Cairn

  • Mer

    ,

    • Cairn
    • 8 Mars 2022

    Bordeaux, la capitale du vin, n'était plus la cité d'autrefois, la douce ville aux pierres d'or qui avait régné sur les tables les plus prestigieuses du monde. Rongée par l'Atlantique, dévorée par le sel et l'eau et assaillie par les insectes subtropicaux, elle était devenue une gigantesque cité lacustre ouverte sur l'horizon.
    Le commissaire Baranowski et la lieutenante Sylla n'avaient pas eu beaucoup de difficultés à faire comprendre en haut lieu que l'enlèvement de Gloria était la seule piste sérieuse pour faire avancer l'enquête sur les disparus australiens et africains. Depuis trois jours le préfet racontait régulièrement la même salade au ministre de l'Intérieur qui faisait semblant d'y croire, avant de la resservir, un peu assaisonnée, à Matignon.
    À l'échelon suprême, le Président, pressé par ses pairs africains, asiatiques et australiens, eux-mêmes sous pression de leurs peuples, commençait à perdre patience. Jusqu'ici l'Affaire des 1000 Migrateurs disparus piétinait.

    Sur commande

  • Elisée Reclus, géographe libertaire, est entre autres, l'auteur, au 19e siècle, de deux très grands livres : La Nouvelle géographie universelle et L'Homme et la Terre. Bien méconnu aujourd'hui, il était alors très célèbre, non seulement en France d'où pourtant il avait été proscrit après la Commune, mais aussi à l'étranger. Ses ouvrages étaient traduits en plusieurs langues...
    Sa réputation dépassait largement les milieux scientifiques et il était lu par un très large public ; sa Nouvelle géographie universelle publiés à plusieurs milliers d'exemplaires, paraissait chaque semaine sous forme de fascicules. C'est que sa géographie n'était pas fastidieuse nomenclature ; il faisait découvrir le monde, décrivait les pays étrangers ; il parlait des rapports des hommes avec la nature mais aussi de leurs luttes pour le progrès et pour la liberté.
    Son oeuvre est aujourd'hui est à peu près totalement oubliée.
    Évidemment le monde a bien changé depuis qu'il a écrit sa Nouvelle géographie universelle mais sa démarche reste exemplaire et l'ampleur de sa conception de la géographie dépasse encore largement celle de la plupart des géographes d'aujourd'hui. Ses questionnements, surtout, sont plus que jamais à l'ordre du jour.

    Sur commande

  • Ce pays qu'on assassine

    Gilles Vincent

    • Cairn
    • 1 Février 2021

    Au coeur de Marseille, on exécute Tarek Bsarani de trois balles dans la tête. Il était le directeur de campagne d'une jeune députée du Vaucluse, étoile montante, assurément promise à un destin national.
    À l'autre bout du pays, on découvre dans la boue les corps meurtris de deux jeunes Érythréennes. Deux migrantes égarées sur les routes dévastées de l'exode.
    Forte de son expérience et d'une équipe plus que soudée, la commissaire Aïcha Sadia tente de dénouer l'affaire marseillaise, tandis qu'au nord, dans ces territoires laminées par la crise, la capitaine Carole Vermeer, flic fragile et vacillante, bute contre la solitude et le mensonge. ?

