Vuibert

  • Comprendre les logiques et les mutations de carrières pour mieux les gérer.

    Diversité des carrières, transitions professionnelles, influence des contextes. cet ouvrage permet d'aborder tous les débats et les problématiques liés aux carrières contemporaines. Il vise à compléter les conseils habituellement donner aux individus ou aux entreprises pour gérer les carrières par les résultats de recherche. Il amène tous les personnes soucieuses de la qualité des expériences et des vécus individuels à réfléchir sur les effets de certaines pratiques de gestion sur les organisations et, plus largement, les sociétés dans lesquelles les carrières se déroulent. Des dirigeants aux ouvriers en passant par les experts, les marins ou encore les intérimaires, l'ouvrage s'intéresse en dix chapitres à diverses populations de professionnels. Il aborde également des problématiques plus transversales, notamment les conflits de rôle ou le rebond, auxquelles sont confrontés les professionnels qui veulent s'engager syndicalement. Il s'agit enfin de comprendre comment agit l'« effet individu » pour expliquer les carrières objectives par des construits tels que les « mondes de la carrière ».

  • Des bouleversements récents liés à l essor des réseaux sociaux, du marketing digital et du marketing mobile ont profondément modifié le travail des marketeurs et conduit à l apparition de nouvelles activités et de nouveaux métiers au sein des départements marketing. Ces derniers manquent cependant de spécialistes.

    L apprentissage des collaborateurs marketing au contact du réseau de prestataires extérieurs apparaît alors comme une nécessité.
    Récemment développé, le concept d open marketing se définit justement comme la capacité du département marketing à s ouvrir à des réseaux de partenaires extérieurs afin de tirer profit de leurs ressources (informations, connaissances, etc.) et de leurs compétences opérationnelles (conception d un site marchand, analyse d une campagne digitale, etc.).

    L ouvrage répond aux questions suivantes :
    - Qu est-ce que le concept d open marketing ?
    - Comment permet-il de renforcer les ressources, les capacités et les compétences du département marketing ?
    - Quelles sont les différentes formes d open marketing ?

  • Cet ouvrage propose :
    - d'analyser en détail le processus de délégation managériale ;
    - d'offrir tant aux managers qu'aux opérationnels des pistes pour mettre en place une délégation efficace.

  • La GRH et la mondialisation

    Collectif

    Les auteurs font le point sur l¡¦ensemble des questions que pose la mondialisation aux praticiens de la GRH, aux chercheurs ainsi qu¡¦a tous les individus qui vivent l¡¦internationalisation de leur entreprise.
    Ć Quelques uns des themes abordes:
    L¡¦identite nationale de l¡¦entreprise aujourd¡¦hui, les nouvelles formes de mobilite, la gestion des carrieres, la gestion de la main d¡¦oeuvre etrangere, la gestion des equipes multiculturelles, le transfert des instruments de management des maisons-meres aux filiales, l¡¦importance du contexte national et de la culture nationale pour les pratiques de GRH, l'hybridation des pratiques, les meilleures pratiques de GRHI...

  • Le "consensus à la française" ou le "modèle français du partage du travail" a pour conséquence qu'en france, une seule génération se retrouve au travail.
    La france présente en effet un profil particulier au regard des relations entre âge et emploi. elle combine un taux de chômage élevé pour les plus jeunes, un taux d'emploi faible pour les plus âgés et une intensité du travail considérable pour les travailleurs d'âge intermédiaire. cette question démographique structure, a minima jusqu'à 2030, l'ensemble des décisions d'emploi, de durée de vie au travail, de retraite et, ipso facto, les choix politiques et organisationnels.
    Cet ouvrage s'inscrit donc dans la durée et entend participer au débat public sur ces réflexions. il remet en question le regard porté sur les jeunes et les anciens salariés et les mécanismes qui fabriquent de faibles niveaux d'emploi. l'observation du travail aux âges de la vie est également au coeur des travaux présentés et permet de dépasser les habituels stéréotypes sur les deux catégories étudiées (les jeunes et les seniors).
    Cet ouvrage décline en quatre chapitres des questions majeures: celles liées à la disqualification des seniors; celles liées aux valeurs des jeunes salariés au travail; celle de la pertinence du critère d'âge comme unique critère d'analyse explicatif, pour dégager, dans le quatrième chapitre, des pistes d'action. s'appuyant sur des enquêtes et des méthodologies variées, cet ouvrage s'adresse à un large public en raison de sa double caractéristique théorique et empirique: drh, consultants, syndicalistes, enseignants-chercheurs en gestion des ressources humaines.

