Balland

  • Après la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale.
    Tor, l'aîné, se consacre à l'élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s'annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la question de l'héritage amène le père de famille à révéler un terrible secret.

  • " Cette trilogie n'a rien de commun avec celle de Stieg Larsson (Millenium). Les intentions sont plus subtiles, les ambitions plus grandes. " Le Monde des livres.
    " Ce roman d'une grande noirceur, superbement écrit, est une description magnifique d'une famille engluée dans les non-dits " Le Nouvel Observateur.
    " Un final digne du film danois Festen. " Le Point.

    Après le succès de la Terre des mensonges et la Ferme des Neshov, voici la fin tant attendue de la trilogie des Neshov.
    Torunn découvre son père, Tor, dans la porcherie, à côté de sa truie préférée. Après cette mort tragique, Torunn reprend la ferme mais la situation financière est catastrophique. Margido lui apporte son soutien financier mais reste très distant. Quant à Erlend, il semble ne pas réaliser la situation.
    Pas de " happy end " pour cette histoire de famille, ni de coup de théâtre final : chacun repart de son côté, seul le " grand-père " est heureux d'entrer dans sa maison de retraite.
    La vie continue...
    En attendant, on se délecte de l'écriture d'Anne B. Ragde, qui a l'art de promener le lecteur dans ce huis-clos familial.
    Auteur de romans, nouvelles et livres pour enfants, Anne B. Ragde est traduite dans plus de 15 langues. Ses romans se sont vendus à des millions d'exemplaires en Norvège. La trilogie d'Anne B. Ragde a été adaptée en série TV suivie par des millions de Norvégiens. La Ferme des Neshov a obtenu en Norvège le Prix des Libraires et des Lecteurs.

  • Témoignage sur la vie d'Israël et les actions secrètes menées par l'auteur aux quatre coins du monde et sur lesquelles il lève pudiquement un coin du voile. Il y a une forte dose d'espoir et de désespoir dans ce livre qui offre une occasion de sortir des lieux communs.Comment la narration d'un parcours militaire au sein de Tsahal se fait oeuvre littéraire destructrice de bien des idées préconçues sur l'armée, Israël mais aussi sur la littérature elle-même Au départ, ce récit autobiographique, bilan personnel d'un parisien de 68 devenu officier des services secrets israéliens, ne devait être que la chronique d'un révolté.
    Mais il avait des comptes à régler avec les gens : les israéliens, les Sex Pistols, Arafat, sa concierge, Henri Michaux, les femmes, un bébé du Rwanda, le prophète Moïse Alors, ses « confessions » sont devenues le bilan d'une époque dingue. A travers jungles et palaces, en passant par Normale Sup' et le lycée Henri IV, de Manaus à Gaza, de Manhattan à Bogota, ce n'est pas qu'un aventurier qui roule sa bosse : c'est l'histoire qui roule l'aventure. C'est la totale : thriller, provocation, voyage, poésie. C'est l'actualité brûlante, le danger, un certain opportunisme, le vécu, l'absinthe et les Uzis de l'art en direct ! Le soldat juif qui a bu le café avec Pinochet, Dick Cheney et le Prince de Thaïlande s'explique enfin dans un immense clin d'oeil et avec un style d'écriture inattendu. Alors, oubliez tout ce que vous croyez savoir des arabes, des juifs et des punks, de la guerre et de Dada.

    Sur commande
  • Sombres fumées ; livre de bord  d'un officier des pompiers de Paris Nouv.

    À travers l'alternance de récits d'interventions et de réflexions sur le commandement, ce témoignage rend hommage aux hommes et aux femmes ordinaires qui composent la brigade de sapeurs-pompiers de Paris et qui, par la force du collectif, vivent des aventures extraordinaires.

    Du premier feu d'immeuble d'un jeune officier à la vie sauvée d'un enfant dans un magasin, du commandement d'une opération majeure aux confidences des pompiers commandés, rejoignez le temps de ces pages une caserne parisienne. Et découvrez que derrière les «?Sombres fumées?» des incendies se tiennent toujours une humanité insoupçonnée et des rencontres inoubliables.

  • En première ligne covid 19 ; lettres du front Nouv.

    C'était un vendredi 13.

    En raccrochant le téléphone avec mon collègue infectiologue de la Pitié Salpetrière, j'ai brutalement pris la mesure de ce qui allait nous arriver.

    La France était percutée de plein fouet par une épidémie de coronavirus - la fameuse COVID-19 - dont on ne connaissait rien ou presque et qui a suscité successivement désinvolture, dérision, puis angoisse...