    Sur commande

  • Petite histoire des Républicains espagnols

    José Cubero

    • Cairn
    • 5 Septembre 2019

    Le 18 juillet 1936 commence la guerre d'Espagne dont la mémoire est restée vivace. Elle jette l'une contre l'autre les deux Espagne mais très vite se complexifie car toutes les idéologies caractéristiques du XXe siècle s'affrontent férocement dans la péninsule : celles du passé, avec les traditionalistes, tant du point de vue religieux que social, celles qui caractérisent le siècle avec les fascistes, les anarchistes, les communistes, les socialistes, les trotskystes et ... les républicains. Les massacres, perpétrés dans chaque camp, selon une ampleur et des objectifs différents, ajoutent à la cruauté de ce conflit qui se termine par la victoire des franquistes.
    Pour les républicains de toutes nuances, c'est le temps de l'exil, essentiellement en France. La retirada, en 1939, charrie en une quinzaine de jours, une immense vague de 500 000 personnes, femmes, enfants, vieillards, hommes d'âge militaire, soldats et civils. Ils sont « reçus » soit dans des centres d'accueil improvisés, soit dans des camps qualifiés par les autorité françaises « de concentration ». Les hommes, intégrés d'abord dans des Compagnies, puis des Groupements de travailleurs étrangers, participent largement aux combats de la Résistance, soit dans des groupes de guérilleros, soit dans des unités françaises. Ayant participé à la libération du territoire français, ils échouent cependant en octobre 1944 dans leur tentative d'abattre le joug franquiste.
    L'introduction de l'Espagne franquiste dans les instances de l'ONU en 1955 sonne le glas de leurs espoirs et ils considèrent alors que le temps de « poser leurs valises » est venu. C'est le temps d'une intégration réussie dans les contexte de Trente Glorieuses.

    Sur commande

  • Abattez les grands arbres

    Christophe Guillaumot

    • Cairn
    • 1 Octobre 2015

    Renato Donatelli est un simple flic. Un costaud, un baraqué, un type qui a quitté son île, la Nouvelle-Calédonie et qui s'acquitte de son job du mieux qu'il peut, honnêtement, toujours prêt à rendre service, parce que c'est comme ça que Mama Loma l'a éduqué. Les magouilles de la brigade des Stups, il refuse d'y participer. Le Kanak comme il est surnommé par le reste de la bande est toujours poli mais faut pas venir lui chercher des noises.
    « Je vais te laisser le choix. » C'est toujours comme ça qu'il commence quand le mec en face se met à le gonfler.
    « Soit tu passes ton chemin, soit je te mets une gifle amicale ! » Alors quand il tombe sur une famille dépecée à coups de machette, il se fait un devoir d'élucider cette boucherie, d'arrêter les massacres même si tout le monde tente de l'en dissuader.
    Aidé d'un jeune freluquet fraîchement sorti de l'école de police et d'une médecin légiste collectionneuse de cartes postales, le Kanak va remonter la piste d'une vengeance, d'un génocide africain où les bourreaux d'hier sont les victimes d'aujourd'hui.

  • Sombres voisins

    Anne Waddington

    • Cairn
    • 15 Janvier 2022

    Un immeuble de cinq étages dans le quartier toulousain de Croix-Daurade, bâti sur les vestiges d'une ancestrale demeure remontant aux temps où sévissait la peste. Seize occupants, chacun débiteurs de leur passé ; des secrets, des enjeux de vie. Des couples à l'équilibre précaire. Contraints à un confinement sanitaire, ils entrent progressivement dans une spirale destructrice : paranoïa, hallucinations, violence... Les drames s'enchaînent sans qu'il soit possible d'en déterminer précisément l'origine. Une ancienne malédiction ? Le développement des ondes électromagnétiques ? L'effet d'un virus ciblant les zones cérébrales ou le simple fait de ne pouvoir échapper à ses propres démons ? L'Enfer s'ouvre sous leurs pieds»

    Sur commande

  • Joanne, Reclus : deux noms oubliés de nos jours malgré leur célébrité pendant la seconde moitié du xixe siècle et le début du xxe. Qui étaient-ils ? Adolphe Joanne dirigea la collection de guides de voyage (les guides Joanne) édités par Librairie Hachette, qui devinrent les guides Bleus en 1919. Élisée Reclus fut le collaborateur de Joanne, avant de prendre son envol. Les deux hommes étaient animés par la même passion pour les Pyrénées : c'est ainsi que naquit l'Introduction au guide des Pyrénées, publiée pour la première fois en 1858. Ce premier texte initia la carrière de géographe de Reclus, auteur célèbre de la Nouvelle Géographie Universelle. Son travail fut rendu possible grâce au soutien indéfectible de la Librairie Hachette qui possédait un département de géographie, dirigé d'abord par Louis Vivien de Saint-Martin puis Franz Schrader. L'éditeur diffusa très largement les connaissances de son époque à travers des récits et des guides de voyage, des atlas, des dictionnaires géographiques et bien sûr des livres scolaires

