• One of Victor Hugo's finest works, Les Miserables is a monumental classic dedicated to the oppressed, the underdog, the laborer, the rebel, the orphan, and the misunderstood. Les Miserables is a rich, emotional novel that captures nothing less than the entirety of life in nineteenth-century France. This great humanitarian work encourages compassion and hope in the face of adversity and injustice. It is also an historical novel of great scope, and provides a detailed vision of nineteenth-century French politics and society.  Sensational, dramatic, packed with rich excitement and filled with the sweep and violence of human passions, Les Miserables is not only a superb adventure, but a powerful social document. The story of how the convict, Jean-Valjean, struggles to escape his past and reaffirm his humanity, in a world brutalized by poverty and ignorance, became the gospel of the poor and the oppressed.Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility.From its beginnings in the 1940's to today, Classics Illustrated continues to encourage a love of reading and adventure in youthful minds through beautifully-illustrated comic book adaptations of the world's most beloved stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated books is an inviting start to any young person's library.

  • Les vilaines

    Camila Sosa Villada

    La Tante Encarna porte tout son poids sur ses talons aiguilles au cours des nuits de la zone rouge du parc Sarmiento, à Córdoba, en Argentine. La Tante - gourou, mère protectrice avec des seins gonflés d'huile de moteur d'avion - partage sa vie avec d'autres membres de la communauté trans, sa sororité d'orphelines, résistant aux bottes des flics et des clients, entre échanges sur les derniers feuilletons télé brésiliens, les rêves inavouables, amour, humour et aussi des souvenirs qui rentrent tous dans un petit sac à main en plastique bon marché.

    Une nuit, entre branches sèches et roseaux épineux, elles trouvent un bébé abandonné qu'elles adoptent clandestinement. Elles l'appelleront Éclat des Yeux.

    Premier roman fulgurant, sans misérabilisme, sans auto-compassion, Les Vilaines raconte la fureur et la fête d'être trans. Avec un langage qui est mémoire, invention, tendresse et sang, ce livre est un conte de fées et de terreur, un portrait de groupe, une relecture de la littérature fantastique, un manifeste explosif qui nous fait ressentir la douleur et la force de survie d'un groupe de femmes qui auraient voulu devenir reines mais ont souvent fini dans un fossé. Un texte qu'on souhaite faire lire au monde entier qui nous rappelle que « ce que la nature ne te donne pas, l'enfer te le prête ».

  • Invasion

    Luke Rhinehart

    Des boules de poils intelligentes débarquent sur Terre. Venues d'un autre univers, elles n'ont d'autre but que de s'amuser.

    L'une d'entre elles, Louie, est adoptée par Billy Morton, un Américain moyen plein de bon sens.
    Quand les autorités décident de se saisir de ces bestioles, Billy et sa famille, échaudés par l'Amérique contemporaine où ils se sentent de moins en moins à l'aise, prennent la tangente : peut-être que, finalement, la sagesse n'est pas du côté du pouvoir politique, mais du côté de cette anarchie sympathique, de cette libération improbable que cette invasion apporte.
    Luke Rhinehart est né en 1932 à Albany dans l'État de New York. Il est l'auteur de neuf romans dont le plus connu est L'Homme-dé, roman semi-autobiographique racontant l'histoire d'un homme jouant le destin de sa vie aux dés.
    Invasion est son dernier roman.

  • BnF collection ebooks - Je t'offre donc le bon petit diable escorté de sa Juliette, qui est parvenue à faire d'un vrai diable un jeune homme excellent et charmant, au moyen de cette douceur, de cette bonté chrétiennes qui touchent et qui ramènent. Emploie ces mêmes moyens contre le premier bon diable que tu rencontreras sur le chemin de ta vie.

