Esf Editeur

  • Cet ouvrage déroulant 100 questions essentielles permettra au lecteur de trouver des réponses précises en faveur de l'insertion professionnelle, du maintien en emploi et de la formation continue des personnes en situation de handicap. Il délivre toutes les clés pour : analyser une situation de handicap et évaluer les besoins ; mettre en oeuvre une politique handicap au sein d'une organisation ; accompagner la personne en situation de handicap dans son parcours professionnel ou de formation ; mobiliser les ressources, les acteurs internes et un réseau de partenaires dans le champ du handicap.
    Conçu comme un manuel, il se distingue par ses qualités professionnalisantes : le lecteur pourra y forger des connaissances scientifiques et juridiques pour étayer sa doctrine personnelle ainsi que des éléments méthodologiques pour guider ses propres démarches et construire une pratique professionnelle éclairée. Cet ouvrage s'adresse aux managers, chargés de recrutement, référents handicap, chargés de mission handicap, chargés d'insertion, référents diversité, référents RSE, cadres RH, cadres en charge de santé et de sécurité au travail et à toute personne concernée directement ou indirectement par l'emploi des personnes handicapées.

    Sur commande
  • Le non-recours aux prestations sociales est devenu un sujet de préoccupation. Le phénomène est d'ampleur. Sa mesure sert à jauger l'effectivité des politiques sociales et même à apprécier leur légitimité. Inscrite dans l'agenda gouvernemental, la lutte contre le non-recours est décrétée. Depuis près de dix ans, elle s'organise dans des plans d'action nationaux et locaux. Des mesures sont prises pour réduire ou prévenir le phénomène ; c'est vrai en France comme dans d'autres pays européens et au-delà. Elles mobilisent fortement les acteurs, en particulier ceuxde l'intervention sociale, notamment au local. Des réponses structurelles sont aussi attendues et dépendent des choix politiques.
    Ce moment de mobilisation appelle à présenter la question du non-recours au plus grand nombre. C'est le but de cet ouvrage qui propose, dans huit chapitres, des «méthodes » pour sonder l'actualité de la question, se doter d'une grammaire, repérer concrètement le phénomène, identifier les lieux de production de données en France et dans d'autres pays européens, mobiliser les modèles d'analyse existants, présenter les principales réponses.
    Cette « introduction » à la question du non-recours restitue des savoirs pratiques constitués pendant près de vingt ans par l'auteur qui a remis sur le métier une question ancienne, mais suffisamment gênante pour avoir été oubliée. Elle vise à aider les professionnels qui souhaitent agir à fabriquer leur propre compréhension du phénomène.

    Sur commande
  • Le champ de l'insertion sociale et professionnelle a connu un essor massif et emploie plusieurs milliers d'intervenants qui accompagnent des publics aussi différents que les jeunes en difficulté, les bénéficiaires du RSA, les personnes en situation de handicap, les demandeurs d'emploi de longue durée ou encore des personnes sous main de justice.
    Cet ouvrage propose d'outiller ces professionnels de l'insertion qui évoluent dans des contextes institutionnels mouvants et auprès de publics changeants en se centrant sur l'analyse du travail réel du conseiller dans son environnement. Il se veut impertinent : on n'y trouvera pas une vision idéalisée et normative du travail du conseiller en insertion ou l'énoncé de principes généraux inapplicables ou peu appliqués dans les faits, mais la description fine du métier, des contraintes, des problèmes pratiques à résoudre et des possibilités d'action pour le professionnel. Cet ouvrage promeut un modèle de conseiller au fait des ressources et des enjeux de son environnement de travail, mais aussi conscient des effets non voulus pouvant découler de son action.
    Tourné vers l'expérience de travail, la connaissance des publics, des dispositifs et des enjeux du champ de l'insertion, ce manuel répond autant au besoin d'autoformation et d'auto-documentation de professionnels n'ayant pas bénéficié de formation spécifique qu'à celui des étudiants ou stagiaires se destinant aux métiers de l'insertion (DEUST, DUT, licences professionnelles, titres RNCP, titre AFPA).