    Sur commande

  • Croquis d'histoire

    Michel Iturria

    • Cairn
    • 27 Août 2021

    Gamin, Iturria voulait devenir dessinateur d'humour et à l'école il aimait surtout l'Histoire. Un jour, c'est sûr, il allait se délecter à passer l'Histoire au tamis du dessin d'humour.
    Ferme partisan d'une histoire chronologique, il s'attache d'abord à percer quelques mystères de la préhistoire : saviez-vous que « l'inventeur » du feu s'appelait Jean- Fabrice Lataillade et qu'il était fortement déprimé ? que la cueillette des cèpes et autres girolles entraîna la découverte de la méthode expérimentale, de la science donc ?...
    Plongeant dans les périodes obscures, Iturria va nous apprendre qu'Attila n'était pas forcément le mauvais bougre et qu'Ivan-le-Terrible pouvait se révéler, par certains côtés, un sympathique modéré à tendances socialisantes.
    Moyen Âge oblige, il a gardé une affection particulière pour l'époque où « les Anglais vendangeaient l'Aquitaine » et explique pourquoi ils continuent obstinément à rouler à gauche !
    Un peu plus loin, il éclaire d'un jour nouveau les rapports entre Louis XI et l'ostéopathie, et montre comment Napoléon, aspect ignoré de son oeuvre gigantesque, privilégiait le tourisme vert, ou bien encore comment les soucis matrimoniaux de Jean- Sébastien Bach ou de Karl Marx influencèrent leurs oeuvres respectives.
    Dans l'époque bouleversée que nous vivons, porteuse de mutations diverses, ces 80 dessins espiègles qui courent du paléolithique à la conquête de Mars, nous rappellent cette maxime gravée dans le marbre : « Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens. » ...en souriant... »

    Sur commande

  • Petite histoire de la guerre de 100 ans dans le Sud-Ouest

    François Couderc

    • Cairn
    • 24 Février 2022

    Si de très nombreux ouvrages décrivent La guerre de cent ans, qui vit l'affrontement des deux grandes puissances du XIVe et XVe, la France et l'Angleterre, aucun ne l'envisageait spécifiquement localisée sur le Sud-Ouest ; et pourtant notre région fût le déclic de ces 116 ans d'affrontements et un terrain central de luttes entre les deux royaumes. Nous suivrons les batailles et chevauchées entre les deux pays qui furent discontinues, notamment les méfaits des « routiers », ex-soldats rendus à la vie civile qui vécurent de rapines sur toute notre région, vols, rapts et meurtres étaient leur quotidien. Nous suivrons, aussi, Edward III of Windsor, Charles V le sage, Charles VII le victorieux, et les autres moins chanceux ou moins avisés... Notre Sud-Ouest garde la trace de cette époque, les églises romanes et gothiques l'on vu défiler, mais aussi les cités fortifiées, les châteaux et les monastères, un véritable itinéraire touristique dans l'Europe en paix de notre XXI°s.

    Sur commande

  • Sur commande

  • Fais avec moi : les desserts du Sud-Ouest

    ,

    • Cairn
    • 2 Octobre 2020

    «Faire une balade dans le sud-ouest sans quitter sa cuisine, c'est possible !
    Au menu, des desserts gourmands, présentés étapes par étapes, simples, traditionnels et absolument délicieux : un gâteau basque, une fouace aveyronnaise, des millas ariégeois, une tarte aux myrtilles, une flognarde et bien d'autres... De quoi régaler toute la famille !
    Le livre est idéal pour les jeunes marmitons (et les plus grands...) qui découvriront avec plaisir ces pâtisseries d'hier et d'aujourd'hui.»

