• Gulliver débarque, bien malgré lui sur l'île des Liliputiens. C'est un géant dans un monde de nains. Et si les nains ont peur de cette invasion, ils trouvent rapidement le moyen de se défendre. Puis, Gulliver se retrouve chez les Brobdingnag, un peuple de géants où lui-même n'est qu'un nain. Là encore, son intelligence ne sera pas de trop pour lui laisser la vie sauve...

  • Les Voyages de Gulliver est un roman satirique de l'auteur anglais Jonathan Swift . Le livre est un classique incontournable de la littérature du siccle des Lumicres. Il conte quatre voyages extraordinaires de Lemuel Gulliver, médecin de marine. Le premier conduit le héros au pays des Lilliputiens. Le deuxicme ´r Brobdingnag, la cité des géants dans laquelle Gulliver se trouve lui-meme en situation de Lilliputien. Le troisicme voyage mcne Gulliver ´r Laputa, une île volante, royaume des musiciens et mathématiciens. Lors de son quatricme voyage, Gulliver découvre un pays gouverné non point par des hommes mais par des chevaux intelligents, les Houyhnhnms. Bien que le récit des aventures merveilleuses de Gulliver se lise comme un fascinant roman d'aventures, l'oeuvre de Jonathan Swift est profondément philosophique. Elle s'inscrit dans l'histoire des idées comme la premicre critique sérieuse des temps modernes.

  • " Ne venez jamais si vous n'avez été appelé trois ou quatre fois, car il n'y a que les chiens qui viennent au premier coup de sifflet ; et quand le maître crie : Qui est là ? aucun domestique n'est tenu d'y aller ; car qui est là n'est le nom de personne. "
    Anti-guide des bonnes manières à l'usage des serviteurs, Instructions aux domestiques révèle, avec humour et ironie, l'absurdité du système social anglo-saxon du XVIIIe sc. Parodique, drôle, insolent, ce faux manuel concentre tout le talent de satiriste et de pamphlétaire de Swift. Talent qu'il exerce aussi dans les Opuscules humoristiques, dont la très célèbre Modeste proposition où l'écrivain propose une manière aussi radicale qu'efficace de résoudre le problème de la pauvreté en Irlande.

  • Au cours de son quatrième et dernier voyage, Gulliver débarque sur une terre inconnue et fait la connaissance de ses habitants, de splendides chevaux dotés d'une sagesse et d'une intelligence exceptionnelles. Il y découvre leur mode de vie, leur langue ainsi que leur gouvernement complexe qui exerce une terrible domination sur les Yahoos, un peuple répugnant et primaire constitué... d'hommes.

    À travers ce conte philosophique, dans lequel s'exprime une critique virulente de la situation politique et sociale en Angleterre, Swift pose avec ironie des questions essentielles : existe-t-il une différence entre un être humain et un animal ? Sommes-nous
    aussi civilisés que nous le pensons ?

  • « Bien que l'on prétende souvent que justice punit et récompense, aucune nation, à ma connaissance, n'a jamais appliqué ce proverbe à la lettre, sauf celle de Lilliput. »
    Quand il échoue sur l'île de Lilliput, Gulliver apparaît comme un géant au milieu d'êtres aussi minuscules que hautement civilisés. À la terreur et la stupeur succèdent une intelligence mutuelle et une entraide qui motivent la longue escale du héros. Mais, bientôt, la situation se gâte...
    Un conte corrosif, derrière lequel se cache une critique virulente de la cour d'Angleterre, dont le succès fut immédiat et ne se démentit jamais par la suite.
    o Objet d'étude : Dénoncer les travers de la société
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongements : Lecture comparative d'images - À la découverte d'un autre récit de voyage imaginaire : L'Utopie de Thomas More.
    Classe de troisième.

  • Dans sa Modeste Proposition, il note à propos de la « viande de bébé » : « J'admets qu'il s'agit d'un comestible assez cher, et c'est pourquoi je le destine aux propriétaires terriens : ayant sucé la moelle des pères, ils semblent les plus qualifiés pour manger la chair des fils. » Avec la même ironie du désespoir, Swift propose, dans son Projet d'attribution d'insignes distinctifs aux mendiants de différentes paroisses de Dublin de « rationnaliser » ta mendicité...

