proportion de jeunes de moins de 25 ans et de non-diplômés.
    Pendant les 5 premières années qui suivent leur installation, les
    entreprises sont exonérées de charges sociales et fiscales. La condition :
    qu'un tiers des embauches soient faites parmi les habitants du quartier.
    Marseille, Vaulx-en-Velin, Mulhouse, Lille, Roubaix, Sevran : Sylvain Allemand
    nous emmène à la rencontre de près d'une vingtaine d'acteurs : des entrepreneurs,
    des responsables de chambre de commerce, etc. Il dresse avec
    eux un premier bilan de cette innovation politique.
    Un outil indispensable pour les élus, les responsables territoriaux et les
    acteurs économiques.


  • Réchauffement climatique, réduction des ressources naturelles, inégalité des
    chances,croissance économique insuffisante, menace sur la diversité culturelle...
    L'état de la planète nous oblige aujourd'hui à repenser notre mode de
    développement. Comment concilier et réconcilier homme, nature et production oe
    À travers 7 chapitres clairs, passionnants et richement illustrés (cartes,
    graphiques,photographies), ce livre entraîne le lecteur à la découverte de la notion complexe et souvent mal comprise de développement durable : comment et
    pourquoi est-elle née ? Quels sont les moyens d'action, les outils, les
    acteurs ? Comment pouvons-nous, au quotidien, nous responsabiliser et agir ?
    Comprendre, connaître, s'interroger et s'impliquer : un très bel album
    documentaire pour les jeunes « citoyens » et les adultes qui les entourent...

  • L'auteur : Sylvain Allemand est journaliste. Il collabore à Alternatives économiques et Libération. Auteur, aux éditions Cavalier Bleu, de La Mondialisation et Siffler en travaillant, il est également l'auteur du Développement durable aux éditions Autrement.

    Le livre : Malgré ses vingt ans d'existence, malgré les politiques et initiatives mises en oeuvre en son nom, malgré les enseignements dont elle fait l'objet, la notion de développement durable continue à être méconnue ou à susciter le scepticisme. Il est vrai que l'expression n'est pas heureuse. Abstraite, elle confine aussi au paradoxe : là où le "développement" suggère un mouvement, "durable" évoque la fixité. Cet ouvrage se propose de rappeler les raisons de l'émergence de ce développement durable et ses principes. Il se propose aussi de revenir sur la multitude d'outils, d'initiatives et d'innovations rangées sous le vocable de développement durable, dans le domaine de l'habitat, des transports, de la consommation, du tourisme, du commerce, de la finance, etc., montrant à cette occasion les limites ou effets contradictoires voire pervers de certains de ces outils ou initiatives. Ainsi, la notion de développement a progressivement été déclinée en une multitude de pratiques ou d'approches sectorielles (on parle aujourd'hui d'habitat durable, de mobilité durable, de consommation durable, de tourisme durable...) Ces approches mettent en avant la durabilité, délaissant la notion de développement, au point que l'on peut se demander si le développement durable n'est pas un concept transitoire ayant pour fonction de faire passer insensiblement les sociétés du développement à la durabilité oe

  • Egogeographies - par temps de (de)confinement Nouv.

    Le moins que l'on puisse dire est que le mot « confinement » connote négativement. Comment pourrait-il en être autrement ? L'expérience que nous en avons faite dans le contexte de crise sanitaire provoquée par la Covid-19, a été́ imposée et vécue douloureusement par beaucoup de ceux qui ne disposaient pas d'un espace domestique adapté. Pourtant, c'est bien aÌ€ une « libération » notion que l'ouvrage entreprend aÌ€ travers un recueil de contributions de géographes de différentes spécialités et générations, aÌ€ qui a été́ proposé de témoigner de leur expérience des (dé)confinements, au regard de ses incidences sur leur pratique de la discipline (aÌ€ commencer par l'étude de terrain), leurs concepts et théories (les a-t-elle confortés, enrichis ou, au contraire, remis en question ?). Le lecteur pourra apprécier combien la géographe se révèle diverse jusque dans la manière de rendre compte de cette expérience...

    À paraître
  • Demain, les villes ? - paroles de chercheurs Nouv.

  • Bien s'alimenter, il y a quelques années encore, cela signifiait se nourrir sainement, pour sa santé, en veillant à la qualité nutritive des aliments. Aujourd'hui, à l'heure du réchauffement climatique et de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi des risques sanitaires liés à l'industrialisation des modes de production, les défis de l'alimentation se posent en termes nouveaux. Il ne s'agit plus seulement de s'interroger sur le contenu de son assiette, mais aussi de s'intéresser à la manière dont il a été produit et comment il est venu jusqu'à nous, comment on l'a préparé et consommé, et comment on recyclera les déchets.
    Cet ouvrage rend compte des contributions et débats qui ont traité de ces enjeux, à l'occasion de la quatrième édition des Rencontres auxerroises du Développement durable (RADD) en croisant les savoirs d'experts, de profanes, de professionnels, et les pratiques.