    Sur commande

  • Tout savoir sur les bastides

    Jacques Dubourg

    • Cairn
    • 7 Juillet 2021

    Les bastides sont des villages neufs, au plan régulier, qui sont nés au cours du Moyen Âge dans le sud-ouest de la France. Plus de 300 d'entre elles ont été fondées durant les XIIIe et XIVe siècles par de grands personnages français ou anglais pour des raisons politiques, démographiques ou sécuritaires. Les nouveaux habitants, paysans pour la plupart, y ont trouvé des libertés qu'ils ne connaissaient guère jusquelà, des avantages financiers et de grandes possibilités agricoles.
    Les bastides ont, à leur époque, amené une double révolution architecturale et sociale. Elles ont certes traversé des périodes difficiles comme la guerre de Cent Ans ou les guerres de Religion mais beaucoup d'entre elles abritent encore aujourd'hui un beau patrimoine qu'il nous faut précieusement conserver. ??

    Sur commande

  • Petite histoire de l'affaire Calas ; un combat pour les libertés

    José Cubero

    • Cairn
    • 6 Avril 2021

    Le 13 octobre 1761, Marc-Antoine Calas est découvert mort dans le magasin de son père, rue des Filatiers à Toulouse. Pour le capitoul David de Beaudrigue chargé de l'affaire, point de doute : Marc-Antoine, désireux d'embrasser le catholicisme, a été assassiné par ses propres parents, huguenots endurcis et isolés dans une ville très catholique. Marc-Antoine mit-il fin à ses jours comme le soutinrent les Calas et Voltaire, ou fut-il «pendu ou étranglé» par des assassins dont la trace s'est perdue ? C'est toute une ville qui, intériorisant une imaginaire «haine implacable» des calvinistes, prononce la terrible sentence. Combats d'hier mais aussi d'aujourd'hui. Si bien que l'article 10 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, reconnu par notre constitution, est toujours d'actualité avec toutes les conséquences qui en découlent. «Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi».
    Dans le bureau de l'historien José Cubéro, des centaines de livres, bien sûr, mais aussi la baguette et la clarinette de son musicien de père. C'est un endroit clair, ouvert. C'est un bureau ouvert sur la cuisine-salle à manger. La lumière naturelle pénètre généreusement dans le bureau, salon, bibliothèque de l'historien José Cubéro. Dans cette agréable pièce à vivre, José Cubéro travaille, lit, écoute de la musique et reçoit amis et étudiants dans trois fauteuils clubs qui entourent une table basse. Dans sa bibliothèque murale, des centaines de livres qu'il utilise régulièrement pour ses travaux, rangés par « couches sédimentaires » en fonction des sujets qu'il traite dans ses livres à lui. Ainsi, il y a un rayonnage sur le département, un autre sur la Révolution pour son premier ouvrage, « La Révolution en Bigorre ». Dans les travées, des livres sur la guerre d'Espagne, celle de « 14 », le vagabondage. Il accumule aussi des ouvrages sur les violences faites aux femmes en temps de guerre, le thème de son prochain livre. « C'est une bibliothèque vivante, qui respire, se développe au fur et à mesure des sujets traités. J'y ai aussi des bouquins que je n'ai pas encore eu le temps de lire. Je sais qu'ils sont là. C'est une façon de se les approprier avant même de les lire. » Parmi tous ces livres, José Cubéro a une affection particulière pour « La Civilisation de l'Occident médiéval », de Jacques Le Goff. La Dépêche .fr 04/12/2010 « C'est un cadeau de mon épouse quand nous étions étudiants à Toulouse. » L'historien a aussi un profond attachement à un objet « d'une modestie totale » : la baguette de chef d'orchestre de son père, ce musicien espagnol exilé. José Cubéro a aussi conservé la clarinette - d'une seule pièce - de ce père admiré mais redoutable maître de musique. « J'ai appris la clarinette avec lui, pour mon malheur, car les pères sont de piètres professeurs impatients. » Sur une étagère, un chat en bois et des oiseaux en verre et en bronze qui vivent en harmonie. Tout en haut d'une étagère, une série de canards possède une vie plongeante sur la pièce. En attente de réparation, les morceaux d'une décoration, avec deux lions, en bois qui ornait une grande glace ramenée d'Argentine par l'arrière-grand-père de son épouse.