  • RH, RSE et territoires

    Collectif

    Un regard pertinent sur une thématique montante en GRH Les questions relatives à l'ouverture de la gestion des ressources humaines (GRH) à l'espace territorial n'ont cessé de se poser depuis plus de dix ans, soulevant des enjeux forts. Restructurations, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), sécurisation des parcours professionnels, projets collaboratifs d'innovation, responsabilité sociale des entreprises (RSE). sur tous ces dossiers ouverts, le périmètre d'intervention des managers des ressources humaines et des décideurs n'est plus seulement l'organisation, mais bien le territoire. La GRH d'aujourd'hui s'étend à un nouvel espace, avec des projets élargis à un champ spécifique, incluant une multitude d'acteurs et entremêlant des logiques d'action privées et publiques.

    La GRH est plus que jamais en prise avec le territoire. D'un modèle dominant d'organisation hiérarchisée faiblement ancrée localement, nous sommes passés à un référentiel d'entreprise partenariale socialement impliquée dans les territoires.

    Issu du travail collectif des membres du groupe de recherche thématique de l'AGRH « GRH et territoires », cet ouvrage propose une approche originale, mêlant réflexion de fond et modélisation, qui permet de mieux comprendre les évolutions, d'adapter les pratiques et de faire émerger une GRH territoriale et responsable.

  • Un ensemble d'expériences et de connaissances sur ce qui fonde et constitue aujourd'hui le management de la santé et de la sécurité au travail Qu'il s'agisse du harcèlement moral, du développement du stress professionnel ou de la vague de suicides qui affectent le monde du travail, les questions de santé et de sécurité au travail sont désormais au centre des débats et des préoccupations des dirigeants et DRH. En 2009, un plan d'urgence pour la prévention du stress au travail a été lancé.
    Cependant les ressources théoriques semblent manquer pour dépasser les constats et les bons sentiments et construire des propositions managériales concrètes. Par exemple, si le stress est désormais bien connu dans ses composantes médicales et psychosociales, il reste à construire et à proposer des modèles de management du stress professionnel et à évaluer les pratiques.
    Aujourd'hui, la santé au travail n'est plus une problématique accessoire de la gestion des ressources humaines, elle est plutôt le symbole de ses limites voire de ses insuffisances.
    Cet ouvrage entend participer à une évolution que beaucoup appellent de leurs voeux, en apportant des analyses et des réponses.

  • La recherche en grh s'empare depuis de nombreuses années d'objets multiples, qu'elle traite suivant des méthodologies diverses.
    De prime abord mosaïque, cette discipline n'en présente pas moins des lignes de force autour desquelles se structurent débats théoriques et questions pratiques. cet ouvrage est né de la volonté de croiser des démarches de recherche différentes sur quelques objets communs ouvrant ainsi de nouvelles perspectives ainsi que le ferait un kaléidoscope réfléchissant à l'infini le monde extérieur. son objectif est de réaffirmer la réalité et la nécessité d'une pluralité de positionnements scientifiques et méthodologiques dans le domaine de la recherche en grh et de mettre en évidence la richesse de leur articulation.
    La diversité des thèmes abordés et des approches mobilisées, la mise en dialogue d'approches multiples ainsi que la fertilisation par des disciplines connexes comme la sociologie ou la psychologie font émerger de nouvelles pistes d'investigation pour les chercheurs.