    Sur commande
  • Ce guide s'adresse aux professionnels et aux familles accompagnant des enfants et adultes gravement malades ou handicapées (formes sévères d'handicaps, polyhandicaps, multi-handicaps, traumatismes crâniens graves, handicaps psychiques, retards mentaux, maladies neurologiques évolutives (démences...) et qui donc ne peuvent participer que très partiellement à l'élaboration de leur projet.

    Le projet personnalisé est le projet d'une personne, pas seulement celui des professionnels et de la famille. C'est un document obligatoire pour toute personne accueillie. Comment personnaliser, c'est-à-dire révéler la singularité de la personne dans ce qui la fonde comme être unique et envisager avec elle un chemin et de nouvelles expériences ? A cette fin, ce guide propose :

    - Une trame et des enchaînements logiques qui permettent une approche globale de la personne.

    - Des questions nombreuses, simples et ouvertes que le lecteur adaptera à la situation rencontrée. Elles reprennent le plan de la trame pour affiner les observations, pouvant servir de support à la réflexion et suggérer des idées et propositions concrètes et adaptées.

    - Une réflexion sur la spécificité de l'accompagnement des personnes gravement handicapées : le besoin essentiel d'être compris, l'interdépendance, le développement tout le long de la vie, l'utilité des séquences cliniques, les compétences analytiques, réflexives et créatives des accompagnateurs, etc.

    Sur commande
  • Ce guide pratique s'adresse aux éducateurs spécialisés en formation initiale. Il propose une méthodologie pour aborder l'intégralité des épreuves de la certification au diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES).


    L'étudiant y trouvera des ressources pédagogiques concrètes et accessibles :
    - Une présentation théorique de chaque domaine de compétences.
    - Une proposition détaillée de méthode de travail, étape par étape.
    - Des exemples d'épreuves réelles (annales, écrits d'étudiants diplômés) assortis d'explications détaillées et de propositions de corrigés.

    Pour compléter l'ensemble  : des conseils transversaux aux épreuves écrites et orales regroupés sous forme de fiches en fin d'ouvrage.

    Sur commande
  • Qu'est-ce que la famille a d'incontournable et que tout enfant doit avoir reçu d'elle ? Qu'est-ce que doivent offrir les services de protection de l'enfance aux enfants qui n'ont pas la chance de bénéficier naturellement de ces bienfaits ?
    Quels sont les soins que doivent recevoir ces enfants maltraités, traumatisés, abandonnés et qui ne peuvent être apportés par les familles d'accueil seules ?
    Penser raisonnablement c'est penser selon la nature des besoins de l'enfant. Mal penser coûte très cher. Les départements ne peuvent plus ignorer soixante-dix ans d'avancées scientifiques, sociales, psychologiques et juridiques. Le législateur suit ces travaux avec intérêt et ordonne que tous en bénéficient. Alors pourquoi n'en est-il pas ainsi ? Pourquoi un tel mépris pour ceux qui prennent soin ? Pourquoi contraindre des enfants à admettre comme parents des adultes qui les négligent ou les violentent ? Pourquoi ne pas penser l'organisation de l'accueil familial à partir de la clinique spécifique de l'enfant placé ?
    Peut-être que le placement familial ne peut se comprendre qu'en le vivant. Qu'en l'éprouvant. Il est difficile d'imaginer la folie si on ne la côtoie pas. Il n'est pas étonnant que les décisions des administrations coupées du vécu de ce monde soient si souvent inappropriées et, du coup, maltraitantes pour les enfants, leurs parents et les professionnels qui s'en occupent.
    Ce livre n'a d'autre ambition que celle de vouloir partager une expérience. L'expérience d'une équipe. De la clinique. Au chevet de l'enfant.
    Prendre soin d'un enfant, c'est prendre soin de tout le dispositif qui le soigne.