    Sur commande

  • « Crise des migrants », « crise des réfugiés », « crise de l'asile », « crise de l'hospitalité ». Toutes ces expressions traduisent un malaise des sociétés contemporaines face à l'accueil de populations qui, sous la contrainte, souvent dans l'urgence, quittent leurs pays d'origine pour trouver refuge. L'histoire permet de mettre en perspective les situations actuelles et d'observer à quel point certains discours et pratiques révèlent une forme de continuité, ou à l'inverse, des moments de rupture dans le domaine de l'accueil ou du non-accueil des personnes déracinées. Cette recherche s'appuie sur des exemples concrets, puisés notamment dans les archives départementales des Hautes-Pyrénées, et plus largement, dans le grand Sud, qui fut à diverses reprises une zone de passage, d'hospitalité, mais aussi de relégation. Le fil conducteur est l'idée que les exilés et leurs itinéraires heurtés et discontinus en disent autant, si ce n'est plus, sur les pays qu'ils quittent que sur les États et les sociétés de transit ou d'accueil. Le point de départ de l'analyse est les années 1870, où l'idée de nation s'enracine en France délimitant ainsi plus strictement un « nous » et un « eux ». Les années 1980 où la gestion de l'asile connaît un basculement majeur, riche d'enseignements pour comprendre les dynamiques actuelles, constitue la période finale et conclusive de ce livre. L'étude proposée en allant, parmi d'autres, des carlistes espagnols aux boat people en passant par les rescapés du génocide arménien, les républicains espagnols, les (r)apatriés d'Algérie, tente de donner à réfléchir sur les responsabilités de l'État, mais aussi de chacun dans son rapport à cet inconnu, notre semblable, qui vient chercher de l'aide, un temps de répit, un lieu de refuge.

    Sur commande

  • Des enfants au paradis

    Simone Gélin

    • Cairn
    • 19 Février 2022

    Daniel Gaubert s'est-il suicidé, ou a-t-il été assassiné ? Pour faire la lumière sur la mort de son père, Marcus suit une piste qui le conduit jusqu'à Jersey, mais il se heurte au culte du silence qui règne sur l'île, et malheur à celui qui veut l'enfreindre. Il y rencontre une héritière et infiltre grâce à elle le milieu des ultras riches. Elle l'entraîne dans les quartiers luxueux de Londres, puis sur les rives du Bosphore, dans un réveillon huppé, où il croise un personnage trouble, Zemko, jeune loup multimillionnaire. Pendant ce temps, les péripéties d'un petit garçon surdoué, Gaspard, et de sa mère, Estelle, humaniste engagée, originale et passionnée, nous font pénétrer dans le Médoc. Il n'y est pas question d'argent, ni de fraude fiscale, mais de manifs de gilets jaunes, et d'un projet rocambolesque de village écolo. Le hasard, adepte de l'entourloupe, fera se croiser ces destins.