  • Quelles sont les origines de nos familles ?
    Comment se sont-elles construites à travers les siècles et les pays ?
    Le succès mondial des tests ADN apporte une formidable dynamique autour de l'histoire de nos familles et de la généalogie. Chacun a désormais un accès direct à la découverte de ses origines, les généalogistes peuvent identifier des ancêtres inconnus, vérifier des parentés en remontant jusqu'aux Gaulois ou aux Vikings, et parfois même résoudre des énigmes telles celles de Louis XVII ou du fils caché d'Hitler.
    Cet ouvrage est le premier à relier la généalogie aux découvertes génétiques. En s'appuyant sur de nombreuses histoires vraies, aussi étonnantes que bouleversantes (retrouvailles surprenantes, enfants substitués, secrets de famille...), il apporte aussi un décryptage précis de l'usage de chaque test ADN - comment l'interpréter, l'influence des grandes migrations, la lecture des chromosomes X et Y, la triangulation, l'épigénétique...
    Surnommé par de nombreux medias le « pape de la généalogie », Jean-Louis Beaucarnot est l'auteur de plusieurs best-sellers sur les noms de famille et l'histoire de nos ancêtres. Véritable expert, il a également animé de nombreuses émissions autour de la généalogie.

  • Babylift

    Collectif

    Recherché pour meurtre, Sean, adolescent de 17 ans, est en fuite. Il est amoureux de May, sa soeur jumelle, rescapée comme lui d'un terrible accident d'avion au Viêtnam à l'âge de 2 ans. Le village où les enfants adoptés ont grandi est sous le choc. La presse parle de folie criminelle. Pour défendre Sean, l'avocat commis d'office déterre une affaire jamais élucidée qui change à jamais la vie de son jeune client. May se lance alors dans une quête vertigineuse des origines en compagnie de Julien, ancien militant pacifiste. Sur les routes du Viêtnam, leur périple les mènera de révélations en révélations au coeur de l'amour d'une mère.

    Un roman d'investigation inspiré de l'histoire vraie du Babylift, opération d'évacuation d'orphelins à la fin de la guerre du Viêtnam en avril 1975.

  • Apprivoise-moi

    Sarra Manning

    Margot désespère de trouver l'amour.
    Will a peur d'aimer.
    Et pourtant... ils vont tomber amoureux de Blossom : une staffie au coeur tendre et au passé tragique. Après leur première rencontre au centre de secours, Margot et Will veulent tous deux adopter Blossom et acceptent à contrecoeur d'en partager la garde. Très différents dans leur façon de gérer leur quotidien, Will et Margot ont beaucoup de mal à élever cette adorable chienne qui commence à n'en faire qu'à sa tête...

    Pourront-ils trouver un terrain d'entente pour devenir de vrais partenaires et peut-être même des amis ?

    « Le meilleur antidote à ces temps terribles. Absolument magnifique ! » - Marian Keyes
    « Apprivoise-moi s'emparera de votre coeur. Tendre et réconfortant, c'est l'un des plus beaux livres que j'ai lus cette année. » - Louise O'Neill
    « Un livre au grand coeur, drôle, sage et édifiant. C'est le livre dont tout le monde a besoin cette année. » - Iona Grey

  • 1908, Cantal. Au coeur d'Aurillac, petite ville calme et sans histoires, une jeune fille de douze ans, Marie-Hélise, se promène dans le square. Ce jour-là, deux rencontres bouleverseront sa vie. Une gitane, allaitant au sein son nourrisson sans se soucier des passants, et, plus loin, un vieil homme, Monsieur Destourbe, assis sur un banc en compagnie de son chien Padouille.
    Ce trio tisse des liens qui déclenchent chez la petite orpheline des sentiments insoupçonnés. Ses tuteurs, pourtant bienveillants, laissent Marie-Hélise en manque d'amour filial, tandis que le climat de tendresse avec les amis du square - auquel le chien Padouille n'est pas étranger - se fortifie de jour en jour. Marie-Hélise finit par avouer qu'elle a été une enfant trouvée, déposée dans un tour d'abandon à l'hospice.
    Ces confidences provoquent chez le vieil homme une grande émotion, une compassion salvatrice pour la jeune fille. Le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres, et cette complicité nouvelle crée dans la famille Destourbe un vrai malaise. Le fusil sera-t-il décroché de la cheminée ?

