Talents Hauts

  • Dans la cour de l'école, c'est tous les jours la même chose : Louise et ses amies sont victimes de Teddy et sa bande, dont le jeu préféré consiste à soulever les jupes des filles. Un jour, ces dernières décident d'unir leurs forces et créent un groupe d'action, le TPNJ (Touchez plus à nos jupes !). Ensemble, elles parviennent à faire réfléchir les garçons et à mettre fin à ce jeu sexiste.

  • Le 23 mars 1944, alors que l'Amérique a les yeux tournés vers la fin du conflit en Europe, la Ségrégation bat son plein en Caroline du Sud. George Stinney, jeune Afro-Américain de 14 ans, est arrêté pour le meurtre de deux fillettes blanches. Le garçon, qui reconnaît les avoir croisées quelques heures avant leur disparition, est le coupable parfait aux yeux du shérif.
    Interrogé et poussé à signer des aveux dont il ne comprend pas le sens, il est transféré en prison sans revoir ses parents. Impuissante, la famille de George n'obtient même pas le droit d'assister à son procès. Il ne faudra que dix minutes au jury, composé de douze hommes blancs, pour condamner George, 83 jours après son arrestation.
    George Stinney est le plus jeune condamné du XXe siècle à mourir sur la chaise électrique

  • C'est la première séance de piscine pour la classe de CE1 de Maîtresse Susie. Alix et Paulin sont très impatients : pas étonnant, ils nagent déjà très bien. Pour Nino, c'est autre chose. Il a une trouille bleue de l'eau mais, par crainte des moqueries, s'est inscrit dans le groupe des dauphins... Mais Nino va vite s'apercevoir qu'il n'est pas le seul à avoir des complexes : Dorian se trouve trop gros dans son maillot, Violette a honte de ses verrues et Hassan a un troisième téton. Nino parviendrat- il à avouer sa peur de l'eau à la classe ?

  • Vous voyez, ces jours où l'on a choisi la mauvaise culotte et que l'on sait que l'on va devoir se la traîner toute la journée ? Pour Emma, sept ans, chaque jour est l'un de ceuxlà.
    Déjà, elle est petite. Ensuite, elle est marron (des yeux, des cheveux et des sourcils). Et surtout, elle est timide.
    Heureusement, il y a son accordéon, dont elle adore jouer et derrière lequel elle peut se cacher.
    Jusqu'au jour de la répétition générale du spectacle de Noël à l'école...

    Sur commande
  • Lorsque la jeune Louise, de passage dans son village, lui raconte qu'elle vit dans un palais doté de tous les équipements modernes et même d'une piscine, Émile, fils de paysans élevé à la dure dans une famille nombreuse, la prend pour une menteuse.
    Intrigué, il va pourtant partir à sa recherche et découvrir qu'elle n'a pas menti : le familistère que M. Godin a construit pour ses ouvriers à Guise, existe bel et bien, et Émile va y trouver sa place.

  • En Haïti, Éliette est une « lapourça », une domestique, qui doit obéir et servir des maîtres contre de la nourriture et un gîte de fortune.
    Sa vie de « lapourça » à Ville-Bonheur se partage entre ses corvées et de rares loisirs, comme jouer au foot avec Ricardo et Jean-Jackson, des « restaveks » avec qui elle a formé l'équipe des « Moins-que-rien ».
    Un jour, elle reçoit un « cadeau » de son maître : un tableau représentant un homme. Elle l'installe dans sa chambre et, la nuit, le personnage du tableau se met à lui parler. Il s'appelle Jean-François-Adrien Piedefer, vit en 1770, et est un esclave en révolte. Il fait prendre conscience à Éliette qu'elle aussi, enfant des années 2000, est une esclave.

    Sur commande
  • L'histoire se passe en 1650. Marie a 11 ans.
    Orpheline et roturière, elle a été recueillie par le baron et la baronne de Rochecourt.
    Élevée avec leurs enfants, elle a appris à lire et à écrire.
    Elle adore le théâtre et écrit une pièce comique en alexandrins sur la vie au château. Un jour, le baron annonce la venue de Pierre Corneille.