    «?Nous intervenons chaque fois que cela est nécessaire dans tous les services de notre hôpital, en intra-hospitalier exclusivement. Nous soutenons les patients et leurs familles, nous épaulons les équipes soignantes en apportant un oeil neuf, un éclairage complémentaire. Nous aidons à la réflexion éthique et aux prises de décisions, nous conseillons sur la prise en charge des symptômes. J'arpente les divers services, les couloirs, les escaliers, les chambres et les bureaux de mon hôpital à longueur de journée. »

    Sur commande
  • Décembre 1921. Alors qu'il se consacre désormais à l'éducation des enfants pauvres de la " Zône " au nord de Paris, Arsène Lupin doit reprendre du service pour défendre son bien. Des " forces obscures " veulent, en effet, s'approprier un livre mystérieux ayant appartenu à l'un de ses ancêtres, général d'Empire. Pour parvenir à leurs fins, ces forbans particulièrement bien organisés sont prêts à tout.
    Y compris à risquer la vie de Cora de Lerne, " dernier et unique amour " du célèbre gentleman-cambrioleur. Composée en 1936, cette ultime aventure d'Arsène Lupin aura attendu soixante-quinze ans avant d'être publiée, Maurice Leblanc, affaibli par la maladie, n'ayant pu achever l'adaptation de son roman en feuilleton pour une première parution dans la presse. Après le décès de l'auteur en 1941, Le Dernier Amour sera " oublié " dans un gros dossier en toile beige.
    Intrigues historiques, fausses pistes, trahisons et passion amoureuse, tous les ingrédients des " Arsène Lupin " sont réunis dans cette histoire à rebondissements. Mais, le lecteur découvrira aussi une atmosphère très particulière et notre héros sous les traits inhabituels d'un certain " Capitaine Cocorico ". N'en disons pas plus.

  • Aurore boréale

    Drago Jancar

    • Balland
    • 1 Février 2005

    Le 1er janvier 1938, Josef Erdman, homme d'affaire autrichien, descend en gare de Maribor, petite ville slovène où a vécu sa famille avant la Première Guerre mondiale. Il doit y retrouver un collègue, Jaroslav. En l'attendant, il lie connaissance avec toutes sortes de gens : étrangers de passage, habitués des tripots de Lent, représentants de la bonne société locale, dont Margerita avec qui il nouera une aventure. Peu à peu, on pressent que Jaroslav ne viendra pas. On se prend même à douter de son existence. Erdman apparaît de plus en plus perdu dans cette ville où il cherche des souvenirs d'enfance, de plus en plus suspect aux yeux de la police, des amis de Margerita. Lui-même commence à douter de son équilibre mental. L'aurore boréale à laquelle il assiste fin janvier 38, rompant la monotonie de la vie provinciale, lui apparaît comme le présage d'un bouleversement à venir. Mais, incapable de quitter Maribor, Erdman s'enlise dans son personnage équivoque et subira le sort de tous ceux "qui se sont fait prendre au piège" de cette ville. En toile de fond de la descente aux enfers de Joseph Erdman, le roman restitue de façon très prenante l'atmosphère de l'Europe centrale à la veille de la guerre, dans cet empire austro-hongrois qui a éclaté vingt ans auparavant mais qui semble ne pas finir de mourir.

  • Jusque dans tes pas Nouv.

    Au Cratère, village perdu aux pieds des montagnes, Bénédicte et sa fille, Eugénie, comblent leurs blessures. Deux ans plus tôt, le petit Arthur a perdu la vie, au même moment que Athéna. Au soir d'une tempête de neige, la mère de cette dernière, Laura, sonne chez elles. Sans le savoir, Eugénie laisse entrer le passé en même temps que l'étrangère. Auprès de cette femme, Bénédicte va sombrer.
    Dans cette maison coupée du monde, commence un lent et cruel apprivoisement de ces femmes qui ne sortiront pas indemnes de cette confrontation.
    Ce roman haletant sous forme de thriller psychologique explore ses personnages avec minutie et soigne son décor à la fois pesant et enchanteur. Jusqu'à la dernière page, on est pris dans cette tension qui habite chacun des personnages et ne trouvera son éclairage qu'au dénouement ultime.

    Sur commande
  • Dessine-moi une Eglise ; état des lieux avant travaux Nouv.