    Sur commande
  • Cet ouvrage est né du constat d'un besoin fort d'une réflexion éthique chez les mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM). Il a pour objectif principal de promouvoir la compétence éthique des professionnels et des services tutélaires, au bénéfice des personnes protégées.
    Son approche de l'éthique se veut pratique - non pas au sens d'une oblitération de la réflexion conceptuelle ou théorique -, mais au sens de sa mise en relation constante avec la pratique professionnelle des mandataires et leurs activités quotidiennes.
    Conçu comme un guide méthodologique, il est centré sur les activités principales du MJPM et les questions d'éthique spécifiques qu'elles posent. Sont traitées les thématiques suivantes :
    - le logement.
    - la gestion de l'argent et du patrimoine.
    - la santé et les soins.
    - les relations familiales et sociales de la personne protégée, etc.
    Pour chacune d'elles, des analyses de cas sont proposées selon la méthode des scénarios, qui repose sur une courte description de la situation et expose les postures possibles face à elle.
    Cet ouvrage aborde également la question des conditions institutionnelles - organisationnelles et managériales - propices à la mise en place d'une démarche éthique pérenne au sein des services. Il répond à deux exigences complémentaires d'une approche éthique : le questionnement et la « préconisation ». La professionnalisation des MJPM passe en effet par une harmonisation de leurs pratiques sur la base de valeurs partagées.
    Cette nouvelle édition est à jour de la loi du 23 mars 2019.

    Sur commande
  • Les travailleurs sociaux sont amenés à rédiger de nombreux écrits.  L'écrit professionnel est avant tout un outil au service de l'accompagnement de l'usager : la plupart du temps, il fournit des éléments qui servent à des prises de décision (mesure de placement d'enfant, mise sous tutelle d'un majeur ...). Le secteur social et médico-social a connu ces dernières années d'importantes réformes qui ont impacté la pratique des écrits (droit des usagers, notamment celui de consulter les écrits les concernant, etc.). Les auteurs de ce guide ont suivi cette évolution, accompagné des équipes dans leurs nouvelles pratiques d'écriture, et proposent un ouvrage enrichi de cette expérience du terrain.

    L'ouvrage est constitué de 3 parties :
    1. « Les écrits en pratique » présente les types d'écrits les plus courants : courriers, notes d'information, comptes rendus, transmissions, rapports, bilans, projets... Une méthode et des outils sont donnés pour aider à leur rédaction. Tous sont illustrés de cas concrets.
    2. « La pratique des écrits » est conçue sous forme de fiches. Elle propose un ensemble de « repères de bonnes pratiques » : éthique, déontologie, style et technique, pratique de tous les jours... A consulter selon les besoins pour rédiger les différents écrits.
    3. « Mise en pratique » : propose des exercices pour s'entraîner et consolider les compétences développées dans les 2 premières parties.

    Sur commande
  • En France, les immeubles en copropriété abritent près de 10 millions de logements mais aussi des boutiques, des centres commerciaux, des bureaux. C'est dire l'importance de la réforme de la célèbre loi du 10 juillet 1965 par l'ordonnance du 30 octobre 2019. Clarifier, améliorer la gestion des immeubles et prévenir les contentieux, tels sont les objectifs de ce texte, élaboré en concertation avec les professionnels.
    Au nombre des principales nouveautés, figurent la création d'un régime propre aux petites copropriétés, destiné à éviter les blocages et à préserver le bon état des immeubles, le renforcement des pouvoirs du conseil syndical, habilité à prendre seul certaines décisions concrètes tout au long de l'année (travaux d'entretien, de conservation...) et la généralisation des passerelles de majorité en assemblée, permettant un vote à une majorité inférieure à celle, en principe, requise.
    La réalisation de travaux (d'intérêt collectif, d'accessibilité) est, elle aussi, facilitée. Comme toujours, les syndics ne sont pas oubliés et récoltent de nouvelles obligations mais aussi de nouveaux droits. Syndics, copropriétaires, membres de conseils syndicaux, avocats, notaires, juristes et autres acteurs de l'immobilier ont jusqu'au 1er juin 2020 pour se familiariser avec la réforme. Les commentaires synthétiques, tableaux, points de vue de nos experts contenus dans cet ouvrage, vont les y aider ; tout comme la loi de 1965, reproduite, avec ses modifications matérialisées. 

