Littérature générale

  • Ensemble, on aboie en silence Nouv.

    "Un récit sans complaisance, une déclaration d'amour fraternelle " Delphine de Vigan " Il y avait cet énorme chêne près des toilettes des garçons, sur lequel je reproduisais les coups de pied retournés du Chevalier Lumière, pour envoyer un signal aux inconscients qui t'auraient cherché des noises. Il ne pouvait rien t'arriver. Tu avais un frère dans la cour des grands. " Deux frères. L'un, candide, l'autre, rageur.
    En 2001, Thibault est diagnostiqué schizophrène. A cela, un Chevalier Lumière ne peut rien. Alors Thibault a accepté de livrer ses folles histoires. Et ses voix se sont unies à celle de son frère. Contre une maladie qui renferme tous les maux, les clichés, les fardeaux, ils ont livré bataille. A partir d'une tragédie universelle, ils ont composé un livre où douleur et mélancolie côtoient la plus vibrante tendresse.

  • Mon père, ma mère, mes tremblements de terre Nouv.

    Dans une salle d'attente, Charlie, 15 ans, patiente avec sa mère. Bientôt, son père sortira du bloc. Elle s'appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années d'une vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d'émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais.
    Tandis que les longues minutes s'écoulent, nerveuses, avant l'arrivée d'Alice, Charlie raconte la transition de son père. Sans rien cacher de ce parcours plus monumental qu'un voyage dans l'espace, depuis le jour de Pâques où son père s'est révélée. Où, pour Charlie, la terre s'est mise à trembler.

  • Eva Mc Nabb, opératrice d'appels d'urgence pour le 911 à La Nouvelle-Orléans, reçoit un appel relatant l'assassinat d'une policière et l'enlèvement de son coéquipier par les narcotrafiquants qui gangrènent la ville. Il s'agit de Danny, son propre fils, que l'on retrouve mort après des heures d'agonie. Brûlé, brisé, os après os. Dès lors, Eva n'a plus qu'une obsession et convoque son fils ainé, Jimmy, policier lui aussi : " Je veux que tu prennes ta haine à bras le corps.
    Je veux que tu venges ton frère " . C'est sur ces notes tragiques que Don Winslow ouvre Le prix de la vengeance. Des bas fond de la nouvelle Orléans aux plages de Hawaï en passant par les côtes de Californie, on y croise des voleurs et trafiquants de haut vol, flics obsessionnels, détectives privés, surfeurs de légendes, fugitifs, autant d'âmes damnées évoluant dans l'envers du rêve américain. Avec ce reccueil de six novelas, Don Winslow façonne un ouvrage unique et s'impose une fois de plus comme le meilleur de sa génération.

  • La force décuplée des perdants Nouv.

    Bienvenue à Carsonville : ses brasseries, ses montagnes, son lac, son tournoi de tennis annuel. Dans cet écrin que personne n'imaginerait quitter, les ambitieux font la course à la réussite et aux faux-semblants.

    Jeff Cannon n'est pas de cette écurie gagnante. Ancienne gloire du hockey reconvertie en plombier dilettante, il semble s'intéresser plus à la vie de ses copains qu'à la sienne. Pour oublier la femme qu'il aime, il dessine, de son balcon, le tableau parfait de sa ville, jusqu'au plus infime détail. Nuisible parmi les prédateurs, et bientôt remercié par ses patrons, Jeff compte les trains qu'il n'a pas osé prendre. Mais il se pourrait que cet animal sans pedigree, qui s'est toujours défié des voies rectilignes, se décide à trouver un second souffle.

    Dans la lignée de Sous le compost et de La Science de l'esquive, Nicolas Maleski restitue le monde et ses contemporains, sous l'oeil, tantôt caustique, tantôt tendre, de son héros à contre-emploi, qui n'aspire qu'à desserrer le collier de sa laisse. Étonnante comédie humaine ancrée dans un paysage à mi-chemin entre le Grand Ouest américain et la douceur helvète. C'est noir, drôle et impeccablement lucide.

