Sciences humaines & sociales

  • Pourquoi la place de la Nation s'appelait-elle auparavant la place du Trône ? Le Panthéon a-t-il toujours été le sanctuaire des grands hommes de la République ? Molière est-il réellement le fondateur de la Comédie française ? Pourquoi surnomme-t-on l'Assemblée nationale le Palais Bourbon ? Ce petit livre doré sur tranche raconte l'histoire des vingt arrondissements de Paris à travers leurs principaux monuments.
    Les arrondissements sont illustrés par d'ancien plan et chaque monument est mis en couleur par une jolie chromo du XIXe siècle.

    Sur commande
  • Qui a dit : " L'Etat, c'est moi ! " ? A qui s'adresse Clovis avec son : " Souviens-toi du vase de Soissons. " ? Pourquoi Henri IV a-t-il dit : " Paris vaut bien une messe. " ? De quoi parle Galilée lorsqu'il dit : " Et pourtant, elle tourne. " ? Pourquoi Marie-Antoinette a-t-elle dit : " S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche. " ? Ce petit livre doré sur tranche raconte l'histoire de France à travers 80 grandes phrases passées à la postérité.

    Sur commande
  • D'où vient la tradition de la bûche de Noël ? Qui est Saint Nicolas ? Quelles sont les friandises de Noël selon les régions ? Qui a institué la première crèche ? Ce charmant petit album illustré d'images anciennes raconte l'histoire et les traditions de Noël. Avec un étui de 10 cartes postales d'illustrations provenant du livre.

  • Combien y a-t-il de départements ? Quel est le plus petit ? Comment s'appellent les habitants de l'Yonne ? Qu'est-ce que le " pays aux mille miroirs " ? A quelle altitude se situe la plus haute mairie de France ? Où sont nés Arthur Rimbaud, Victor Hugo et Colette ? Comment nomme-t-on aujourd'hui la Charente-Inférieure ou les Basses-Alpes ? Joliment illustré de chromos, ce petit livre permet de tout savoir sur les départements de la France métropolitaine, leur géographie et leur histoire, mais aussi leurs grands hommes, leurs richesses et leurs atouts.

    Sur commande
  • Depuis la Révolution française, les femmes n'ont eu de cesse de se battre pour obtenir l'égalité des droits avec les hommes (dans la vie civique, professionnelle, intime...). Le féminisme, terme brûlant relayé par les médias, bien qu'aussi repoussoir, est au coeur de l'actualité politique et sociale. Un livre-débat qui s'adresse à toutes et à tous !

    Sur commande
  • Certaines phrases historiques sont passées dans le langage courant, sans que l'on connaisse toujours les circonstances dans lesquelles elles ont été prononcées. Avec ce recueil, (re)découvrez plus de vingt siècles d'histoire à travers quatre-vingts citations de grands personnages passés à la postérité. 

    Sur commande
  • Qui a dit : « L'État, c'est moi ! » ? À qui s'adresse Clovis avec son : « Souviens-toi du vase de Soissons. » ? Pourquoi Henri IV a-t-il dit : « Paris vaut bien une messe. » ? De quoi parle Galilée lorsqu'il dit : « Et pourtant, elle tourne. » ? Pourquoi Marie-Antoinette a-t-elle dit : « S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche. » ? Ce petit livre doré sur tranche raconte l'histoire de France à travers 80 grandes phrases passées à la postérité.

  • La langue française est riche en expressions imagées et cocasses ; une sonorité plaisante ou une connotation coquine peuvent avoir suffi à leur assurer une longue vie ! Découvrez ici toutes les clés pour comprendre plus de cent cinquante expressions qui amènent le sourire sur les lèvres.
     

  • Léonard de Vinci est-il vraiment intervenu dans la construction de Chambord ? Pourquoi Chenonceau est-il surnommé le château des Dames ? Pour quelles raisons Napoléon Bonaparte offrit-il Malmaison à Joséphine de Beauharnais ? Dans quelles circonstances Voltaire, Diderot et le marquis de Sade se sont-ils retrouvés à Vincennes ? Ce délicieux petit livre raconte l'histoire des plus beaux châteaux de France, de Chambord à Versailles, en passant par Chantilly, Chenonceau ou Sceaux, illustrés chacun par une magnifique chromo.

  • Que vendait le marchand de coco ? D'où venaient les huîtres de l'écaillère ? Que réparait le rempailleur ? Où officiait la chaisière ? À quoi servait un repasseur de couteaux ? Qu'achetait-on au chiffonnier ?... Ce petit livre doré sur tranche raconte l'histoire de quatre-vingt petits métiers d'autrefois insolites.

