In Press

  • "Émotions, affects... comment mieux comprendre ces mouvements qui conditionnent notre humeur, nos réactions ? Une question qui est au coeur de toutes les thérapies actuelles.

    Dans la vie quotidienne nous réagissons aux événements et aux rencontres en fonction des affects ou des émotions qui en résultent. Comment avoir accès à ce mouvement de vie intérieure qui conditionne notre humeur, nos réactions, et qui entretient des symptômes ou des comportements parfois incontrôlables ?

    Nourri de nombreux exemples, ce livre aborde une question rarement envisagée pour elle-même. Car si cet inconscient vient à nous, parfois sous des formes brutales et inquiétantes, il est difficile d'aller à lui, à ses sources, à ses origines. De quelle conflictualité interne, de quel traumatisme enfoui un sujet est-il l'objet quand il n'a pas accès à ce mouvement de vie en lui ? Comment vient-il se manifester dans la relation de transfert ouvrant la voie à une véritable évolution ?

    En proposant une réflexion accessible sur les émotions et les affects, Nicole Llopis-Salvan apporte un éclairage indispensable sur une question qui est au coeur de tout travail thérapeutique."

    Sur commande
  • On connaît l'hystérie depuis la nuit des temps. Considérée d'abord comme " la maladie des femmes ", ou comme un trouble corporel, on sait désormais que cette maladie singulière peut toucher les femmes comme les hommes. Qu'appelle-t-on " hystérie " ? Comment se manifeste-t-elle ? D'où vient-elle et comment peut-elle être soignée ? A partir de nombreux exemples, ce livre présente l'hystérie telle qu'elle se manifeste dans la clinique aujourd'hui, comme une névrose de transfert classique, tourmentée par l'angoisse.
    Pour contourner cette angoisse, l'auteur montre comment le patient hystérique conflictualise facilement les relations, alors qu'il devient vivable et même créatif quand il parvient à repérer les sources infantiles de ces conflits. Clair et accessible, ce livre lève le tabou qui entoure l'hystérie et ouvre des voies pour aider les patients en souffrance.

    Sur commande
  • C'est le vécu amoureux qui - au dire de Freud - donne aux humains les plus grandes satisfactions. Mais c'est aussi la culpabilité qui hante le couple. Passé l'état de grâce et d'heureuse innocence des débuts, le sentiment de culpabilité réciproque s'installe fréquemment. C'est un fait que la clinique confirme : l'amour, contrairement à la simple jouissance, crée de la culpabilité chez le sujet. On angoisse là où l'on aime. Par un paradoxe, celui qui croit ne pas avoir été aimé se sent coupable.
    Ce livre revient donc à la question de l'amour pour l'envisager par ce symptôme de culpabilité. Culpabilité qui certes l'entrave, mais en fait aussi la profondeur, depuis la prime enfance, jusqu'à la vie de couple, en passant par l'expérience oedipienne des premières amours, pour le pire et le meilleur... « L'amour coupable », qui sépare et fait lien à la fois.
    Un ouvrage toujours accessible, qui montre comment la prise en compte et l'analyse de ce symptôme est la voie la plus sûre pour rendre à l'amour sa richesse et sa fécondité.

    Sur commande
  • "Le transfert est le concept clé de la psychanalyse, ce qui fait la différence entre la pratique analytique et les autres thérapies. Car, en psychanalyse, transfert ne signifie pas simplement relation, mais aussi travail intérieur, trans-fer, action tranchante facilitant l'émergence et l'analyse des vécus les plus refoulés. C'est une épreuve, l'équivalent d'une opération chirurgicale affirme Freud.
    Gérard Bonnet montre pourquoi le fondateur de la psychanalyse a privilégié le transfert. Il évoque, au travers de plusieurs cas cliniques, comment le transfert active les principaux courants sexuels et fait surgir angoisses, rêves, fantasmes, des vecteurs qui facilitent le retour du refoulé ainsi que des changements profonds et durables. Il explicite enfin le rôle que jouent l'interprétation et le vécu actuel, des catalyseurs qui viennent régulièrement relancer l'action du transfert et rendre le sujet davantage présent à lui-même et au monde.
    Un ouvrage pour comprendre comment se déroule une analyse et ce qui en fait la spécificité."