    Sur commande
  • La loi peut-elle venir au secours de l'enfant abusé sexuellement dans sa famille ? Que prévoit-elle ? Comment s'applique-t-elle ?
    Longtemps ignorée, la souffrance de l'enfant ou de l'adolescent victime est aujourd'hui prise en compte par le législateur et les professionnels (travailleurs sociaux, magistrats, pédopsychiatres, psychologues, enseignants, etc.). Ainsi le Code pénal incrimine le viol, les agressions et atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, la corruption de mineur. Et la notion d'inceste est inscrite dans la loi.Or, ces comportements coupables ne seront sanctionnés que s'ils sont dénoncés. Libérer la parole est bien là l'objectif principal. La nourrice, l'éducateur, l'instituteur, le psychologue, tous ceux qui recueillent une confidence, ou qui remarquent un comportement étrange de la part d'un jeune sont tenus de les dénoncer dans le seul but de protéger une victime.
    Le dévoilement est pourtant le point de départ d'une autre épreuve pour la victime : longueur de l'instruction, blessure ravivée lors de l'audition, traumatisme des confrontations. Comment accompagner la victime ? Quels sont ses droits dans le procès pénal de l'agresseur ?
    Il est essentiel aussi d'aborder le domaine de la prévention. Comment éviter la récidive ? Quelles sont les pratiques mises en oeuvre pour lutter contre les abus sexuels ?
    Sous forme de questions-réponses, cet ouvrage apporte des éléments d'informations.

    Sur commande
  • Composé par des acteurs de l'insertion et du maintien en emploi des personnes handicapées, ce livre interroge la responsabilité sociétale des entreprises en la considérant comme un levier d'évolutions du management et de l'environnement de travail : il questionne la variabilité des situations de travail, les environnements d'accompagnement, la notion de capabilité, les comportements de résilience, le sentiment d'efficacité personnelle et le pouvoir d'agir.
    Il propose différents dispositifs d'accompagnement et d'inclusion des personnes en situation de handicap afin de mettre en exergue de nouvelles formes de management et d'accompagnement.
    Son objectif : questionner l'innovation managériale et l'évolution des formes de travail pour une plus grande équité, un bien-être professionnel et le développement des compétences de chacun pour une plus grande performance.

    Sur commande
  • Véritable document cadre et support obligatoire pour les établissements et services du secteur social et médico-social, le projet d'établissement ou de service constitue un outil de pilotage incontournable.
    La conception du projet dépend des obligations et engagements, des opportunités et stratégies de la structure. La démarche proposée dans ce livre invite chaque organisme à adapter l'architecture et les contenus de son projet en fonction de son contexte, de l'état de la formalisation des pratiques et des perspectives qui s'offrent à lui. Il est structuré en deux parties :
    - la première aborde l'ensemble des étapes de mise en oeuvre de la démarche au sein de l'établissement, depuis la définition même du projet jusqu'à sa rédaction.
    - la seconde donne des indications d'écriture et des exemples pour chacun des chapitres du projet d'établissement.
    Depuis de nombreuses années, les auteurs accompagnent les professionnels du secteur dans la conception et la formalisation de leur projet d'établissement. Les propositions qu'ils développent ici sont le fruit d'années de pratique au cours desquelles ils ont enrichi et affiné leur approche de ce document obligatoire.
    Les développements s'appuient sur de nombreux exemples, tous extraits de projets d'établissement ou de service provenant de différents champs d'intervention : hébergement, insertion, handicap, protection de l'enfance...
    Les auteurs souhaitent ainsi mettre à la disposition des responsables des structures, mais aussi à l'ensemble des parties prenantes, un ouvrage à la fois rigoureux et opérationnel permettant de répondre aux questions essentielles posées par cette démarche.

