Talents Hauts

  • Un enfant joue avec sa poupée. Il la promène dans sa poussette, la serre dans ses bras, s'inquiète de ses besoins.
    Attendrie, une vieille dame l'interrompt : « Tu joues à la maman ? » L'enfant lui répond : « Non, c'est au papa que je joue ! » Jouer à la poupée, c'est apprendre à être père.

    Sur commande
  • Chat !

    Claire Garralon

    Le consentement et le respect de l'autre à la portée des tout-petits.

    Sur commande
  • Les immemorants

    ,

    Sur commande
  • Sur commande
  • Croatie, fin du XIXe siècle. Ana a dix ans lorsqu'elle est jetée sur la grand-route suite à la mort de sa grand-mère. Elle rejoint Spalato, la ville la plus proche, où elle intègre une bande d'enfants des rues menée par la fascinante Dunja. Sans le sou et affamés, les enfants vont vivre le plus froid des hivers, mais Ana ne perdra rien de sa détermination à vivre.
    Des rivalités au sein du groupe poussent Ana au départ quand ses pas croisent ceux de M. Roland, un naturaliste français qui se prend d'affection pour elle. Ana accepte sans hésiter la proposition qu'il lui fait : venir vivre et étudier avec lui en France.
    C'est dix ans plus tard, au coeur d'une paisible campagne, que Dunja retrouve Ana pour lui révéler un secret qui fera de sa vie une aventure qu'elle n'aurait jamais soupçonnée.

    Sur commande
  • Au village, tout le monde ne parle que de « La furie ». On dit qu'elle pousse de terribles cris, qu'elle veut voler notre pain, qu'elle transmet d'affreuses maladies.
    Certains veulent se protéger derrière un mur bien haut.
    Pourtant, personne ne l'a jamais vue. La jeune Albertine, elle, veut en avoir le coeur net : qui est cette furie ?
    Existe-t-elle vraiment ? Elle entame un audacieux voyage dans la forêt...

    Sur commande
  • Australie, 1929.
    Bagaa, née d'une mère aborigène et d'un père irlandais, se retrouve seule dans le bush à onze ans, après la mort de sa mère. Élevée loin des villes peuplées de Mundugu (les Blancs), Bagaa, entame un long périple vers le Nord.
    En chemin, elle adopte une femelle dingo, croise la route de chercheurs de perles japonais, échappe à mille dangers naturels et à des Mundugu hostiles.
    Elle rencontre Wan, un marin de très grande taille arrivé par la mer en pirogue qui lui annonce qu'elle va être le témoin de l'anéantissement de sa tribu, les Yawijibaya, par les Blancs.

    Sur commande
  • En chacun de nous sommeille une petite fille cruelle. Zigouiller son petit frère, torturer sa poupée : ce n'est pas conseillé mais il n'est pas interdit d'en rêver...

  • Le plongeoir

    Elsa Devernois

    Sur commande
  • Corps de fille

    Marie Lenne-Fouquet

    - Agathe, dis bonjour. Comme si j'avais cinq ans. - Bonjour. - Agathe, sois polie s'il te plaît. Là, il faut comprendre "fais une bise". C'est ça, être poli quand on est une gamine : bisouiller des peaux d'inconnus, toucher la dame, toucher le monsieur. J'ai toujours eu horreur de ça. L'homme se lève et s'approche. - Bonjour jeune fille, moi, c'est Pierre. Il pose une main calleuse sur mon épaule nue et je frissonne en regrettant d'avoir choisi ce T-shirt sans manches.
    Il se penche vers moi pour m'embrasser, il sent le tabac froid et le café fort. Je ne bouge pas. Il colle ses lèvres contre ma joue. - Eh ben, t'es un peu sauvage toi, hein, dit-il en me faisant un clin d'oeil. Je me recule. - Nan, mais je n'aime pas tellement qu'on me touche.

    Sur commande
  • Par la même raison que le concours des deux sexes est nécessaire à la formation et au maintien de la société, il est évident qu'ils doivent trouver dans cette même société une égale portion d'avantages, et les lois qui assurent à l'un sa liberté et l'exercice de ses droits, doivent aussi les assurer à l'autre.

    Sur commande
  • Le rouge à lèvres de Maman traînait sur la coiffeuse. J'ai fait bien attention à ne pas dépasser. Après, tout était vraiment MA-GNI-FIQUE !

    Sur commande
  • Dans sa vie d'adolescent, rien ne se passe comme Guillaume l'espérait : la guitare qu'il a achetée d'occasion est médiocre, l'audition qu'il a passée pour intégrer un groupe de rock a été un échec et, pour couronner le tout, il n'a pas remporté le concours qui lui aurait permis d'assister au dernier concert, à Londres, de son idole Sam Bakewell. Aussi, quand son beau-père le punit après qu'il lui ait « emprunté » vingt euros, Guillaume fugue. Vivant à Calais, il décide de rejoindre Londres en clandestin, comme ces milliers de migrants qu'il voit tous les jours. Caché sous le châssis d'un poids-lourd, il rejoint l'Angleterre où Sam Bakewell se reproche d'avoir sacrifié son fils unique à sa carrière et décide d'offrir sa guitare fétiche à un fan. Leurs routes vont se croiser.

