Pluriel

  • Essai sur le durcissement du code pénal. L'auteur montre que les peines de plus en plus lourdes tendent à rompre avec la conception humaniste et réparatrice de la peine. Cette judiciarisation croissante est liée à la nouvelle demande de justice des victimes. Une comparaison avec la situation américaine démontre que cette évolution est encore réversible en France.

    Sur commande
  • Cet ouvrage donne à lire dans son intégralité la version définitive du projet de Constitution européenne adopté en octobre 2004 pour être soumis à ratification dans les différents pays de l'Union européenne. Il propose, dans une introduction fournie de près de cent pages, de guider le lecteur dans le décryptage de ce texte aride et de répondre à la question : pourquoi une constitution aussi touffue et abondante ?
    Expliquant les diverses étapes de la rédaction du texte, les auteurs montrent que la Constitution européenne ne saurait jouer le même rôle que les constitutions des États, puisqu'elle récapitule, en quelque sorte, toutes les étapes précédentes et, en particulier, les principaux traités qui ont fait l'Europe. S'attardant sur les principaux points controversés du texte - les politiques sociales, la place du libéralisme, le rôle des Églises, les modalités de la révision -, les auteurs montrent sans esprit partisan ce qu'on peut raisonnablement en dire et quels sont les arguments qui peuvent étayer sérieusement le choix des électeurs pour ou contre le projet. Au-delà de la conjoncture, un outil indispensable pour tous ceux qui veulent comprendre ce texte difficile et s'initier à la complexité des mécanismes institutionnels de l'Union européenne.

  • Le fonctionnement actuel de notre système judiciaire met en danger la sécurité des citoyens. Face à cette insécurité, il ne faut plus se demander : « Que fait la police ? », mais : « Que fait la Justice ? » En effet, une réalité insoupçonnée du monde pénal favorise l'impunité et se désintéresse des victimes. Grâce à un travail acharné avec tous les acteurs concernés (juges, avocats, psychiatres, policiers, victimes, responsables politiques), Xavier Bébin nous livre ici un texte vif et courageux qui décrit les dérives de notre Justice et propose des solutions concrètes pour un système pénal crédible et efficace.

    Sur commande

  • l'article 20 de la constitution de 1793, qui stipule que le peuple français " donne asile aux étrangers bannis de leur patrie pour la cause de la liberté ", marque le point de départ de la conception moderne du droit d'asile.
    mais l'auteur montre comment sa mise en oeuvre a été le résultat d'un compromis entre les porte-parole d'une définition abstraite, universelle, et, les tenants d'une limitation de la générosité publique, d'un repli sur l'identité nationale. ce livre éclaire ainsi les sources des contradictions actuelles. les demandeurs d'asile n'ont jamais été aussi nombreux qu'aujourd'hui. venus pour la grande majorité des pays pauvres, ils doivent produire les preuves des persécutions qu'ils ont subies, le plus souvent impossibles à fournir.
    peut-on alors invoquer les droits de l'homme pour poursuivre une politique fondée sur l'hypocrisie d'etat sans aggraver encore le discrédit dont souffrent les idéaux démocratiques oe.

empty