    Sur commande
  • Accueillir un ou des animaux dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux est une pratique de plus en plus médiatisée pour ses bienfaits apportés aux usagers. Pourtant, que cette activité soit ponctuelle ou inclue dans votre projet d'établissement, mettre en présence un animal auprès de votre public n'est en rien une action anodine.
    Garantir la réussite d'une telle démarche nécessite de comprendre quelles sont les relations entre Homme et Animal et de dé?nir précisément ce qui est attendu de la présence de l'animal. Les conditions nécessaires pour pérenniser ce type de projet concernent tant les matériels et ?nancements à mobiliser, que le cadre juridique et sécuritaire à respecter.
    Rédigé par des professionnels d'horizons variés (directeur d'établissement, psychologues, éducateur canin) oeuvrant dans le domaine de la médiation animale, cet ouvrage vous apporte :
    ? une analyse des différentes pratiques dans le champ des activités associant l'animal ;
    ? des conseils éclairés pour vous accompagner dans votre démarche-projet par l'apport de protocoles sanitaires, dans le respect des lois et règlements fondamentaux ;
    ? de nombreux outils et exemples pour vous aider à cerner vos objectifs et à évaluer l'impact de votre démarche tant sur vos usagers et leurs familles que sur vos collaborateurs et votre structure.

  • Le champ de l'insertion sociale et professionnelle a connu un essor massif et emploie environ 40 000 professionnels qui accompagnent des publics aussi différents que les jeunes en difficulté, les bénéficiaires du RSA, les travailleurs handicapés, les demandeurs d'emploi ou encore des sortants de prison ...

    Cet ouvrage propose d'outiller ces professionnels qui évoluent dans des contextes institutionnels mouvants, et auprès de publics changeants, en se centrant sur une analyse du travail réel du conseiller en insertion dans son environnement. Véritable boîte à outils, il procède à une description fine des contraintes, des problèmes pratiques à résoudre et des possibilités d'action pour le professionnel.

    Conçu comme un manuel d'(auto)-formation et d'(auto)-documentation, il s'adresse aux professionnels se formant sur le terrain aussi bien qu'à ceux qui suivent des études (DEUST, DUT, licences professionnelles, titres RNCP et AFPA, etc.). Seul ouvrage sur le métier de conseiller en insertion, il est devenu un titre de référence au vu du succès des précédentes éditions.

  • Les établissements médico-sociaux, dont les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ou les foyers d'accueil médicalisés pour adultes handicapés, collectent de nombreuses données personnelles concernant non seulement leurs personnels mais aussi leurs prestataires et surtout leurs usagers : éléments d'identification, informations concernant leur vie personnelle, données relatives à leur état de santé, etc.

    Si la transformation numérique du secteur est encore progressive, se pose l'épineuse question de la protection de ces données. Ce, dans un contexte juridique pour le moins contraignant. Applicable à compter du 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) adopté par le Parlement européen accroît notamment les obligations des responsables de traitement et renforce les droits des personnes.

    Pour accompagner les gestionnaires qui ne pourront faire l'impasse sur ce nouveau cadre, cet ouvrage :éclaire les enjeux de la révolution engendrée par le numérique ;­explicite la démarche de sécurisation des traitements des données de santé ;­identifie les principales mesures permettant de justifier la conformité des traitements.
     

  • Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) s'applique le 25 mai 2018 dans les 28 pays de l'Union européenne. Davantage de protection pour les citoyens dont les droits sont ainsi largement renforcés, mais aussi plus de responsabilités pour ceux qui collectent, stockent, échangent ou transfèrent des données personnelles (adresses postales, e-mails, photos...). De quoi préoccuper, à juste titre, toutes les entreprises (start-up, TPE/PME ou sociétés du CAC 40), désormais redevables d'une obligation de mise en conformité, sous peine de sanctions pouvant atteindre 4% de leur chiffre d'affaires annuel.
    Dans ce contexte d'urgence, comment procéder pour s'aligner au plus vite sur le nouveau dispositif ? C'est ce que propose l'ouvrage "Protection des données personnelles" en 4 points clés : désigner le délégué à la protection des données personnelles (DPO) ; suivre le bon process pour se mettre en conformité ; obtenir la certification ; gérer les contrôles de la CNIL. Cet ouvrage est réalisé avec le précieux concours du Cabinet Staub & associés, avocats spécialisés en droit de l'IP/IT/Data, de Vanessa Younes-Fellous, avocate en droit de la protection des données personnelles et de DPO Consulting.
    Au-delà du mode d'emploi, une analyse précise des apports du RGPD par Céline Castets-Renard, Professeur spécialisée en droit du numérique, et les témoignages inédits de correspondants Informatique et Libertés (futurs DPO) recueillis par l'Association française des correspondants à la protection des données à caractère personnel (AFCDP).