  • Face à la profusion des écrits et des pratiques qui se réclament de la " compétence ", il est difficile de voir clair aujourd'hui sur les questions qui concernent les impacts effectifs des démarches compétences au sein des organisations.
    Comment la gestion des compétences est-elle mise en oeuvre en pratique ? Comment les entreprises articulent-elles cette gestion avec leur stratégie ? Quel est le lien entre gestion des compétences et démarches qualité ? Quelle est la diffusion réelle du " modèle de la compétence " dans les entreprises françaises ? Comment la notion de compétence peut-elle contribuer à redéfinir les identités professionnelles ? En conclusion, quels enseignements pratiques et théoriques ? Répondre à ces questions est d'autant plus difficile que, bien souvent, les observations et les analyses qui sont faites relèvent soit d'une glorification aveugle de ces démarches, soit d'un a priori critique.
    Cet ouvrage se positionne différemment : entre angélisme et nihilisme, il propose sur la gestion des compétences de nouveaux regards. Produire des concepts utiles pour éclairer l'action, et aider les praticiens à agir en hommes et femmes de réflexion : telle est la voie, délicate mais féconde, que ce livre se propose d'explorer, en associant des observations théoriques et empiriques, au travers notamment de nombreux cas d'entreprises.
    Il est le fruit d'un travail collectif de dix-sept enseignants, chercheurs et consultants, experts en matière de gestion des compétences.

  • Temps du travail et GRH

    Collectif

    Il a fallu près de deux siècles pour aboutir aux 35 heures. A peine plus de dix ans suriront pour " déconstruire " ces normes avec, comme conséquence, une pression pour augmenter cette durée. Le temps est (re) devenu un élément structurant de la situation de travail, une variable d'ajustement supplémentaire pour l'entreprise. En plein débat sur l'allongement de la durée de vie au travail via la remise en cause des 35 heures, la journée de solidarité en faveur des personnes âgées ou handicapées, mais aussi les retraites, les frontières entre vie au travail et hors travail, etc., les auteurs traitent d'un sujet d'actualité. Ils cherchent à en dépasser les aspects polémiques par la rigueur de leurs approches. Articulé en trois parties (" Législation, temps de travail, et temps hors travail "; " Travail et perspectives temporelles " et " Temps du travail et catégories d'acteurs professionnels ") et riche des regards croisés de gestionnaires, mais aussi de juristes, de sociologues et de psychologues du travail, l'ouvrage intègre la participation de chercheurs canadiens francophones, anglais et libanais. L'interdisciplinarité et l'ouverture internationale garantissent ainsi la pluralité des angles théoriques et méthodologiques. Destiné aux enseignants-chercheurs, ainsi qu'aux étudiants de grandes écoles et de masters des universités, Temps du travail et GRH intéressera également les managers, et plus généralement celles et ceux qui " passent du temps " dans les organisations.

  • De façon de plus en plus visible, la performance de l'entreprise s'appuie sur la conduite par les individus eux-mêmes de leur propre comportement au travail.
    Corrélativement, les ouvrages de développement personnel forment un domaine prospère de l'édition en management. Ces ouvrages tirent pour une bonne part leur succès commercial des promesses de performance individuelle et de bien être au travail qu'ils font, implicitement ou explicitement, à ceux et celles qui se conformeraient à leurs prescriptions. Ces techniques de conduite de soi forment de véritables ascèses de la performance de l'entreprise.
    En effet, les individus sont actifs dans la transformation d'eux-mêmes et se constituent comme sujets d'une forme de gouvernement propre à l'entreprise, le gouvernement managérial. Dans ce livre, la construction du sujet dans l'entreprise est abordée à partir du concept de souci de soi présenté pour la première fois par Michel Foucault en 1982 au Collège de France. Sur la base de recherches historiques et contemporaines, menées suivant différentes approches qualitatives, ce livre montre que les acteurs de l'entreprise sont conscients des techniques appliquées par eux-mêmes pour agir sur leur propre comportement.
    Cette enquête présente plusieurs attitudes face aux ascèses de la performance : certains y adhèrent, d'autres s'y résignent, d'autres encore les rejettent. Certains élaborent même leur propre ascèse pour agir dans l'entreprise. La récurrence historique des ascèses de la performance suggère moins de remettre en cause le principe du recours à des techniques de conduite de soi en entreprise que de rechercher les principes permettant de porter sur elles un regard critique.
    Pour cela, il est important de caractériser le rapport à soi instauré par les ascèses de la performance. Avec les ascèses de la performance, les individus établissent un rapport politique à eux-mêmes. Ce rapport à soi orienté vers l'action est établi à partir de normes qui sont des normes de performance collective avant d'être des normes de performance individuelle.