  • Edition enrichie (préface, notes, chronologie, bibliographie)La première vision que nous avons de Lilliput nous parvient à travers le corps de Gulliver, fixé au sol par de nombreuses ligatures, parcouru de drôles de créatures et percé par de bien désagréables fléchettes. Gulliver est ainsi cet être sensible dont parlent les philosophes du xviiie siècle, qui cherche à comprendre le monde à partir des perceptions que lui apportent ses sens. Mais Gulliver ne se contente pas d'observations physiques. Si Swift s'amuse de toutes les cocasseries matérielles que provoque l'arrivée d'un géant, l'analyse se fait aussi plus sérieuse. Gulliver, par le danger initial qu'il crée, l'avantage militaire qu'il représente ensuite et le problème qu'il pose au bout du compte, permet la révélation des pratiques d'une bien petite Cour. Le Voyage à Lilliput permet une observation fort nette de l'homme et de son monde, affinée par l'optique éclairante de l'imaginaire poétique.Traduction, préface et notes de Frédéric Ogée.

  • When Lemuel Gulliver wakes up on an island after a shipwreck, tied on his hands and feet and with arrows pointed at him, you would think all hope is lost. But his captors are the size of a finger, their rope is as thin as thread, and their tiny arrows barely break the surface of his skin. This is not even as absurd as it gets on Gulliver's travels at sea, but, hilariously, he has no emotional response to any of it. Jonathan Swift's `Gulliver's Travels' (1726) is political satire at its best. Published shortly after Daniel Defoe's `Robinson Crusoe', it offers a very different view on humankind than Defoe's optimistic account, poking fun and in doing so opening the door for wider discussions.

  • L'Art du mensonge politique, où comment faire avaler des couleuvres aux citoyens. Voici une actualité qui remonte du passé démocratique. Swift, une nouvelle fois, nous entraîne dans les méandres de l'humour afin de nous révéler les turpitudes et les moyens que possèdent les hommes politiques pour nous faire croire aux balivernes qu'ils débitent. Une saine lecture en prévision de cette future année électorale qui s'approche.

  • "Tout le monde désire vivre longtemps, mais personne ne voudrait être vieux."
    Swift
    « Swift est un nom bien porté. C'est le bruit soyeux des skis sur la pente vertigineuse, leur dérapage contrôlé avec gerbe de neige fusant dans le virage, coiffant la galerie des badauds. C'est le satin déchiré glissant à terre, révélant le corps nu de la vérité. C'est la baudruche crevée de la Théorie régnante qui monte en zigzags, en chiffe molle, dans le ciel des idées mortes... swift... »
    Éric Chevillard

  • "A modest proposal" or "A modest proposal for preventing the children of poor people from being a burthen to their parents or country, and for making them beneficial to the public" is a satire (or a satirical essay) written by Jonathan Swift in 1729. In this essay, Swift suggests fighting poverty, hunger, and disenfranchisement in Ireland by having the poor families sell their new born babies as food items to the rich. If one is surprised by the outlandishness of the proposal today, one can imagine what the early Eighteenth century reader might have thought. This was a powerful way for Swift to protest against the treatment of Ireland, especially in the last hundred years preceding the writing of this essay (read our preface); but maybe to some, it did not seem such a bad idea after all? Discover A modest proposal with its original preface and biography in this new edition by Les Éditions de Londres.

  • D'après Jonathan Swift.
    Où l'on voit Lemuel Gulliver, chirurgien de marine, naviguer vers Bristol. Après un naufrage, il se retrouve sur l'île de Lilliput, dont les habitants, les Lilliputiens, ne mesurent qu'environ six pouces de haut (env. 15 cm). Plusieurs aspects de la société lilliputienne semblent bien plus avancés que l'Angleterre de l'époque, pourtant les peuples passent leur temps à faire la guerre. Après bien des aventures, Gulliver découvre l'origine de la guerre entre Lilliput et Blefuscu qui est l'île voisine : un roi a voulu imposer le côté par lequel devaient être cassés les oeufs à la coque ; d'où le nom des partisans de chaque doctrine, les Gros-boutiens et les Petits-boutiens. Swift tend à y démontrer le ridicule des dogmes. À la fin du récit, Gulliver décide de s'en aller.
    Gulliver à Lilliput suivi de Gulliver chez les géants
    Raconté par Pierre Vaneck.
    Musique : André Popp
    Réalisation : Jean Desternes
    Enregistrement original
    2 pistes
    Durée totale : 28 minutes