  • Nul ne peut exister sans héros. De l'enfance à la vieillesse, ce sont des références, adorées ou honnies, qui peuplent nos fantasmes et nos rêves. Avec des variations infinies, depuis les ancêtres bibliques, les personnages de l'Iliade, de l'Odyssée, les figures de romans, de films, jusqu'aux super héros de jeux et de fictions qui passionnent les enfants aujourd'hui.
    Créations des poètes, ils offrent à chacun l'occasion de poser les questions qui l'angoissent, d'affronter les grands passages de la vie, la souffrance, les conflits, la mort.
    En même temps, ils incarnent des hommes, dans leur roman familial, avec les péripéties qui font l'éclat de la vie. Ils reflètent aussi les idéaux d'une époque, soutiennent les valeurs d'une civilisation. Chaque période de l'histoire désigne ses héros, et façonne des imagesmodèles communes à des générations.
    D'OEdipe à Narcisse, la psychanalyse a toujours puisé dans le répertoire des héros pour éclairer nos profondeurs psychiques, ce livre en offre de nombreuses illustrations.

  • « La mort a-t-elle de l'avenir », c'est le titre d'une conférence de Françoise Dolto. Elle le dit en termes très directs : face à la perte d'une personne chère, tout être humain traverse une épreuve bouleversante. Se retrouvant seul à gérer tout ce qu'il a vécu avec elle, il se sent submergé, dépassé et coupable. Commence alors ce que Freud appelle « un travail de deuil » qui peut se poursuivre toute une vie et dont cet ouvrage montre toutes les composantes.
    Ce travail débute aujourd'hui très tôt : lorsqu'on accompagne une personne arrivant en fin de vie, qui souffre d'un Alzheimer, ou se retrouve en soins palliatifs. Comment anticiper le deuil tout en respectant la personne ? Comment accompagner le mourant en lui apportant le soutien qu'il attend ?
    Un ouvrage accessible de la collection Psy pour tous et qui donne des clés.

    Sur commande
  • "Comment repenser un temps pour soi ? Le temps de l'analyse : un art de vivre, un temps de la création.
    Comment prendre le temps ? Est-ce encore possible à notre époque où tout un chacun est bousculé, pressé, débordé ? Ce livre est destiné à chacun d'entre nous. Il s'adresse aussi à tous ceux que frappent la répétition interminable d'un passé traumatique, même s'ils cherchent à le fuir.
    Prendre le temps comme sujet d'étude, pour le psychanalyste, c'est pénétrer au coeur de son propre travail. Un travail qui s'interroge sur les strates de notre mémoire et de notre héritage, sur les traces que laissent tous les âges de la vie, avec leur lot de crises et de fureur. Et sur les moments de folie, de régression ou de fixation aux habitudes malsaines qui forment nos pathologies.
    Le temps de l'analyse, son cadre temporel, son rythme et ses étapes, ses moments de mutation, sont autant de moyens de vivre le temps d'une tout autre façon. Et de trouver un art de vivre, un temps d'espoir qui peut s'étayer, pour nous détendre et nous tourner vers l'avenir, vers le temps de l'art et de la création."

    Sur commande
  • La psychosomatique s'intéresse aux processus de somatisations et aux irrégularités du fonctionnement psychique qui vont les déclencher. Comment le corps peut-il se retrouver sous influence du psychique ? Comment peut-il passer du statut de corps érotique (celui qui intéresse le psychanalyste) à celui de corps malade (celui qui intéresse le somaticien et le psychosomaticien). La psychothérapie psychanalytique menée par des psychosomaticiens peut-elle éviter les rechutes, peut-elle favoriser les facteurs de guérison ? Comment définit-on un symptôme psychosomatique ? La somatisation a-t-elle un sens ? Le stress déclenche-t-il des maladies ?
    Un ouvrage accessible dans la collection Psy pour tous, qui interroge l'influence de l'esprit sur le corps et les répercussions de la maladie sur l'esprit.

