• La rumeur

    Jean-Louis Debré

    La brigade criminelle et la juge d'instruction ont bien du mal à élucider un assassinat commis un petit matin en plein coeur de Paris.
    Crime de droit commun ? Il apparaît qu'il pourrait avoir été commis par un SDF, interpellé et placé en détention provisoire.
    Crime Politique ? En marge de l'enquête judiciaire dans le plus grand secret, on découvre que les services du contreespionnage s'intéressent également à l'affaire.
    Dans la presse et sur les réseaux sociaux court au même moment une rumeur selon laquelle le jeune Président pourrait être gravement malade. Les politiques s'agitent, l' élection présidentielle se profile à l'horizon et les prétendants à l'Elysée sont nombreux à espérer que cette rumeur soit fondée et que le Président ne puisse pas se représenter.
    Le Président ordonne aux services d'enquêter sur l'affaire criminelle proprement dite. La victime est identifiée : il s'agit d'un agent russe, chargé, comme aux Etats-Unis, d'influer sur le résultat de la prochaine présidentielle. Les services estiment que cette rumeur sur la maladie du Président n'est pas sans rapport avec la mission de cet agent.
    Mais rien ne permet encore d'établir un lien entre la rumeur et le crime.
    Progressivement, l'assassinat de l'espion du KGB apparaît comme un règlement de comptes au sein même des services russes. Son auteur présumé a d'ailleurs quitté précipitamment la France pour rejoindre Moscou et ne pas être inquiété par le mandat d'arrêt lancé contre lui.
    Quant à la rumeur sur la santé du Président, il semble bien qu'il faille en chercher l'origine parmi ceux qui a, un moment, ont été proches de lui, l'ont aidé dans son ascension et se vengent de n'avoir point été récompensés après son élection. Mais le Chef de l'Etat s'est toujours méfié des risques de complots. A vouloir les démasquer, il prend cependant le risque de tomber dans ses propres turpitudes.
    Il s'agit naturellement d'un roman, tient à préciser Jean-Louis Debré et toute ressemblance avec la réalité ne serait de la part des lecteurs ou lectrices, que le fruit de leur imagination fertile.

  • « Je savais qu'un jour j'irais à la rencontre des miens, écrit-il.Je prenais des notes au hasard de conversations, de lectures, de déplacements en Alsace. J'accumulais des informations, une documentation. » Jean-Louis Debré retrace ici la trajectoire de sa lignée à travers cinq générations : celles d'Anselme, de Jacques, de Simon, de Robert, de Michel. Une ascendance façonnée par la tradition juive, qui opta à la fin du XIXe siècle pour la France et la République. Autant de valeurs essentielles que ces grandes figures, de Robert Debré, ami de Charles Péguy, de Paul Valéry, fondateur de la pédiatrie moderne, à son fils Michel, Premier ministre du général de Gaulle, ont incarnées tour à tour.
    Pour la première fois, Jean-Louis Debré nous fait entrer dans l'intimité de son histoire familiale. Il livre ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, illuminés par l'exemple d'humanité généreuse et rayonnante de son grand-père Robert Debré. Il évoque son éducation gaulliste sous une influence paternelle aussi fervente qu'exigeante. À travers Michel Debré, dont il fut le confident jusqu'à sa mort, et le récit de ses engagements, de son action, de sa relation et de ses échanges avec de Gaulle, il nous offre un témoignage de première main sur les événements qui marquèrent les onze années de présidence gaullienne jusqu'au départ du Général en avril 1969.
    Avec sensibilité, pudeur et sobriété, Jean-Louis Debré met l'accent sur ce qu'il appelle un « esprit de famille », une identité commune qui constitue sa propre « marque de fabrique ».

  • « Tu le raconteras plus tard » tel est le conseil de Jacques Chirac. Pour lui, Jean-Louis Debré attendra plus de dix ans avant de publier ce livre. À travers de savoureuses scènes de la vie parlementaire, il brosse un portrait intime et très personnel de l'ancien président. Fourmillant d'anecdotes et de choses vécues, ce livre est celui d'un confident des bons et des mauvais jours, d'un ami aussi lucide qu'indéfectible.

    1 autre édition :

  • Esprit libre, indépendant, attaché aux valeurs républicaines, Jean-Louis Debré a pris position dans les débats les plus polémiques. Il revient sur neuf ans passés à la tête du Conseil constitutionnel. Rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, débats sur le mariage homosexuel et la taxe carbone, loi Hadopi... Le témoignage d'un « sage » sur les rouages de la République.