  • La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un levier majeur du développement des entreprises. Dans le champ social et médico-social, elle est nécessaire pour aborder les transformations qu'impliquent les orientations actuelles des politiques publiques (désinstitutionnalisation et développement d'une logique de parcours pour les usagers, contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens, rapprochements et fusions...).
    Bâtir une GPEC suppose toutefois la maîtrise d'un large ensemble de méthodes et de techniques. Pour répondre à cet objectif, ce guide vise trois objectifs principaux : définir le cadre légal qui s'impose aux organismes en matière de gestion des emplois et des compétences ; proposer une démarche générale qui permette la mise en oeuvre d'une véritable gestion prospective des ressources humaines ; présenter des outils opérationnels à chaque étape de la démarche GPEC.
    Cette troisième édition est enrichie des évolutions légales en matière de formation professionnelle et dans le secteur social et médico-social sur le plan institutionnel et de ses contraintes : compte personnel de formation et compte personnel d'activité, plan d'accompagnement global des personnes handicapées... Conçu dans une visée avant tout pratique, à l'attention des directeurs de structures, des cadres et des professionnels de la fonction RH, l'ouvrage alterne brefs exposés, exemples concrets et fiches-outils.

    Sur commande
  • Il y a, dans le champ de l'action sociale et médico-sociale, un débat sur le terme «  usager  ». L'expression est souvent remise en cause.
    Il est utile de décrypter les raisons de ces critiques.
    Pourquoi les professionnels peinent-ils à assumer ce concept  ? Qu'est-ce que cela révèle de leurs craintes  ou de leurs réserves  ? Ou cela révèle-t-il un écart entre l'intention des législateurs qui font grand emploi du terme et ce que les travailleurs sociaux projettent de leurs visées professionnelles  ?
      L'objet de cet ouvrage est de mettre en lumière le «  rapport d'usage  » qui caractérise la manière dont des bénéficiaires d'interventions sociales «  font usage  » des dispositifs sociaux et médico-sociaux d'accompagnement ou de prise en charge. La perspective défendue dans ce livre, bien au-delà de la défense d'un terme, voire d'un statut, vise à aborder le «  rapport d'usage  » comme un rapport social, une relation de pouvoir, un enjeu de positions dominant/dominé, de liens de maîtrise/aliénation.
      S'il s'agit là d'ouvrir une réflexion proprement politique, c'est pour donner aux professionnels une grille de lecture ouvrant la perspective de nouvelles positions à occuper, une autre manière de faire ensemble, de créer du lien, de se positionner les uns par rapport aux autres, de faire «  bon usage  » des dispositifs qui caractérisent l'action sociale.

    Sur commande
  • Les risques, indissociables de toute activité humaine, sont particulièrement présents dans les structures sociales et médico-sociales prenant en charge un public vulnérable. L'évolution vers une tolérance zéro avec une réglementation plus exigeante, les obligations de sécurité dans le cadre des prochaines évaluations externes des activités et de la qualité des prestations délivrées, une judiciarisation et une médiatisation des accidents obligent les responsables des institutions à organiser la gestion des risques.
    A jour des lois Santé et Vieillissement qui ont accru les obligations pesant sur les structures médico-sociales, cet ouvrage propose une méthode et des outils pratiques pour accompagner aux directeurs et cadres du secteur social et médico-social dans la mise en oeuvre d'une véritable politique de gestion des risques dans votre établissement. Il présente : - les notions et principes de base, les enjeux propres au secteur et la réglementation applicable dans un langage clair ; - une démarche structurée et des outils prêts à l'emploi pour faciliter l'adoption d'un plan de prévention des risques ainsi que pour gérer les situations de crise et d'urgence.
    Ce livre offre les connaissances indispensables et les outils nécessaires ainsi que des conseils concrets pour mettre en place une politique maîtrisée des risques en conformité avec les obligations légales.