    Sur commande
  • L'animal est un acteur incontournable aussi bien dans notre réalité quotidienne que dans notre espace psychique.
    Allié, il peut être un précieux collaborateur dans diverses professions. II se fait médiateur dans les actions thérapeutiques. Il est ami ou confident, ou compagnon de solitude dans les périodes difficiles. Il contribue à notre bien-être narcissique.
    En tant qu'être vivant, il est un double qui nous ressemble étrangement. Il nous enseigne la nature, le cycle de la vie et la mort. Il est le support imaginaire et symbolique de toutes les identifications et projections véhiculées dans les représentations culturelles, du totem au personnage de la littérature enfantine. Il est aussi un miroir qui nous rappelle notre origine animale. Dans un monde de plus en plus déshumanisé, il maintient notre rapport au vivant et nous renvoie l'image de notre animalité.

    Sur commande
  • Plaisir et jouissance sont les deux sources de la vie psychique. Pour Freud, les troubles psychiques résultent d'un manque de plaisir. Ou plus précisément, ils résultent d'un plaisir sexuel en attente de réalisation. Cette hypothèse a bouleversé la façon d'envisager « la maladie humaine » et de la faire évoluer. Au lieu de simplement s'abandonner aux techniques en tous genres, elle conduit à repérer la véritable frustration qui met à mal le fonctionnement psychique à tel endroit et à tel moment donné, pour la transformer en plaisir.
    Ce livre envisage un à un les grands courants sexuels où effectuer ce repérage et qui constituent ce que l'auteur appelle « l'arbre des sexualités ». Il définit précisément les différents visages du plaisir et de la jouissance inconsciente tels qu'on les découvre à l'analyse, les conflits qui en résultent, et la façon de les surmonter.

    Sur commande
  • Jalousie et envie sont au coeur du psychisme et pigmentent les relations humaines dans la vie quotidienne, à tout âge de la vie. Qui n'en a pas ressenti les tourments à un moment donné de son existence ? Elles sont à l'oeuvre au sein de la famille, puis dans tout groupe - professionnel ou de loisir - sous couvert d'une rivalité qui peut être stimulante, mais qui peut conduire au conflit ou à la rupture. Au sein du couple, la jalousie se conjugue étroitement avec l'amour. Elle en tisse les liens variant d'un sentiment flottant, parfois excitant, jusqu'à un état qui empoisonne l'existence et emprisonne toute joie de vivre, culminant dans la scène de jalousie. La jalousie peut se développer dans le délire et devenir pathologique. Elle entraîne la mort dans le crime passionnel. Qu'en est-il entre les peuples qui se déchirent dans des guerres fratricides, autour d'un territoire ou d'une idéologie.
    Qu'est-ce que la jalousie ? En quoi se différencie-t-elle de l'envie ? Quels sont leurs objets, leurs enjeux, leurs destins respectifs ? La psychanalyse a apporté un éclairage précieux, sur ces deux processus psychiques. Envie et jalousie sont intimement liées, tout en recouvrant des réalités et des processus profondément différents. L'une serait l'issue positive de l'autre. Semblable au développement d'une photo. Plongée dans le bain révélateur familial, la pellicule fine et noire de l'envie révèle les formes et les couleurs de la jalousie.
    Ce livre propose un éclairage multifocal sur ces deux notions profondément humaines.

