• En 1900, les mots « infirmier » et « infirmière » étaient utilisés pour nommer le personnel non qualifié de l'hôpital et avaient le même sens que « garçon de salle » et « fille de salle ». En 1950, le terme n'est plus que féminin et désigne des travailleuses qualifiées dont la formation initiale assez longue a été certifiée par un diplôme d'État. Quelles ont été les raisons de cette mutation, qui a accompagné l'évolution de la médecine hospitalière et du droit de l'assistance? Comment ce phénomène s'inscrit-il dans l'évolution de la société française de la première moitié du XXe siècle? Pourquoi est-ce dans les hôpitaux de l'Assistance publique de Paris que cette dynamique a été forte au point que ses choix ont entraîné l'ensemble du secteur hospitalier du pays? Comment cette professionnalisation s'est-elle effectuée? Quelles ont été ses conséquences sur la vie de ces femmes? Cet ouvrage associe une approche quantitative précise de l'institution hospitalière parisienne à l'étude des destins individuels de seize femmes soignantes. Par un jeu d'échelles, l'auteur définit le rôle de différents facteurs (l'origine géographique, le milieu social, la formation, le marché du travail, les guerres, etc.) dans la conception d'un métier qualifié.
    Afin de préciser les spécificités parisiennes, un chapitre est consacré à un autre grand ensemble hospitalier, les Hospices civils de Lyon, ce qui nous permet de suivre jusqu'à nos jours un groupe professionnel proche de celui des infirmières créé dans les années 1930 pour se substituer aux religieuses qui disparaissaient. L'auteur présente un groupe social de femmes dynamiques, confrontées aux difficultés de la vie mais aussi à un exercice professionnel passionnant, dont le tableau nous est ainsi brossé, sans que soit laissé de côté l'impact de la gestion menée par l'administration hospitalière.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Recueil de textes commentés pour comprendre ce que représente la valeur travail, à travers les débats qui agitent le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, sur le temps de travail, la France qui se lève tôt, la proposition d'un revenu universel, le sens et les modalités du travail ou encore les retraites.

  • L'histoire des policiers dans la ville - de la création du corps des gardiens de la paix aux lendemains de la chute du Second Empire et jusqu'au début du XXIe siècle - doit s'écrire comme celle d'un groupe professionnel. Aussi est-elle à la fois politique - le recours des gouvernements aux forces de l'ordre - et civique et sociale - les policiers étant par ailleurs des citoyens et des travailleurs avec des droits d'organisation et de défense.
    Ces hommes pratiquent un métier, maîtrisent des savoir-faire. Chacun d'entre eux a une histoire individuelle où la part de la famille est primordiale. Leur rapport à la ville est marqué par une origine géographique, mais aussi un mode d'habitat. C'est donc bien un métier qu'il faut éprouver, comprendre sa mission principale, celle de policer un monde urbain réticent, saisir des pratiques et des codes professionnels, mettre en perspective des carrières, prendre conscience que la sociabilité et les représentations contribuent à construire une identité certes mouvante, comme toute identité, mais fondée sur des facteurs permanents. Cela est particulièrement mis en évidence lorsque la légalité connaît une crise de légitimité, que ce soit dans les années 1930, sous l'Occupation, au cours de la guerre d'Algérie ou des insurrections de mai 1968.

    Sur commande
  • À l'occasion du 70e anniversaire de la Libération de Paris, l'historien Christian Chevandier nous propose de découvrir le rôle prépondérant et pourtant encore mal connu des forces de police pendant la semaine d'insurrection. Comment et pour quelles raisons les policiers insurgés ont-ils brusquement basculé dans la Résistance ? Quel a été leur rôle dans la Libération de Paris ? Qui sont ces hommes qui se cachent derrière ces insurgés peu ordinaires ? Mêlant approche chronologique et anthropologique, l'auteur analyse avec finesse et acuité les trajectoires individuelles, les réactions de corps et les pratiques de l'institution, tout en en nous entraînant dans un récit haletant retraçant heure par heure les combats et les actes de résistance des policiers insurgés.

