Arts et spectacles

  • Deux artistes de deux pays et deux générations très différentes, Ken Loach et Edouard Louis, échangent sur l'art, le cinéma, la littérature et leur rôle aujourd'hui. Comment l'art peut-il, notamment, poser et repenser la question de la violence de classe ? Comment représenter les classes populaires comme ont tenté de le faire les deux auteurs du présent livre dans leur travail ? Et quel est le rôle de l'art dans un contexte politique mondial où les plus précaires se tournent vers l'extrême-droite ? Comment repenser la gauche pour défaire cette tendance, palpable tant dans la montée du Front National, que dans l'ascension de Trump, ou encore de Bolsonaro ? En confrontant leurs réflexions, et à partir de leurs oeuvres, Loach et Louis tentent de répondre à ces questions.

  • « Quelqu'un veut désespérément quelque chose et a beaucoup de mal à l'obtenir ».
    Cette définition d'un bon scénario, enseignée dans les écoles de cinéma, pourrait bien s'appliquer à Caroline Bongrand, scénariste et écrivaine reconnue. Elle est l'auteure d'un scénario fou, trop grand, trop cher, incroyablement romantique, sur l'histoire d'amour qui se cache derrière la construction de la tour Eiffel.
    Durant plus de vingt ans, tel Don Quichotte ne démordant pas de ses convictions, Caroline va tout faire pour que son film voie enfin le jour. De péripéties en rebondissements, elle va porter son projet à bout de bras jusqu'à l'obsession, et affronter un monde parfois merveilleux, souvent sans foi ni loi, sans jamais renoncer.
    Producteurs, agents, studios, réalisateurs et scénaristes, accédez à l'univers du cinéma et aux coulisses d'un grand film français qui aura mis 22 ans à se faire.
    Découvrez l'épopée extraordinaire et les secrets du scénario d' « Eiffel », le film évènement qui sortira en mai 2021, plus important budget du cinéma français de l'année.

  • Philosophie de l'ameublement (mai 1840) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Dans la décoration intérieure, si ce n'est dans l'architecture extérieure de leurs résidences, les Anglais excellent. Les Italiens n'ont qu'un faible sentiment en dehors des marbres et des couleurs. En France, meliora probant, deteriora sequuntur ; les Français sont une race trop coureuse pour entretenir ces talents domestiques dont ils ont d'ailleurs la très-délicate intelligence, ou du moins le sens élémentaire et juste. Les Chinois et la plupart des peuples orientaux ont une imagination chaude mais mal appropriée. Les Ecossais sont de trop pauvres décorateurs.

  • Pianiste de légende, qui règne sur la scène mondiale depuis des décennies, Martha Argerich fascine par la puissance de son jeu et le mystère de sa personnalité. Son tempérament indomptable, son caractère farouche et indépendant en font un personnage unique dans le monde de la musique classique.
    À l'occasion de ses 80 ans, Olivier Bellamy a eu l'idée de réunir les différents entretiens qu'elle lui a accordés, en les remettant en perspective de façon légère et amusante.
    « Je ne suis pas sûr que le cadeau trouve grâce à ses yeux, avoue-t-il, car la lionne du clavier n'aime ni les questions ni les retours en arrière. » Mais peut-être saura-t-elle en apprécier l'intention.
    Quant à ses admirateurs, ils devraient prendre plaisir à retrouver sa libre parole derrière ses notes d'air et de feu.
    Né à Marseille en 1961, Olivier Bellamy anime chaque jour 'Passion classique' sur Radio classique. Il est aussi l'auteur de plusieurs documentaires à la télévision dont la série 'A Contretemps' sur France 3 et possède un blog sur le Huffington Post.

  • Hérouville, le château hanté du rock est un livre emblématique sur les coulisses des plus grands albums rock des années 1970 et 1980, l'histoire d'un studio d'enregistrement où se sont notamment croisés David Bowie, Iggy Pop, Marvin Gaye, Jacques Higelin, les Bee Gees, Chet Baker, Pink Floyd, Fleetwood Mac ou Elton John.
    Préface de Benjamin Biolay.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Antonin Artaud. C'est à l'occasion d'une exposition Van Gogh au Musée de l'Orangerie en janvier 1947, peu avant sa mort, qu'Antonin Artaud écrit ce texte. Il n'y a pas loin, il le sait et il veut qu'on en soit persuadé, de Vincent Van Gogh à Artaud le Mômo. Le ton est âpre, l'ironie mordante, le style jaculatoire. Ainsi, écrit-il, "on peut parler de la bonne santé mentale de Van Gogh qui, dans toute sa vie, ne s'est fait cuire qu'une main et n'a pas fait plus, pour le reste, que se trancher une fois l'oreille gauche, dans un monde où on mange chaque jour du vagin cuit à la sauce verte ou du sexe de nouveau-né flagellé et mis en rage, tel que cueilli à sa sortie du sexe maternel". Pour l'auteur du Théâtre de la Cruauté, Van Gogh "ne s'est pas suicidé dans un coup de folie, dans la transe de n'y pas parvenir, mais au contraire il venait d'y parvenir et de découvrir ce qu'il était et qui il était, lorsque la conscience générale de la société, pour le punir de s'être arraché à elle, le suicida. Et cela se passa avec Van Gogh comme cela se passe toujours d'habitude, à l'occasion d'une partouse, d'une messe, d'une absoute, ou de tel autre rite de consécration, de possession, de succubation ou d'incubation."

  • « Ce livre est né de toutes les curiosités que suscitent Bach et sa musique. Combien de fois ne m'a-t-on posé les mêmes questions, révélant les incompréhensions qui persistent autour du cantor de Leipzig ?
    Un compositeur très peu connu de son vivant ? Faux, on l'appelait alors le « mondialement célèbre Bach ».
    Oublié après sa mort en 1750 ? Pas du tout, Beethoven et Mozart jouaient ses oeuvres et les admiraient.
    Anna Magdalena, sa veuve, réduite à la mendicité ? Erreur, encore, puisqu'elle a bénéficié jusqu'à la fin de ses jours de pensions modestes.
    Sans descendants aujourd'hui ? Allons donc, il en existe d'assez nombreux qui honorent sa mémoire.
    Preuves à l'appui, la réalité se révèle beaucoup plus diverse et riche. Beaucoup plus intéressante, aussi. »
    Il fallait l'érudition et les talents de passeur de Gilles Cantagrel pour redonner à Bach son épaisseur et, à son oeuvre, sa portée.
    En détaillant chaque aspect de sa vie et de son héritage, il nous donne les clés pour mesurer l'importance de son apport et, se faisant, dresse un véritable monument de papier à ce pilier de la musique occidentale.
    Livre de passionné riche de mille découvertes, Sur les traces de Jean-Sébastien Bach dévoile un familier méconnu, une musique tant de fois entendue, si révérée mais jamais tout à fait comprise.
    Musicologue, ancien directeur de France Musique, Gilles Cantagrel a publié de nombreux ouvrages sur la musique, parmi lesquels Dietrich Buxtehude (2006) et Bach en son temps (1997). Il a également dirigé le Guide de la musique d'orgue (1994) et le Guide de la mélodie et du lied (1991).

  • « La prison est un endroit tout à fait singulier. Ses effets sur l'humanité sont étranges. Quand la police anglaise a arrêté Mick Jagger et Keith Richards en 1967, c'étaient de sympathiques pop stars. Lorsqu'ils sont sortis de cage trois jours plus tard, ils étaient de- venus des superstars mondiales.».

    Franck Balandier brosse les portraits des plus grandes stars internationales de la musique ayant commis un délit ou une infraction.
    Certains comme David Bowie, Johnny Cash ou Aretha Franklin ont été en garde à vue. D'autres dont Joan Baez, Booba, les Pussy Riot, James Brown ou Paul Mc Cartney ont été incarcérés.

  • Le 13 janvier 1968, Johnny Cash se produit au pénitencier de Folsom (Californie). Il ne le sait pas encore, mais, pour lui, c'est un nouveau départ.
    Lui qui, depuis plusieurs années, lutte contre des addictions, est enfin « clean », notamment grâce à June Carter, l'amour de sa vie.
    L'album live At Folsom Prison relance sa carrière.
    Après avoir suivi quelques groupes pop (Cheval Fou, Crium Delirium, Gong) comme road-manager dans les années 1970, Jacques Colin devient journaliste puis rédacteur en chef de Rock & Folk jusqu'en 1990.
    Il a dernièrement écrit On a tué John Lennon pour la première vague de la collection « A Day in The Life » au Castor Astral.

  • Un peu moins de dix ans après sa disparition, le souvenir de Brigitte Engerer est toujours bien vivant dans la mémoire de ses admirateurs. Native de Tunis, elle commence sa carrière en s'enfermant dans la salle de bains de l'appartement familial pour jouer sur un piano jouet. Très vite repérée pour son talent précoce, elle intègre la classe de Lucette Descaves au conservatoire de Paris avant d'être distinguée par le concours Long-Thibaud. Son esprit iconoclaste et aventureux l'enverra en Urss pour étudier aux côtés de Stanislas Neuhaus en 1970. Là, elle devient la plus russe des pianistes françaises, faisant la synthèse entre ces deux écoles que tout opposait. À son retour, Brigitte Engerer prend naturellement sa place parmi les grands interprètes de sa génération. Son infaillibilité, y compris dans les concertos romantiques les plus redoutables, et sa présence rayonnante n'occultent pas un tempérament plus torturé, raffiné et sensible. « Marraine » du piano français, elle a lancé nombre de carrières dont celle de Boris Berezovsky. Nathalie Depadt-Renvoisé livre ici une première biographie à l'image de l'artiste populaire qu'était Brigitte Engerer : émouvante et passionnelle.
    Psychologue et musicienne, Nathalie Depadt-Renvoisé travaille sur la place de la musique et des activités artistiques à l'hôpital. C'est dans ce cadre qu'elle a rencontré Brigitte Engerer auquel elle consacre ce premier livre. Elle a par ailleurs collaboré à plusieurs revues musicales.

  • Elle n'a pas fait bouger les lignes, elle les a pulvérisées !

    Bardot, devenue BB en dansant un mambo sauvage, a libéré le corps des femmes, renversé les lois du patriarcat, osé affirmer que l'instinct maternel n'existait pas, revendiqué des droits pour les animaux, alerté sur la catastrophe écologique et la disparition désormais probable de l'homme par l'homme. Jamais pourtant une femme n'a été autant traquée, injuriée, humiliée. Elle a tenu bon.
    Mais qui est réellement BB l'indomptée ?
    Pascal Louvrier rend hommage à Bardot qui a connu la violence des machos en tweed. Elle s'est heurtée à la brutalité tant physique que morale des hommes et à la détestation des mères qui lui reprocheront à jamais de ne pas avoir désiré l'enfant qu'elle portait... Et dans quelles conditions ! De quoi s'imaginer l'amour comme un soleil noir et tenter de mourir une douzaine de fois.
    Ce livre n'est pas une biographie. C'est le récit d'une femme libre qui a 100 ans d'avance ! Un récit enlevé, précis, littéraire, avec de nombreuses révélations et témoignages inédits.

    Qu'on l'aime ou la déteste, Bardot n'a jamais fait semblant, ni au cinéma, ni dans la vie. Jamais de sortie de secours. La vérité sur BB. Enfin !

    L' AUTEUR.
    Écrivain, Pascal Louvrier a publié trois romans et de nombreuses psychographies. Il est chroniqueur littéraire et a rejoint l'équipe de la nouvelle revue « Année zéro » de Yann Moix.

  • Papiers, la revue de France Culture, a décidé de parler d'amour. Plus précisément d'amour dans ces temps difficiles de la pandémie. Et pour nous aider à sortir de notre torpeur et nous pousser, nous faisons appel à quelques bons esprits, à commencer par le philosophe Vladimir Jankélévitch. Mais aussi la romancière américain Jeannette Winterson. Shakespeare également nous donne quelques leçons d'énamoration, tout comme Kafka... Mais à côté de ce copieux dossier, la revue s'intéresse à bien d'autres sujets : le long périple des gènes humains, l'agent magique des dettes publiques, la danse, les difficultés des profs, etc. Et deux invités de marque : Juliette Greco, avec un passionnant entretien, et Enki Bilal, qui nous raconte son existence, de Belgrade à Paris

  • Billie Eilish

    Kevin Pettman

    Ado rebelle et reine de la pop

    C'est l'icône de toute une génération. Belle, rebelle, immensément talentueuse, collectionnant dès ses débuts sur la scène musicale les récompenses les plus prestigieuses, Billie Eilish a de quoi fasciner. Cette enfant prodige a été propulsée au rang de star internationale dès l'âge de quinze ans.
    Découvrez entre ces pages son ascension spectaculaire, les secrets de sa créativité, la singularité de son style musical, et la façon dont elle s'est fait une place à part avec son look unique au monde. Billie Eilish est aussi une chanteuse résolument engagée ; féminisme, changement climatique, droit animal, vous saurez tout de ses combats. Entre ses triomphes et ses épreuves, son état d'esprit et sa philosophie, la reine de la pop n'aura bientôt plus de secrets pour vous.
    Enrichi de superbes photos et de citations inspirantes, c'est LE livre à recommander à tous les fans de Billie Eilish.

  • Derrière les tubes des années 1990, devenus des hymnes (« Wonderwall », « Supersonic »...) et les frasques des frères Gallagher, réputés pour leur arrogance et leur tendance à l'auto sabordage, Oasis est avant tout un groupe qui a marqué l'histoire de l'Angleterre, aussi bien pour son impact sur la Britpop, réponse anglaise au mouvement grunge, que pour ce qu'il a représenté pour toute une génération.
    Issus de la classe ouvrière anglaise déshéritée de Manchester, marquée par la délinquance et le chômage, les membres du groupe auront symbolisé le passage de l'inconsidération à la starification pour une jeunesse abandonnée par le thatchérisme, faisant d'Oasis une aventure tout autant musicale que sociale et politique.
    Entrelaçant l'histoire du groupe et celle de la politique anglaise, Oasis ou la revanche des ploucs revient sur un moment où les espoirs d'un pays se sont cristallisés autour de la musique.

    Benjamin Durand est documentaliste d'archives audiovisuelles et historien de formation. Il est cofondateur du magazine Voxpop. Il a vécu pendant près de dix ans en Angleterre, essentiellement à Manchester.


    Nico Prat est journaliste culturel. Il écrit sur le cinéma dans Rockyrama, sur la musique pour le webzine Goûte Mes Disques, et il est également la voix de Tsugi Radio. Il a travaillé par le passé pour Libération, OCS et TF1.

  • Robert Johnson (1911-1938) aurait vendu son âme au diable, au bord d'une route, en échange de son don pour la musique. Ainsi est née la légende du blues, le fondateur du « club des 27 ».
    Assassiné à l'âge de 27 ans, sa vie était restée jusqu'à présent méconnue. Depuis plus de 50 ans, les auteurs ont interviewé ses proches avant leur disparition, analysé les archives et l'ensemble des documents qui lui ont été consacrés. Ainsi, ils reviennent sur ses sessions d'enregistrement et les moments clés de sa vie : son mariage, son séjour à Memphis, sa rencontre avec Ike Zimmerman ou encore les circonstances exactes de son décès.

  • « J'accuse... ! » est le titre d'un article rédigé par Émile Zola au cours de l'affaire Dreyfus et publié dans le journal L'Aurore du 13 janvier 1898 sous la forme d'une lettre ouverte au président de la République française, Félix Faure.

  • "La morale anarchiste", petit essai écrit en Français par le paradoxal et formidable Kropotkine, est un cri poussé dans l'enfer du Dix-Neuvième siècle. Si sa critique de l'ordre bourgeois dans lequel lui et ses camarades anarchistes de tous les pays se démènent comme des bêtes prises au piège ne peut être qu'applaudie, on grince un peu des dents quand l'auteur nous expose ses théories « animalières » sur la société humaine. Reste un message, de taille, aussi formidable qu'il est quotidiennement bafoué : il ne peut se concevoir de liberté humaine sans égalité fraternelle.

  • Découvrez tout ce que vous devez savoir sur Kim Taehyung, l'arme secrète du groupe de K-pop BTS !

    Cette biographie non-officielle explore la vie de ce roi de la scène, de ses premières ambitions de saxophoniste à son ascension vers la gloire aux côtés de RM, Jin, Suga, J-hope, Jimin et Jungkook. Comment ce fils de fermiers a-t-il rejoint BTS ? Où en est sa carrière d'acteur ? Que signifie son pseudo V ? Quels sont les passions et les projets de Taehyung pour le futur ?
    Dans ce livre superbement illustré, vous découvrirez toutes les anecdotes que vous ignoriez sur ce jeune homme au style vestimentaire éclatant et sur la manière dont il est devenu l'un des plus grands artistes de notre époque.

    Que Taehyung soit votre bias, ou tout simplement que vous souhaitiez en savoir plus sur les membres de ce groupe qui a conquis le monde, ce livre est fait pour vous !

  • Édition augmentée 2021, incluant Tenet au corpus
    Il aura fallu moins de vingt ans à Christopher Nolan pour passer du statut de jeune espoir du cinéma indépendant à celui de grand auteur américain. Après s'être fait connaître avec Following et Memento, Nolan a renouvelé le personnage de Batman au cinéma, à travers la trilogie Dark Knight, et bénéficie, depuis le succès d'Inception, d'une liberté créative sans équivalent dans l'industrie hollywoodienne.
    Pris dans des intrigues souvent complexes, les personnages de Christopher Nolan ont en tête une idée pourtant simple : celle de comprendre le monde. Car celui-ci ne va pas de soi : morcelé, sensoriel, virtuel, trop vaste ou trop réduit, il échappe à l'entendement et reste sans cesse à redécouvrir ou à réinventer. Christopher Nolan, la possibilité d'un monde analyse l'oeuvre paradoxale d'un illusionniste qui cherche la vérité et d'un réalisateur intimiste qui s'épanouit dans le grand spectacle.

  • Après avoir été pendant longtemps au service de la pratique architecturale, l'histoire de l'architecture est devenue récemment un enjeu dans la légitimation culturelle d'une profession. Cette histoire elle-même, depuis le milieu du XIXe siècle, n'a cessé de gagner en autonomie : problématiques nouvelles, territoires et objets diversifiés posent à l'historien des questions fortes.
    En retraçant l'histoire de l'architecture jusqu'au développement de ses démarches les plus contemporaines, Gérard Monnier nous aide à mieux comprendre les orientations actuelles d'une discipline dont les enjeux esthétiques, mais aussi sociaux et politiques, se révèlent fondamentaux dans notre monde moderne.

  • Qu'ont en commun l'anastylose, l'iconoclasme et une cadole?? Les substantifs «?mécénat?», «?propriété?» et «?crowdfunding?» ou encore les adjectifs «?vernaculaire?» et... «?beau?»?? Ce sont, parmi beaucoup d'autres, quelques mots du patrimoine. Cette cadole, bel exemple de propriété vernaculaire, sera restaurée par anastylose, avec l'aide de mécènes iconoclastes et d'un crowdfunding («?financement par la foule?»). Des mots pour définir et décrire le patrimoine reçu des générations qui nous ont précédés, d'autres pour exprimer notre devoir de mémoire et la sauvegarde des objets patrimoniaux qui nous entourent et des messages qu'ils portent. Quelques mots encore pour convaincre de l'importance de cette transmission aux jeunes générations et de son rôle dans l'éducation, dans la vie sociale et dans la vie économique des territoires. Guy Sallavuard en a retenu 100, qu'il décrit avec une plume vive et une conviction forte : le patrimoine est la porte la plus ouverte vers la culture. Sa sauvegarde est l'affaire de tous.

  • Itinéraire d'une enfant du rock, le texte de Viv Albertine, guitariste du groupe de punk féminin The Slits, est une évocation candide et franche d'un mouvement musical et social qui allait changer l'histoire de la musique.
    De fringues, de musique et de mecs regorge d'anecdotes sur les Clash, les Sex Pistols, Vivienne Westwood, Johnny Thunders et tant d'autres. Mais ce serait minimiser ce livre féroce et attachant que de le limiter à un énième document rock, car le propos va bien plus loin. En retraçant sans tabou ni biais son parcours de gamine de la classe moyenne anglaise des années 1970 fascinée par la scène musicale et bien décidée à y faire entrer les filles, puis de jeune femme embarquée dans un mouvement aux excès et au nihilisme affichés, et enfin de femme confrontée au grand vide post-punk qui tente de survivre aux excès, à la maladie, et à l'ennui d'une vie rangée, Viv Albertine livre un texte brûlant d'honnêteté et d'engagement.
    Choquant parfois, brutalement émouvant par moments et toujours drôle, ce livre est une ode aux femmes, un texte féministe qui regarde en face ce qu'il en a coûté - et ce qu'il en coûte encore - d'être une femme, d'être irrévérencieuse, et d'être têtue au point de croire à son destin.
    Viv Albertine est une musicienne et parolière britannique, figure du mouvement punk auquel elle participe activement avec son groupe, The Slits. Dans les années 1980, elle mène également une carrière de productrice et de réalisatrice. En 2012, après 25 ans de silence, elle remonte sur scène et sort un album solo. Elle vit aujourd'hui à Londres où elle se consacre à l'écriture.

  • Après ses débuts dans la sphère underground de Toronto, à la fin des années 1960, David Cronenberg s'est imposé comme un auteur majeur capable de passer avec aisance du mainstream à l'expérimental, sans perdre sa singularité de cinéaste.
    Son oeuvre met en scène des corps mutants, façonnés par la science et la technologie, comme dans La Mouche ou Crash, ou simplement victimes de l'environnement dans lequel ils évoluent. À travers eux, le cinéaste explore les zones insoupçonnées de l'inconscient et interroge la nature, à la fois provocatrice et libératrice, du fantasme.
    La Transgression selon David Cronenberg analyse l'oeuvre d'un observateur de la nature humaine qui redéfinit, par le biais du corps, notre rapport au monde, à l'esthétique et à la morale.

    Fabien Demangeot est docteur en Lettres modernes et en Études cinématographiques. Enseignant dans le secondaire et chargé de cours à l'Université, il écrit également pour la revue en ligne Le Rayon vert.

  • Lorsque la Révolution de 1917 contraignit Rachmaninov à quitter la Russie, le compositeur se lança dans une carrière de concertiste à plein temps. Universellement admiré par ses confrères, exceptionnel dans Chopin, Liszt, Beethoven Schumann et dans sa propre musique, son jeu a marqué tous ceux qui l'ont entendu.
    André Lischke revient dans cet ouvrage sur le parcours et l'art d'un musicien qui aura été à parts égales compositeur, pianiste interprète de ses oeuvres autant que du grand répertoire, ainsi que chef d'orchestre charismatique.
    Il replace sa formation dans le cadre de la vie musicale et culturelle en Russie, montrant la place du piano dans son oeuvre et dans sa vie, et en mettant l'accent sur sa carrière d'interprète et ses choix de répertoire avant et après son émigration. Est également étudié le legs discographique considérable de Rachmaninov pianiste.
    L'ensemble constitue un essai biographique passionnant sur ce phénomène unique dans l'histoire du piano, dont l'écriture pianistique et l'interprétation se répondent, comme les cloches des églises russes dans la mémoire sonore de l'émigré.

    Né à Paris dans une famille de musiciens russes émigrés, André Lischke est maître de conférences à l'Université d'Évry. Il est l'auteur d'ouvrages sur Tchaïkovski, Borodine et Rimski-Korsakov, ainsi que de l'Histoire de la musique russe des origines à la Révolution (Fayard). Son Guide de l'Opéra russe (2017) a reçu plusieurs prix littéraires.

empty