    1 autre édition :

  • « Il y a longtemps que je pensais écrire un dictionnaire amoureux de la République.
    Fondamentalement républicain, du fait de l'origine de ma famille et l'éducation reçue de mes parents, je voulais rendre hommage à ces hommes et femmes qui ont fait progresser l'idée républicaine en France. Il ne s'agit pas seulement  d'évoquer l'action de personnalités politiques mais aussi de rappeler l'influence d'écrivains ou artistes et évoquer certains lieux ou s'est réfugié la république.
    J'ai fait des choix et  les assument. C'est un livre personnel et non un ouvrage exhaustif . J'évoque de nombreux souvenirs familiaux qui m'ont fait  aimer et comprendre la république.
    Ce n'est pas un ouvrage politique, le seul engagement  que je revendique est républicain".

    Jean-Louis Debré

  • Du fondateur « Je vous ai compris » de Charles de Gaulle à la défense du mariage pour tous par Christiane Taubira, du mythique discours du Panthéon sur Jean Moulin signé Malraux au plaidoyer contre la guerre d'Irak prononcé par Dominique de Villepin à l'Onu, Jean-Louis Debré commente les « grands discours » de la Ve République, depuis sa naissance en 1958 jusqu'à l'élection d'Emmanuel Macron.

    Institutions, Europe, société : autant de domaines abordés par présidents, Premiers ministres et ministres. Tous, par leur parcours, leur génie de la langue, leur personnalité, leur rencontre avec les événements ont fait honneur à l'art oratoire. Une affiche de rêve : de Gaulle, Malraux, Chaban, Debré, Pompidou, Mitterrand, Marchais, Giscard, Mauroy, Badinter, Sédar Senghor, Séguin, Chirac, Jospin, Villepin, Sarkozy, Taubira, Hollande... et Macron !

  • Ferdinand Buisson, infatigable promoteur du droit de vote des femmes ; Alfred Naquet, l'inventeur de la loi sur le divorce ; Philippe Grenier, le député musulman qui soignait ses électeurs comme un marabout ; Lucien Neuwirth, le défenseur de la pilule ; Philippe Séguin, champion de la souveraineté française ; Ledru-Rollin, l'un des pères de notre suffrage universel... Sans oublier le dernier évêque député, le promoteur de la tombe du soldat inconnu, le député qui réclama le premier le vote des femmes, le plus grand défenseur du protectionnisme... Tous sont des personnalités hors norme, mais leurs oeuvres sont trop souvent méconnues. Il est temps de leur rendre leur nom et leur place ! Tel est le but de ce nouveau livre de Jean-Louis Debré.

  • Chirac face à l'Histoire.

    En plus d'avoir été un acteur de l'Histoire, l'ancien président Jacques Chirac aura également été un grand témoin de celle-ci. De la reconnaissance de la responsabilité de la France dans la déportation des juifs au parrainage du Musée du Quai Branly, Jacques Chirac aura voué sa vie toute entière à une déférence fidèle et respectueuse d'une Histoire à réhabiliter.
    Cet album présente, en quelque 60 thèmes alphabétiques, un Président qui toute sa vie a coudoyé la grande Histoire. Concocte par celui qui fut son ministre de l'Intérieur, il est enrichi de confidences, d'anecdotes inconnues et révélatrices, de souvenirs et de 250 photos parfois inédites.

    Sur commande
  • Jean-Louis Debré a choisi et commenté les discours, les déclarations et les confidences de Jacques Chirac, brossant un portrait au plus juste de l'homme, de son action et de ses vérités.

    « Pendant plus de quarante ans, Jacques Chirac a été un acteur politique incontournable d'une France en constante évolution.Mais que sait-onvraimentde lui ?
    Je l'ai approché plus que d'autres, mais j'ai le sentiment de n'avoir jamais vraiment percé tout ce que sa personnalité recèle. Il a d'ailleurs toujours tenu à préserver une part d'intimité, de secret, donnant parfois l'image d'un homme imperméable à toute culture, qui ne lit que des romans policiers, aime la musique militaire,raffole de la bière Corona.
    Cette part de mystère cache le vrai Chirac, l'homme de conviction, un combattant et un conquérant, toujours en mouvement,inépuisable, instinctif.»

    Sur commande
  • La collection Anthologie du Droit a vocation à accueillir la réédition d'ouvrages juridiques parus depuis deux siècles, et dont les auteurs comptent aujourd'hui parmi les grands juristes de notre temps. Animée par le désir de rendre ces publications accessibles, la collection Anthologie du Droit permet de redécouvrir des ouvrages aujourd'hui rares ou inaccessibles. Thèses, Traités, Mélanges, Cours? vont ainsi connaître une nouvelle vie, pour la plus grande satisfaction des chercheurs et amoureux du droit.