    Sur commande
  • Aujourd'hui, alors que plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes ou des lieux fortement urbanisés et que tous les "urbains" sont loin d'avoir accès aux avantages de la vie moderne, il est urgent de (re)penser la ville pour améliorer le bien être de tous ... sans hypothéquer les chances des générations futures.
    C'est ce que propose de faire cet ouvrage en rendant compte des nombreuses initiatives menées en ce sens en France comme à l'étranger, au Nord comme au Sud.
    Il est aussi l'occasion de faire découvrir un univers méconnu : celui des réseaux et infrastructures de transports, d'assainissement, de communication, le plus souvent enfouis dans le sol et dont dépend notre vie urbaine. Et derrière ces réseaux, les hommes et les femmes qui les conçoivent les installent et en assurent la maintenance suivant les principes du génie urbain.
    Art plus que centenaire des réseaux aussi bien techniques que sociaux qui structurent la ville, le génie urbain se révèle être une contribution majeure à la ville durable. Mais il est aussi questionné par les nouveaux enjeux qu'elle recouvre.
    Pour nourrir le débat, l'ouvrage s'appuie sur les éclairages de différents professionnels de la ville (responsables de voirie, de l'assainissement, de la gestion de l'eau ...) partageant un point commun : ils sont tous anciens diplômés de l'Ecole des Ingénieurs de la ville de Paris (EIVP), la seule école d'ingénieurs à délivrer un diplôme en génie urbain reconnu par l'Etat, et qui fête cette année ses 50 ans d'existence.

  • Dans la société contemporaine, la mobilité est une aptitude essentielle qui conditionne l'accès à l'emploi, mais aussi aux lieux de loisirs et de consommation. Or, la mobilité n'est pas qu'une question de transport, ce sont aussi des apprentissages et des compétences que l'on acquiert dès son plus jeune âge : savoir se repérer, lire une carte, passer d'un mode de déplacement à l'autre, décrypter la signalétique, etc... tout en assumant le regard des autres : la mobilité a aussi partie liée avec l'estime de soi. Ainsi, parce qu'illettrées, maîtrisant mal le français ou simplement peu habituées à se déplacer en dehors de leur quartier, de nombreuses personnes, ne sachant pas prendre les transports en commun, se retrouvent en situation d'exclusion sociale, dans l'impossibilité notamment de trouver un emploi ou un stage. Conscients de cet enjeu capital et pourtant méconnu, professionnels des transports, chercheurs et travailleurs sociaux se mobilisent autour d'initiatives destinées à former à la mobilité.

  • L'emploi est la principale inquiétude des Français: " les délocalisations " la principale cause invoquée. Quel impact réel sur l'emploioe Y a-t-il des effets positifsoe Que dire des " relocalisations "?
    Faut-il adapter nos systèmes de productionoe Que peuvent faire les pouvoirs publicsoe Quels mécanismes de régulationoe Comment réagissent les autres pays ?

  • On parle d'économie-monde (Fernand Braudel), de communication-monde (Armand Mattelard), d'individu-monde (Jean-Viard)? Voici maintenant la femme-monde. Qu'entendre par-là ? Une femme qui se joue des frontières, de toutes les frontières ou presque : géographiques, disciplinaires, artistiques, professionnelles? Cette femme-monde, nous l'avons découverte notamment sous les traits de Catherine Espinasse, une Française, née en Afrique, devenue psychosociologue, metteur en scène, auteur de pièces de théâtre, passionnée de Flamenco et par la nuit. Le présent ouvrage réunit les discours prononcés à l'occasion de sa remise des insignes de l'ordre national de Chevalier de la Légion d'honneur, le 21 mars 2011, au théâtre du Lucernaire.

    Sur commande
  • Développement durable, économie solidaire, commerce équitable et consommation éthique, autant de manières alternatives de « faire de l'économie » qui font de plus en parler d'elles. Ancrée dans la vie quotidienne, cette économie-là participe aussi d'un nouvel engagement dans la vie sociale et politique. A travers une enquête et des entretiens avec des acteurs de terrain, l'auteur fait le point sur ces nouvelles manières de faire, leurs perspectives d'évolution mais aussi leurs limites. L'ouvrage présente enfin les fondements théoriques : économie solidaire, économie humaine, économie heureuse... à travers des entretiens avec Jacques Généreux, économiste à l'origine du Manifeste pour l'économie humaine et auteurs de plusieurs ouvrages de vulgarisation de l'économie et de ses lois, et Jean-Louis Laville, sociologue, spécialiste d'économie solidaire et des entreprises sociales.