  • NELSON, NOUVEAU HÉROS À QUATRE PATTES

    Nelson est un jeune corgi qui vient tout juste d'être adopté par Sa Majesté La Reine d'Angleterre ! Alors qu'il fait ses premiers pas hésitants dans les palais et différentes maisons royales, il va découvrir un monde fastueux et grandir grâce à de nombreuses rencontres enrichissantes.
    Il se lie d'amitié avec deux autres chiens, Margaret et Winston. Et c'est en écoutant les nombreuses conversations du palais lors des dîners et autres événements qu'il se crée peu à peu sa propre vision du monde.
    Alors qu'il devient plus grand et plus fort, il grandit aussi intérieurement grâce à toutes ses rencontres, aux entretiens auxquels il assiste et aux discussions qui lui permettent d'appréhender certaines notions abstraites, telles que la spiritualité, l'importance de voir au-delà des apparences, et autre petites leçons de vie du quotidien.
    Plongez sans tarder dans les aventures de Nelson pour découvrir le monde à hauteur de truffe !

    L'AUTEUR DE BEST-SELLERS QUI FAIT PARLER LES BÊTES

    David Michie est spécialiste du bouddhisme et de la méditation de pleine conscience. Il donne des conférences sur ces sujets dans le monde entier.
    Il est l'auteur de la série best-seller Le chat du dalaï-lama et de Celle qui parlait avec les chats.

  • Par une nuit de tempête à La Nouvelle-Bohême, une ville du sud des États-Unis, un Afro-Américain et son fils sont témoins d'un terrible crime. Sur les lieux gisent un corps et une mallette remplie de billets. Quelques mètres plus loin, à l'abri, un nourrisson. Abasourdis, craignant la police, ils décident de fuir avec l'argent et le bébé. Mais que s'est-il passé avant leur intervention ? Que faisait là cette toute petite fille ? Qui est-elle ?
    C'est ce que Jeanette Winterson s'attache à démêler dans cette libre adaptation du Conte d'hiver de Shakespeare. Sous sa plume unique, chacun des personnages de la tragédie prend vie à travers son double contemporain : financier londonien avide, créateur de jeux vidéo, chanteuse à succès, tenancier de club de jazz...
    Superbe réflexion sur le pouvoir destructeur de la jalousie et de l'avidité, La Faille du temps rappelle l'intemporalité du génie shakespearien et donne à voir l'immense talent et le prodigieux savoir-faire de la romancière.
    « Une des plus talentueuses romancières contemporaines, Jeanette Winterson, reprend Le Conte d'hiver, et le résultat est un roman dont la lecture est un plaisir radieux. »
    The New York Times
    « Captivant, addictif à la manière d'une bonne série télé. »
    The Independent
    Jeanette Winterson est née en 1959 à Manchester et a grandi dans le nord de la Grande-Bretagne. Elle relatera ces années de formation dans Les oranges ne sont pas les seuls fruits (L'Olivier, 2012). Traduite dans près de trente pays, elle connaît depuis Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? (L'Olivier, 2012) un immense succès en France.

  • Marilla Cuthbert et son frère Matthew décident d'adopter un jeune garçon pour les aider dans leur maison des Pignons verts. Mais c'est Anne Shirley, gamine rousse à l'inspiration débordante et à la langue bien pendue, qui les attend à la gare.
    Anne grandit donc à Avonlea, sur l'île du Prince Edouard, et s'y fait beaucoup d'amis, ainsi que des rivaux, car son intelligence et son impétuosité lui jouent parfois bien des tours.
    Un roman sur l'adolescence, la différence et la liberté, à mettre dans les mains de tous. Le plus grand classique de la littérature canadienne, adapté à la télévision sous le titre "Anne, le bonheur au bout du chemin" et depuis quelques semaines par Netflix avec "Anne with an E".