  • Los viajes de Gulliver es una novela de Jonathan Swift, publicada en 1726. Aunque se la ha considerado con frecuencia una obra infantil, en realidad es una sátira feroz de la sociedad y la condición humana, camuflada como un libro de viajes por países pintorescos (un género bastante común en la época). El capitán Lemuel Gulliver, se encuentra en situaciones paradójicas: es un gigante entre enanos, un enano entre gigantes y un ser humano avergonzado de su condición en una tierra poblada por caballos sabios que son más humanos que los propios hombres y desconfían, con razón, de éstos.

  • Jonathan Swift's "Directions to servants" is an entertaining satire of relationships between servants and masters in the Eighteenth century. It is a late work in Swift's life. Not the most well-known, less dark than earlier satires and pamphlets, "Directions to servants" is an unknown little gem of humour and gentle mockery, also providing an interesting insight into true life in the Eighteenth century. We invite you to discover this great work of one of our favourite writers in this edition by Les Éditions de Londres.

  • Les « Voyages de Gulliver » est l'oeuvre maîtresse de Jonathan Swift publiée en 1726. L'excellente traduction que nous proposons est celle de Bernard Henri Gausseron publiée en 1884, dont nous avons modernisé l'orthographe. Dans son premier voyage, Gulliver fait naufrage et aborde à l'île de Lilliput où les habitants mesurent quinze centimètres.

  • This carefully crafted ebook: "The Benefits of Farting Explained + A Modest Proposal" contains 2 books in one volume and is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents.
    The Benefits of Farting Explained by Jonathan Swift was published in pamphlet form in 1722. What is the nature, essence and definition of a fart? What are the consequences and disadvantages of suppressing one? Why is farting considered to be a taboo? Swift's The Benefit of Farting argues eloquently, in a forceful and a posteriori fashion, that most of the distempers thought to affect the fairer sex are due to flatulence not adequately vented. To complete the excursus into this venerable and age-old human activity, Charles James Fox's Essay upon Wind provides a detailed analysis, classification and history of farting, peppered with wit and curious anecdotes about particularly eminent farts of the past.
    A Modest Proposal for Preventing the Children of Poor People From Being a Burthen to Their Parents or Country, and for Making Them Beneficial to the Public, commonly referred to as A Modest Proposal, is a satirical essay written and published anonymously by Jonathan Swift in 1729. Swift suggests that the impoverished Irish might ease their economic troubles by selling their children as food for rich gentlemen and ladies. This satirical hyperbole mocks heartless attitudes towards the poor, as well as Irish policy in general.
    Jonathan Swift (1667 - 1745) was an Anglo-Irish poet, writer and cleric who gained reputation as a great political writer and an essayist. Jonathan, who became Dean of St. Patrick's in Dublin, is also known for his excellence in satire. His most remembered works include Gulliver's Travels, A modest Proposal, An Argument against Abolishing Christianity and A Tale of a Tub.

  • This carefully crafted ebook: "A Modest Proposal + The Benefits of Farting Explained " contains 2 books in one volume and is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents.
    A Modest Proposal for Preventing the Children of Poor People From Being a Burthen to Their Parents or Country, and for Making Them Beneficial to the Public, commonly referred to as A Modest Proposal, is a satirical essay written and published anonymously by Jonathan Swift in 1729. Swift suggests that the impoverished Irish might ease their economic troubles by selling their children as food for rich gentlemen and ladies. This satirical hyperbole mocks heartless attitudes towards the poor, as well as Irish policy in general.
    The Benefits of Farting Explained was published in pamphlet form in 1722. Why is farting considered to be a taboo? Swift's The Benefit of Farting argues eloquently, that most of the distempers thought to affect the fairer sex are due to flatulence not adequately vented. To complete the excursus into this venerable and age-old human activity, Charles James Fox's Essay upon Wind provides a detailed analysis, classification and history of farting, peppered with wit and curious anecdotes about particularly eminent farts of the past.
    Jonathan Swift (1667 - 1745) was an Anglo-Irish poet, writer and cleric who gained reputation as a great political writer and an essayist. Jonathan, who became Dean of St. Patrick's in Dublin, is also known for his excellence in satire. His most remembered works include Gulliver's Travels, A modest Proposal, An Argument against Abolishing Christianity and A Tale of a Tub.