    Sur commande
  • Journaliste, militante, Gloria Steinem est une figure de la lutte pour les droits des femmes et les droits civiques aux États-Unis. Pendant toute sa vie, elle a silloné l'Amérique pour aller à la rencontre des autres. Ma vie sur la route est le récit autobiographique de plus de cinquante ans de combats, depuis la cause amérindienne à l'avortement en passant par le tourbillon de la campagne politique de Hillary Clinton ou encore les droits de la communauté gay. Une ode à l'intranquilité qui nous pousse à partir à l'aventure.

    Sur commande
  • Ma 153e victoire Nouv.

    Le plus jeune champion des 12 coups de midi raconte son combat "Mon cerveau d'Asperger absorbe tout, se gave d'informations et m'offre en retour d'exceptionnelles capacités de mémorisation, et une inadaptation criante à la société qui m'entoure". Lorsque Paul, 19 ans, franchit les portes du studio d'enregistrement des Douze coups de midi, il est déterminé : à gagner, à dépasser ses peurs, à faire entendre sa voix.
    Mais il est à mille lieues d'imaginer l'ampleur de sa réussite. En l'espace de quelques semaines, Paul tournera plus de 150 émissions aux côtés de Jean-Luc Reichmann, remportant grâce à son intelligence inouïe l'adhésion du public et près de 700 000 ? . Une victoire, inconcevable pour celui que rien ne prédestinait à une telle exposition médiatique. En effet, Paul a été diagnostiqué autiste Asperger.
    C'est son handicap, quelque chose qui le définit mais qui ne saurait le réduire. Cette différence, il en a fait sa force. A propos de l'auteur Originaire de Grenoble, Paul El Kharrat a vingt-deux ans et est étudiant en histoire. Par son intelligence et son courage, Paul est devenu le chouchou du public français.

    Sur commande
  • L'embuscade Nouv.

    Nuit d'août. Dans la chambre flotte le parfum de Cédric. Un mois et demi que ce soldat des forces spéciales est en mission. Un mois et demi que Clémence attend son retour avec leurs trois garçons.

    Au petit matin, une délégation militaire sonne à la porte. L'adjudant Cédric Delmas est tombé dans une embuscade avec cinq de ses camarades.

    Aux côtés d'autres femmes, épouses de soldats elles aussi, Clémence se retrouve malgré elle plongée dans la guerre secrète menée par la France au Levant. Avec ces questions lancinantes : que s'est-il réellement passé lors de l'attaque ? Et pourquoi l'armée garde-t-elle le mystère ?

    L'Embuscade dessine avec justesse et émotion le combat d'une femme, mère et épouse puissante et courageuse, pour découvrir la vérité.

    Sur commande
  • L'incroyable voyage d'Agatha Christie.
    Octobre 1928. Déjà célèbre après le succès du Meurtre de Roger Ackroyd mais en plein divorce, Agatha Christie fugue à bord de l'Orient-Express sous une fausse identité, tentant d'échapper au fantôme de son ex-mari. À bord de ce train mythique qui doit la mener à Istanbul, elle fait la connaissance de Nancy et Katharine. Elles aussi ont des choses à cacher. La première fuit un mari violent. La seconde part rejoindre son futur époux sur un site de recherches archéologiques. Et c'est à Ur, en Mésopotamie, qu'un drame survient... un drame aux répercussions inattendues.Inspiré d'un épisode méconnu de la vie de l'écrivain, ce roman explore l'amitié forgée par les épreuves et le pouvoir des secrets.

    Sur commande
  • « Quelque part entre la poésie et le journalisme se trouve le pays magique des citations. Elles peuvent être factuelles ou fantaisistes, personnelles ou politiques, venir de l'université ou de la rue, mais elles sont toujours assez courtes et pertinentes pour imprimer l'esprit. »Depuis ses jeunes années en tant que journaliste activiste, Gloria Steinem a toujours su manier la langue pour forger des slogans: ceux qui disent tout en peu de choses, qui inspirent, qui réconfortent, qui rassemblent. Pendant des décennies, les bons mots de Gloria ont aidé des générations de femmes à prendre leur vie en main. Tirées de ses écrits de ses discours mais aussi de ses amies, ce florilège rassemble ainsi ses meilleurs citations sur les sujets qui comptent: le patriarcat et l'importance de se libérer des conventions mais aussi la vieillesse, le travail, le bonheur...Entre réflexion, et poésie, La Vérité vous libérera mais d'abord elle vous mettra en rage vous fera rire et vous donnera envie de soulever des montagnes! Un livre atemporel, à partager sans modération.

