• Paris, 1848 .

    De l'audace. Ambre en avait mobilisé pour braver la colère de son foyer et celle d'une Ville lumière en ébullition le temps du banquet républicain clandestin organisé par une amie proche. Pas assez d'audace toutefois pour risquer l'impudeur d'ôter le masque de son délicieux cavalier. Un inconnu au regard céruléen, dont le doigt aussi fougueux que sensuel venait de se poser sur ses lèvres pour clore toute protestation. Et qui faisait renaître en elle la passion qu'elle avait enterrée avec ses rêves de liberté dans cette société en décadence.

empty