    Sur commande
  • En 1789, en Guadeloupe, Lucile, fille et femme de planteurs de canne à sucre, mène une existence paisible. Lorsque Pierre, son mari, est désigné comme porte-parole des défenseurs de l'esclavage aux États généraux à Paris, Lucile obtient de l'accompagner.
    Le jour de son départ, Rose, sa nourrice, lui avoue être sa vraie mère : elle a profité de la blancheur inattendue de la peau de Lucile à la naissance pour l'échanger avec le bébé de sa maîtresse, mort prématurément. À Paris, Lucile la chabine, blanche de peau, noire par les gènes, met au monde un enfant noir. Pierre ne peut supporter une telle infamie et fait enlever le bébé alors que le couple s'apprête à embarquer pour la Guadeloupe.

  • Cette année, pour le championnat de football des CM2, une nouveauté dans le règlement fait bondir les garçons : chaque équipe devra comporter au moins deux filles. Énervées par l'attitude des garçons, les filles vont monter une équipe 100% féminine.

    Sur commande
  • Jojo aime le rose, les fleurs et les histoires d'amour, et cela lui vaut les moqueries de ses copains de classe, qui le surnomment «Joli-Coeur». Un matin, alors qu'il vient encore de se faire traiter de chochotte, Jojo se dit que c'en est trop : c'est décidé, il va devenir un garçon, un «vrai». Mais un vrai garçon doit-il forcément faire de la boxe, aimer les histoires de dragons et tapisser sa chambre de posters de voitures de course ?

  • Ulysse est nouveau dans l'école. Au lieu d'aller jouer au foot avec la bande de Boris, aussi appelé « le Balourd », il s'invite dans le groupe des filles, alors mené par Clarisse.
    Mais Boris le Balourd n'aime pas ça. D'autant qu'Ulysse, Clarisse et leur bande ont une idée : monter une pièce de théâtre. Peu à peu, la troupe va recruter de nouveaux acteurs parmi les garçons, et l'équipe de foot de Boris, qui auparavant était la reine de la cour de récré, va perdre quelques joueurs...

  • À chaque anniversaire, la maman d'Aimé le lui rappelle : « Aimé, tu es l'enfant de l'amour, du plus grand amour de toute ma vie. » Pourtant, si Aimé connaît l'origine de son prénom si singulier, ce n'est pas le cas de Prudence et Olive, qui ne cessent de le harceler : « Aimé-mé-mé, si tu crois qu'on va t'aimer. » Un jour, Aimé décide qu'il en a assez : un coup de pied à l'une et un tirage de tresse à l'autre. Résultat : privé de récré et de télé. Sa maman lui suggère une autre solution : et s'il racontait plutôt l'histoire de son prénom à ses camarades ?

    Sur commande
  • Dans la famille Klein, il y a Hannah (la prem's), Louna (la deuz'), Milenia (la troiz') et... Elsa, la petite dernière. Pas facile de grandir coincée entre trois grandes soeurs, une mère débordée et un père qui aurait aimé avoir un garçon... Dans son carnet secret, Elsa vide son sac : qu'est-ce qu'elle y peut, elle, si elle n'est pas celle qu'on attendait ?

  • À onze ans, Diane est l'égérie d'une marque de vêtements pour enfants. Juste à la veille d'un rendez-vous avec le célèbre couturier Luca Volpone, un énorme bouton apparaît sur son nez. C'est alors qu'elle apprend son remplacement par une nouvelle top-modèle. Comprenant qu'elle est un produit jetable et que l'avenir de top-modèle n'est pas le sien, elle va faire échouer son embauche par Luca Volpone.