    Sur commande
  • L'ouvrage sur l'interprétation du rêve demeure l'apport le plus original et le plus fécond de la psychanalyse. C'est ainsi que Freud le considérait, au point de souhaiter qu'une plaque commémorative le rappelle au lieu où il a fait cette découverte !
    Le rêve reste plus que jamais « la voie royale » pour l'écoute de l'inconscient. Comment lui rendre cette place prééminente ? Pourquoi rêve-t-on ? Comment ouvrir les portes du rêve ? Comment en comprendre le sens ? Comment l'interpréter ? Telles sont les questions au coeur de ce livre qui est un véritable manifeste en faveur de la vie onirique aujourd'hui.
    Chacun des auteurs l'aborde de manière originale à partir de son expérience et de sa recherche. Il démontre pourquoi et comment réinventer l'interprétation et tirer le meilleur parti possible de chacun de nos rêves.

    Sur commande
  • Tapie, discrète, l'angoisse peut surgir à chaque instant. Par sa puissance, elle peut submerger ou sidérer. Mais l'angoisse constitue aussi un puissant moteur. Dès les premiers moments de la vie - avant même et avec la naissance -, jusqu'à l'angoisse de mort qui nous saisit au terme de la vie, elle nous accompagne à chaque étape.
    Quelle est l'origine de l'angoisse ? Quels sont ses mécanismes ?
    Comment vivre au quotidien avec cette compagne souvent inopportune ? Comment la surmonter ?
    Cet ouvrage répond à ces questions. Des sources de l'angoisse à ses causes, du trauma aux conduites à risque, de l'angoisse à l'effroi ou la panique, de son impact sur la sexualité ou sur les rêves. tout ce qui permet de mieux comprendre l'angoisse est analysé. L'objectif de ce livre est de suivre l'angoisse à la trace dans le concret de l'existence, d'en dévoiler les différentes facettes. En se fondant sur les souvenirs, les rêves, les frayeurs inexpliquées, les actes manqués. cet ouvrage permet aussi de découvrir comment l'accueillir et la faire évoluer.

    Sur commande
  • La notion d'identification demeure vivante et toujours ouverte à de nouvelles interpré-tations, sans doute parce que les formulations de Freud la concernant n'ont jamais été figées. Les remaniements théoriques qu'il lui a apportés ne lui ont permis d'aboutir ni à une synthèse cohérente ni à quelque classification. « Je ne suis guère satisfait moi-même de ces propos sur l'identification » écrivait-il en 1933. Un tel état de mouvance de cette notion a donné lieu à de nombreuses interprétations. Sa centralité conduit aujourd'hui Alain de Mijolla à nous en offrir une nouvelle lecture. Il nous guide dans une « histoire de la notion d'identification » dans l'oeuvre de Freud, en s'attachant à l'ordre chronologique. Dès ses lettres à Wilhelm Fliess et jusqu'aux dernières phrases griffonnées en 1938 dans son bureau londonien, les interrogations et les remarques qu'elle lui inspire se succèdent, notes en mosaïque, classifications inachevées ou références cliniques. Pas à pas, nous suivons le cheminement d'une pensée, avec ses avancées, ses répétitions, ses contradictions.Un voyage au coeur des textes freudiens et une approche claire et accessible qui inté-ressera les cliniciens comme le grand public.

    Sur commande
  • La psychiatrie contemporaine - celle des DSM - a quasiment abandonné les termes et les concepts de névrose et de psychose. Ce qui est bien loin de représenter un progrès pour la clinique.
    À l'opposé, le binôme névrose/psychose constitue l'axe fondamental de la constitution de la clinique psychanalytique. Contrairement à une idée très répandue, il s'agit d'une création propre et originale de Freud. Chaque grand courant de la psychanalyse apporte ensuite sa pierre à l'édifice jusqu'à la construction, avec Lacan, de la théorie structurale.
    En s'appuyant sur de nombreux exemples concrets, cet ouvrage présente au lecteur les grands repères structuraux qui guident la clinique psychanalytique, leur fécondité et leur immense portée. A côté des deux grandes classes cliniques des névroses et des psychoses, on examinera la question des états-limites à la lumière des considérations de Freud sur les perversions, avant d'interroger la pertinence d'une notion de normalité.
    En appendice un court exposé de l'histoire et de la structure actuelle du champ psychanalytique permettra au lecteur de disposer d'une table d'orientation minimale dans le labyrinthe des thèses contradictoires de la psychanalyse contemporaine.

