Sciences humaines & sociales

  • L'insolence de Mark Twain (1835-1910) c'est celle de la jeunesse. Jeunesse d'une nation, jeunesse d'une langue qu'il aide à forger, jeunesse d'une culture qui conquiert son indépendance. Ce recueil, composé des textes « Comment raconter une histoire drôle », « Le moment crucial de ma vie », les « Journaux d'Adam » et « d'Ève », témoigne de l'expérience d'écriture de Twain avec toute son intelligence et son humour si caractéristique. L'auteur y dépeint ce monde de l'enfance où la langue s'invente et où Twain devient Twain. Ces textes courts, d'un humour mordant, forment une introduction originale à l'oeuvre de Mark Twain et tracent le portrait d'une Amérique en train de naître où tout est encore possible.

    Avec des extraits du "Journal d'Adam" et du "Journal d'Ève".
    />

    Sur commande
  • Sur la religion

    Mark Twain

    Croyant convaincu, Mark Twain était cependant profondément choqué par certains aspects du christianisme.
    Dans ce petit livre, il s'en prend violemment à Dieu, concluant au caractère intrinsèquement immoral de celui-ci. La virulence de ce pamphlet est telle que son auteur en avait interdit la publication pour les quatre siècles à venir. Heureusement sa volonté n'a pas été respectée, ce qui permet de profiter de cette réflexion, assurément dérangeante mais certainement passionnante, sur la religion. Pamphlétaire virulent et irrévérencieux, Mark Twain s'en prend à Dieu, à la religion et aux fondements du christianisme.
    Il montre les incohérences de la Bible et dénonce les crimes commis au nom de Dieu de du Christ.

  • The innocents abroad, or The new Pilgrims' progress / by Mark Twain,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k102940w

    Sur commande
empty