    Plat 4 :
    Je suis l'égérie de la marque de vêtements de luxe pour enfants Rond-Point. Je suis aussi la mannequin junior number one des téléphones portables Phone4Kids, des parfums Fraise & Sucre et du géant du bricolage Bricafacile. J'ai tourné quarante-sept publicités depuis ma naissance.
    À l'époque, je n'avais pas de bouton.
    Frédo, le photographe a regardé mon bouton :
    -Tu manges peut-être trop sucré. Le sucre, ça donne de l'acné. Et puis, surtout, ça fait grossir.
    La directrice de la publicité est venue s'asseoir à côté de moi.
    -Diane, ma grande, m'a-t-elle dit de sa voix métallique, j'ai quelque chose d'important à t'annoncer.

  • Philo a beau faire des efforts, il déteste le foot. Lorsque la maîtresse annonce à la classe que, cette année, ils vont faire de la danse, il est le seul des garçons à s'en réjouir.
    Mais il lui faudra attendre l'année suivante pour arrêter le foot, se consacrer à la danse et faire admettre sa décision à son père et à ses copains.

    Sur commande
  • Pour Tamara, élève de CE2, les maths sont devenues un gros problème. Pourtant tout avait bien commencé : petite, elle était plutôt douée pour le calcul.
    Mais entre un professeur pas très patient, un père qui pense que les garçons « naissent avec une calculatrice greffée dans le cerveau » et son frère qui lui dit que « les maths, ça passe dans le sang de père en fils », elle n'est pas près de retrouver confiance en elle. Finalement elle décide de montrer de quoi elle est capable en maths et de devenir... écrivaine.

    Sur commande
  • Ce matin, dans la classe de Raymond, la maîtresse a une grande nouvelle : « Je vous présente Maurice, un petit nouveau. » Raymond et ses amis ricanent : Maurice est un yéti ! C'est bien connu, les yétis, ils sont vraiment pas comme nous... Ils sont énormes, il puent des pieds, et en plus, il paraît qu'ils mangent des enfants. Pourtant, à la récré, Raymond et sa bande de copains commencent à douter : Maurice leur parle de son pays et de sa vie, et ça fait rêver... Et s'il est vrai qu'un de ses ancêtres a dévoré quelques enfants, Maurice, lui, n'en est pas responsable. Il préfère les musaraignes séchées et les edelweiss glacées !

    Sur commande
  • Aujourd'hui, c'est un grand jour pour les moutons et les brebis : le troupeau s'apprête à accueillir trois nouveaux venus. On range, on s'active, on se fait beau pour faire bonne impression ! Pourtant, lorsque le berger dépose enfin les nouveaux moutons dans le pré, c'est la stupéfaction. « Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi vous n'êtes pas contents ? », demande Robert, le dernier né des agneaux. « Mais mon chéri, répond sa mère, tu vois bien qu'ils sont différents de nous. Ils sont... noirs ! » Robert ne comprend pas. Malgré l'interdiction de ses parents, il propose à Olga, la nouvelle agnelle, de venir s'amuser avec lui. Olga prouvera à tous et à toutes que moutons noirs et moutons blancs ne sont pas différents, et à Robert, que les filles peuvent être aussi courageuses que les garçons !

  • Dans la Chine des années 1930, une paysanne âgée de douze ans, Lumière du Matin, découvre la calligraphie. Ayant assisté au mariage forcé de sa soeur, elle décide de fuir sa famille et son village pour ne pas subir le même sort. Elle affronte de nombreux dangers, avant de rencontrer un peintre qu'elle convainc de la prendre pour élève. Ensemble, ils remontent le Yang Tsé sur une jonque et c'est le début de l'apprentissage pour Lumière du Matin.

    Sur commande
  • Pour son anniversaire, Alizée a demandé un vélo. Pas n'importe quel vélo : un vélo de course. Malheureusement, ses parents, qui la surnomment « Petite fée », lui offrent une ravissante petite bicyclette rose. Honteuse de son "vélo de fille", elle le cache à la décharge où elle se le fait voler et démembrer. Cela va être l'occasion pour elle de customiser son véhicule et de le transformer en vélo de course. Elle peut enfin foncer et gagner son nouveau surnom, « Fend-la-bise ».

empty