Alice

  • Ameline vit chez son grand-père, qui lui raconte souvent la même légende, une histoire de rat et de flûte. À sa mort, la petite fille doit se rentre dans un village inconnu, pour y rejoindre sa nouvelle famille adoptive. Sur le chemin, elle croise trois drôles de gamins aux noms bizarres et aux pieds trempés.
    Et il n'y a pas que les enfants qui soient bizarres :
    Dans le village rôdent des dizaines de chats et il est interdit de siffler...

    Après La Louve, lauréat Prix des Incorruptibles 2016, Clémentine Beauvais et Antoine Déprez se retrouvent autour d'un nouvel album inspiré du célèbre Joueur de flûte de Hamelin.
    Clémentine nous offre un magnifique conte revisité, aux allures d'histoire fantastique. On frisonne à chaque page, et les splendides illustrations d'Antoine Déprez n'y sont pas pour rien.

    Sur commande
  • La louve

    ,

    • Alice
    • 6 Février 2014

    L'album :
    Il fait très froid cet hiver. Le papa de Lucie a tué un louveteau dont la fourrure est destinée à confectionner un manteau pour sa fille. Mais la mère du louveteau est en fait une louve-sorcière ; elle lance un sortilège sur Lucie : elle enferme l'âme de l'enfant dans une colombe de glace qui fond progressivement. Quand la colombe aura complètement fondu, Lucie mourra. Sauf si on rend à la louve son petit... Romane ne veut pas que son amie meure. Elle se rend dans la forêt pour rencontrer la louve. Elle se déguise en louveteau pour essayer de lui faire croire que le petit est revenu. Mais la louve ne se laisse pas tromper. Alors Romane s'applique, elle travaille sa démarche, essaie de grogner... Mais la louve ne se laisse à nouveau pas tromper. Alors, Romane s'applique encore plus...

    Ce qu'il faut en penser :
    Un album qui fait dresser les poils sur les bras. À la fois très poétique, triste, mais aussi cruel et angoissant. Au début, on aime la magie qui se dégage de l'histoire. Et on est en colère contre les chasseurs. Puis, on est attendri par les efforts de Romane et ses amis pour essayer de sauver Lucie. Et enfin, plus très loin de la fin, on comprend quel dénouement s'annonce... et là, on frissonne...

    Sur commande
empty