  • Le fils du vent

    Shanthi Sekaran

    • Milady
    • 11 Septembre 2019

    Pour la première fois, elle se mit à observer les enfants. Les bébés. Sa poitrine se serra à leur vue. Elle aurait voulu en tenir un contre son coeur, sentir le poids doux et chaud d'un nouveau-né dans ses bras. Aimer et être aimée. Concocter une vie toute neuve à partir de son propre sang, de son propre corps. Devenir le foyer d'un être, un nid rassurant et doux dans un monde aux contours tranchants.
    À dix-huit ans, des rêves plein la tête, Solimar décide quitte le Mexique pour se rendre en Californie, et traverse la frontière au péril de sa vie. Après un voyage semé d'embûches, lorsqu'elle arrive à Berkeley, Solimar découvre avec stupeur qu'elle est enceinte. Sans papiers et livrée à elle-même, elle trouve en son fils son point d'ancrage, et dans la maternité, son identité.
    Lorsque la jeune femme est incarcérée en centre de rétention pour immigrés clandestins, son fils est placé sous la garde de Kavya et de son mari, qui souffrent depuis des années de ne pas avoir d'enfants. Kavya se transforme en mère lumineuse et trouve un sens à sa vie. Mais son coeur est scellé à l'enfant d'une autre qui ne reculera devant rien pour le récupérer.
    Le Fils du vent porte un regard émouvant et juste sur le rêve américain.
    « Une tragédie à la construction impeccable... un roman exceptionnel. » The New York Times
    « Le roman de Sekaran, servi par des personnages subtilement dessinés, soulève des questions géopolitiques épineuses, d'ordre vital. » Chicago Tribune
    « Avec intelligence et empathie, ce roman captivant aborde des questions éthiques auxquelles l'auteur se garde bien de répondre. Une histoire poignante sur le courage d'aimer malgré la douleur.» San Francisco Chronicle
    « Sekaran a écrit un roman palpitant, émouvant et terriblement vraisemblable. » People


  • Comment j'ai survécu à l'abandon


    Les conduites abandonniques traduisent le terrible mal-être vécu par qui a subi ou ressenti une forme marquante d'abandon. Ce mal, souvent invisible et diffus, apparaît en filigrane car il se cache derrière des masques qui en compliquent la lecture. En ressassant son histoire et en réexplorant ses traumatismes, Christian s'efforce de raconter au mieux ce cancer de l'âme qu'est la terreur de l'abandon.


    L'abandonnisme.


    Ce livre veut être, au-delà d'une catharsis, un message d'espoir assimilé par le prisme de la positivité, car il est toujours possible de ses relever de ses cendres.

  • Isabelle, hôtesse de l'air sur le Concorde, rencontre le bel Andrew sur un vol Paris-New York.
    C'est un coup de foudre immédiat. Mais l'intense désir de paternité d'Andrew est un poids qu'Isabelle, qui aime sa liberté et son indépendance, ne peut supporter.
    Au fil des pages, ces deux personnages se recroisent et font peu à peu la paix avec ce désir d'enfant...
    En chemin, ils croiseront Agnès, qui enchaîne les fausses couches avant d'adopter, ou encore Carole, qui décide d'accoucher sous X.
    Chacun de ces personnages hauts en couleur approche le désir d'enfant à sa manière.
    Pascale Rault-Delmas fait des études de langue et effectue toute sa carrière professionnelle à Air France, ce qui lui a permis de beaucoup voyager.
    Elle a participé à un concours de nouvelles en 2016, organisé par les éditions ePoints, en partenariat avec Librinova et Babelio, a remporté la cinquième place et a été publiée en numérique chez Librinova.
    Elle est également l'auteure de La Compagnie des livres. Un enfant à tout prix est son deuxième roman.

  • Caroline Coldefy livre un témoignage émouvant sur l'éveil spirituel qu'elle a connu vers l'âge de 50 ans après une vie chaotique. Dès l'adolescence, elle ressent une profonde détresse qui l'amène à sombrer dans les paradis artificiels. Elle se drogue de plus en plus, achète de façon compulsive...
    Elle raconte sa descente aux enfers et les addictions qui visent à combler cet immense vide en elle, jusqu'au moment où sa vie bascule et où, pour la première fois, elle voit le bout du tunnel. En adoptant sa fille en quatre mois au Kazakhstan, elle échappe à l'autodestruction.
    De nombreux témoignages de personnalités et d'anonymes font écho à son parcours et dessinent ce qu'est l'éveil spirituel.
    Caroline Coldefy est journaliste pour la télévision, spécialisée dans les documentaires et les magazines de société pour France Télévision. Elle a travaillé 10 ans pour l'émission "Ca se discute".

  • Une enfant trisomique, Toinette, est séparée de ses parents lors d'un bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est sauvée par un couple et se retrouve sur les routes de campagne.

  • Dans le tumulte provoqué par la controverse sur la légalisation du mariage et de l'adoption pour les couples de même sexe, faire vivre un débat informé et serein est un enjeu démocratique majeur. Les sciences sociales doivent y contribuer. Des juristes, politistes, sociologues et anthropologues répondent ici à l'Union nationale des associations familiales (Unaf), partenaire officiel des pouvoirs publics censé représenter « toutes les familles », et réfutent ses deux grands arguments : non, la nouvelle loi ne suppose ni « effacement » de la différence des sexes dans le couple, ni « mensonge » à l'enfant sur son origine ou sa filiation. Les auteurs ne se bornent pas à défendre le mariage de même sexe et l'homoparentalité. Ils démontrent que le débat change profondément lorsque l'on replace les grandes institutions de la parenté dans le temps long de l'histoire, lorsque l'on cesse de réduire les relations qui fondent la distinction de sexe aux seuls rapports de sexe opposé. L'homoparentalité est ainsi un révélateur exceptionnel des tensions et contradictions de notre droit actuel de l'adoption et surtout de la procréation médicalement assistée, incitant à l'améliorer pour toutes les familles.

  • Comment se défaire des étiquettes qu'on nous colle ?

    Tout le monde au lycée connaît Remy Cameron. Il est ouvertement gay, super sympa, et ses camarades admirent sa confiance en lui. La seule personne qui ne connaît pas vraiment Remy... c'est Remy. Quand il doit écrire une dissertation sur lui-même, il se retrouve confronté à toutes les étiquettes dont il a été affublé, et qu'il essaye tant bien que mal d'accepter. Il est temps pour lui de découvrir qui est le vrai Remy Cameron.
    Julian Winters a reçu plusieurs prix pour ses romans, et notamment le IBPA Benjamin Franklin Gold Award.
    "Vous êtes prévenus : Remy Cameron arrive pour vous toucher au coeur. J'ai adoré ce roman tendre, comme une chanson d'amour sincère." - Becky Albertalli, autrice de Love, Simon.
    "Je ne peux m'empêcher de sourire en lisant un livre de Julian Winters. L'histoire de Remy, à la découverte de lui-même, est puissante et belle." - Adam Silvera, auteur de Et ils meurent tous les deux à la fin.
    #Adolescence #MM #Evolution #OwnVoice

  • Les encombrants

    Jeanne Faivre D'Arcier

    Un récit poignant au coeur du Pigalle de légende !

    Nous sommes dans un Pigalle de légende, le Pigalle que nous avons tous à l'esprit, aujourd'hui disparu, sous l'effet de la gentrification qui a recouvert Paris.
    Mais, dans ce petit Paris vit encore une foule bigarrée : toutes les catégories sociales se croisent, dans l'immeuble où va bientôt être accueillie Cerise, une petite fille de quelques mois que le locataire du rez-de-chaussée, un travesti qui sort tous les matins prendre son café en pantoufles, à trouvée aux bons soins des encombrants. Aussitôt, cet homme décide qu'il va l'élever.


    Mais c'est sans compter sur la police et les services d'aide à l'enfance, qui ont pour mission de placer cette enfant que personne n'a déclarée disparue mais dont la rumeur propage la présence dans le quartier.

  • Un chien en or

    Dean Koontz

    « Dès la première semaine où elle est entrée dans nos vies, Trixie et moi avons passé le plus clair de notre temps allongés par terre, côte à côte. J'appréciais ces moments de détente ; il est toujours apaisant de faire un câlin à un chien affectueux. Ces moments de complicité avaient aussi quelque chose de troublant, car nous pouvions nous regarder dans les yeux pendant une demi-heure, et elle était rarement la première à détourner le regard. »
    Si le chien est le meilleur ami de l'homme, c'est qu'il a le pouvoir de changer nos vies. Et il est des chiens dont on se souvient longtemps.
    Lorsque Dean Koontz et sa femme adoptent Trixie, un golden retriever de trois ans, c'est comme s'ils accueillaient dans leur foyer l'enfant qu'ils n'ont jamais eu. Ce chien, formé pour l'assistance des personnes handicapées, a reçu un entraînement exceptionnel qui en fait un compagnon hors normes. Son intelligence, son tempérament joyeux et sa faculté à vivre pleinement le moment présent vont illuminer la vie de ses maîtres pendant près de douze ans. Des années merveilleuses dont Dean Koontz se souvient avec émotion.
    « Une véritable déclaration d'amour ! » - People
    « Un témoignage profondément touchant qui vous transportera. » - The Bark
    « Le portrait plein d'humour et d'émotion d'un chien remarquable. » - Kirkus
    « Un livre profondément réjouissant sur le meilleur ami de l'homme. » - Booklist
    « Une lecture exquise ! Dean Koontz livre un témoignage particulièrement convaincant sur la joie que nous apportent les chiens. » - The American Spectator
    « À travers ce livre réconfortant et plein d'humour, Dean Koontz rend un tendre hommage à son chien. » - Bookreporter