  • This carefully crafted ebook: "Gulliver's Travels illustrated by Arthur Rackham" is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents.
    Gulliver's Travels (Original title - Travels into Several Remote Nations of the World. In Four Parts. By Lemuel Gulliver, First a Surgeon, and then a Captain of Several Ships), a misanthropic satire of humanity, was written in 1726 by Jonathan Swift. Like many other authors, Swift uses the journey as the backdrop for his satire. He invents a second author, Captain Lemuel Gulliver, who because of a series of mishaps en route to recognized ports, ends up, instead, on several unknown islands living with people and animals of unusual sizes, behaviors, and philosophies, but who, after each adventure, is somehow able to return to his home in England where he recovers from these unusual experiences and then sets out again on a new voyage.
    Jonathan Swift (1667 - 1745) was an Anglo-Irish poet, writer and cleric who gained reputation as a great political writer and an essayist. Jonathan, who became Dean of St. Patrick's in Dublin, is also known for his excellence in satire. His most remembered works include Gulliver's Travels, A modest Proposal, An Argument against Abolishing Christianity and A Tale of a Tub.

  • Peter, Martin and Jack are three brothers who inherit three coats form their father. The last wish of their father is that they must never sell or alter their coats. In their early age the three boys follow their father's last words very strictly, but over time fashion changes. Many different and better-looking clothes starts to be produced. This is also the reason why the brothers feel lagging behind and no longer fit into the higher society. They must find a solution fast if they want to regain their position in the elite.

    What lesson did the father wanted to teach his sons? Will the boys retain the original look of their coats? Or they will be tempted to alter them, so they can fall back into society? Will they regret their choice?

    Find all the answers in Jonathan Swift's satire novel "A Tale of a Tub", published in 1704.

  • Quando Lemuel Gulliver si sveglia su un'isola dopo un naufragio, con mani e piedi legati e tante frecce puntate su di lui, penseresti che ogni speranza è perduta. Ma i rapitori sono alti un dito, la corda è sottile come un filo e le piccole frecce sfiorano appena la superficie della pelle di Gulliver. Questa storia non è nemmeno tanto assurda rispetto a quanto capiterà a Gulliver in mare, ma, ironicamente, nessuna avventura susciterà una reazione emotiva nell'uomo. "I viaggi di Gulliver" (1726) di Jonathan Swift sono un'ottima satira politica. Pubblicato poco dopo "Robinson Crusoe" di Daniel Defoe, offre una visione dell'umanità molto diversa rispetto a quella ottimistica di Defoe, ridicolizzando e, al contempo, aprendo la porta a discussioni più ampie. Narrato da Serafino Balduzzi.



    Jonathan Swift (1667-1745) è stato un satirico, saggista, poeta e libellista politico anglo-irlandese, meglio conosciuto per le sue opere satiriche come "Una modesta proposta" (1729) e "I viaggi di Gulliver" (1726).

  • L'humour combattant

    Jonathan Swift

    • Myriel
    • 1 Janvier 2015

    Lire Swift, c'est un peu lire l'humour à la manoeuvre. Poète, écrivain, essayiste, polémiste, théologien de formation, homme que la politique embauche, plus grand satiriste anglophone, Swift excellait en bien des domaines. A le lire, on devine ses colères, on se noie dans ses interrogations. Il y a comme un désespoir se débattant chez cet homme qui souvent choisit l'ironie, le second degré, l'arme de la dénonciation de nos ridicules travers. Ainsi militait Swift, ainsi écrivait, pensait-il : par le biais moqueur visant à faire rire en égale proportion de ce qu'il convient d'avoir à faire penser. Swift transgresse,... en permanence. C'est une envie faite habitude que cela chez lui. Preuve en seront les cinq textes associés dans ce recueil : La bataille des livres, Résolution pour le jour où je deviendrai vieux, Irréfutable essai sur les facultés de l'âme, Pensées sur divers sujets moraux et divertissants, Instructions aux domestiques.
    A chacun de ces textes une humeur, à tous l'humour en combattant. Le troublant humanisme d'un homme nous rappelant à nos égalités, s'attachant à relever nos saisissantes similitudes ; pour évidente philosophie.