    Sur commande
  • Georges Valero, postier, militant et écrivain.
    Né au temps du Front populaire, Georges Valero (1937-1990) randit dans un des quartiers les plus déshérités de l'agglomération lyonnaise. Son militantisme syndical le conduit, au retour de la guerre d'Algérie, à choisir de travailler de nuit dans un centre de tri postal lorsque nombre de militants deviendront permanents. Il est de toutes les luttes de la gauche révolutionnaire : l'anticolonialisme, le communisme, Mai 1968, le syndicalisme autogestionnaire, l'anarchie.
    Mais cet engagement dans le siècle prend, pour l'historien, valeur de témoignage et d'analyses hors du commun du fait de la part prise, par l'écriture romanesque, dans l'existence de ce fils d'ouvriers immigrés. Très tôt, Valero, qui écrit dans des journaux lycéens, découvre la nécessité de mettre à distance le cours immédiat des événements par la littérature : soldat en Algérie, il se lance clandestinement dans la rédaction d'un roman antimilitariste. Toute son oeuvre, imprégnée de cet engagement dans la cité, se révèle pour l'histoire sociale et culturelle, une mine sans équivalent, puisqu'elle offre une plongée dans un univers populaire où l'on peine à parler de soi à la première personne.
    Au-delà de la figure de l'écrivain-travailleur, Christian Chevandier restitue l'histoire d'une génération et d'un milieu, pour lesquels la culture était synonyme d'émancipation. Une génération parmi d'autres, qui se distingue cependant par ce que la vie de Georges Valero nous révèle de la société contemporaine.

    Sur commande
  • Le travail structure la société française et occupe le devant de la scène politique contemporaine. Des luttes pour les droits des travailleurs aux réflexions sur la « fin du travail », de la réduction du temps de travail à la « flexisécurité », le modèle français ne cesse de soulever débats et tensions.
    En se concentrant avant tout sur les années 1930 à 1950, moment où droit du travail, conditions de vie et protection sociale basculent pour créer un nouveau modèle, Christian Chevandier nous livre, à travers une série de grands textes commentés, la matière d'une réflexion profonde sur les enjeux économiques, sociaux et culturels du travail en France.

    Sur commande
  • Les Médecins et la loi du 30 novembre 1892, étude historique et juridique sur l'organisation de la profession médicale et sur ses conditions d'exercice, par R. Roland,... Avec une lettre-préface par M. le Dr Chevandier,...
    Date de l'édition originale : 1893 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • 1911 : le pays est touché par une canicule.
    Comme lors des grandes crises (guerres, épidémies), la population hospitalisée est frappée par un surcroît de mortalité sans que nul ne s'en émeuve hors de l'institution hospitalière. Aucun ministre ne démissionne, à un moment où il n'y a pas de ministère spécifique de la Santé publique. 2003 : le pays est touché par une canicule. C'est de l'hôpital que partent les premiers appels pour alerter la population et, quelques mois plus tard, le ministre de la Santé publique doit démissionner.
    Jadis objet d'indifférence, l'hôpital est devenu un thème central de l'action politique. De la fin du XIXe au début du XXIe siècle, l'hôpital connaît une formidable mutation. Réservé autrefois aux indigents, il accueille aujourd'hui l'ensemble de la société. Alors que l'on y allait parcimonieusement, s'y rendre est désormais un réflexe. A l'entrée d'un établissement hospitalier, les malades étaient dépossédés de leurs effets personnels, tandis que les droits des patients sont aujourd'hui systématiquement rappelés.
    Hier lieu d'accueil mais de relégation, l'hôpital est devenu un endroit où s'exerce la citoyenneté. L'on soignait mal et l'on guérissait peu dans l'hôpital des débuts de la IIIe République ; les seuls médecins présents étaient le plus souvent encore étudiants et le mot " infirmière " désignait un personnel sans formation. C'est dans les hôpitaux que les Français, sous la Ve République, sont le plus sérieusement pris en charge lorsque les frappent la maladie ou l'accident ; les meilleurs praticiens y exercent et le personnel paramédical est particulièrement qualifié.
    Dans sa démarche, l'auteur ne néglige pas l'évolution de la médecine, de l'économie et du droit hospitalier, et a recours à la sociologie des professions et des institutions. Pour comprendre comment l'hôpital est devenu ce formidable outil au service de la population, il prend en compte tous les acteurs : les médecins et le personnel des services de soins bien sûr, mais aussi le personnel administratif et les directeurs sans oublier les ouvriers qui ont, jusqu'au milieu du siècle, tenu dans le monde hospitalier un rôle de premier plan.

  • 5 titres qui proposent un « moment choisi » de l'Histoire de France ou du monde, en lien avec les programmes d'Histoire enseignés au collège et au lycée.
    Le récit historique pose trois questions centrales mis en perspective par la structure de chaque ouvrage :
    - Le récit des temps forts : le rapport à l'événement ;
    - Les acteurs en présence des évènements : le rapport au témoin (procédure où s'élabore la connaissance historique, par exemple l'observation des témoins) ;
    - Les enjeux et les débats : le régime de vérité de cette connaissance.