  • Depuis son harcèlement scolaire et une tentative d'enlèvement, Laurys Murakami n'est plus que l'ombre d'elle-même. Pour ne rien arranger, une voix étrange résonne dans sa tête à la moindre émotion forte.
    Devient-elle folle ?
    Sa rencontre avec Razül, le nouvel élève de sa classe, pourrait guérir certaines plaies... ou en rouvrir d'autres !
    Cette lueur dorée qui s'éveille parfois dans ses iris, elle ne l'a pas rêvée. Pourquoi ne parvient-elle pas à le toucher sans souffrir le martyre ?
    Afin de le découvrir, Laurys devra surmonter ses peurs, plonger dans son passé et accepter son héritage sans perdre de temps ; une ancienne créature s'apprête à assouvir sa vengeance et la jeune fille est le seul obstacle sur sa route.

  • Jackie Kay n'a pas la même couleur de peau que ses parents bien-aimés, formidablement généreux et sympathiques. Hantée par des images de poussière africaine et de mystérieuse infirmière des Highlands elle a la sensation inexorable d'être étrangère à elle-même.
    À 27 ans elle part à la recherche de ses parents biologiques, la tête pleine des histoires que sa mère lui a racontées sur un chef africain reparti sur ses terres loin de son grand amour écossais.
    S'ensuit un voyage chaotique entre Lagos et Aberdeen, entre étrangeté et familiarité, entre prêche évangélique du père et début d'Alzheimer de la mère, entre fratrie et étrangers, entre surprises et émotions.

    Dans ce texte pétri de chaleur, d'humour et de compassion elle découvre que son héritage va au-delà des gènes et que notre paysage intérieur est aussi important que celui dans lequel nous nous déplaçons.

    Jackie Kay écrit le récit plein de vie d'une quête de la mémoire, parfois cocasse, et toujours pleine d'énergie et d'amour.

  • Aimer, donner, pardonner

    France Guérin

    Les années ont passé, mais France se souvient toujours du placard où sa belle-mère l'enfermait pour la nuit. Elle avait fait d'une serpillière la plus belle des poupées et se répétait inlassablement : " Quand je serai une grande dame, j'aurai plein d'enfants. Je leur ferai tout ce qu'on ne m'a pas fait. " Elle n'a pas oublié les corvées, les coups, les humiliations. Ni les abus de son grand-père. Pendant longtemps, la vie ne lui a rien donné. Et pourtant, cette femme hors du commun est heureuse. Elle a donné la vie à trois filles. Elle fut une " seconde mère " pour des dizaines d'enfants et a adopté deux garçons handicapés. La maltraitance n'est pas une fatalité. On peut avoir subi le pire et devenir une mère aimante. Le bonheur est une lumière intérieure. France en est la preuve vivante. Ce témoignage bouleversant est un modèle de courage, de résilience et un immense message d'espoir. France Guérin vit à Montreuil. Ému par son histoire, Nicolas Torrent, journaliste à Canal+, lui a proposé d'écrire ce livre avec elle.

  • Skoda

    Olivier Sillig

    Un jeune homme reprend conscience. Autour de lui gisent ses camarades d'infortune. L'histoire se passe de nos jours, dans un pays qui n'est pas nommé. À quelques mètres, une voiture - une Skoda - elle aussi victime du raid aérien. À l'intérieur, un bébé respire encore. Après quelques hésitations, l'homme prend l'enfant dans ses bras et part sur la route. Notre monde et sa violence. Mais aussi, le lien qui se crée entre un jeune homme et un enfant. La beauté de la vie contre l'absurdité de la mort.
    « Olivier Sillig exalte la grâce de l'amour face à la brutalité et l'arbitraire du destin. Un conte poignant zébré d'éclairs lumineux. » Claire Julliard, Le Nouvel Observateur, 9 septembre 2011.
    />

empty