  • Parce que le développement durable est l'affaire de tous et de chacun, parce qu'il revêt des formes multiples et parfois contradictoires, il fallait un ouvrage complet et nuancé sur le sujet. Dans ce livre, l'auteur explique simplement ce qu'est le développement durable, il éclaire le lecteur sur la complexité du sujet et donne la parole à des spécialistes. Il rend compte aussi d'initiatives locales, nationales et mondiales.

    Sur commande
  • Aujourd'hui, le commerce équitable est à la croisée des chemins. D'un côté, il fait désormais partie de notre paysage quotidien, de l'autre, il doit faire face à des interrogations voire des objections: est-il à même de faire évoluer le commerce mondial dans l'intérêt des producteurs des pays en développement? A-t-il perdu son âme en faisant une place à la grande distribution et aux marques de l'industrie agroalimentaire?
    Contribue-t-il autant qu'on le dit au développement durable? Le risque d'un commerce équitable à deux vitesses est aujourd'hui bien réel, avec, en corollaire, un risque de confusion pour le public. Autant de préoccupations que cet ouvrage traite en s'appuyant sur l'engagement, l'expérience et le témoignage d'acteurs pionniers, les fondateurs d'Ethiquable, la première société coopérative française de commerce équitable. Ce livre pose les termes du débat pour que le commerce équitable continue de se développer tout en défendant ses valeurs.

  • Christine commercialise des pochettes-surprises sur le Net; Ximènades produits artisanaux fabriqués par les Indiens mapuches (Chili); Georges a, lui, ouvert une boutique de tapisserie-brocante... Des parcours qui ont emprunté la voie de la microfinance pour sortir d'une précarité professionnelle. La microfinanceoe Un mot nouveau pour désigner les services financiers destinés aux populations exclues du système bancaire traditionnel, pour les aider à créer ou à développer leur activité ou subvenir à un besoin microcrédit, épargne solidaire, microassurance, transfert de microfonds... Popularisée par Muhammad Yunus (prix Nobel de la paix en 20061 à travers la Grameen Bank, cette finance s'est imposée dans les pays du Nord comme un outil de lutte contre l'exclusion en mobilisant une diversité d'acteurs : associations, établissements bancaires, pouvoirs publics... En France, 20000 entreprises sont créées, chaque année, par des chômeurs ou RMlstes grâce à la microfinance. Cependant, la microfinance ne risque-t-elle pas de se substituer à l'action des pouvoirs publicsoe Tout le monde a-t-il pour objectif de devenir son propre employeuroe Comment une personne à faibles revenus peut-elle rembourser un emprunt, même d'un faible montantoe Autant de questions abordées à travers des portraits et des entretiens avec des bénéficiaires et promoteurs de cette microfinance et des chercheurs qui étudient le phénomène.

    Sur commande
  • Cet ouvrage examine les conditions de possibilité d'un développement durable "partagé" entre les entreprises et les territoires. S'il part de constats préoccupants, comme les délocalisations qui semblent attester un divorce croissant entre entreprises et territoires, il montre aussi la diversité des politiques de développement durable conduites par les entreprises et des rapports qui en résultent avec les territoires où elles sont implantées. L'ouvrage est également l'occasion de présenter une conception originale de la prospective, la "prospective du présent".

    Sur commande

  • déclin : le mot apparaît régulièrement à la une des journaux, mais aussi dans les titres d'essais d'observateurs de la vie économique, sociale et intellectuelle pour caractériser la société française.
    qu'en est-il vraimentoe c'est ce qu'examine cet ouvrage en s'appuyant sur les données récentes et les travaux de chercheurs qui observent les tendances à long terme. pour comprendre, nous faisons le point : quelle est la part de la réalité politique et économique et celle des idées reçues ? etats des lieux des capacités d'innovation, de l'industrie, du corps social. et l'exception culturelle ? regard sur l'histoire de france, des périodes de déprime à celles d'excellence.
    signes de renouveau ou de vitalité. position de la france dans le monde et comparaisons internationales.

  • Paru à l'occasion de l'anniversaire des dix ans de la Librairie-Tartinerie, ce livre rassemble témoignages et réflexions sur le livre et la librairie.

    Sur commande
  • La prospective-action ? Entre observation participante et recherche-action, une nouvelle approche de la prospective développée par l'anthropologue Stéphane Juguet à l'occasion d'une démarche de plusieurs mois menée à la demande de l'agglomération de Saint-Nazaire dans le cadre de « Destinations 2030 ». L'ouvrage en présente les principes, la méthode ainsi que les résultats, à travers des portraits et des entretiens de diverses personnes qui y ont participé de près ou de loin. Un « assemblage » hétéroclite qui a permis de renouveler les dispositifs de concertation de la population en sollicitant in situ ou lors d'ateliers de créativité, son imaginaire. Quand la prospective contribue à poser un autre regard sur son territoire.

    Sur commande
empty