    Sur commande
  • « Que veut dire pour chacun de vous, au coeur de votre existence, l'expression réaliser son désir ?
    ». Cinq psychanalystes répondent à la question de Lacan à partir d'expériences et de réflexions singulières.
    Pourquoi le désir inconscient est-il un véritable moteur d'action au coeur de la psyché humaine ? Comment agit-il ? Et que signifie-t-il ? En analyse, comment le clinicien peut-il faire émerger les désirs et lever les inhibitions ?
    Les désirs, au quotidien, le désir « projet », l'idéal vecteur de désir, le désir sexuel, le désir et la frustration. autant de facettes abordées dans ce livre.
    On confond souvent le désir avec les envies, les caprices, la volonté de puissance, le sexe. Si ces notions contiennent leur part de vérité, elles ne suffisent pas à le définir.
    Nous analyserons le désir comme le moteur qui anime le sujet et le conduit à s'investir dans l'existence à ses risques et périls.

    Sur commande
  • Le narcissisme n'est pas une maladie. C'est la pire ou la meilleure des choses, suivant la façon dont il est vécu. Il devient un piège, quand l'on n'en retient que la face évidente comme cela se fait couramment aujourd'hui. Que de comportements sont qualifiés de narcissiques, qui vont des innombrables pratiques destinées à captiver l'attention de l'autre ou à lui plaire, jusqu'à ceux des pervers narcissiques tant décriés !
    Ce livre décrit pas à pas la façon dont se constitue le narcissisme, depuis les premiers instants jusqu'à l'âge adulte. Il naît de l'amour que porte l'adulte à l'enfant avec tout ce qu'il y met sans en avoir conscience. Il se construit vraiment quand l'enfant devient sujet et s'approprie cet amour. Il s'épanouit enfin quand ce sujet devient capable d'aimer l'autre comme il a été aimé.
    Auquel cas, s'aimer narcissiquement n'est pas un mal, c'est une nécessité.
    Déjà parus dans la même collection : La vengeance, L'angoisse, Le désir.
    A paraître : J'aime pas me séparer, Peur de manquer, L'auto-psychanalyse.

    Sur commande
  • Beauté, vérité, amour... les idéaux font partie de ces étoiles qu'on hésite à regarder en face : ils nous fascinent, mais ils nous éblouissent aussi, au risque de nous aveugler. Ces étoiles-là exercent un tel pouvoir sur notre vie psychique que la psychanalyse ne peut les ignorer.Cet ouvrage envisage l'idéal en restant au plus près de l'expérience humaine, comme l'une de ses productions les plus typiques et les plus désarmantes. S'il représente a priori ce qu'il y a de plus grand chez l'homme, il est aussi ce qu'il y a de plus violent et de plus dangereux. On tue et on massacre au nom de l'idéal, on accomplit des oeuvres merveilleuses en son nom aussi, et chacun mesure aisément qu'il joue un rôle décisif dans sa destinée. L'idéal est-il comme on le pense souvent un facteur positif, exaltant, une notion sacralisée depuis des siècles ? Ou est-il source de tous les maux et de tous les débordements ? Gérard Bonnet dégage l'idéal de la gangue de généralités dans laquelle on l'enferme souvent, afin de rejoindre ce qu'il veut dire précisément dans le psychisme humain. Il clarifie cette notion pour que chacun puisse l'entendre comme un message venu de l'inconscient afin d'en mesurer toute la portée. Une approche réaliste qui dégage l'idéal de toutes les récupérations et de tous les excès dont il est l'enjeu.Un livre d'une grande puissance, indispensable pour tous.