  • Les restructurations défraient la chronique, en i particulier quand il s'agit de fermetures de sites ayant un impact dramatique sur les personnes et les territoires concernés. D'autres restructurations sont plus silencieuses, mais viennent néanmoins perturber les organisations et les individus qui les composent. Dans tous les cas, les restructurations, devenues phénomène universel, constituent un prisme d'analyse des transformations contemporaines. En effet, elles mettent en scène, de façon visible ou non pour l'oeil externe, une grande multiplicité d'acteurs (directions d'entreprises, représentants du personnel, salariés, administrations publiques, acteurs politiques, etc.) qui peuvent être fortement déstabilisés par les mécanismes à l'oeuvre. A partir de travaux récents, les chapitres de ce livre appréhendent ces questions sous divers angles, en traitant à la fois des individus pris dans les restructurations, des dispositifs de régulation sociale, et des modes de construction d'analyses et d'outils pour l'action. Ils témoignent d'une grande diversité d'approches, mais s'unissent pour conférer aux démarches et travaux de recherche un rôle d'accompagnement de transformations, voire d'innovations. Les chercheurs partagent ici l'ambition de contribuer à la construction de pratiques de gestion et de régulation sociale conciliant l'économique et le social.

  • La gestion des ressources humaines s'est constituée comme " aveugle " à la manière dont la question des différences de sexe et du genre pouvait intervenir dans la définition des politiques et pratiques de gestion, dans les modes d'organisation du travail et dans la structuration des savoirs.
    Le sexe des travailleurs, des décideurs, et des acteurs de la vie économique et la question du genre sont souvent occultées dans l'analyse des phénomènes organisationnels ou dans la réflexion sur les pratiques de GRH. Cet ouvrage a pour objectif de montrer la richesse et la pertinence d'une analyse en terme de genre de l'ensemble des politiques et pratiques de GRH, à partir de l'analyse et de la synthèse d'un ensemble de recherches conduites en France, en Belgique et au Québec.
    Il s'agit de " lever le voile " de la neutralité et de montrer comment les inégalités se construisent, se reproduisent mais aussi évoluent au regard de la transformation des rôles sexués, des modèles familiaux et des contextes socio-économiques. Un large panel de pratiques et politiques de GRH sont relus sous l'angle du genre : recrutement, formation, carrière, rémunérations, négociations collectives, justice, stress, conciliation vie-privée et professionnelle et leadership.

  • Plusieurs chercheurs se sont mobilisés en 2011 en créant un groupe de recherche au sein de l Association francophone de gestion des ressources humaines (AGRH) pour impulser une dynamique de réflexion sur les différentes théories du leadership actuellement existantes et plus largement, pour proposer de nouvelles pistes de réflexion pour les chercheurs et les praticiens.

    Quels sont les théories et modèles émergents ? Quels sont les concepts et les outils mobilisables pour développer le leadership (coaching) ? Peut-on partager les expériences et les « bonnes pratiques » ? Peut-on questionner les liens entre la fonction RH et le leadership, leadership et genres ? Quelles sont les caractéristiques et les valeurs des leaders ?

    Cet ouvrage publié dans la collection « Recherche AGRH » réunit douze contributions d une vingtaine d auteurs français souhaitant approfondir les approches contemporaines du concept de leadership et nourrit la réflexion sur les pratiques de leadership émergentes dans les entreprises et les organisations. Le livre est le résultat de nombreuses recherches et d accompagnements d entreprises et d organisations sur le thème du leadership. Il s appuie sur une construction rigoureuse sur le plan scientifique en combinant théorie et pratique.
    Au-delà des apports conceptuels, l ouvrage propose des outils d action pour les managers ou futurs leaders.

    L ouvrage s adresse à des enseignants-chercheurs, doctorants, DBA, professionnels, DRH, managers expérimentés, responsables de service, consultants, stagiaires de la formation continue, étudiants en gestion et management...
    Il concerne prioritairement les managers soucieux de mieux comprendre les dynamiques de délégation et désireux de faire évoluer leur organisation.

    Sur commande
  • La GRH dans les PME

    Collectif

    Le titre de l'ouvrage aborde une question cruciale pour les petites et moyennes entreprises. Celles-ci ont besoin d'outils à leur dimension. L'ouvrage apporte des réponses ciblées, par des universitaires et des praticiens qui connaissent bien ce type d'entreprises, leurs pratiques et les moyens de les améliorer.

