• Aména aimerait apprendre à lire et écrire comme les garçons mais elle doit surveiller la cuisson des ignames, bercer son petit frère et surtout aller chercher l'eau au puits, ce qui lui prend beaucoup de temps. Avec l'aide du griot, elle trouve la Grande Dame d'Afrique qui fait jaillir l'eau dans le village. Aména et les autres petites filles pourront désormais aller à l'école.

  • Mésange bleue, geai des chênes, chouette hulotte, grive musicienne...
    À la campagne comme en ville, nos jardins sont un refuge pour les oiseaux ! Ce petit guide vous propose une sélection de 40 espèces d'oiseaux que vous pouvez observer au fil des saisons, partout en France. Chaque oiseau fait l'objet d'une fiche détaillée : apprenez à les identifier, découvrez leurs chants et leur mode de vie.

    L'essentiel pour observer facilement les oiseaux !

    Sur commande
  • Faites du trac votre allié !
    Qui n'a jamais connu cette sensation de stress intense, de boule au ventre, de mains moites avant de paraître en public ou avant une performance importante ?

    Romain Lesaffre, membre du groupe Airnadette, a enquêté sur le sujet. Il a recueilli les témoignages de plus de cinquante personnalités - artistes de tous styles, sportifs de haut niveau, politiques, chefs d'entreprise... - qui ont dévoilé avec courage un pan de leur intimité. Pour comprendre le trac et proposer des solutions, il a interrogé des spécialistes - une psychiatre, des coaches, une sophrologue, une praticienne EMDR... Verdict : (presque) tout le monde connaît le trac, et il s'exprime très différemment selon les individus, de façon parfois déroutante.
    Avec sincérité et légèreté, l'auteur met en lumière un phénomène qui nous touche tous·tes à un moment de notre vie, et qui n'est en rien une fatalité. Vous découvrirez d'où vient le trac, ce qu'il dit de vous et comment l'apprivoiser pour en faire une force.

    PLUS DE 50 PERSONNALITÉS PARLENT DU TRAC, DONT :
    Fauve Hautot, JoeyStarr, Laurent Garnier, Lola Dubini, Alain Bernard, Michaël Gregorio...

    Sur commande
  • Le temps, la mémoire, la beauté sont des thèmes qui traversent toute l'oeuvre des photographes. « Nous cherchons à expérimenter la beauté de la découverte », précisent-ils. Entre réel et illusion, l'image interroge notre rapport au monde tangible. « La photographie nous aide à comprendre la réalité, les images sont comme des notes visuelles dans un carnet. » Chaque image est comme une histoire arrêtée. Ses nuances chromatiques, nous immergent dans la couleur. Cabrera et Albarrán utilisent de nombreux procédés : tirage platine, au palladium, cyanotype, gélatine argentique, impression pigmentée... L'image se fait vibration sensible. Pour la collection Des oiseaux, le duo a réalisé des photographies spécialement pour le livre. La beauté de l'éphémère, une certaine mélancolie mais aussi la fragilité de l'instant saisi par l'objectif se révèlent au fil d'images en couleurs mordorées ou en monochrome. Les oiseaux semblent tout droit sortis de contes fantastiques ; ils prennent leur envol sur des surfaces miroitantes, se dispersent parmi de sombres frondaisons. Les cadrages serrés soulignent leur présence physique. Les oiseaux deviennent presque abstraits. Cou souple bicolore d'un couple de cygnes, bec immaculé d'une poule d'eau d'un noir lustré, ailes de palombes déployées aux pennes argentées, plumes de paon au somptueux tombé : le jeu formel des formes sert de contrepoint à la saturation des couleurs. Cabrera et Albarrán laissent l'interprétation de leurs images à la mémoire du spectateur, s'inscrivant dans la démarche de Joan Miró, qui dans son tableau Bird in Space, donne une représentation minimale de l'oiseau, à travers des points ou des ombres, pour laisser voler notre imagination.