    Sur commande
  • L'humour se différencie du comique, de la dérision, de l'ironie, du mot d'esprit et joue un rôle irremplaçable dans l'expression humaine.Son histoire est sinueuse, varie en fonction des cultures et des époques, prenant des voies d'ex-pressions différentes et spécifiques, avec l'humour noir, l'humour anglais ou l'humour juif.Pour la psychanalyse, c'est un processus psychique singulier et révélateur. Freud en a décrit les mécanismes, montrant que l'humour n'est pas présent chez tout individu, mais que c'est une disposition d'esprit, une façon de se situer dans la vie et de voir le monde, un art de vivre.Il répond à certaines conditions qui se mettent en place très tôt, et il prend sa source dans le jeu spontané de l'enfant, lorsque celui-ci crée un monde imaginaire à sa convenance, à partir des objets de la réalité qui l'entourent.Plaisir dans la vie quotidienne, il étincelle comme un clin d'oeil complice. Soulagement, il évite les affects pénibles et détourne les tensions agressives. Dernier recours dans les situations ex-trêmes, il préserve le sentiment de dignité.C'est un défi à soi-même, à la pensée, ou à la mort, venant questionner les certitudes, les convic-tions et les idéaux. Il peut endosser les habits d'un clown ou d'un provocateur. Entraînant des questions bien connues : peut-on rire de tout ? L'humour a-t-il des limites ?

    Sur commande
  • Le malade imaginaire ne l'est que pour les autres. La personne qui souffre d'hypocondrie est persuadée qu'elle est malade, et que cette atteinte est grave. Nous connaissons tous des hypocondriaques, ou nous avons éprouvé nous-même cette inquiétude lors de périodes de stress ou d'anxiété.
    Comment reconnaître l'hypocondrie ? Comment se construit-elle ? Quels sont les liens avec l'anxiété, la dépression ? Comment aider à vivre avec l'hypocondrie ? Quelles sont les thérapies possibles ? Peut-on guérir ?
    Michèle Declerck éclaire les processus à l'oeuvre et les multiples facettes de cette pathologie. Elle insiste sur le caractère singulier de cette maladie « ni du corps ni de l'esprit », et qui, donc, ne peut être comprise sans cette spirale infernale qui va de l'un à l'autre ; avec cette conséquence que seules des techniques psychocorporelles peuvent en rendre compte.
    Elle insiste aussi sur l'inflation médiatique qui a fait aujourd'hui de l'hypocondrie une véritable « maladie de société » qui envahit les aspects les moins attendus de notre existence.
    En ce sens, elle ouvre une nouvelle voie pour soulager le malade imaginaire de sa souffrance et pour accompagner l'entourage soucieux de l'aider.

    Sur commande
  • « J'oublie tout », « Je n'arrête pas de perdre mes papiers », « j'ai encore fait un lapsus malencontreux en pleine conférence »... Personne n'est à l'abri de ces mésaventures qui émaillent la vie quotidienne et dont les effets sont parfois désastreux.
    Pour y pallier au plus vite, chacun y va de son interprétation, suivant la voie ouverte par Freud dès les débuts de son oeuvre. Mais le plus souvent, il s'agit d'une interprétation dite sauvage, qui cherche à colmater la brèche plutôt qu'à l'explorer. Avec le temps, l'autoanalyse a perdu de son tranchant !
    Ce livre propose de la réinventer, en revisitant d'une façon nouvelle et inédite les interprétations freudiennes, et en promouvant une véritable auto-psychanalyse.
    Il montre le rôle que joue la honte dans l'oubli, la colère dans les lapsus, les deuils dans les pertes d'objets, repère comment on s'y adonne à des plaisirs primaires mais refoulés depuis l'enfance, de type oral, anal, visuel, détaille avec précision les fantasmes essentiels qui s'y défoulent et que nous n'osons même pas imaginer.
    Cette auto-psychanalyse n'est pas un simple exercice solitaire, c'est une réflexion en situation, tenant compte de tout ce qui touche le sujet, en lui et autour de lui. C'est finalement la meilleure introduction qui soit à la connaissance de l'inconscient et de la psychanalyse. À condition de mettre ses pas dans ceux de Freud et de ne pas chercher à se bercer d'illusions.
    Déjà parus dans la même collection : La vengeance, L'angoisse, Le désir.
    A paraître : J'aime pas me séparer, Peur de manquer, Le narcissime.

