Sciences humaines & sociales

  • Entre sobriété et majesté, mesure et démesure, le trône puise toujours à la même symbolique : celle de l'autorité " assise ". Pour la première fois, dans le décor somptueux du château de Versailles, lieu par excellence de l'exercice et de la représentation de la souveraineté, une exposition réunit des trônes venus du monde entier. Ce livre permet d'en mieux comprendre le modèle symbolique, dans ses dimensions politique, universitaire, économique et religieuse. Au point de départ de ce parcours historique et artistique, une évidence : la souveraineté fait toujours intervenir deux notions distinctes, l'autorité et la puissance. Tandis que la puissance, éphémère et difficilement acquise, reste un attribut fragile et sans cesse menacé, l'autorité assure à son titulaire la pérennité de son pouvoir et une estime universelle : elle 1'" assied ", inspirant une obéissance qui vaut reconnaissance de légitimité. Muni de ses attributs essentiels - gradin, dais et marchepied -, le trône se pare aussi d'un bestiaire fantastique et imaginaire, peuplé de lions ailés, de chimères et de fabuleux dragons. Sur le siège ainsi décoré apparaît la majestueuse autorité qui toujours se révèle sous les traits d'un personnage assis. A la découverte de ces trônes, stables ou mobiles, simples ou fastueux, objets de déférence ou de dérision, un enseignement finira par sourdre de ces lignes, à destination des maîtres de ce monde, souverains ou chefs d'Etat, édiles ou magistrats : conserver le pouvoir ne peut s'opérer qu'à l'aune de la leçon que nous dispense l'étude de ces fascinants emblèmes.

    Sur commande
empty