    Sur commande
  • La science de l'esquive Nouv.

    « Rien n'indiquait que c'était son jour. Il n'y avait rien de particulier dans l'air. Les trottoirs étaient noirs de monde, les magasins happaient et recrachaient les badauds à jets continus. À cet instant, il était encore un homme honnête...» Kamel Wozniak est en fuite. Locataire d'un meublé où, pour rester invisible, il faut se montrer habile, l'ancien boxeur sur ses gardes tente de se faire oublier le temps d'un été au vert. Mais de qui ? Et où s'arrête son plan B ? Difficile de disparaître dans une petite ville où un garçon comme lui, aux airs de desperado, n'est pas sans piquer les curiosités.
    Nicolas Maleski signe un roman qui s'ouvre comme un film des frères Coen, ménage un suspense de polar et déroule, dans une langue où la lucidité combat à armes égales avec la causticité, l'épopée d'un antihéros insaisissable.

  • Moira O'Donnell c'est, derrière le feu des boucles rousses et l'énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l'eau.C'est une vie d'adulte démarrée trop tôt.Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir.Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé.C'est une culpabilité sans fin.Moira O'Donnell, c'est la solitude d'une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort.Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d'autres projets pour elle... Et un problème n'arrivant jamais seul, l'équilibre précaire qu'elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.

    Sur commande
  • Africville Nouv.

    Africville

    Jeffrey Colvin

    « Être noir, on ne fait pas avec. On est noir, un point c'est tout. » Années 1930. Années 1960. Années 1980. Kath Ella, Étienne, Warner. Trois destins aux prises de la réalité sociale de leur époque et des aléas de la vie. Pas de pathos ni de velléité moralisatrice. Les héros de cette saga familiale sont des êtres vrais, de chair et de sang. En toile de fond, Africville, village fondé par d'anciens esclaves en Nouvelle-Écosse, au Canada, à la fois aimant et repoussoir, dont l'empreinte se transmet de génération en génération.
    Avec ce premier roman triptyque vibrant, fruit de plus de vingt ans de recherches, Jeffrey Colvin s'impose comme une nouvelle voix de la littérature américaine.

  • Sur l'Enclave, tout a été dit : qu'elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu'on y vivrait en parfaite autonomie, qu'une créature y régnerait sans partage... Tout a été dit, mais on préfère se taire.C'est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l'inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n'est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au coeur de l'été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l'Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure. Ignorer les mises en garde, c'est aussi l'option prise par Vanessa, aide médico-psychologique, et Simon, infirmier, venus passer un week-end dans l'Aveyron. Pour ce tandem qui accompagne quatre adolescents aux pathologies variées, c'est une première. Une première aussi, cette sensation de liberté quand ils naviguent sur le Lot. Oubliant pour un temps, et à tort, les chimères menaçantes des locaux... Que cache l'Enclave ? Un monstre digne de légendes ancestrales ou une vérité macabre ? Que trouvera Vanessa en allant chercher de l'aide, une fois l'accident survenu ? Et sur quel obscur passé Stan mettra-t-il la main ?

    Sur commande
  • « Un jour, j'ai acheté un Berlingo. J'ai mis quelques cartons dans le coffre et je suis partie. J'ai pris la route comme ça. Après ma journée de boulot, comme on part en week-end. J'ai avalé les kilomètres, en écoutant King of the Road, de Roger Miller. Et enfin. Les pins. Les dunes. Les embruns. L'appartement. J'ai éventré les cartons. Trouvé mon maillot de bain. Et je suis allée me jeter dans les vagues. »Au rythme des saisons et des vagues de la Sud, la grande plage près de laquelle elle vient de s'installer, Anaïs retrouve les souvenirs qui habitent en elle. Devant l'étonnante simplicité des choses, tout quitter signifie la réconciliation avec soi.

    Sur commande
  • Icône, star des années 1990, égérie de M6, musicienne précurseur d'un nouveau style, Ophélie reste l'idole d'une génération.