    Sur commande
  • Me voici au pied du clapier, le coeur débordant de lait et de miel. Dans leurs cages, les lapins somnolent encore. Moi je n'ai pas dormi, j'ai répété toute la nuit. Et ce matin je suis prêt. Prêt à faire ma déclaration d'amour à Bri-Bri.

    Sur commande
  • A Londres, Peter accuse Sam, le solitaire, de lui avoir volé le maillot de football de Fred. Mais quand Peter tombe de vélo, Sam n'hésite pas à lui venir en aide. Roman pour une lecture bilingue alternant les chapitres en français et en anglais. Avec une version audio.

    Sur commande
  • Dans la basse-cour, les poules en ont assez d'être les seules à nettoyer le nid et à couver pendant que le coq et les poulets se pavanent la crête en l'air. Menées par Charlotte, elles manifestent et font la grève pour que ça change.

    Sur commande
  • La princesse Élisabeth est belle et vit dans un château. Elle doit épouser le prince Ronald. Mais un dragon détruit son château, brûle sa jolie robe et emporte le prince. Élisabeth va flatter la vanité du dragon pour s'en défaire et délivrer Ronald. Sera-t-il digne d'elle ? Un classique en Amérique du Nord.

    Sur commande
  • « Mon grand-père à moi, il déteste qu'on l'appelle Papi ou Pépère. », « Ma mamie, elle déteste la fête des grands-mères. », « Moi, mon papi, il adore les séries ! ».
    Dans ce recueil pas comme les autres, les petits-enfants parlent de leurs grands-parents. Et ce qui apparaît, c'est leur diversité: celle des âges (ils ne sont pas tous à la retraite), des loisirs (ils ne font pas tous du tricot), ou encore des origines (certains parlent avec un accent). Un joyeux florilège dans lequel tous les grands-parents se retrouveront, et qui en décomplexera beaucoup, car il y a autant de grands-parents que de façons de s'investir dans la vie de ses petits-enfants.

  • Vlad est aux cent coups : son cousin Lupus est venu de Transylvanie pour l'aider à devenir un parfait vampire. Lupus sait parfaitement voler et se transforme en chauve-souris en un clin d'oeil, mais il est très agaçant ! Comme son corbeau Griffon, qui ne le quitte jamais. Très vite, Lupus parvient à suivre Vlad à l'école des humains, et se met tous ses camarades dans la poche, au grand désespoir de Vlad... Heureusement, les auditions pour le spectacle de l'école mettront au jour les véritables talents et les vrais amis.

  • C'est l'heure du conte, Lise, la bibliothécaire, devant un parterre d'enfants attentifs, commence : « Il était une fois... » C'est sans compter sur la réactivité et la curiosité de son auditoire : « Ça ressemble à quoi, un royaume ? », « Pourquoi les princesses doivent-elles toujours se marier ? », « Et pourquoi avec un prince ?
    Pourquoi pas un garagiste ou un médecin ? » Au fil des interruptions et questions, Lise fait évoluer un conte a priori classique vers une histoire... décoiffante ! Une façon astucieuse de remettre en question les poncifs d'un genre encore trop souvent porteur de stéréotypes sexistes et sociaux.

  • Danxomé

    Yann Fastier

    1892. Afrique, campagne du Dahomey. Enro^le ? malgre ? lui dans une guerre coloniale ou` il n'a que faire, Alex redoute autant son pe`re, bien de ? cide ? a` "faire de lui un homme" , que les implacables "Amazones" du roi Be ? hanzin, ces guerrie`res dont la fe ? rocite ? n'a d'e ? gal que le courage. C'est pourtant la rencontre de l'une d'elles qui changera son destin et lui permettra enfin d'affronter ses peurs, tandis que re ? sonne le terrible cri de guerre des agoojie.

    Sur commande
  • Les garçons comme les filles ont le droit de pleurer, de jouer à la poupée, à la dînette, au papa et à la maman, à l'élastique, à la marelle., de ne pas être tous les jours des super-héros, d'aimer qui ils préfèrent : garçon ou fille (ou les deux).

  • Les filles comme les garçons ont le droit d'être débraillées, ébouriffées, écorchées, agitées, de choisir le métier qu'elles veulent, de ne pas être tous les jours des princesses, d'aimer qui elles préfèrent : fille ou garçon (ou les deux).

    Sur commande
  • Dans la cour de l'école, c'est tous les jours la même chose : Louise et ses amies sont victimes de Teddy et sa bande, dont le jeu préféré consiste à soulever les jupes des filles. Un jour, ces dernières décident d'unir leurs forces et créent un groupe d'action, le TPNJ (Touchez plus à nos jupes !). Ensemble, elles parviennent à faire réfléchir les garçons et à mettre fin à ce jeu sexiste.

empty