    Sur commande
  • Ces scènes parfois anodines - photographiées en Italie, en France, au Danemark, en Finlande ou encore au Népal -, sont souvent teintées de mélancolie et révèlent l'univers poétique du photographe.
    Ses images en noir et blanc témoignent d'une attention particulière accordée aux détails, à la lumière qui modèle les espaces, aux étendues silencieuses dans lesquelles surgit soudain une présence humaine ou animale. La forte présence de la nature, le mimétisme entre le vol des oiseaux, le mouvement des arbres dans le vent, le poids de la neige, l'étendue des nuages... confèrent à ses images la puissance évocatrice de contes visuels. La contemplation du monde à travers l'objectif de Pentti Sammallahti donne à voir une nature sensible, parfois même lyrique.
    L'expérience de l'image est double : au-delà de sa virtuosité narrative, son usage de la bichromie, avec des blancs immaculés, tel le plumage de ses cygnes ou de ses flamands roses, confrontés à des noirs profonds, crée un jeu sur les textures et restitue avec force un monde où les oiseaux tiennent une place singulière.

    Pour cet ouvrage, Guilhem Lesaffre met en lumière la relation aux saisons qui est un aspect fondamental de la vie des oiseaux. Là où il existe, l'hiver est une contrainte importante avec laquelle les oiseaux doivent composer et qui induit notamment des stratégies de recherche de nourriture et d'économie d'énergie, ou encore le grégarisme. L'auteur associe ici la vie des oiseaux en hiver avec les photographies de Pentti Sammallahti.

  • Le plissement velouté de l'eau, le vol lent d'un oiseau, une ligne d'horizon ponctuée d'oiseaux marins aux ailes ourlées de gris : le photographe capte une réalité qui fourmille de détails. Les métamorphoses de la nature le fascinent. Travaillant exclusivement en noir et blanc, Byunghun Min rend abstrait un moment éphémère. Brouillards sur lesquels se détache une mouette, variations de la lumière sur un rivage où se baignent des oiseaux migrateurs, ciels chargés de nuages et traversés par des nuées dansantes, sa perception de l'espace entraîne le regardeur dans les profondeurs de l'image, l'instant fugace se dérobe sous nos yeux.
    Les oiseaux de Min habitent un espace impalpable. Ils semblent enveloppés dans un voile blanc, dans une lumière argentée. La quasi monochromie de l'image, l'uniformité des tons oscillant entre blancs et gris, l'absence de perspectives et de contrastes, la simplicité de la construction et le minimalisme des formes restituent un réel devenu fantastique. Le long travail lors du tirage du négatif permet au photographe de rendre non seulement ce qu'il a vu mais aussi perçu. Les oiseaux de Min invitent à la contemplation.

    Sur commande
  • La mésange bleue a-t-elle la même taille qu'un moineau domestique ? Savez-vous qu'un merle pèse autant que vingt roitelets ? L'envergure du pic vert est-elle identique à celle du pic épeichette ?

    Ce guide répond à toutes ces questions, et à bien d'autres encore, en vous présentant plus de cinquante oiseaux du jardin classés par taille et illustrés par des photos à taille réelle. Vous pourrez ainsi comparer facilement les oiseaux entre eux et les reconnaître plus facilement.

    Chaque oiseau fait l'objet d'une fiche descriptive vous donnant les principales caractéristiques à retenir : longueur, envergure, poids, effectifs, lieux et périodes de présence, comportement, alimentation, chant, cris... Pour compléter le tout, l'auteur vous fournit une multitude d'informations et de conseils pour mieux observer, identifier, connaître les petites habitudes des oiseaux et ainsi mieux les protéger.