    Du hit-parade aux Victoires de la musique en passant par le cinéma, elle s'est imposée comme une artiste incontournable de la scène française. Jour après jour, elle a tout donné à ce métier qui l'habitait, emportée par le tourbillon du succès.

    Pourtant, derrière les paillettes, personne ne connaît vraiment l'histoire de cette artiste authentique et viscéralement à fleur de peau, plongée dès l'enfance dans l'univers du showbiz.

    Réduite par les médias à une image de poupée blonde, elle s'est forgé un caractère de battante pour affronter les revers de la célébrité et les coups durs de la vie.

    /> Pour la première fois, dans un récit intime et sans fard, Ophélie partage avec nous la leçon que la vie lui a apprise : la résilience.

    Sur commande
  • Atlanta, de nos jours. Une jeune femme est brutalement agressée et laissée pour morte. La police enquête, sans succès. Jusqu'à ce qu'une mission amène l'inspecteur Will Trent à un prisonnier qui prétend reconnaître le mode opératoire : l'attaque semble identique à celle dont il a lui-même été accusé huit ans plus tôt. Le prisonnier serait-il vraiment innocent, et le tueur toujours dans la nature ? S'il devient évident que l'enquêteur doit résoudre le crime d'origine pour parvenir à la vérité, près d'une décennie s'est écoulée - assez de temps pour que les souvenirs s'estompent, que les témoins disparaissent et que les preuves s'évaporent. Tâche d'autant plus difficile que Will Trent doit remuer le passé d'un agent intouchable : Jeffrey Tolliver, l'ancien chef de la police de Grant County, mort des années plus tôt, et ex-mari du médecin légiste Sara Linton, sa petite amie...

    Sur commande
  • « Je m'appelle James et je suis exquise... ».
    Certains disent qu'on est des monstres, des fous à électrocuter. Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme. Les plus jolis monstres du monde.Au début des années sida, James est l'une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l'amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand, trente ans plus tard, il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l'humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.Au coeur d'une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.

  • Comme beaucoup de familles, les Maguire rêvent de quitter la ville pour un retour à la nature. Kallayee semble être l'endroit idéal : abandonné depuis longtemps, l'ancien village minier promet d'être calme, paisible.Sous l'écrasante chaleur du désert australien, leurs espoirs se dissipent. Des lumières la nuit, des grondements lointains, des traces de pneus dans la poussière... Autant d'indices qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas seuls.Depuis Noël, voilà dix jours que personne ne peut les contacter. La famille a disparu. Emmaline Taylor de la police criminelle mène l'enquête, mais, pour pouvoir les retrouver, elle doit d'abord comprendre quelles raisons les ont poussés à se réfugier dans un endroit si reculé. Et elle doit faire vite : la maison saccagée et le sol taché de sang laissent craindre le pire...
    Dans la lignée de son premier roman et de Canicule de Jane Harper, James Delargy nous livre un pur thriller, à l'ambiance âpre et étouffante.

  • «  Quand vous rentrerez, je veux que vous racontiez ce que vous avez vu. S'il vous plaît, soyez notre voix.  »  Jeanne, survivante de viol, République démocratique du CongoAutour du monde, le corps des femmes est un champ de bataille.Le viol, une arme de guerre stratégique utilisée à des fins de destruction des populations.C'est le constat sans appel établi par cette enquête, d'une ampleur inégalée, sur la violence sexuelle dans les conflits. Reporter de guerre depuis plus de trente ans, Christina Lamb a recueilli les témoignages des femmes au coeur des conflits, des esclaves yézidies aux victimes des camps de viol en Bosnie-Herzégovine en passant par les rescapées du génocide rwandais ou les «  femmes de réconfort  » japonaises.Si la qualification du viol en tant que crime de guerre date de 1919, une seule condamnation a été prononcée depuis. Les victimes, elles, se comptent par millions. La violence sexuelle n'est ni inévitable ni acceptable. Cet ouvrage, qui rend enfin audibles des survivantes presque systématiquement réduites à la honte et au silence, est un cri d'alarme lancé à l'humanité.
    Christina Lamb est correspondante en chef pour l'hebdomadaire britannique The Sunday Times et grand reporter depuis plus de trente ans. Parmi de nombreuses récompenses, elle a notamment été lauréate du prix Bayeux des correspondants de guerre. Elle est l'autrice de plusieurs livres dont Moi, Malala (Calmann-Lévy, 2013), et Nujeen, l'incroyable périple (HarperCollins, 2016).