    Les récentes révélations sur le comportement de membres de l'Eglise ont ébranlé en profondeur l'institution et laissent désemparés une majorité de ses membres, interdits par l'ampleur et la gravité des crimes commis.
    Il est de notre responsabilité de croyants et de chrétiens de nous préoccuper de la manière dont va être conduit le chantier de réparation de l'Eglise. Pourtant, la priorité n'est pas de trouver des solutions mais de commencer par ce que nous ne faisons jamais, parce que c'est le plus difficile : nous interroger sur nos « fondamentaux ».
    Pour cela, il faut nous poser quelques questions préalables : quelle Eglise voulons-nous vraiment ? De quelle Eglise le monde a-t'il besoin ? Pourquoi l'édifice que nous aimons s'est-il fissuré ? Comment le remettre debout solidement et durablement, dans la fidélité et le renouvellement ? Comment, dans un monde qui a changé, le replacer réellement au milieu du village, de telle manière que tous se sentent concernés, pris en considération, entendus, Cette réflexion est conduite à la lumière de ce que nous apprennent et nousA l'image de saint François d'Assise, à qui Dieu commande de rebâtir son église et qui s'entoure de pauvres et d'estropiés, nous serions bien inspirés de nous mettre à l'école des tout petits. Ils comptent si peu aux yeux du monde mais leur foi, que Jésus compare « à la plus petite de toutes les semences du potager », permet de déplacer des montagnes ;
    Alors pourquoi pas l'Eglise si elle le veut bien ?

    Sur commande
  • Zona frigida

    Anne Birkefeldt Ragde

    • Balland
    • 3 Mars 2011

    Qu'est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s'inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d'abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d'hommes comme elle. La destination, ensuite : le Svalbard, dite " Zona frigida ", aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu'il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs. Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route.
    Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d'agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers.

  • Néons

    Denis Belloc

    • Balland
    • 13 Février 1996
  • Après Trump ?

    Guy Millere

    Comprendre la présidence Trump, loin de toute haine et de toute caricature, est d'une extrême importance pour quiconque veut saisir le monde contemporain. C'est la clé pour déchiffrer où en sont les États-Unis aujourd'hui et ce qu'ils seront demain.

    Pour écrire ce livre, Guy Millière a parcouru les États-Unis d'Amérique, rencontré des membres de l'administration Trump, des politiciens américains de haut rang, quelques-uns des intellectuels américains les plus importants aujourd'hui. Il offre ici une analyse d'ensemble, explique ce qu'est la «doctrine Trump» en politique intérieure et en politique étrangère, donne à voir les divisions qui parcourent le peuple américain et, dès lors, la vie politique américaine elle-même. Il procède à des révélations essentielles, mais jamais exposées jusqu'à présent dans le contexte français. Son livre est unique, différent en tous points de l'intégralité de ce que vous pourrez lire par ailleurs. C'est ce qui le rend indispensable, et c'est ce qui fait qu'il doit impérativement être au coeur de tous les débats présents et à venir sur le sujet.

    Sur commande
  • Au milieu des années 60, huit familles se partagent un immeuble dans la banlieue de Trondheim en Norvège. Dans ce microcosme, on assiste, entre autres, aux bouleversements liés à l'arrivée de l'électroménager dans les foyers. Comment les femmes vont-elles utiliser ce nouveau temps libre ? Elles se font mutuellement des permanentes à domicile, ça papote dans tous les coins - et avec un peu de chance, on peut apercevoir la dame du troisième étage qui fait le ménage chez elle, chaque vendredi, complètement nue. Pourtant, les voisines ne se gênent pas pour s'épier, pour médire et pour tenter de deviner les secrets des uns et des autres. Et voilà qu'un jour, un jeune homme se présente et propose d'installer des judas aux portes...

  • "Ce recueil de sources, destiné à la préparation de l'épreuve de culture générale 2021 des écoles de commerces, permettra aux étudiants d'agrémenter chaque paragraphe d'un exemple précis et circonstancié. Faute d'exempla toute copie reste en effet sans saveur, tant il est vrai que seules les images mentales frappent l'esprit. Ces textes s'ordonnent autour de trois questions fondamentales : quelle est l'origine des animaux ? quelle est notre part d'animalité ? Enfin l'animal peut il donner d'utiles leçons aux hommes ? Pour y répondre nous avons rassemblé en ce recueil, ceux dont la réflexion sur l'animal, contrairement à l'écume des derniers bavardages, ne passe point. Parmi eux, l'on pourra retrouver Aristote et Ovide, Pascal et La Fontaine, Vigny et Maeterlinck et bien d'autres encore. Ce recueil permettra de saisir l'animal sur le vif dans toute la fraicheur des sources originelles."

    Sur commande
empty