  • Charlemagne a-t-il vraiment inventé l'école ? Quand le stylo à bille a-t-il remplacé le porte-plume ? En quelle année les châtiments corporels ont-ils été interdits ? A quoi jouaient les enfants dans les cours de récréation d'antan ? Filles et garçons recevaient-ils le même enseignement ? Les écoliers ont-ils toujours eu des vacances ?
    Ce petit livre illustré de jolies chromos anciennes retrace l'histoire de l'école, de nos grands-parents à nos jours.

  • Reprendre du poil de la bête, se mettre la rate au court-bouillon, avoir les jetons... la langue française regorge d'expressions savoureuses et improbables. Nombre d'entre elles font partie de notre langage courant, sans que l'on connaisse pour autant leur origine  ! Redécouvrez ici plus de deux cents d'entre elles, triées sur le volet, pour épicer votre propos et réjouir votre auditoire  !

  • On regarde une de ses photos de classe... Et c'est toute une ambiance qui ressuscite ! Nombre d'images et d'émotions remontent à la surface. Dans l'air flottent les délicieux parfums de l'enfance. On entend les rires, on voit les visages. On retrouve l'euphorie des joies et la nostalgie des chamailleries. On se revoit collégien(ne) en pleine adolescence, ou encore lycéen(ne) avide de découvertes. Ce livre à remplir vous permettra de réunir toutes ces images et d'y inscrire les noms de vos camarades pour commenter, année après année, ces photos de classe si riches en souvenirs d'école et d'amitié.

  • Quel est ce pot autour duquel on tourne ? Pourquoi « se mettre en quatre », plutôt qu'en cinq ? Comment peut-on « prendre ses jambes à son cou » ? Pourquoi « garder une poire pour la soif » ? Que signifie « faire une tête » à quelqu'un ?
    Ce délicieux petit livre à tranche doré fait la lumière sur l'étymologie et la signification d'une centaine d'expressions familières connues et utilisées par tous. Datant de la fin du XIXe siècle, chacune des chromos met en scène une expression de manière drôle et ludique.Après avoir traité d'histoire, de religion et de nature, le 16e titre de la collection « Le petit Livre de » aborde de manière amusante un sujet fort de littérature .Un livre ludique sur les expressions françaises familières illustrées avec d'anciennes chromos.

  • La langue française regorge d'expressions qui font mouche pour régler son compte à autrui. De la comparaison peu flatteuse (cou de dindon, danser comme un portemanteau) aux références historiques (mannequin Olida, avoir fait l'exode sur un camion-citerne), des métaphores (hardi à la soupe, yoyoter de la touffe) aux mots d'argot, Dominique Foufelle s'attarde sur les expressions les plus croustillantes pour nous en dévoiler l'origine et l'explication. Ou comment dire du mal de son prochain ou à son prochain avec humour ! Saviez-vous par exemple que l'on dit d'un fou qu'il est aussi dingue que du pop corn sur un four chaud ? Qu'il est plus amusant de dire que quelqu'un vous ripe la peau des baloches plutôt que de dire qu'il vous casse les pieds ? Que celui qui décoche la flèche du Parthe lance tout simplement une plaisanterie hostile ? Que celui qui crie haro sur le baudet est en fait en train de dénigrer quelqu'un publiquement ? Si vous êtes curieux d'enrichir votre vocabulaire et de plonger dans le patrimoine de la langue française, cet ouvrage est fait pour vous.

  • La Seconde Guerre mondiale est une des périodes les plus sombre de l'Histoire de France. Période de tous les échecs, de toutes les compromissions et de tous les crimes. A travers 300 UNES issues de journaux de tous bords, cet ouvrage en forme de revue de presse met l'accent sur ce que les français pouvaient savoir du conflit qu'ils vivaient au jour le jour.
    S'informer est un combat et les journaux se livrent une guerre idéologique guidée par la censure, la propagande, le mensonge et l'omission. Jamais une " une " n'évoque l'holocauste ni les camps de concentration. Le général de Gaulle, dont le visage est méconnu, est caricaturé sous l'occupation avec des traits qui ne sont pas les siens. En 1939, les dessinateurs s'en donnent à coeur joie et font d'Hitler un travesti amoureux transi de Mussolini. Plus tard, on évoque des fêtes et des danses, des spectacles qui donnent l'image d'un pays qui continue à vivre et à s'amuser pour la gloire du Maréchal Pétain.
    Après la libération, 85% des journaux sont supprimés, le temps de l'espoir et du renouveau est de courte durée et la guerre, telle qu'elle a été, plus terrible encore que ce que laisse voir ces 300 unes, découvre peu à peu son infâme visage.
    Expliquant l'information brute telle qu'elle arrivait au lecteur, mettant en perspective les événements qui font la UNE entre 1939 et 1945, et faisant le point sur la vie de la presse dans cette période de crise, ce livre raconte une autre histoire de la Seconde Guerre mondiale : l'actualité lue et vécue par ceux de 39-45, qui n'était pas encore l'Histoire.

    Sur commande
empty