Langue française

  • La question linguistique au sein de l'Union européenne est de nature transversale. Le présent ouvrage, qui reproduit les actes d'un colloque organisé par le Collège d'Europe et l'Organisation internationale de la francophonie, l'analyse en premier lieu sous l'angle de la pratique politique et juridique de l'Union européenne. Il s'agit alors de satisfaire tant aux contraintes imposées par le respect du « principe » de multilinguisme qu'à celles relatives au fonctionnement efficace d'un système politico-administratif supranational sophistiqué. Une mise en lumière historique, politique, économique, et linguistique permet ensuite de mieux saisir les enjeux de cette pratique institutionnelle.

    Sur commande
  • La libre circulation des personnes désirant exercer une activité économique au sein de l'Union fut, on le sait, un objectif important de l'intégration européenne. Dans un espace en voie d'élargissement géographique constant, la libre circulation des personnes a certainement joué, et continuera à jouer, un rôle essentiel dans l'image de l'Union européenne auprès de l'opinion publique. Malgré une tendance à l'extension du droit à la libre circulation au-delà de son contexte strictement économique, l'objectif initial, établi dans les traités fondateurs et solennellement confirmé par l'Acte unique européen, est toujours en cours de réalisation. En effet, la libre circulation dans un espace sans frontières intérieures exige, au-delà de l'apport appréciable de la jurisprudence supranationale, de nombreux ajustements des politiques nationales, qui touchent à des domaines chers aux États membres et dès lors délicats, tels que l'immigration, la taxation ou la sécurité sociale. Cet ouvrage regroupe les actes d'un colloque, qui avait pour but de dresser un bilan de la libre circulation des personnes au sein de l'Union européenne et de mettre en valeur quelques perspectives, dix ans après l'expiration du programme « 1992 » visant à l'achèvement du marché intérieur.

    Sur commande
empty