    Sur commande
  • Imparable, sans pitié, ancrée au plus profond de l'inconscient de chacun : la vengeance. Elle peut nous menacer, n'attendre qu'une occasion pour nous réduire à merci. Elle peut s'emparer de nous si l'on se sent lésé, provoqué, blessé. De Médée à Hamlet ou au Cid, elle fleurit dans tous nos classiques, comme elle défraie au quotidien la chronique et les faits divers.
    Mais comment s'élabore la vengeance au sein de la vie psychique ? Comment se construit-elle en silence ? Et pourquoi est-elle un moteur si puissant ?
    La vengeance psychique est partout, souvent invisible, ne cédant jamais sur ses exigences. D'une problématique psychique à l'autre, elle ne présente pas le même visage et n'a pas les mêmes conséquences : névrosé, pervers, psychotique n'auront pas la même manière de se venger. Quelles sont les différentes modalités de la vengeance ? Et comment s'articulent-elles dans la vie inconsciente de toute personne pour y jouer un rôle déterminant ? Comment en réguler les effets ?

    Sur commande
  • Entre les tenants du slogan de Mai 68 « il est interdit d'interdire » et ceux qui insistent sur la nécessité des limites, toutes les positions aujourd'hui sont possibles. Cette diversité constitue l'une des sources de malentendus les plus fréquentes entre les cultures, les familles, les personnes. La psychanalyse retrouve le même dilemme au coeur du fonctionnement psychique de chaque sujet où la tendance au laxisme total et l'attitude coercitive coexistent depuis les origines, entretenant des conflits permanents.Sans interdits et sans limites, aucune vie psychique n'est possible, aucune vie sociale non plus. Et la vraie question est de les clarifier, puis de les gérer, de telle sorte qu'ils ouvrent l'espace à l'expression et à l'échange, en chacun et entre les sujets, au lieu de le fermer. Une tâche indispensable, qui s'impose à chaque âge de la vie.Ce livre est le fruit d'une réflexion actuelle, en situation, qui n'apporte pas de recettes toutes faites, mais ouvre des voies accessibles et vivantes pour envisager les interdits et les limites et les gérer en connaissance de cause dans la vie de tous les jours.

    Sur commande
  • Vivre, c'est apprendre à se séparer. Déménagement, divorce, perte, deuil... à tous les âges de la vie, la séparation déchire, meurtrit, blesse.
    Chaque nouveau pas accompli par l'enfant est une prise de distance, un éloignement. À commencer par la naissance. Et il n'y a pas de « petite séparation ». Changer de maison, laisser ses parents partir, quitter ses amis, voir ses parents divorcer, découvrir que la mort existe...
    Certaines situations sont insupportables à l'enfant. Comment l'accompagner à travers les étapes de sa vie, sans banaliser, ni dramatiser ? Comment l'aider à comprendre, intégrer et dépasser la séparation ?
    Enfin, au delà-du vécu de l'enfant, comment chacun de nous, devenu adulte, interroge les traces toujours vivaces de ses pertes, de ses chagrins, de ses révoltes, et de ses victoires ?
    Car cette expérience que nous partageons avec tous, n'est-elle pas une de celles qui définit la condition humaine ? Et n'est-elle pas aussi celle grâce à laquelle nous nous reconnaissons unique et différent ?
    Un ouvrage toujours accessible qui intéressera chacun d'entre nous.
    Déjà parus dans la même collection : La vengeance, L'angoisse, Le désir.
    A paraître : L'auto-psychanalyse, Peur de manquer, Le narcissime.

    Sur commande
empty