• Depuis 1945, les États ont multiplié les organisations internationales (ONU, Banque mondiale, OMS, OMC, etc.). Aucun enjeu des relations internationales n'échappe désormais à la compétence de ces organisations.
    Comment interpréter leur prolifération avec le temps ? Comment s'adaptent-elles aux changements du système international ? Quelles fonctions exercent-elles ? De quel pouvoir disposent-elles face aux États ? Comment se construit leur légitimité ? Quelle est leur contribution aux grands enjeux des relations internationales (paix et sécurité, droits humains, globalisation, environnement) ?
    Alors que le multilatéralisme est aujourd'hui mis à l'épreuve par le « retour » de l'État souverain et les rivalités entre grandes puissances, ce livre donne les clefs d'une mise en perspective historique, sociologique et théorique de la centralité des organisations internationales dans le monde globalisé.

    Sur commande
  • L'Europe n'est pas " absente au monde ".
    L'impuissance européenne lors des guerres de Yougoslavie et d'Irak ne doit pas éluder le bilan d'une diplomatie collective européenne qui a désormais plus de trente ans d'existence. Puissance civile sans égal, combinant diplomatie et commerce, coopération et sanctions, médiation et maintien de la paix, l'UE joue un rôle déterminant dans la régulation de la mondialisation à l'OMC, dans les rapports Nord-Sud, dans la promotion internationale des normes démocratiques, mais aussi dans la gestion des conflits, la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération nucléaire.
    Une diplomatie collective est-elle encore possible à 25 Etats et plus ? L'idée d'une Europe agissante dans l'ordre international reste crédible tant que, par les valeurs et les représentations qui les animent, les Européens paraissent plus unis que divisés face au reste du monde. Vulnérable vis-à-vis de la politique étrangère américaine, l'Union n'en exprime pas moins des positions divergentes avec les Etats-Unis sur les grands enjeux du multilatéralisme (ONU, Cour pénale internationale, Kyoto).
    Outil de travail à destination des enseignants et des étudiants, cet ouvrage restitue trente ans de débats de science politique et de relations internationales sur le rapport de l'Europe au monde.

  • Le "système de relations extérieures européennes", par lequel l'Union et ses États membres produisent et gèrent leurs relations avec le reste du monde, apparaît à la fois original et complexe, faisant interagir des politiques nationales, des politiques communautaires, des politiques intergouvernementales... La notion de politique étrangère européenne demeure une catégorie énigmatique et, pour une très large majorité des européens, elle n'a pas atteint le seuil de visibilité nécessaire à une existence incontestable.

    Sur commande
  • Dictionnaire encyclopédique de plus de 130 entrées présentant les approches, concepts et méthodes de l'analyse des relations internationales (définition, histoire, application contemporaine). Cet ouvrage est un outil de travail pour comprendre les notions couramment utilisées et les problèmes internationaux d'aujourd'hui. Tous les aspects des relations internationales sont abordés : théories (théorie des dominos), grands débats contemporains (nucléaire), conflits (opérations de maintien de la paix)... Tous les développements sont complétés par un système de renvois entre notions et par une bibliographie. Cette nouvelle édition a été profondément remaniée, actualisée et enrichie.

    Sur commande
  • Le multilatéralisme oblige les acteurs à négocier en permanence. Cet ouvrage novateur décrit les spécificités de la négociation multilatérale, qu'il s'agisse de la paix, du commerce, du nucléaire, de l'environnement, ou de l'Europe.

    Sur commande
empty