    L'édition originale de cet ouvrage est parue en 1974, aux éditions LGDJ.

    Sur commande
  • A l'occasion d'importants travaux destinés à moderniser l'hémicycle du Palais Bourbon et ses dépendances, les ouvriers chargés des opérations de terrassement tombent sur des squelettes admirablement bien conservés. Ces morts sont-ils une survivance d'événements tragiques type révolutionnaires, ou bien, plus récents ? Leur présence est-elle d'origine criminelle ?

    Indisponible
  • « Pendant plus de quarante ans, Jacques Chirac a été un acteur politique incontournable d'une France en constante évolution. Mais que sait-on vraiment de lui ? Je l'ai approché plus que d'autres, mais j'ai le sentiment de n'avoir jamais vraiment percé tout ce que sa personnalité recèle. Il a d'ailleurs toujours tenu à préserver une part d'intimité, de secret, donnant parfois l'image d'un homme imperméable à toute culture, qui ne lit que des romans policiers, aime la musique militaire, raffole de la bière Corona. Cette part de mystère cache le vrai Chirac, l'homme de conviction, un combattant et un conquérant, toujours en mouvement, inépuisable, instinctif. » Jean-Louis Debré a choisi et commenté les discours, les déclarations et les confidences de Jacques Chirac, brossant un portrait au plus juste de l'homme, de son action et de ses vérités.

  • Du fondateur « Je vous ai compris » de Charles de Gaulle à la défense du mariage pour tous par Christiane Taubira, du mythique discours du Panthéon sur Jean Moulin signé Malraux au plaidoyer anti-guerre d'Irak prononcé par Dominique de Villepin à l'Onu, Jean-Louis Debré commente les « grands discours » de la Ve République, depuis sa naissance en 1958.Institutions, Europe, société : autant de domaines abordés par président, Premiers ministres et ministres. Tous, par leur parcours, leur génie de la langue, leur personnalité, leur rencontre avec les événements ont fait honneur à l'art oratoire. Une affiche de rêve : de Gaulle, Malraux, Chaban, Debré, Pompidou, Mitterrand, Marchais, Giscard, Mauroy, Badinter, Sédar Senghor, Séguin, Chirac, Jospin, Villepin, Sarkozy, Taubira, Hollande...
    />

  • « De l'enquête sur les attentats au débat interdit sur le terrorisme, de la place de l'Islam dans notre société à la montée des extrémismes, de la réforme de l'État aux controverses sur l'immigration, voici ce que je pense en mon for intérieur. A ma place, je me suis efforcé de ne pas éluder les problèmes concrets auxquels sont confrontés les Français. Fort d'une conviction républicaine, je me refuse au pessimisme. Avec d'autres, je fais le pari de la France. » J.-L. D.

  • « De l'enquête sur les attentats au débat interdit sur le terrorisme, de la place de l'Islam dans notre société à la montée des extrémismes, de la réforme de l'État aux controverses sur l'immigration, voici ce que je pense en mon for intérieur. A ma place, je me suis efforcé de ne pas éluder les problèmes concrets auxquels sont confrontés les Français. Fort d'une conviction républicaine, je me refuse au pessimisme. Avec d'autres, je fais le pari de la France. » J.-L. D.

  • L'ambassadeur d'un pays de l'Est est retrouvé assassiné dans un jardin public du 16e arrondissement. En dirigeant l'enquête sur ce crime, le juge d'instruction Guillaume découvre des pistes qu'il aurait mieux valu, pour sa sécurité personnelle, éviter. "Le Curieux" est le premier roman policier, dont le héros principal n'est pas le commissaire mais le juge. "Le Curieux" nous offre un spectacle fascinant et amer de la vie quotidienne dans le bureau du juge d'instruction. La haine y défie l'amour, le mensonge y taquine la vérité. La politique, trop souvent, y bouscule la justice. "Le Curieux", un vrai suspense qui est, en même temps, un grand document.

  • Le Conseil constitutionel est une institution souvent méconnue des Français... Pourquoi a-t-il été créé et comment est-il né ? Quelle est sa place au coeur de nos institutions ? Comment les membres sont-ils choisis et comment exercent-ils leur mission ? Comment se passe la vie derrière les fenêtres du Palais Royal ? Un parours au coeur de la République.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty