Policier & Thriller

  • Le commissaire San-Antonio est apparu en 1949 sous la plume du romancier Frédéric Dard (1921-2000), alors âgé de seulement vingt-huit ans. Un demi-siècle plus tard, le flic dandy est entré dans la légende au même titre que les Trois Mousquetaires, les Pieds Nickelés - dont il s'est toujours senti très proche - ou son placide confrère Maigret. Entre-temps, il a rallié les suffrages d'un public assidu et varié, sensible à la verve très inventive de son créateur, à un humour dévastateur et aux très pittoresques personnages peuplant son univers, à commencer par le truculent et dionysiaque Bérurier. La saga San-Antonio, forte de 175 épisodes, constitue aujourd'hui un monument de fiction sans pareil dans lequel se fondent les multiples talents d'un écrivain définitivement rebelle à toutes les formes d'académisme. Son oeuvre est ici publiée selon son texte original et pour la première fois dans sa chronologie...
    François Rivière.

    Sur commande
  • Une collection unique, souvent imitée, jamais égalée, qui explore tous les champs du savoir et de la littérature et qui est devenue, en moins de trois décennies, la bibliothèque idéale de l'honnête homme de notre temps. Chez « Bouquins », nous publions aussi bien des dictionnaires d'histoire, de musique ou de littérature que des récits de voyage, des grands classiques de la littérature mondiale ou de l'art de vivre que des portraits de ville ou des textes sacrés. Ils ont été établis par les meilleurs spécialistes et font référence dès leur parution. « Bouquins » s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à tous ceux qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons qui nous ait été donné depuis que Gutenberg, avec ses caractères de plomb et d'antimoine, ses moules en métal et ses poinçons, a permis aux textes, parfois tirés de la nuit de l'oubli, de rencontrer en Europe leurs lecteurs par milliers.

    Sur commande
  • Le commissaire San-Antonio est apparu en 1949 sous la plume du romancier Frédéric Dard (1921-2000), alors âgé de seulement vingt-huit ans. Un demi-siècle plus tard, le flic dandy est entré dans la légende au même titre que les Trois Mousquetaires, les Pieds Nickelés - dont il s'est toujours senti très proche - ou son placide confrère Maigret. Entre-temps, il a rallié les suffrages d'un public assidu et varié, sensible à la verve très inventive de son créateur, à un humour dévastateur et aux très pittoresques personnages peuplant son univers, à commencer par le truculent et dionysiaque Bérurier. La saga San-Antonio, forte de 175 épisodes, constitue aujourd'hui un monument de fiction sans pareil dans lequel se fondent les multiples talents d'un écrivain définitivement rebelle à toutes les formes d'académisme. Son oeuvre est ici publiée selon son texte original et pour la première fois dans sa chronologie...
    François Rivière Ce volume contient : Buffalo Bide, Bosphore et fais reluire, Les cochons sont lâchés, Le hareng perd ses plumes, Têtes et sacs de noeuds, Le Silence des homards, Y en avait dans les pâtes, Al Capote, Faites chauffer la colle.

    Sur commande
  • Au numéro 221 de baker street, le docteur watson, ancien officier de l'armée des indes, partage un appartement avec sherlock holmes.
    Tantôt celui-ci fume l'opium ou rêve après une piqûre de morphine, tantôt il explore les gazettes du matin ; tantôt il neige à flocons épais, tantôt le brouillard envahit lentement la rue, mais on sait qu'un cab va s'arrêter, qu'un pas pressé va retentir sur les pavés, que la porte de l'appartement va s'ouvrir pour livrer passage à un inconnu, bouleversé par l'angoisse. une nouvelle aventure va commencer dans ce domaine propre à conan doyle : la magie du rationnel.
    Parmi les héros de l'histoire littéraire, sherlock holmes a sa place auprès d'ulysse et de don quichotte. apparemment héros de la raison, conan doyle l'enfanta en effet à la fin d'un siècle positiviste oú la science semblait s'être révélée capable de résoudre tous les problèmes cosmiques et humains. sherlock holmes est plutôt physicien et chimiste que mathématicien ou psychologue. alors que dupin, le détective d'edgar p?, raisonne intuitivement en se mettant à la place de l'autre, que rouletabille, le détective de gaston leroux, cherche abstraitement " le bon bout de la raison ", sherlock holmes déduit le passé d'un inconnu à une certaine usure de sa canne, du boîtier de sa montre, de ses semelles ou de son haut-de-forme, et le passage clandestin d'un coupable ou d'une victime, aussitôt identifié, à des cendres de cigarette ou au déplacement d'une pendule.
    Mais sherlock holmes n'est pas que robot génial, car conan doyle est un romancier. le mystère initial, l'émotion qu'il inspire, le démenti qu'il semble souvent porter à la raison, l'angoisse qui en résulte, la menace qui subsiste multipliée par les péripéties, tout conspire à produire une électricité poétique qui persiste lorsque, à la fin, la lumière plus banale de la raison triomphante vient remettre le monde en ordre.

    Sur commande
  • La mort et la soie vont-elles de pair, à Lyon, en ce mois de janvier 1470 ? C'est ce que laisse supposer l'enquête atypique qu'entame le prévôt de l'archevêque, Arthaud de Varey, lorsque le Rhône rejette le cadavre d'un inconnu dans les limites de la seigneurie de l'abbaye d'Ainay. Le meurtre est-il lié aux âpres rivalités entre courtiers ou est-il la preuve d'une conspiration ourdie par les Genevois contre les foires de Lyon ? Et s'il accusait le lieutenant du bailli et les consuls pour leur douteuse gestion de la fabrique des soies imposée par Louis XI ? Querelles de juridiction, témoignages erronés ou mensongers, rumeurs contradictoires, identification aléatoire de la victime, tout semble se conjuguer pour empêcher le prévôt de mener à bien ses investigations. Ce n'est qu'après avoir éprouvé les intrigues et les compromissions diverses des hommes de pouvoir, suivi moult fausses pistes et risqué la mort, que le prévôt parviendra à la solution de l'énigme. Cependant, plus précieuse encore que cette ultime satisfaction sera la vérité intime et bouleversante dont il aura finalement la révélation.

    Sur commande
  • Juillet 1461. En son hôtel particulier du quartier Saint-Georges, l'épouse du riche changeur Annequin de Sure est victime d'un meurtre cruel qui lui a ménagé une fin douloureuse. Pour découvrir les mobiles d'une telle exécution, le prévôt Arthaud de Varey soulèvera les secrets que dissimule cette belle maison et les tractations louches dont le banquier s'est rendu responsable dans le contexte politique incertain de la fin du règne de Charles VII. Auprès de lui, le zèle importun et brouillon de l'adjoint que lui impose le juge Jehan de Villeneuve, sera-t-il un obstacle ou une aide sur la voie de la solution  ? Au fil des témoignages et des preuves recueillis, l'enquête se dédouble, change d'objectif et quitte l'enceinte de Lyon. Lorsque la vérité éclatera, elle aura le goût amer de la trahison et du désespoir.

    Sur commande
  • Le commissaire San-Antonio est apparu en 1949 sous la plume du romancier Frédéric Dard (1921-2000), alors âgé de seulement vingt-huit ans. Un demi-siècle plus tard, le flic dandy est entré dans la légende au même titre que les Trois Mousquetaires, les Pieds Nickelés - dont il s'est toujours senti très proche - ou son placide confrère Maigret. Entre-temps, il a rallié les suffrages d'un public assidu et varié, sensible à la verve très inventive de son créateur, à un humour dévastateur et aux très pittoresques personnages peuplant son univers, à commencer par le truculent et dionysiaque Bérurier. La saga San-Antonio, forte de 175 épisodes, constitue aujourd'hui un monument de fiction sans pareil dans lequel se fondent les multiples talents d'un écrivain définitivement rebelle à toutes les formes d'académisme. Son oeuvre est ici publiée selon son texte original et pour la première fois dans sa chronologie...
    François Rivière.

    Ce volume contient : Ma cavale au Canada, Valsez, pouffiasses, Tarte aux poils sur commande, Cocottes-minute, Princesse Patte-en-l'air, Au bal des rombières.

    Sur commande
  • Lyon, février 1473.
    Rechercher le véritable coupable du meurtre de Clément de Lerre et réhabiliter André Prest, le menuisier incriminé par une justice partiale ? en relevant un tel défi, Arthaud de Varey, prévôt de l'archevêque de Lyon ne peut imaginer l'hostilité que déclencheront ses investigations et l'impression qu'il gardera, tout au long de l'enquête, de servir les intrigues politiques des chanoines cathédraux. Alors que la beauté radieuse d'Hélène nourrit tous les souvenirs, pourquoi ces fausses allégations et ces fourberies de la part des protagonistes de l'affaire ? Qui commandite le tueur dont la main s'abat sur les témoins trop bavards ? Quels secrets sordides nécessitent tant de mensonges et de violences afin de rester enfouis ? Autant de questions qui trouveront réponse au sein de la lèpreuverie de Balmont, aux portes de l'enfer où victimes et coupables sont réunies dans une ultime confrontation, afin de réveiller la mémoire des crimes passés.

    Sur commande
  • Léo Malet (1909-1996) est l'inventeur du roman noir français, du roman " dur à cuire ". On pourrait reprendre à son sujet la célèbre formule que Raymond Chandler a écrite à propos de Dashiell Hammett : " Il a sorti le crime du vase vénitien et l'a laissé tomber dans la rue. "
    Son héros, Nestor Burma, est un " privé " un peu rapé, gouailleur, faussement cynique, spécialiste des causes fauchées, tordues, se faisant dérouiller plus souvent qu'il ne met " le mystère K.-O. ". Malet lui-même le définit ainsi : " Un homme de la nuit tant soit peu onirique. Il fallait le doter d'un prénom. Sans hésiter, mon choix se porta sur Nestor, j'ignore pourquoi. Nestor Burma, cela claquait et faisait un tantinet baraque foraine. [..] J'en ai fait un détective privé pour la commodité. Je voulais un type libre (un peu dans mon genre, sans attache ni lien d'aucune sorte). Il fallait quelqu'un qui réagisse un peu comme moi devant certains événements. Non pour lancer des messages, mais simplement parce que cela me facilitait le boulot. Alors, va pour Nestor Burma, détective de choc ! "
    Dans Les Nouveaux Mystères de Paris, le plan de la ville est transformé en un vaste jeu de marelle où Nestor Burma doit résoudre un crime par arrondissement.
    Il s'agit de la série qui occupa le plus longuement Léo Malet. Son principe est simple : chaque arrondissement de l'escargot parisien fait l'objet d'une enquête de Nestor Burma. Et, à chaque arrondissement, correspond un univers : celui du cinéma dans le VIIIe, du vin dans le XIIe ou de la haute bourgeoisie dans le XVIe. Cette série nous entraîne dans un Paris méconnu, disparu et poétique. Pour guide, un détective qui nous dévoile, au fur et à mesure de ses enquêtes, son passé, ses déceptions et ses joies. Avec lui, les trois personnages phares de son univers : le commissaire Faroux, l'irremplaçable Hélène et le journaliste Marc Covet.

    Sur commande
  • Fantômas n'est pas un héros positif. Il est le Génie du Mal, l'Insaisissable, qui renaît sans cesse de ses cendres. Jamais vaincu, il utilise tous les stratagèmes possibles et peu imaginables. Il nargue les hommes et transgresse les lois. Rien ne l'arrête, il pénètre toutes les couches de la société, des apaches des banlieues aux aristocrates des palaces, il franchit les frontières, connaît aussi bien Whitechapel et les docks de Londres que les fortif' de Paris et la haute société européenne.
    Cent ans plus tard, qu'est-ce qui rend la lecture de ce roman-fleuve aussi jubilatoire ?
    D'abord, la jeunesse, l'énergie et l'imagination sans limites des auteurs qui séduisit artistes et intellectuels et fit le bonheur des surréalistes d'Apollinaire à Magritte ; ensuite le tableau sur le vif de la société où il naît - ce long feuilleton qui est une " série " avant l'heure amuse le lecteur par le décalque de l'actualité, la reprise des faits divers qui font la une des journaux, les noms transparents de personnages réels ; enfin la passion de la modernité sous toutes ses formes - voyages en train, bateau, avion, taxi-autos, télégraphe, téléphone renforcent l'ubiquité du héros, qui utilise tous les moyens que le Progrès met à sa disposition.
    En septembre 1913, paraît l'ultime volume de la série dans un grand éclat de rire - les héros sombrent dans le naufrage du Gigantic. Six mois plus tard, Pierre Souvestre meurt d'une crise cardiaque. Le 2 août 1914, c'est la mobilisation générale. Le nouveau siècle montre son vrai visage - comme inventé par Fantômas, ce qu'écrira Alexandre Vialatte dans une de ses chroniques.
    L'adaptation au cinéma par Louis Feuillade dès 1913 lança la postérité de Fantômas, qui connut de multiples avatars sans que jamais la série ne fût rééditée dans sa version originale. Version tronquées, versions pour la jeunesse, version illustrées, pastiches - Fantômas a tout connu. La version ici présentée permet pour la première fois de retrouver l'oeuvre dans son intégralité et sa vigueur

    Sur commande
  • Sur commande
  • Léo Malet (1909-1996) figure parmi les initiateurs du roman noir français et explore une veine singulière, alliant roman policier, enquête journalistique à l'américaine et peinture sensible de la ville. Les Nouveaux Mystères de Paris - titre en hommage au célèbre roman d'Eugène Sue - occupèrent l'auteur de 1954 à 1959 et constituent la clé de voûte de son oeuvre. Son objectif : parcourir un à un chaque arrondissement de Paris pour en restituer le caractère, l'esprit, l'essence. Ainsi le VIe est-il celui des écrivains, le IXe celui des diamantaires, le XVIIe celui de la haute bourgeoisie. Le lecteur découvre, au fil des enquêtes de Nestor Burma, un Paris mystérieux et inquiétant, ce Paris qui révèle les secrets de son présent et dévoile ceux de son histoire. Le détective, épaulé par ses acolytes le commissaire Faroux, l'irremplaçable Hélène et le journaliste Marc Covet, mène ses investigations en poète qui n'oublie jamais la leçon des surréalistes. Pour lui, le quotidien est brodé de replis dans lesquels se nichent mystère et poésie. Dans cette nouvelle édition des Nouveaux Mystères de Paris (II), le lecteur suit épisode après épisode la vie de Nestor Burma. A travers ses aventures, le détective nous entraîne de Javel, où il démantèle un trafic d'armes, jusqu'au Boul'Mich, le quartier des poètes. Chaque roman est précédé d'une introduction qui explique sa place dans l'ensemble de l'oeuvre et souligne ses caractéristiques.

    Sur commande
  • « Si un jour votre grand-mère vous demande le nom du type le plus malin de la terre, dites-lui sans hésiter une paire de minutes que le gars en question s'appelle San-Antonio », Réglez-lui son compte (1949). La saga des enquêtes du commissaire San-Antonio comporte 175 épisodes parus entre 1949 et 1999. Monument sans égal dans la littérature policière française, mêlant intrigues échevelées et humour débridé, elle reste sans pareille, bigarrée, tonitruante, populaire et bourrée de références. San-Antonio est né du désir de son auteur, Frédéric Dard, de parodier les romans de Série noire (Peter Cheney, James Hadley Chase). Mais dès les années 1950, le flic matamore et son rabelaisien collègue Bérurier s'éloignent du cadre policier classique pour accéder à une fresque souvent bouffonne et pleine d'invention langagière. Dès les années 1970, la « langue de San-Antonio », saluée par d'éminents spécialistes mais aussi par de célèbres écrivains, de Jean Dutourd à Jean d'Ormesson, commence à faire figure de phénomène. Elle reste à ce jour aussi savoureuse et inventive qu'à l'origine. Les San-Antonio sont aujourd'hui publiés par Bouquins dans l'ordre de leur première parution dans la mythique série Spécial-Police du Fleuve noir. Cette édition intégrale en plusieurs volumes respecte aussi le texte original, reflet des décennies au long desquelles San-Antonio s'est fait le témoin attentif et irrespectueux de la vie hexagonale. Ce volume contient : San-Antonio renvoie la balle ; Berceuse pour Bérurier ; Ne mangez pas la consigne ; La Fin des haricots ; Y a bon San-Antonio ; De A jusqu'à Z ; San-Antonio chez les Mac ; Fleur de nave vinaigrette ; Ménage tes méninges ; Le Loup habillé en grand-mère.

    Sur commande
  • Léonard travaille chez Union Solar Pow, une multinationale des énergies renouvelables. A bientôt 43 ans, ce cadre supérieur partage son temps entre Lyon, Nice et plusieurs capitales d'Europe. Personnage ambivalent, à la fois matérialiste et adepte de la marche contemplative, il s'adonne au geocaching. Le geocaching est une version moderne de la chasse au trésor. Différents sites internet permettent de le pratiquer. Le principe est d'accéder, par une randonnée d'approche, à un lieu géo-localisé : la cache. Là se trouve une balise, sorte de container étanche à l'intérieur duquel on peut laisser un mot ou ses coordonnées à l'intention des futurs visiteurs.

    Sur commande
  • L'ultra-trail du Mont-Blanc. Une course mythique, avec pour toile de fond les plus beaux sommets des Alpes. Alors, quand un coureur s'écroule raide mort de manière suspecte sur la ligne d'arrivée, c'est l'effervescence à Chamonix. Le capitaine Dorset aura besoin de tout son sang froid pour mener une enquête délicate, entre enjeux politiques et compétition sportive.

    Sur commande
  • Quoi de plus réjouissant pour un retraité encore valide que la pause casse-croûte après l'ascension d'un sommet comme le Jalouvre ? Surtout avec la promesse d'une solide tartiflette en rentrant à son hôtel de Thônes. C'est ce que pensait l'ex-commissaire Pigeon en contemplant le spectacle des Aravis, jusqu'à ce qu'un parapentiste vienne lancer un colis étrange sous ses pieds, semant son macabre lot d'interrogations et de mystères qui, du Grand-Bornand à Annecy, de Manigod à Dingy-Saint-Clair, vont le contraindre à braver ses courbatures pour découvrir la clef de l'énigme. A son grand regret, la tartiflette devra attendre...

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le tome 12 contient : Vol au-dessus d'un lit de cocu o Si ma tante en avait o Fais-moi des choses o Viens avec ton cierge o Mon culte sur la commode o Tire-m'en deux, c'est pour offrir o À prendre ou à lécher.


    " Si un jour votre grand-mère vous demande le nom du type le plus malin de la terre, dites-lui sans hésiter une paire de minutes que le gars en question s'appelle San-Antonio ", Réglez-lui son compte (1949). La saga des enquêtes du commissaire San-Antonio comporte 175 épisodes parus entre 1949 et 1999. Monument sans égal dans la littérature policière française, mêlant intrigues échevelées et humour débridé, elle reste sans pareille, bigarrée, tonitruante, populaire et bourrée de références. San-Antonio est né du désir de son auteur, Frédéric Dard, de parodier les romans de la " Série noire " (Peter Cheney, James Hadley Chase). Mais dès les années 1950, le flic matamore et son rabelaisien collègue Bérurier s'éloignent du cadre policier classique pour accéder à une fresque souvent bouffonne et pleine d'invention langagière. Dès les années 1970, la " langue de San-Antonio ", saluée par d'éminents spécialistes mais aussi par de célèbres écrivains, de Jean Dutourd à Jean d'Ormesson, commence à faire figure de phénomène. Elle reste à ce jour aussi savoureuse et inventive qu'à l'origine. Les San-Antonio sont aujourd'hui publiés par " Bouquins " dans l'ordre de leur première parution dans la mythique série " Spécial-Police " du Fleuve noir. Cette édition intégrale en plusieurs volumes respecte aussi le texte original, reflet des décennies au long desquelles San-Antonio s'est fait le témoin attentif et irrespectueux de la vie hexagonale.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Léo Malet (1909-1996) est l'inventeur du roman noir français, du roman " dur à cuire ". Son héros, Nestor Burma, est un " privé " un peu râpé, gouailleur, faussement cynique, spécialiste des causes fauchées, tordues, se faisant dérouiller plus souvent qu'il ne met " le mystère K.-O. ".
    Malet lui-même le définit ainsi : " Un homme de la nuit tant soit peu onirique. Il fallait le doter d'un prénom. Sans hésiter, mon choix se porta sur Nestor, j'ignore pourquoi. Nestor Burma, cela claquait et faisait un tantinet baraque foraine. [...] J'en ai fait un détective privé pour la commodité. Je voulais un type libre (un peu dans mon genre, sans attache ni lien d'aucune sorte). Il fallait quelqu'un qui réagisse un peu comme moi devant certains événements. Non pour lancer des messages, mais simplement parce que cela me facilitait le boulot. Alors, va pour Nestor Burma, détective de choc ! "
    Dans cet ultime volume de la série consacrée à Nestor Burma, Paris et province, histoire et nostalgie tissent le cadre des investigations du célèbre détective.
    Ces " dernières enquêtes " exhalent un goût nouveau dans la série, car l'actualité, celle de Léo Malet au moment où il écrit ses derniers romans (de 1962 à 1983), est très présente, qu'elle soit politique (la guerre d'Algérie, Mai 68) ou technologique (télévision et radio). Quatre enquêtes parisiennes suivent logiquement les Nouveaux Mystères de Paris et deux autres, provinciales, rappellent les premiers pas du détective lorsqu'il enquêtait à Lyon ou à Marseille (tome 1). Nestor Burma, toujours fidèle à son idéal chevaleresque de justice, apparaît comme un personnage abouti et complexe, cynique mais amoureux, poète coriace du quotidien. Les personnages phares de son univers se font plus discrets pour laisser place à d'autres figures, féminines, ou à des thèmes cruciaux, l'enfance de Nestor Burma en particulier.

    Sur commande
  • " Si un jour votre grand-mère vous demande le nom du type le plus malin de la terre, dites-lui sans hésiter une paire de minutes que le gars en question s'appelle San-Antonio ", Réglez-lui son compte (1949).
    La saga des enquêtes du commissaire San-Antonio comporte 175 épisodes parus entre 1949 et 1999. Monument sans égal dans la littérature policière française, mêlant intrigues échevelées et humour débridé, elle reste sans pareille, bigarrée, tonitruante, populaire et bourrée de références. San-Antonio est né du désir de son auteur, Frédéric Dard, de parodier les romans de Série noire (Peter Cheney, James Hadley Chase). Mais dès les années 1950, le flic matamore et son rabelaisien collègue Bérurier s'éloignent du cadre policier classique pour accéder à une fresque souvent bouffonne et pleine d'invention langagière. Dès les années 1970, la " langue de San-Antonio ", saluée par d'éminents spécialistes mais aussi par de célèbres écrivains, de Jean Dutourd à Jean d'Ormesson, commence à faire figure de phénomène. Elle reste à ce jour aussi savoureuse et inventive qu'à l'origine.
    Les San-Antonio sont aujourd'hui publiés par Bouquins dans l'ordre de leur première parution dans la mythique série Spécial-Police du Fleuve noir. Cette édition intégrale en plusieurs volumes respecte aussi le texte original, reflet des décennies au long desquelles San-Antonio s'est fait le témoin attentif et irrespectueux de la vie hexagonale.

    Sur commande
empty