Cnrs

  • Comment comprendre l'Algérie d'aujourd'hui à  moins d'un retour critique sur l'histoire? Ce livre réunit deux des premières études de Benjamin Stora qui gardent toute leur pertinence et éclairent comme jamais l'actualité. C'est toute la complexité et la pluralité du nationalisme algérien dans sa phase de constitution entre 1920 et 1954 qui est ici montrée. En quoi les débats de la période 1935-1938 avec le Front populaire et le mouvement communiste se retrouveront-ils dans la guerre d'Algérie  ?
    Quel rôle a joué l'islam? Comment, à  travers les contradictions régionales, a percé la conscience nationale? Pourquoi la représentation paysanne dans la marche du nationalisme est- elle demeurée faible? Quelle est la signification des affrontements idéologiques qui ont traversé la direction de l'organisation nationaliste à  la veille du 1er novembre 1954? Comment se sont organisées les « batailles de mémoire » entre dirigeants pour consolider une légitimité historique? Toutes ces questions décisives ouvrent sur une compréhension du présent. Un volume exemplaire où se laisse voir la genèse intellectuelle d'un des plus grands spécialistes de l'Algérie et qui ouvre, de façon surprenante, sur une saisie renouvelée du présent.

    Sur commande
  • En bref La première bibliographie exhaustive et commentée de l'Algérie depuis l'Indépendance.

    Le livre 1962. Les accords d'Evian mettent fin à huit ans de conflit armé entre la France et le FLN. Une autre guerre commence, celle des mémoires, champ de bataille opposant acteurs des événements, politiques, militants, historiens. Près d'un demi-siècle après l'indépendance de l'Algérie, les conflits d'interprétation n'ont rien perdu de leur acuité. Plus de mille ouvrages publiés sur le sujet viennent témoigner de cette mémoire divisée. Les voici pour la première fois présentés de manière exhaustive et classés chronologiquement mais également par thème, chaque notice étant accompagné d'un commentaire éclairant.
    L'outil incontournable pour restituer l'archéologie du conflit algérien et comprendre ses répercussions dans sur les débats historiographiques.

    L'auteur Spécialiste internationalement reconnu de la guerre d'Algérie, Benjamin Stora co-dirige l'Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis. Sociologue et historien, Abdelmadjid Merdaci est maître de conférences à l'université Mentouri de Constantine. Christian Boyer est un spécialiste de l'historiographie consacrée au conflit algérien.

    Arguments - Référence/usuel.
    - Stora : auteur médiatique.

    Sur commande
empty