Le Livre Qui Parle

  • Pauline

    Alexandre Dumas

    En 1830, la jeune Pauline de Meulien rencontre, au cours d'une chasse, l'étrange Horace de Beuzeval, récemment revenu des Indes avec une réputation de sang froid incomparable. Elle se retrouve bientôt mariée avec lui, se questionnant uniquement sur quelques étranges habitudes de son mari et de ses deux amis.

    Au bout de quelques mois, Horace annonce qu'il doit s'absenter afin d'aller chasser en Normandie en compagnie de ses amis. Pauline est inquiète : on ne parle dans les journaux que des bandits qui sévissent dans cette région. Après quelque temps, elle décide d'aller rejoindre son époux... qui n'apprécie guère la surprise et s'absente aussitôt pour deux jours. Elle vit alors des moments de terreur, ose emprunter un passage secret et découvre que son mari et ses compagnons sont les bandits recherchés... Elle assiste, horrifiée, au meurtre d'une jeune Anglaise. De peur qu'elle ne dénonce les coupables, son mari l'enferme dans le cachot d'une abbaye... lui offrant la liberté de mourir lentement d'inanition ou rapidement, tuée par le poison qu'il lui laisse...

    Intervient alors Alfred de Nerval, ancien amoureux silencieux de Pauline. «Par hasard», il se trouve pris dans une tempête en mer et s'échoue tout près de cette abbaye... Alfred voit quelqu'un en sortir et décide aussitôt de revenir pour découvrir ce qui s'y cache. Entre-temps, il apprend le décès de Pauline et réalise, se glissant à son chevet, qu'il ne s'agit pas d'elle, mais d'une autre femme, inconnue.

    À la nuit tombée, il se rend à l'abbaye où, par de sombres couloirs, il parvient à un cachot où il retrouve Pauline, presque morte... Il la sauve et s'enfuit avec elle en Angleterre, où il prend soin d'elle comme un frère. Ainsi passent quelques mois où Pauline tente de recouvrer sa santé. Un jour, Alfred reçoit une lettre de sa mère lui annonçant les fiançailles de sa soeur avec Horace. Aussitôt, il se rend à Paris et défie Horace qu'il tue en duel. Pauline, apprenant la nouvelle par les journaux, retombe dans ses souffrances. Le couple se rend en Suisse et en Italie, pour permettre à Pauline de se soigner. Hélas Pauline, dans un dernier soupir, jure à Alfred un amour éternel et décède.

    Sur commande
  • - Ah ! mon cher enfant, dit Catherine, c'est mal. Il faut mettre l'intérêt de la France avant vos petites répugnances.
    Dans un climat de tempête, des destins vont s'entrecroiser. Ceux des Grands, de ceux dont l'Histoire retiendra les noms, de ceux qui tiendront entre leurs mains les destins des nations : Charles IX, roi cruel et sensible ; Catherine de Médicis, sa redoutable mère prête à toutes les ignominies pour conserver les Valois sur le trône de France ; la reine Marguerite, épouse involontaire d'un homme qu'elle n'aime pas mais qu'elle défendra bec et ongles contre ses ennemis ; Henri de Navarre, le jeune et rusé souverain béarnais dont un oracle a prédit qu'il régnerait un jour sur la France entière - s'il survit bien sûr à cette épouvantable année de 1572 !
    A ces illustres personnages viennent se mêler des protagonistes plus humbles, gentilshommes de fortune que les courants violents de l'époque ont projeté sur le devant de la scène. Le premier est protestant et a pour nom Hyacinthe de la Molle, le second est catholique et s'appelle Hannibal de Coconnasse. Par leur bravoure et leur dévouement, ils ont eu le bonheur d'attirer sur leurs têtes l'amour de deux des plus belles et grandes dames de leur temps, le reine Marguerite de Navarre et la duchesse Henriette de Nevers. Mais l'amour des princesses est chose périlleuse et, dans les couloirs sombres du Louvre, dagues et poignards brillent à la lumière des flambeaux.

    Sur commande
  • Hélas ! il viendra un moment, pauvre reine, où ce sourire qu'on te reproche envers les gens qui t'aiment, tu l'adresseras en vain aux gens qui ne t'aiment plus.
    L'une des affaires les plus dramatiques sous le règne de la reine Marie-Antoinette et du roi Louis XVI.
    Alexandre Dumas suit la trame historique et nous dévoile les dessous d'une affaire complexe, où chaque personnage dévoile ses propres motivations, à la fois bonnes et mauvaises.
    On prend la mesure de l'enchainement des événements, de l'entrecroisement des idées, des intérêts, des actes, le roman pointe du doigt l'un des moments cruciaux de l'histoire de France car cette affaire qui a considérablement contribué à décrédibiliser la reine de France constituerait l'une des prémisses de la révolte du peuple contre une monarchie qu'il ne respecte plus.

    Sur commande
  • A Paris, au cours de la sanglante année 1793, Marie-Antoinette et plusieurs membres de la famille royale sont détenus à la prison du Temple, dans l'attente d'un jugement qui, sans aucun doute, doit les mener à l'échafaud.

    Une poignée de fervents royalistes, dont le chevalier de Maison-Rouge, vont alors tenter l'impossible : faire évader la reine et la soustraire à son sort tragique. Dans cette perspective, ils vont s'assurer la complicité involontaire de Maurice Lindey, jeune officier de la garde nationale, en faction auprès de Marie-Antoinette.


    Ce roman, paru en 1846 et rédigé avec la collaboration d'Auguste Maquet, s'inspire très librement de la vie d'Alexandre Gonsse de Rougeville. Sa tentative de transmettre à la reine un message caché dans une fleur est authentique.


    Avec Le Chevalier de Maison-Rouge, Dumas nous gratifie d'un récit palpitant. Aux rebondissements d'une intrigue menée avec une parfaite maîtrise, s'ajoute l'atmosphère ténébreuse et fascinante de la Terreur. Un must d'aventures et de sentiments.


    Adaptation, ambiance sonore et réalisation : Joël Jarretie

    Sur commande
  • Henri IV

    Alexandre Dumas

    Dans ce récit historique mené tambour battant, Alexandre Dumas (1802-1870) raconte un homme truculent, jouet consentant de ses passions mais familier de la guerre, ingrat mais attachant. Publié initialement en feuilleton en 1855, ce portrait marque la rencontre du plus populaire de nos rois avec le plus flamboyant de nos hommes de lettres.

    Sur commande
  • En plus d'être un grand romancier, Alexandre Dumas était aussi critique et historien de l'art. En grand connaisseur et admirateur de l'Italie, il nous propose ici les biographies de trois grands maîtres de la Renaissance italienne: Michel-Ange, Titien et Raphaël.

    Sur commande
  • LE LIVRE AUDIO Invité à une partie de chasse, Alexandre Dumas se trouve, le soir venu, réuni à d'autres convives dans une ferme située au milieu des bois : son hôte le docteur Ledru, et une charmante et énigmatique dame polonaise. Alors qu'un violent orage éclate au dehors, chacun décide de raconter une histoire étrange dont il a été le témoin. D'abord la tragique histoire d'un juge victime des malédictions du criminel qu'il a fait exécuter. Ensuite, une ténébreuse histoire d'amour située en plein coeur de la Révolution ; et enfin la dramatique aventure d'une comtesse captive de deux frères moldaves, dont l'un d'eux se révèle être. un vampire !

    Sur commande
empty