    Sur commande
  • Qu'il s'agisse de la campagne aux lignes d'horizon basses, de ciels découpés à travers des toits, de vues en contre-plongée montrant la cime d'arbres automnaux, ses images invitent à la contemplation. Les oiseaux planent, dessinent des figures aériennes dans des ciels moutonneux, patientent sagement sur des branches...
    Vols suspendus, moments arrêtés : le temps se fige, se fait immuable. Dégradés de gris, tons au léger virage sépia et profondeur de champ insufflent aux photographies de Michael Kenna une certaine mélancolie. Le monde est silence. Les changements incessants de la matière céleste, l'épaisseur, l'éclat ou la fluidité de la lumière donnent l'impression que la durée d'apparition a été suspendue. Les oiseaux deviennent palpables, leur être au monde se fait enchantement. Tels des tableaux issus de la grande tradition classique, les photographies d'oiseaux de Kenna donnent à voir une nature vide de toute présence humaine et où seuls règnent les oiseaux.

    Sur commande
  • Grâce à ce livre et au CD audio de 50 minutes qui l'accompagne, vous découvrirez les caractéristiques des 30 espèces d'oiseaux les plus communes sur notre territoire et apprendrez à reconnaître leur chant : chardonneret élégant, hypolaïs polyglotte, mésange charbonnière, rossignol philomèle, verdier d'Europe... Outre les 30 chants d'identification figurant sur le CD audio, plusieurs concerts d'oiseaux vous permettront de vous détendre et de vous évader !

    Administrateur de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), Guilhem Lesaffre est également vice-président du CORIF (Centre ornithologique d'Île-de-France). Il est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés aux oiseaux et à la nature.

    Sur commande
  • En 2008, elle commence à réaliser des portraits photographiques d'oiseaux en travaillant aux côtés d'ornithologues dans des réserves naturelles. Sujets particulièrement difficiles à saisir en raison de leur grande mobilité et de leur furtive attention, les oiseaux requièrent un art de l'attente que Leila a développé depuis des années passées dans les forêts et jungles tropicales. « J'ai toujours remarqué que beaucoup d'oiseaux avaient des expressions particulières. Pour les capter, il m'a fallu trouver comment les photographier de manière à faire surgir leur caractère propre, souligne-t-elle. Ma façon préférée de les photographier est d'installer un studio de portrait dans un endroit qui leur est familier. Je leur parle pendant que je travaille afin qu'ils interagissent avec moi. » Les temps de pose sont extrêmement longs de même que le travail en post-prod - nécessaire pour séparer ces merveilleuses créatures de leur environnement naturel. Cacatoès noirs, perruches sauvages, hiboux fauves, pigeons roses ou pinsons jaunes, tous semblent parés de leurs plus beaux atours. Tour à tour, gracieux, espiègle, farouche, fier, timide, poseur : chaque oiseau photographié laisse transparaître sa personnalité. Galerie de portraits à la fois fantaisistes et hyperréalistes, les images de Leila Jeffreys invitent à la rencontre d'espèces exotiques ou plus connues qui toutes semblent vouloir dialoguer avec le regardeur. Les somptueuses couleurs des plumes, du rose poudré au jaune citron, du vert émeraude au bleu cyan, confèrent à ces graciles personnages un chic pop et élégant.

    Sur commande
  • Cadrages décentrés, effets graphiques et puissance des ombres élaborent un univers poétique où le sentiment d'étrangeté se mêle à celui d'une réalité crue. L'équilibre puissant de ses compositions donne à voir des ciels saturés d'oiseaux, des situations cocasses et inattendues où des poulets attendent sagement sur des étals de marché, où des pigeons se disputent avec des singes, ailleurs se sont des nuées mouvantes qui ressemblent à de véritables organismes vivants aux mouvements souples et fluides. Pour Iturbide, les oiseaux vivants représentent la liberté. Mais la mort n'est jamais loin et un certain esprit surréaliste non plus. Oiseaux morts alignés sur un bout de trottoir, oiseaux carnassiers attendant leur proie au milieu du désert, corbeaux survolant des arbres secs, mésanges inertes posées sur les yeux d'une femme : les photographies de Iturbide sont souvent des tableaux énigmatiques.
    La dimension organique, liée au sang, à la chair, à la boue, à la sueur ou encore à la terre, imprègne également la plupart de ses images. La photographe entretient un rapport particulier au réel en saisissant des moments singuliers. Les oiseaux et les hommes cohabitent, se frottent les uns aux autres. De l'Inde au Mexique, des fronts de mer aux terrasses urbaines, mouettes, aigles, pigeons, hérons, corbeaux envahissent l'espace des hommes ou s'y glissent de manière inopinée et solitaire. Les oiseaux de Graciela Iturbide suscitent à la fois attraction et répulsion : leur fragilité mais parfois aussi leur puissance menaçante interpellent et séduisent.