  • Alors que la notion de " responsabilité sociale de l'entreprise " (rse) suscite depuis plusieurs années un véritable engouement, elle est beaucoup plus rarement appliquée par les chercheurs et intervenants à leurs propres pratiques de recherche et d'intervention.
    Recueil de réflexions menées sur le sujet par des chercheurs et praticiens d'europe et du québec, cet ouvrage se subdivise en trois parties complémentaires, articulées autour des principaux débats qui traversent aujourd'hui la recherche-intervention : le difficile équilibre à trouver entre son utilité sociale et le maintien de son indépendance ; la problématique du rapport aux acteurs, notamment aux commanditaires de l'intervention ; la caractérisation des postures méthodologiques adoptées par les praticiens de la recherche-intervention.
    S'il s'adresse principalement aux professionnels de l'intervention en organisation - consultants en stratégie, en grh et en organisation, coaches, formateurs, etc. - cet ouvrage concerne aussi directement les clients de ces derniers - directions des ressources humaines, responsables opérationnels, gestionnaires de projets - ainsi que, de manière plus générale, tout chercheur ou étudiant en sciences humaines.

  • Le parti pris de cet ouvrage est de mettre délibérément l'accent sur les relations entre deux ou plusieurs niveaux de la gestion des compétences.
    En effet, au fil des années, les entreprises ont mis en oeuvre des actions, des pocessus, des instruments qui concernent non seulement la gestion des compétences individuelles ou des compétences stratégiques mais aussi collectives u interentreprises. Il devient donc essentiel aujourd'hui de mieux comprendre a nature des interactions entre ces différents niveaux de la gestion des compétences afin de rendre celle-ci plus performante.
    Dans ce contexte, quels sont les facteurs facilitant ou rendant difficiles les relations entre les diverses dimensions de la gestion des compétences ? Quelles sont les bases constitutives d'une compétence répartie ? Comment obtenir une meilleure adéquation entre les différents éléments d'une gestion des compétences, le système de GRH et les autres facteurs clés de la gestion des entreprises ? Quelle dynamique d'ensemble peut ou doit être engendrée par la prise en compte de ces différentes dimensions allant de l'individu à l'environnement ? En d'autres termes, l'ouvrage tente de répondre à l'interrogation générique suivante : quelles sont et comment gérer les nouvelles frontières du management des compétences ?

  • La grande distribution est un secteur d'activité qui emploie près de 650 000 personnes en France. Il est toutefois resté un objet peu étudié par les chercheurs en ressources humaines. Pourtant ce secteur des services est au coeur de nombreuses mutations de nos sociétés (organisation flexible du travail, évolution rapide des technologies, pression concurrentielle systématique) et cherche en permanence à optimiser ses performances avec des enjeux importants en matière de GRH (nécessité de formation des salariés face à des clients de plus en plus exigeants, accompagnement social des fréquentes réorganisations, prévention du stress, qualité du leadership des managers.).
    La plupart des ouvrages consacrés à ce secteur d'activité le traitent de façon polémique. Notre équipe de chercheurs britanniques et français s'est livrée à des analyses plus distanciées sur la base d'enquêtes de terrain approfondies pour identifier les principales problématiques managériales à l'oeuvre. Trois grands thèmes ressortent de ces analyses : l'évolution des contextes de travail sous l'influence des changements technologiques et de la très forte pression concurrentielle ; l'implication des acteurs pour optimiser la relation de service et satisfaire au mieux les clients ; et la formation des managers qui s'appuie sur des politiques spécifiques et devrait s'attacher à la maturation relationnelle des managers. Chacun de ces thèmes est traité sous différents angles théoriques et méthodologiques tout au long de cet ouvrage qui ne vise pas à donner une vision exhaustive de la GRH dans la grande distribution, mais plutôt à mettre en avant les principales questions qui se posent actuellement aux DRH
    de ce secteur.
    Il s'adresse en priorité aux professionnels et étudiants du secteur de la distribution, mais aussi aux représentants du personnel et délégués syndicaux, ainsi qu'aux enseignants-chercheurs en GRH.

    Sur commande
empty