Jeunesse

  • Sauvage est l'histoire d'un tigre lassé de sa vie publique glorieuse, de sa vie « réussie », un tigre qui aspire à la tranquillité du chat. L'album est construit comme un dialogue entre les deux bêtes : le chat énumère les avantages de la puissance, de la réussite sociale et de la célébrité du tigre; le tigre fait l'éloge de la sagesse du chat nourrie de calme, de solitude. L'histoire n'est en aucun cas moraliste, elle ressemble aux contes anciens de Kalila et Dimna, miroir aux princes écrit dans l'Irak du 10ème siècle ayant inspiré les fables de La Fontaine. En arabe, le mot sauvage se dit « wahch », il est composé sur la même racine que le mot « wahachtini » qui signifie « tu me manques ». L'album de Salah Elmour est une réflexion sur notre part sauvage, le frottement entre nature et culture, la perte de l'instinct.

    Sur commande
  • Balad(e) est à l'origine une série de dessins réalisés par l'illustrateur égyptien Walid Taher lors de sa longue balade autour de la Méditerranée, du Caire à Marseille, de Barcelone à Tétouan...
    Mais « balad » signifie aussi « pays » en arabe :
    Les illustrations au trait, stylo bic ou mine de plomb relevées de quelques taches de couleur sont des instants croqués dans les rues de ces villes, « ces pays », où l'illustrateur a déambulé.
    À partir des dessins, Walid Taher a lui-même écrit une aventure urbaine, loufoque et attentive aux petits riens qui font un quotidien. Cette aventure commence page après page par la phrase : « J'ai voyagé, je suis aveugle ».

    Sur commande
  • Dans cette première aventure, Gabal demande à Baar: « qu'est-ce qui te fait peur ? ». Tout, répond Baar qui a peur de la nuit, des crabes, des ballons qui explosent, et même du bruit du mixeur. « Mais alors, demande Gabal, qu'est-ce qui te rassure ? » - « Que tu t'inquiètes de ce qui me fait peur », lui répond son ami Baar.
    Baar & Gabal sont deux amis qui vivent en bord de mer et réfléchissent au sens de la vie, à l'amitié, aux émotions qu'ils ressentent. Leur monde est peuplé de personnages familiers, des crabes, du sable, des coquillages, des bateaux et des seaux, comme une chambre d'enfants avec un vaste horizon. Baar et Gabal dialoguent dans des bulles de bande dessinée en arabe tandis qu'en marge de l'image, un crabe traducteur retranscrit en français l'échange des amis. Baar et Gabal vivent dans un espace très lumineux presque éblouissant rendu par une couleur jaune fluo, telle la lumière de nos rêves ou celle du bord de mer, un jour de grand beau temps.

    Sur commande
  • Dans cette seconde aventure, Baar propose à Gabal de boire un café, mais Gabal n'aime pas le café, juste les jus de fruits.
    Baar propose à Gabal de jouer au ballon mais Gabal n'aime pas les jeux de balle, de bâtir un château de sable avec leur pelle, leur râteau et leur seau mais Gabal n'aime pas cela non plus.
    « Si tu n'aimes rien de ce que j'aime, dit Baar, alors comment pouvons-nous être amis ? » - « Parce que je t'aime toi, répond Gabal, et pas toutes ces choses-là. » Baar & Gabal sont deux amis qui vivent en bord de mer et réfléchissent au sens de la vie, à l'amitié, aux émotions qu'ils ressentent. Leur monde est peuplé de personnages familiers, des crabes, du sable, des coquillages, des bateaux et des seaux, comme une chambre d'enfants avec un vaste horizon. Baar et Gabal dialoguent dans des bulles de bande dessinée en arabe tandis qu'en marge de l'image, un crabe traducteur retranscrit en français l'échange des amis. Baar et Gabal vivent dans un espace très lumineux presque éblouissant rendu par une couleur jaune fluo, telle la lumière de nos rêves ou celle du bord de mer, un jour de grand beau temps.

    Sur commande
  • Les Aventures de Zoë sont des aventures de tous les jours : Zoë va acheter du pain au village (Le Pain, 2016), Zoë n'aime pas la soupe (La Soupe, 2016), Zoë boude seule sur son rocher et la nuit l'envahit de monstres (La Nuit, 2017), Zoë a horreur de la pluie (La Pluie, 2017).
    Mais chaque histoire bascule et quitte la réalité quand Zoë se fâche, Zoë s'endort, Zoë a peur... L'aventure quitte le monde de tous les jours pour plonger dans le monde de Zoë. Les Aventures de Zoë sont de petits livres, 10 x 10 cm, faciles à manipuler et à retourner par les petites mains. Ces petits livres invitent-ils à créer un rituel, une lecture à double sens qui retourne le livre comme la narration retourne l'histoire, entre rêve et réalité. L'oscillation fait écho au jeu des enfants, qui soudain basculent d'un monde à l'autre et puis reviennent dans la réalité. Dans La Nuit, Zoë part bouder sur son rocher. Et dans le brouillard montant apparaissent les dragons vaporeux. S'ensuit une course poursuite jusqu'à la tombée de la nuit où, toujours assise sur son rocher, Zoë constate qu'il faut rentrer. Nul ne sait si les dragons ont vraiment existé.

    Sur commande
empty