    Sur commande
  • En Inde, en Italie, en Andalousie, en Grèce, en France, Plossu dérobe des fragments du monde. Faisant alterner scènes urbaines et paysages majestueux, le photographe pose sur les oiseaux un regard à la fois tendre et curieux que souligne la qualité onirique et « surréelle », comme l'a précisé le critique Francesco Zanot, de ses images. Partout où il promène son appareil, Plossu s'impose une seule et même règle : la sobriété, obtenue grâce à un objectif de 50 mm. « C'est mon seul style, précise-t-il, ce qui me permet d'affirmer que mon style, c'est de ne pas faire de style ». Les oiseaux de Bernard Plossu nous semblent parfois bien familiers, peuplant cours d'immeubles, toits des campagnes ou fils électriques, d'autres, les ailes déployées, jouent avec les vents ascendants qui sifflent en altitude et attisent la fascination et le désir qu'ont depuis toujours les hommes de voler.

    Sur commande
  • Profondément imprégné de la tradition picturale japonaise, le photographe explore la vie quotidienne tokyoïte et capture des scènes aux confins du fantastique. Ses cadrages et ses couleurs acidulées confèrent à ses images une certaine étrangeté. Formes, textures, nuances colorées, profondeur de champ élaborent un vocabulaire visuel à la fois poétique et pop. « Ce sont les interprétations variées qu'a un spectateur d'une image qui rendent la photographie intéressante », précise le photographe. Yoshinori Mizutani observe avec minutie l'espace urbain et ses excentricités. Sa série Parrots présentait les perroquets sauvages aux couleurs acidulées qui peuplent désormais la ville de Tokyo. Ici, corbeaux, hirondelles, moineaux et autres passereaux des villes saturent l'environnement urbain, ciel, arbres, poteaux électriques, lignes téléphoniques sont envahis, réinvestis. Ils deviennent alors autres, et le passant les perçoit différemment. Parfaitement posés et alignés en rangs serrés sur les fils électriques qui sillonnent le ciel de toute capitale, les oiseaux se font armées, colonies ordonnées. Les lignes graphiques qu'ils forment redessinent l'espace urbain. Visions de rêve ou de cauchemars, les oiseaux de Yoshinori Mizutani saturent par leur présence le monde de la ville et lui restitue son mystère.

    Sur commande
  • Réalisées dans l'espace de son jardin personnel, elles révèlent la vie cachée des mésanges, moineaux et autres passereaux qui nichent dans les jardins urbains. Oscillant entre fantastique et réel, ses images semblent prises à la dérobée. Elles montrent des instants volés : vols suspendus, oiseaux dissimulés dans les feuillages, solitaire crânement posé sur une branche, mais aussi ballets aériens de linottes et courses poursuites entre geais et grives. Prises le plus souvent au ras du sol, le nez dans l'herbe, l'objectif de l'appareil perdu dans les fleurs, ses photographies semblent se substituer à l'oeil de l'ornithologue, celui qui observe, fasciné, un monde autre : celui des oiseaux.
    Les saisons se succèdent, les couleurs du jardin varient, passant des orangés, aux bleus et verts vifs de l'été au blanc immaculé de l'hiver. Lumières et couleurs saturées, jeux entre flou et ultra netteté du détail, arrêts sur image dessinent une « supra réalité ». Terri Weifenbach nous immerge dans l'infiniment petit, nous transportent dans un monde particulièrement animé où les oiseaux filent à toute allure, dansent, ou se posent, se figent et tiennent des conciliabules. Elle révèle le merveilleux de leur monde.

    Sur commande
  • En cadeau : un CD de plus d'1 heure de chants d'oiseaux permettant de les identifier !

    De nombreux oiseaux fréquentent nos jardins tout au long de l'année à la recherche de nourriture, d'un lieu où nicher... Le jardin n'est plus uniquement un lieu de détente ou de production, il est devenu un maillon essentiel dans la préservation de la biodiversité.

    Cet ouvrage vous invite à découvrir les 77 espèces d'oiseaux les plus communes sur notre territoire, leur période de présence, leurs comportements, leurs chants... : chardonneret élégant, mésange huppée, sizerin flammé, verdier d'Europe... Vous trouverez tous les conseils pour favoriser leur présence dans votre jardin et bien les observer : installation de mangeoires et de nichoirs, choix des plantes, organisation du jardin, matériel d'observation... Car protéger les oiseaux, c'est encourager la biodiversité et faire un geste pour notre planète.

    Sur commande
  • Un tour du monde des rapaces nocturnes comme vous ne les avez jamais vus.

    Tantôt craints, tantôt révérés, les chouettes et les hiboux ne laissent pas indifférents. Façonnés par l'évolution, ils ont plus d'un atout pour exploiter les opportunités de la nuit. Pesant de quelques dizaines de grammes à plusieurs kilos, ces oiseaux, plus variés qu'on ne le croit, peuplent une grande diversité de milieux à travers les continents, Antarctique excepté. Des champs de neige nordiques aux déserts brûlants, des forêts pluviales au coeur des villes, ils chassent toutes sortes de proies et font résonner leurs voix parfois étonnantes.
    Superbement illustré par les images de l'agence Biosphoto, ce beau livre écrit par Guilhem Lesaffre, ornithologue aussi réputé que passionné, nous emmène à la découverte de ces fascinants et parfois mystérieux rapaces nocturnes qui... ne le sont pas tous.

    Sur commande
  • Quoi de plus enchanteur que d'observer les oiseaux du jardin ? Avec leur plumage merveilleux et leur personnalité affirmée, ces compagnons de tous les jours sauront vous conquérir... Fauvette babillarde, coucou gris ou pic vert, tous livrent leurs secrets dans ce précieux petit ouvrage.

    Sur commande
  • Au fil des saisons, de nombreux oiseaux évoluent le long de nos côtes et en mer. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs particularités ? Cinquante espèces ont été choisies ici parmi les plus communes, et les plus faciles à observer et à reconnaître. Elles sont identifiées grâce à un portrait précis et des informations essentielles : lieux et périodes de présence, abondance, comportement, régime alimentaire et reproduction.
    En introduction, une présentation des différentes familles d'oiseaux, des sites d'observation, et des conseils pour une bonne pratique. Un guide pour apprendre à regarder la nature et découvrir la biodiversité marine.

    Sur commande
  • Je veux un zizi !

    Laetitia Lesaffre

    Le dialogue entre une petite fille qui veut un zizi pour pouvoir faire plein de boucan, gagner à la bagarre, être élue Père Noël et bricoler, et un petit garçon qui préfère cuisiner, être le Petit Chaperon rouge et aimerait avoir un bébé dans son ventre.

    Sur commande
  • Que l'on remonte à plusieurs milliers d'années ou que l'on envisage l'époque contemporaine, l'oiseau est un thème fécond qui a puissamment et constamment investi l'inconscient collectif et stimulé notre imaginaire. Les mythologies et les religions, les textes de toutes sortes, de la formulette populaire à l'épopée grandiose, accordent une place de choix à l'oiseau. Ce qui est vrai sur l'axe du temps l'est aussi au plan géographique. En Égypte comme en Grèce, de l'Islande à l'Inde, en Amérique du Sud autant qu'en Afrique, de l'Alsace à la Provence, l'oiseau est omniprésent. Une pressante incitation à organiser un parcours original dans l'espace et le temps afin de découvrir comment le thème de l'oiseau a été exploité par les hommes. Une trentaine de thèmes sont abordés en fonction des oiseaux, réels ou fabuleux, apparaissant dans les textes dont l'inventivité le dispute à la poésie. Les photos de grande qualité, choisies avec soin par l'auteur, permettent à la fois de visualiser les espèces évoquées et de mieux comprendre pourquoi les générateurs de mythes s'en sont emparés.

    Sur commande
  • Mésange bleue, geai des chênes, chouette hulotte, grive musicienne...
    À la campagne comme en ville, nos jardins sont un refuge pour les oiseaux  ! Ce petit guide vous propose une sélection de 40 espèces d'oiseaux que vous pouvez observer au fil des saisons, partout en France. Chaque oiseau fait l'objet d'une fiche détaillée  : apprenez à les identifier, découvrez leurs chants et leur mode de vie.
      L'essentiel pour observer facilement les oiseaux  !
     

  • Calendrier oiseaux

    Guilhem Lesaffre

    • Rustica
    • 28 Août 2020

    Retrouvez tous les mois :
    - Toutes les informations essentielles sur un oiseau.
    - Des conseils précieux pour le reconnaître du premier coup d'oeil.
    - Une description de son chant à ne pas manquer !
    Calendrier à suspendre à ouverture verticale

    Sur commande
  • * Une équipe d'auteurs, tous ornithologues de terrain, a rédigé Oiseaux nicheurs de Paris au terme d'une enquête de terrain ayant mobilisé plusieurs dizaines d'observateurs durant quatre ans. Le résultat est à la hauteur de l'investissement de ces passionnés qui ont sillonné la ville et en ont exploré avec minutie tous les quartiers.Pas moins de 60 espèces nicheuses ont été recensées. Chacune d'elles est présentée en détails, d'une façon accessible même aux non spécialistes, avec une carte d'une grande précision.L'ouvrage propose également un historique du peuplement ornithologique de Paris, un panorama des principaux lieux où l'on peut y pratiquer l'ornithologie avec profit, une liste complète des oiseaux observés à Paris assortie d'une présentation détaillée des oiseaux non nicheurs, ou encore une réflexion sur la présence de tous ces oiseaux en ville et les conditions qui la rendent possible.Les photos, pour la plupart inédites, qui illustrent l'ouvrage ont été choisies parmi les meilleures sur le sujet et on notera qu'une forte proportion d'entre elles ont été réalisées à Paris même, parfois durant la période de l'enquête.Cet atlas urbain est coédité en partenariat avec le CORIF - Centre ornithologique Île-de-France - association créée en 1982 et dont l'objectif est d'observer, reconnaître, étudier et protéger les oiseaux de la région Île-de- France. * Frédéric Malher est Professeur agrégé de Sciences Naturelles, vice- président du Centre ornithologique Île-de-France (CORIF). Sur Internet, il anime la liste " Ornithologie urbaine " qu'il a créée, et le blog " Les oiseaux en ville ". C'est dans les parcs parisiens que Guilhem Lesaffre a commencé à se passionner pour l'observation des oiseaux. Il en a gardé un intérêt jamais démenti pour l'ornithologie urbaine à laquelle il a consacré plusieurs des ouvrages dont il est l'auteur. Il est président du CORIF.Maxime Zucca sillonne la France et le monde pour observer, étudier ou baguer les oiseaux. Il a participé à plusieurs projets de recherche au Muséum national d'histoire naturelle, et s'intéresse plus particulièrement aux problématiques concernant la migration et la conservation des oiseaux. Il s'est pris de passion pour l'avifaune parisienne plus récemment, publiant plusieurs synthèses d'observations réalisées dans la capitale afin de redynamiser le réseau d'observateurs parisiens.C'est par le biais de la photographie de nature que Jacques Coatmeur s'est intéressé à l'ornithologie. Entré au CNRS en tant que photographe, il y suivit plus spécialement les études menées sur les oiseaux et finit sa carrière en qualité d'ingénieur en écologie. Il est très impliqué dans des associations de protection de la nature.

    Sur commande
empty