Gallimard

  • « C'est tout Gilberto, un homme dangereux, un petit Prométhée nuisible : il est ingénieux et irresponsable, orgueilleux et sot. C'est un enfant du siècle. » M. Simpson, représentant de commerce pour la NATCA (une société développant de nouvelles technologies), est un amoureux des machines. Dans ces cinq nouvelles d'anticipation, il présente et vend ses petites merveilles : une photocopieuse en trois dimensions - le « Mimeto » -, un mesureur de beauté - le « Callimètre » -, ou encore un casque établissant une communication directe entre les circuits nerveux et électroniques permettant, par exemple, de conduire une voiture sans avoir besoin d'actionner ses muscles.
    Symboles du progrès, ces étranges inventions se heurtent à une nuée de ces « petits Prométhée nuisibles », qui essaient par tous les moyens d'en profiter pour faire fortune, quitte à vendre leur âme au diable...
    Mais enfin, si l'on peut dupliquer une agrafeuse, pourquoi ne pas dupliquer sa femme.

    Quelques exemples saillants pris dans le dossier :
    Je découvre - Le premier à publier un recueil sous le titre d' Histoire naturelle est un écrivain de l'Antiquité, Pline l'Ancien (23-79 après J.- C.). Il s'agit d'un ouvrage monumental : 37 livres dans lesquels est rassemblé l'ensemble du savoir de son époque : cosmologie, zoologie, botanique...
    J'analyse - Le terme français de science-fiction l'indique clairement :
    L'imagination puise sa source sur un élément scientifique. Il en est de même du terme italien, fantascienza, composé de science et de fantaisie.
    Nous avons la parole - Organisons le débat : Peut-on se passer des machines Vaut-il mieux être tourné vers le passé ou vers l'avenir ?
    Prolongements - Les Métamorphoses d'Ovide, Chroniques martiennes de Ray Bradbury, La Nuit des temps de Barjavel, Contes glacés de Jacques Sternberg.

    Sur commande
  • " c'est arrivé et tout cela peut arriver de nouveau : c'est le noyau de ce que nous avons à dire.
    " primo levi (1919 - 1987) n'examine pas son expérience des camps nazis comme un accident de l'histoire, mais comme un événement exemplaire qui permet de comprendre jusqu'où peut aller l'homme dans le rôle du bourreau ou dans celui de la victime.
    Quelles sont les structures d'un système autoritaire et quelles sont les techniques pour anéantir la personnalité d'un individu ? quel rapport sera créé entre les oppresseurs et les opprimés ? comment se crée et se construit un monstre ? est-il possible de comprendre de l'intérieur la logique de la machine de l'extermination ? est-il possible de se révolter contre elle ?
    Primo levi ne se borne pas à décrire les aspects des camps qui restaient obscurs jusqu'à aujourd'hui, mais dresse un bilan pour lutter contre l'accoutumance à la dégradation de l'humain.

    Sur commande
  • A une heure incertaine

    Primo Levi

    Ce recueil - qui va de février 1943 à janvier 1987, peu avant la disparition de l'auteur de Si c'est un homme -rassemble toute l'oeuvre poétique de Primo Levi.
    Non sans une pointe d'ironie, l'auteur dans un bref avant-propos, s'excuse auprès des lecteurs d'avoir cédé de temps à autre, " à une heure incertaine " à l'obscur désir d'écrire des vers : comme si cette impulsion venue des tréfonds de nous-(même, d'une sorte d'enfance de l'âme, précédait puis accompagnait en sourdine notre éveil à la rationalité et à la lucidité adultes ; l'éveil à une réalité non moins implacable qu'inéluctable, où la dignité revêt le visage du stoïcisme et de ses vertus, avec, cependant, en arrière-fond, les paradis perdus de la tendresse humaine.
    Et l'on se prend à songer au bateau de papier que lâche l'enfant, au couchant, sur la flaque.

    Sur commande
  • Histoires naturelles, publié en 1966 sous un pseudonyme, vous invite à nous transporter dans un futur devenu, sous l'accélération frénétique du progrès technologique, le théâtre d'expériences inquiétantes ou utopiques, oú l'on voit à l'oeuvre des machines extraordinaires et imprévisibles.
    Etiqueter science-fiction ces " divertissements " serait cependant insuffisant, car on y trouve mêlés satire et poésie, nostalgie du passé et anticipation de l'avenir, réalité quotidienne et attirance de l'absurde, amour de l'ordre naturel et plaisir pris à sa subversion dans des jeux combinatoires.
    Les histoires réunies sous le titre de vice de forme nous paraissent aujourd'hui tout autant dotées de singulières qualités prophétiques.
    L'auteur les avait situées dans un futur qui semblait encore assez éloigné : plus de vingt ans ont passé, et les imaginations technologiques et les apologues de primo levi peuvent être lus comme les chroniques de notre présent d'apprentis-sorciers, de moins en moins capables de maîtriser les forces que nous avons déchaînées.

    Sur commande
  • Mon destin et mes choix m'ont tenu à l'écart des rassemblements trop et trop longtemps chimiste pour me sentir véritablement homme de lettres, trop distrait par le paysage bariolé, tragique ou bizarre pour me sentir chimiste à part entière.
    Donc, j'ai voyagé en isolé, et j'ai suivi un chemin sinueux, musardant ici et là, et me formant une culture désordonnée, lacunaire, un peu pédante. en contrepartie, je me suis amusé à observer le monde sous un jour inaccoutumé : inversant en quelque sorte les instruments d'investigation, j'ai posé le regard du lettré sur les choses de la technique et sur la littérature celui du technicien.
    Les essais réunis dans ce volume (tous inédits en français) sont le butin de plus de dix années de ce vagabondage de dilettante et de curieux.
    Ce sont des " occupations de territoire ", des incursions dans les métiers des autres, des braconnages en chasse gardée, des brigandages au pays de la zoologie, de l'astronomie et de la linguistique, toutes sciences qui, faute de les avoir étudiées méthodiquement, exercent sur moi le charme prolongé des amours éternelles non payées de retour, et stimulent mes pulsions de voyeur et de furet.
    P. l.

    Indisponible
empty