  • Jonathan Swift

    Jonathan Swift

    Le Classcompilé n° 158 contient les oeuvres de Jonathan Swift
    Jonathan Swift (né le 30 novembre 1667 à Dublin, en Irlande, et mort le 19 octobre 1745 dans la même ville) est un écrivain, satiriste, essayiste, pamphlétaire politique anglo-irlandais. Il est aussi poète et clerc et à ce titre il a été doyen de la cathédrale Saint-Patrick de Dublin. Il est célèbre pour avoir écrit Les Voyages de Gulliver.

    CONTENU DE CE VOLUME :

    VOYAGES DE GULLIVER ( Illustrés )
    Par B.-H. Gausseron (Complète), trad. 1884
    Traduction nouvelle (Complète), trad. 1838
    Par l'Abbé Desfontaine (Incomplète), trad. 1727
    Révisée par Jules Janin (Incomplète et édulcorée), trad. 1861
    AUTRES
    Opuscules humoristiques, trad. 1859
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • De fantasierijke roman van de Ierse schrijver Jonathan Swift over de avontuurlijke reizen van scheepsarts Lemuel Gulliver naar de verste delen van de wereld is al zo'n 300 jaar een klassieker en een groots werk in de Engelstalige literatuur.



    Eerst bezoekt Gulliver's schip het eiland van de kleine kuil, waar de bewoners slechts 15 centimeter hoog zijn. De hoogte komt overeen met het niveau van de politieke discussies van deze mensen. Zijn tweede reis leidt hem naar naar Brobdingnag, dat wordt geteisterd door veldslagen, en naar een vliegend eiland. Hij ontmoet mensen die onsterfelijk zijn en ontmoet hoogst intelligente paarden die hebben geknoeid met primitieve geëvolueerde menselijke wezens.



    De roman is uit 1725, een tijd waarin de wereld onontgonnen was en wie weet hoeveel verbazingwekkende ontdekkingen nog wachtten, maar het is ook een satire over de menselijke natuur en ontoereikendheid. De roman is als een spiegel voor de mensen en toont ze, onder andere, klein, fantasierijk en belachelijk. Daarnaast kon het behalve als een vermakelijk en avontuurlijk boek ook worden gelezen als een doldwaze politieke satire, die zo riskant was dat de auteur lange tijd alleen anoniem durfde te zijn. Sinds 1902 is "Gulliver's reizen" meerdere malen omgezet naar film, radio en televisie.

  • Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift furent publiés anonymement en 1726 et firent sensation dès leur publication. Cet ouvrage relatant les voyages imaginaires du héros dans des contrées lointaines peuplées d'êtres extraordinaires est devenu un des classiques de la littérature pour enfants. Toutefois ce n'est pas tant cet aspect qui lui valut son succès que la satire acerbe qui se fait jour au fur et à mesure des tribulations d'un Gulliver qui, en rencontrant géants, minuscules humains, immortels ou animaux savants, est amené à porter un nouveau regard sur son pays, ses coutumes, sa politique et ses croyances. Cet ouvrage présente la toute première traduction, anonyme, des Voyages de Gulliver (janvier 1727). La notoriété de l'abbé Desfontaines qui en publia une autre trois mois plus tard éclipsa cette première version qui, tout en respectant le raffinement stylistique du « bon goût » français, est néanmoins bien plus fidèle à l'original que celle qui lui succéda. La série Imprimatur présente de grandes oeuvres de la littérature étrangère dans la première traduction française qui en fut donnée ; cette traduction permet de renouer avec une esthétique qui préfère souvent le style à la fidélité, et de retrouver le texte tel qu'il apparut aux lecteurs contemporains.

empty