• Les révoltes populaires du passé peuvent-elles contribuer à éclairer celles d'aujourd'hui ? La question s'est posée lors du mouvement des Gilets jaunes, qui n'entrait dans aucune grille d'analyse préétablie. Les Gilets jaunes sont-ils des Jacques, des sans-culottes, des poujadistes ? Aller au-delà de ces raccourcis, étudier les apports de l'historiographie des révoltes sur huit cents ans, au fil de l'affermissement et des transformations de l'État moderne, ont paru nécessaire. Des grandes études fondatrices aux recherches récentes des historiens et des sociologues, les approches ont été renouvelées avec l'apparition de mouvements sociaux de milieux populaires en marge ou en rupture avec les corps intermédiaires tels que les syndicats.
    Contre qui et contre quoi se lèvent les révoltés ? Qui sont-ils, qui sont-elles ? Comment s'exprime leur révolte ? Face à la révolte, quelles sont les réactions de la société, des autorités ? Les révoltes des Gilets jaunes comme celles des jeunes des quartiers populaires s'inscrivent, avec leurs spécificités, dans une histoire longue des révoltes en France.

    Sur commande
  • Les français en révolte

    Gérard Vindt

    • Grund
    • 16 Octobre 2014

    Les Français en révolte dresse le portrait d'une société indignée, rebelle, toujours prête à se battre pour défendre ses droits. De manifestations en grèves, d'insurrections en mutineries, d'actions spontanées en rebellions organisées, la France révoltée reste attachante et populaire.

  • Une entreprise, qu'elle soit grande ou petite, ce sont d'abord des hommes et des femmes. Le développement de Pechiney, qui devient un des premiers producteurs mondiaux de l'aluminium, est emblématique de ces sociétés françaises qui sont nées au XIXe siècle et se sont développées, à travers fusions et acquisitions, pour devenir aujourd'hui de véritables multinationales.
    En retraçant l'aventure de Pechiney au cours du XXe siècle, Gérard Vindt nous offre une histoire sociale innovante qui enveloppe l'ensemble des acteurs sociaux, qu'ils soient cadres, ouvriers ou dirigeants.
    Relativement autonome jusqu'à 1935, Pechiney voit monter, entre 1936 et 1944, la lutte sociale puis son antidote, la communauté d'entreprise, soutenue par Vichy. Au cours des années 1945-1960 marquées par le consensus productiviste qui rallie syndicats et directions, les tensions montent avec l'internationalisation et la concurrence nouvelle des années 1960-1970.
    L'attachement à l'entreprise n'est pas le même chez les hauts cadres mobiles, attachés à un groupe implanté de l'Australie au Cameroun ou aux Etats-Unis, et chez les salariés, moins attachés à l'entreprise qu'à leur usine. L'aventure de Pechiney est alors ponctuée dans les années 1980-1990 par des fermetures d'usine et se confond aujourd'hui avec celle du canadien Alcan.
    Les hommes de l'aluminium ont ainsi participé sous des formes conflictuelles à l'évolution d'une entreprise passée en moins d'un siècle du niveau local au niveau mondial.

  • En pleine fivre des dcouvertes, clate une trange affaire d'espionnage. Un planisphre royal a disparu. Il reprsentait, pour la premire fois, les Indes atteintes par Vasco de Gama. Il s'agit d'un vritable secret d'Etat. Disparu, reparu en 1503, puis de nouveau disparu en 1598, il reparut en 1859. Le roman historique de ces pripties.

  • Marignan en 1515, tout le monde connaît ! Mais la date de la création du franc sous Jean le Bon (1360) ou la nomination de Colbert comme contrôleur général des Finances (1665) ? Avec les lois d'Allarde et Le Chapelier en 1791, l'abolition de l'esclavage en 1848, les tarifs Méline de 1892 ou encore les grèves de 1936, ces dates sont autant d'événements clés qui ont marqué de manière profonde l'histoire longue de la France. De l'an mil à la création du ministère du Redressement productif, ces dates sont aussi révélatrices de mouvements de fond dans la société, comme l'installation d'un chômage structurel. Mais elles marquent surtout l'action des êtres humains sur la société : car l'histoire économique et sociale du pays n'est pas tant soumise à l'obscure loi du marché qu'à la volonté des hommes, à leurs intérêts divergents, aux conflits qu'ils déclenchent et aux compromis qu'ils concluent.

    Sur commande
  • Il y a 2 600 ans, en Lydie, dans l'actuelle Turquie, naissait la monnaie. Il y a à peine plus d'un siècle, à Detroit, le fordisme associait production et consommation de masse. En 1474, Venise instituait le brevet d'inventions... De la révolution néolithique à la crise financière actuelle, ce guide raconte l'histoire économique en trente-huit dates-clés. Il montre comment le jeu qui réunit, et parfois oppose, producteurs, marchands, princes et financiers a engendré le capitalisme moderne. Comment l'Occident a étendu sa domination depuis le XIVe siècle. Comment les techniques ont porté la mondialisation de l'économie, même si elles n'en sont pas à l'origine. Une plongée dans le temps long de l'histoire qui permet aussi de mieux comprendre le monde d'aujourd'hui.
    />

    Sur commande
empty