    Sur commande

    1 autre édition :

  • Stress, absentéisme, harcèlement, dépression...   Les risques psychosociaux font plus que jamais partie des défis majeurs à relever par les directeurs et gestionnaires d'établissements et services sociaux ou médico-sociaux (ESSMS).   A lui seul, le secteur médico-social concentre 20 % des affections psychiques selon les statistiques de l'Assurance maladie publiées en début d'année.
      De fait, les équipes des ESSMS sont de plus en plus nombreuses à exprimer une certaine souffrance au travail. Laquelle s'explique, peu ou prou, par la combinaison d'une politique de financement public toujours plus restrictive à des conditions de travail complexifiées par les besoins spécifiques d'usagers fragiles. En témoigne récemment, si besoin en était, la crise profonde traversée par les personnels intervenant auprès des personnes âgées en perte d'autonomie, tant à leur domicile qu'en établissement (les «  Ehpad  »), particulièrement médiatisée cette année.
    Dans ce contexte de tensions accrues, cet ouvrage fournit aux managers une boîte à outils pour identifier les symptômes du mal-être au travail des professionnels, en diagnostiquer les causes et savoir réagir à bon escient.
    Il est à jour des ordonnances Macron ayant réformé le Code du travail et tient compte des dernières évolutions jurisprudentielles en matière de harcèlement et de responsabilité des employeurs.
     

    Sur commande
  • L'exercice de l'autorité parentale a connu ces dernières années de profonds bouleversements liés notamment aux différentes formes de la famille : famille unie ou séparée, recomposée... Quelle que soit la situation de la famille, l'autorité parentale constitue plus que jamais l'un de ses pivots essentiels. Cette troisième édition traite de l'ensemble des aspects de l'autorité parentale. Toutes les situations particulières d'exercice de l'autorité parentale sont abordées : séparation des parents, droit des grands-parents, des tiers dignes de confiance, mesures d'assistance éducative ou de placement. L'auteur de cette troisième édition, juge aux affaires familiales, poursuit un triple objectif :. Dresser un tableau complet du contenu de l'autorité parentale. Offrir un outil de travail clair et actualisé pour maîtriser les dernières évolutions et réformes du droit de la famille et de la protection de l'enfance. Aider les professionnels de la protection de l'enfance dans leur pratique en leur donnant les clés de compréhension de la situation actuelle. Cet ouvrage clair, synthétique et référencé s'adresse à l'ensemble des professionnels du secteur de la protection de l'enfance et des familles, mais aussi à toutes les personnes concernées par cette question.

    Sur commande
  • Ameliorer l'acces aux soins dans le secteur medico-social du handicap Nouv.

    L'accès aux soins et aux services de santé de droit commun représente un véritable enjeu pour l'inclusion des personnes en situation de handicap. La crise générée par l'épidémie de Covid-19 a mis en lumière, si besoin en était, les difficultés rencontrées par ces personnes et leur entourage. Si, dans ce contexte exceptionnel, les établissements et services médico-sociaux se sont adaptés et ont déployé des moyens innovants, leur fonctionnement habituel ne permet souvent pas de répondre pleinement aux besoins et attentes de leurs usagers en matière de soins.L'amélioration des pratiques est d'autant plus incontournable que le secteur est en pleine mutation sous le prisme de réformes multiples : reconfiguration des autorisations, passage sous CPOM, chantier tarifaire Serafin-PH, etc.Dans cet environnement complexe et mouvant, cet ouvrage propose aux cadres et dirigeants du secteur :Un décryptage des règles tarifaires à respecter qui peuvent servir de levier à un meilleur accompagnement ;Des conseils pour mieux cerner les besoins et attentes en matière de santé des usagers à l'égard desquels la communication doit être particulièrement adaptée ;Un éclairage sur la nécessaire intégration de la problématique « santé » dans les projets d'établissement ou de service et dans les projets personnalisés des personnes accompagnées ;Des outils pour favoriser leur prise en charge par les acteurs de santé externes : hôpitaux, médecins de ville, professionnels paramédicaux, etc.