    Sur commande

  • Paru en deux livraisons dans La Revue des deux mondes en 1862, le littoral de la France de Elisée Reclus ne fut jamais publié en livre. Cette injustice est désormais réparée. Dans cette étude, Elisée RECLUS, géographe d'exception comme le qualifie Mme Béatrice GIBLIN, directrice de la revue Hérodote qui lui a consacré une thèse, il étudie le littoral aquitain de l'embouchure de la Gironde et la péninsule de Grave aux landes de Born et du Marensin. Elisée RECLUS, géographe libertaire, est entre autres, l'auteur, au début 19ème siècle, de deux très grands livres : l'Homme et la Terre et La Nouvelle Géographie Universelle. Il est bien méconnu aujourd'hui, mais il était alors très célèbre, non seulement en France d'où pourtant il avait été proscrit après la Commune, mais aussi à l'étranger. Ses ouvrages étaient traduits en plusieurs langues... Sa réputation dépassait largement les milieux scientifiques et il était lu par un très large public ; ses écrits, publiés à plusieurs milliers d'exemplaires, paraissaient chaque semaine sous forme de fascicules. C'est que sa géographie n'était pas fastidieuse nomenclature ; il faisait découvrir le monde, décrivait les pays étrangers ; il parlait des rapports des hommes avec la nature mais aussi de leurs luttes pour le progrès et pour la liberté. Son oeuvre est aujourd'hui est à peu près totalement oubliée. Évidemment le monde a bien changé depuis qu'il a écrit sa Nouvelle Géographie universelle mais sa démarche reste exemplaire et l'ampleur de sa conception de la géographie dépasse encore largement celle de la plupart des géographes d'aujourd'hui. Ses questionnements, surtout, sont plus que jamais à l'ordre du jour.

    Sur commande

  • Dans les dernières décennies du XIXe siècle et les premières du XXe, un certain nombre d'amis passionnés de montagne - Russell, Packe, Wallon, Schrader, Saint- Saud, Meillon, d'Espouy et quelques autres -, se sont attachés, tout au long de la chaîne pyrénéenne et sur ses deux versants, à dessiner des panoramas et des tours d'horizon, à établir des relevés topographiques, à dresser des cartes précises de sommets et de massifs.
    Ce livre retrace leur aventure artistique et scientifique, en présentant un choix important de leurs travaux et une anthologie de leurs textes. Par la variété de ses illustrations et la précision de ses informations, il propose une synthèse nouvelle sur le sujet, mettant en lumière des personnalités exceptionnelles et une page d'histoire haute en couleur.

    Sur commande

  • Aliénor d'Aquitaine

    Sophie Bourquet

    • Cairn
    • 8 Juillet 2021

    Aliénor d'Aquitaine fascine et intrigue ; elle a vécu 80 ans, régné pendant soixante-sept ans, et mis au monde une douzaine d'enfants. Duchesse d'Aquitaine, deux fois reine, mère de trois rois, Aliénor offre l'exemple d'une vie au coeur du pouvoir.
    Son indépendance entre en contradiction avec l'image que ce fait l'Église médiévale d'une épouse qui doit être soumise et dépendante. Plus critiquée qu'aimée pendant sa vie, Aliénor d'Aquitaine est devenue une icône du Moyen Âge de notre temps et l'une des rares reines à devenir une héroïne de fiction en France comme en Angleterre.

    Sur commande

  • Le silence des pins

    Philippe Lescarret

    • Cairn
    • 1 Mars 2022

    Erwan le surfeur part à la conquête des vagues du Sud. Tiphanie refuse un avenir écrit à sa place par une famille bourgeoise. Ils échouent par hasard dans un village isolé, au milieu des pins de la forêt landaise. Les deux jeunes s'attachent peu à peu aux habitants de ces lieux, qui leur ouvrent la porte de leur maison. Au contact d'un ancien, Erwan apprend le dur travail d'ouvrier forestier. Tiphanie devient serveuse dans un bar où son sourire fait des ravages.
    Au milieu des querelles entre tradition et modernité, entre ceux qui défendent la forêt et ceux qui la font vivre, se nouent de belles histoires d'amour et d'amitié. Jusqu'au jour où Erwan ouvre un tiroir et tombe sur un carnet. Quelques pages, qu'il n'aurait pas dû lire...