  • « Maman et moi vivions ici depuis un peu plus de trois ans quand nous avons reçu le coup de fil. Au milieu des pins, des chênes et des bouleaux, au bout de ce chemin sans issue que deux autres propriétés jalonnent. »À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au coeur d'une Nature à la fois nourricière et cruelle, et d'un hiver qui est bien plus qu'une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu'à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin signe un premier roman comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu'envoûtant.

  • Jenny Colgan n'a qu'à bien se tenir !
    Mandy Hope est une jeune vétérinaire pleine de vie et promesses, mais pour l'heure elle fait face à un choix cornélien : doit-elle quitter Leeds pour rejoindre ses parents à la campagne ou rester en ville et ouvrir, avec son petit ami, Simon, la clinique vétérinaire de leurs rêves ? En réalité, si elle est honnête, c'est à Welford, le village de son enfance, qu'elle se sent le mieux. L'appel de la nature est plus fort que tout.
    Lorsque la tragédie frappe son meilleur ami, James Hunter, et que l'on découvre des animaux négligés dans une ferme voisine, Mandy décide de s'écouter enfin et de se battre pour ce en quoi elle croit. Quel qu'en soit le prix.

  • Gabriel Allon reprend du service. Une nouvelle élève est admise à la prestigieuse Ecole internationale de Genève. Déposée tous les jours devant les grilles de l'établissement par une limousine blindée, elle fait l'objet des rumeurs les plus folles. Qui est cette jeune fille discrète qui se distingue par son port altier ? Lorsqu'elle est enlevée de l'autre côté de la frontière en Haute-Savoie, Gabriel Allon, toujours à la tête des services secrets israéliens, se saisit de l'affaire.
    De Paris à Riyad en passant par Jérusalem, Londres, les côtes hollandaises et le Pays basque espagnol, Gabriel Allon et ses complices se retrouvent au coeur d'une guerre secrète qui pourrait bien déterminer l'avenir du Moyen-Orient...

  • Et si un été pouvait tout changer ?
    Quand Emma apprend que sa grand-mère, la très chic - et très riche - Geneviève London, veut faire de sa fille adolescente son unique héritière, elle manque lui raccrocher au nez. La dernière fois que les deux femmes se sont adressé la parole, Emma avait 18 ans, elle était enceinte, et Geneviève la mettait à la porte.Aujourd'hui psychologue diplômée (quoique bien endettée) et mère formidable (à tendance un peu parano), Emma n'a plus rien à lui prouver. Mais Geneviève a ses raisons et les invite, le temps d'un été, à reformer une famille. Si c'est la dernière occasion pour Riley de rencontrer son aïeule, Emma peut bien remettre les pieds dans la maison de son enfance. Pardonner à la vieille sorcière, en revanche, c'est hors de question !

  • Une ode aux femmes que l'on ne voit pas mais qui font la gastronomieJoséphine Ikeda était prête à tout pour réaliser son rêve : travailler soixante-dix heures par semaine, gagner un salaire de misère, encaisser le mépris, les brimades, les moqueries. Cette fille de restaurateurs japonais exilés en Bretagne a gagné ses galons en devenant cheffe de partie poisson dans un étoilé parisien. Une spécialité peu prisée de la gent féminine, dans un monde à majorité masculine.En cuisine, comme partout ailleurs, il y a des codes. Quand ces codes sont prétextes à la violence, il y a un adage : « C'est le métier qui rentre. » À l'issue d'un dîner où son chef lui fera payer cher son talent, ordonnant son renvoi, la jeune prodige atteint ses limites physiques : perte partielle de l'audition. Les hommes, Joséphine Ikeda ne les entend plus. Passé l'effroi et dans l'espoir d'une guérison, une option : tout changer. Et ça commence par un aller simple pour la Bretagne.

    Sur commande
empty