  • Recherches sur la composition élémentaire de différents bois et sur le rendement annuel d'un hectare de forêts / par M. Eugène Chevandier Date de l'édition originale : 1847 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Devant l'allongement de la durée de la vie et les déficits croissants des régimes de protection sociale, le gouvernement a décidé une réforme historique par son ampleur des régimes dits spéciaux de retraites (SNCF, EDF, RATP...). Cet ouvrage explique l'origine de la création des régimes spéciaux de retraites et revient sur les conflits sociaux nés des précédentes tentatives de remises en cause. Il donne les clés de compréhension des spécificités de ces régimes par rapport aux régimes généraux de retraites et à l'histoire du service public. Il permet ainsi de mieux appréhender l'actualité. C'est un outil simple, accessible et référence pour les professionnels des organisations de retraite et de prévoyance, organisations syndicales, responsables en ressources humaines et historiens.

  • Les cheminots sont aujourd'hui considérés comme le groupe social le plus combatif, suscitant des représentations contradictoires qui mettent en avant un égoïsme ou un fort esprit de solidarité.
    Leur histoire s'inscrit dans un temps long qui, des mouvements parisiens de 1848 aux grèves des roulants de 2001, est scandé par les grandes grèves de 1910 et de 1920, puis, sous l'Occupation, par les multiples débrayages qui correspondent à l'engagement de la corporation dans la Résistance, ainsi que par les conflits originaux et importants dans l'après-soixante-huit. Cet ouvrage n'est pas un inventaire détaillé des grèves dans les chemins de fer du milieu du XIXe siècle à nos jours, mais une mise en perspective qui tente de comprendre quels sont les ressorts du mouvement social des cheminots en prenant en compte tous ses aspects : démographiques, politiques, syndicaux, technologiques, culturels.

  • Loubard, écologiste, père comblé, anarchiste, amoureux transi, mitterrandiste, chanteur à texte, démago, voix fausse, artiste engagé, marin, provocateur, nouveau Brassens, timide, etc. Chacun s'est construit une image du chanteur Renaud. Ce livre décrypte comment ces images ont pu s'élaborer. Qu'est-ce qui a permis au chanteur d'émerger dans l'horizon culturel et comment son image a évolué dans le temps oe


    Sur commande
  • De 1874 à 1996, au 104 de la rue d'Aubervilliers, une véritable cathédrale industrielle a abrité le service des Pompes funèbres de la ville de Paris. C'est là, dans un des quartiers les plus populaires de la capitale, à deux pas du bassin de La Villette, que les cercueils étaient fabriqués, les corbillards aménagés, les énormes tentures noires cousues, les funérailles planifiées. C'est d'ici que les croque-morts partaient chaque matin assurer des dizaines d'enterrements. C'est tout un monde de métiers les plus divers qui s'affairaient pour aider à accompagner les Parisiens dans leur ultime voyage. Cet ouvrage, illustré de nombreux documents originaux et parfois surprenants, raconte l'histoire de la mort à Paris : ses causes, bien sûr, mais aussi la grande diversité des pratiques funéraires qui en disent long sur l'état des rapports sociaux dans la capitale. Ils décrivent l'activité quotidienne des pompes funèbres, le fonctionnement de la " machine " du 104, mais aussi la vie des hommes et des femmes qui y ont travaillé, et dressent la géographie de la mort dans la capitale. Ils montrent notamment comment ce service municipal a su, tout au long de ces décennies, adapter son activité aux transformations du rapport de la société et des individus à la mort.

  • Bains de vapeurs térébenthinées chez soi. Études par le Dr Chevandier,... 3e édition Date de l'édition originale : 1866 Appartient à l'ensemble documentaire : RhoneAlp1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Notice sur l'emploi médical des bains de vapeur térébenthinée, à domicile, contre les affections rhumatismales, goutteuses, catarrhales, glandulaires, par le Dr Chevandier,...
    Date de l'édition originale : 1864 Appartient à l'ensemble documentaire : RhoneAlp1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Notice sur l'emploi médical des bains de vapeur térébenthinée, à domicile, contre les affections rhumatismales, goutteuses, catarrhales, glandulaires, par le Dr Chevandier,...
    Date de l'édition originale : 1865 Appartient à l'ensemble documentaire : RhoneAlp1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
empty