  • La réforme du droit des majeurs protégés (loi du 5 mars 2007) a entendu replacer la personne vulnérable au centre du régime de protection. Dorénavant, un double objectif est inscrit dans les textes pour les personnes en charge de la mesure, et donc les professionnels : protéger l'usager lui-même autant que ses biens.
    Environ 800 000 usagers, n'étant pas en situation de pourvoir à leurs intérêts en raison de leurs facultés mentales ou corporelles, font aujourd'hui l'objet d'une mesure de protection juridique décidée par un juge - qu'il s'agisse d'une sauvegarde de justice, d'une tutelle, d'une curatelle ou encore d'une mesure d'accompagnement judiciaire. Compte tenu du vieillissement de la population, ce chiffre ne peut qu'augmenter.
    Outre une refonte en profondeur des différentes mesures, la réforme a regroupé tous les professionnels appelés à les exercer sous une appellation unique : celle de mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM).
    Le MJPM est désigné par le juge lorsque aucun membre de la famille ou proche ne peut assumer la mesure. Il est celui qui, au quotidien, rencontre et écoute la personne vulnérable, et l'aide dans sa vie de tous les jours.
    Le MJPM peut également être amené à gérer un mandat de protection future ou encore une mesure d'accompagnement social personnalisé.
    Aujourd'hui, les MJPM assument plus de la moitié des mesures de protection. Il leur est demandé une bonne connaissance des règles de gestion d'un patrimoine mais aussi, et surtout, des textes qui l'encadrent. Ils doivent également protéger la personne vulnérable dans ce qu'elle a de plus intime : vie privée, relations, santé, choix du logement, etc.
    Cet ouvrage a pour objectif de proposer au lecteur une approche du cadre juridique mais aussi des pratiques, définissant les droits et obligations de la profession au regard du double objectif posé par la réforme : la protection de la personne et celle de ses biens.
    Pragmatique, écrit dans un langage clair et accessible, il répond de façon détaillée aux questions qui se posent aux mandataires. Il explicite les textes de lois qui encadrent l'exercice de la profession ainsi que les décisions de justice intervenues, éclairant certains aspects de la législation. Celles-ci sont essentielles à la compréhension de la réforme.

  • Une nouvelle conception de l'écrit professionnel se dessine aujourd'hui dans le secteur social et médico-social.
    L'évolution de la législation, l'importance accordée aux droits des usagers, la mise en oeuvre des démarches qualité impulsent le passage d'une culture de l'oral à une culture de l'écrit. Ces fortes évolutions obligent à reconsidérer le statut des différents écrits dans les établissements et services. Dans ce contexte, l'encadrement joue un rôle prépondérant. En effet, la conduite d'une démarche institutionnelle sur la qualité des écrits, même accompagnée d'une formation des équipes, n'est efficace que si l'encadrement s'y implique.
    Renvoyer la production écrite à la seule compétence des travailleurs sociaux ne suffit pas. La qualité des écrits dépend aussi de la place que l'institution et les cadres leur accordent. Cet ouvrage se présente comme un manuel au service d'une démarche d'évaluation des besoins, d'analyse des difficultés et de recherche de réponses concrètes aux problématiques rencontrées dans la pratique des écrits professionnels.
    Il propose un ensemble de méthodes et de supports de travail pour accompagner des processus de changement, qu'il s'agisse de : mettre en réflexion l'encadrement de la pratique d'écriture ; clarifier et structurer la gestion des écrits au niveau de l'établissement ; évaluer les besoins et mieux comprendre les difficultés des professionnels ; élaborer des référentiels, outils et supports pour aider à la rédaction des écrits ; - accompagner individuellement les professionnels dans leurs écrits ; mettre en place des formations.
    Des outils prêts à l'emploi ainsi que de nombreux exemples issus de la pratique professionnelle complètent la démarche. Cet ouvrage est conçu pour les cadres hiérarchiques et techniques souhaitant " mettre au travail " la question des écrits auprès des équipes. Il s'adresse également aux formateurs ou consultants soucieux d'appréhender les écrits dans leur contexte institutionnel et désireux de mieux répondre aux problématiques auxquelles les équipes de direction sont confrontées.

empty