    Sur commande

  • Ce récit reprend les textes publiés par Jean Eimer dans les pages du journal Sud Ouest lors de sa randonnée en solitaire sur le GR10 à la fin des années 1980. Le reportage avait ensuite donné lieu à la publication d'un album: La Traversée des Pyrénées. Cette nouvelle édition, revue et largement augmentée grâce aux nombreuses notes restées inexploitées dans le cadre contraint d'un reportage, ne prétend pas concurrencer les topoguides. L'intérêt du témoignage n'est pas là. Il est dans la perception qu'un randonneur peut se faire d'une montagne, certes fragile dans son écosystème comme dans son économie, mais si riche d'enseignements sur les hommes et les femmes que l'on y rencontre.
    Pourquoi venir marcher ou vivre dans cet univers magnifique mais ô combien difficile?
    Et si c'était précisément parce qu'il est ainsi? Cette prime à l'humain dans ses plus nobles comme dans ses plus curieuses aspirations témoigne d'une aventure sans âge. Donc actuelle.

    Sur commande

  • Surf Cities est né de la passion de surfeurs citadins. Ils sont de ceux qui prévoient leurs vacances en fonction des spots à surfer, mais aussi de la richesse culturelle des alentours.
    Ces surfeurs s'intéressent à la façon dont est façonnée une planche, à l'urgence environnementale qui touche les océans, au repas qu'ils engloutiront après leur session... Ce ne sont pas des pros, juste des amoureux de l'océan.
    Cette histoire, c'est celle que raconte Surf Cities. Chaque numéro pose ses valises dans trois grandes cités de surf : Biarritz, Hossegor et Le Helleux, en Guadeloupe, pour cette première édition. A travers plus de 150 pages, ce format hybride entre le magazine, le livre et le guide enchaîne les thèmes et les sujets, à la façon d'une discussion entre copains qui referaient le monde (...du surf).

    Sur commande

  • Bonheur

    Christian Laborde

    • Cairn
    • 12 Février 2021

    Un héritage permet à Julien Beausonge de quitter la région parisienne pour le Sud. Il débarque à Ossun, dans le 65. La demeure qu'il vient d'acheter est l'une des plus anciennes du village. Chaque pièce raconte l'histoire d'une famille qui, peu à peu, devient la sienne. Qu'il sillonne les chemins du Plateau de Ger, qu'il perce le secret d'une chambre close dont il a retrouvé la clé, Julien se sent revivre, renaît, marche vers son bonheur. Un bonheur qu'il devra défendre...

    Sur commande

  • Pyrenées instants volés

    ,

    • Cairn
    • 30 Septembre 2020

    Arnaud Begay, photographe professionnel, signe ici un ouvrage d'une qualité rare, en nous offrant de partager le regard qu'il porte sur les Pyrénées. En parcourant ces pages, nous réalisons que la beauté réside, avant tout, dans la vision que nous avons d'un site, d'un paysage. Cet album est une ode aux Pyrénées.
    Anne Lasserre-Vergne, docteur ès lettres, a consacré ses travaux de recherche à l'image des Pyrénées dans la littérature française.

    Sur commande

  • « Notre passion pour la randonnée est née et a grandi dans les vallées des Gaves. À travers ce topo-guide, nous vous emmenons à la découverte des itinéraires qui nous ont marqués, afin de vous transmettre cette passion.
    Vous pourrez y suivre nos pas, allant des itinéraires niveau débutant de nos débuts, à des randonnées plus exigeantes qui vous mèneront au-delà des 3000m. Au coeur de ces montagnes, vous découvrirez des paysages parmi les plus exceptionnels des Hautes-Pyrénées. Bonne balade ! »

    Sur commande

empty