• Le succès rencontré par la « nouvelle formule » du livret du candidat de l'Éducation musicale nous engage à poursuivre dans cette voie : celle de la couleur, des tableaux, des flash-codes, mais aussi de l'adéquation des questionnements aux problématiques imposées par l'Éducation nationale.

    Alors que les sujets du bac se modifient lentement vers une interrogation d'ordre esthétique et philosophique plus qu'une véritable étude des oeuvres et une connaissance des périodes et écoles, cela peut paraître paradoxal. D'autant plus que le ministère a définitivement opté pour une étude comparative, aussi bien en option facultative qu'en enseignement de spécialité. C'est pourtant bien à cette comparaison que nous préparons les candidats, sans jamais cependant perdre de vue le fait que cette comparaison doit être étayée par une connaissance solide des oeuvres au programme, mais aussi des principes d'écriture musicale.

    C'est pourquoi nous tenons depuis plusieurs années à combler d'éventuelles lacunes des candidats sur le plan théorique. On présente à tort la théorie musicale comme une matière rébarbative, alors qu'elle n'est que l'apprentissage d'un outil indispensable à qui veut vraiment pénétrer les arcanes des oeuvres. Aussi avons-nous choisi de placer en fin de volume une petite "mise à niveau solfégique", pour ceux qui en ont besoin. Les oeuvres de Debussy et Ravel imposées cette année sont difficiles pour qui souhaite aller à fond dans leur étude. Et nous espérons que ces petits "mémentos" aideront les plus démunis.

    Comme nous le redirons plus loin, les analyses sont conçues pour les plus exigeants d'entre eux. Nous avons fait en sorte que ceux qui souhaitent se limiter à l'essentiel puissent le faire.

    Cependant les candidats à l'option facultative comme à l'option de spécialité auront intérêt à lire l'ensemble des analyses, en plus des annexes.

  • Avant-propos

    Le baccalauréat « ancienne mouture » vit donc sa dernière année... Faut-il le déplorer ? Peut-on encore parler d'« examen » pour une épreuve dont le taux de réussite approche ou dépasse les 90 % ? (alors qu'en 1967, ce taux était de 61,7 %, il est cette année de 88,1 % et 91,2 pour le bac général) ! L'état d'esprit coura- geux qui semblait à l'origine de la réforme pouvait laisser espérer aux lycéens, en plus d'une revalorisation du niveau, une ouver- ture plus large dans le choix des matières. Pour la première fois, un élève pourrait en n choisir comme enseignement de spécia- lité (par exemple) mathématiques et musique ! Et une spécialité artistique ne serait plus forcément liée à la lière littéraire ! Oui, mais voilà... Si l'on ignore encore le nombre de créations ou de fermetures d'options que cette réforme a induit en France, dans le lycée où j'enseigne - pour l'exemple que je connais le mieux - elle a purement et simplement abouti à la fermeture des options

    artistiques (arts plastiques et musique). Drôle de progrès ! En imaginant que ce cas ne soit pas unique dans l'hexagone, cela signi e que la préparation au bac que nous proposons dans cette revue pourrait rendre service l'année prochaine à un nombre bien plus important de candidats musiciens (en tout cas en ce qui concerne les candidats libres). Quoi qu'il en soit, nous conti- nuerons à proposer à tous une formule qui va bien au-delà des compétences attendues à l'examen, même si elle ne les élude absolument pas ; en cherchant à toujours stimuler leur curiosité, et à parfaire leurs compétences « pratiques », nous aimerions convier les lycéens à une sorte d'initiation - ou d'incitation si l'on préfère - à la musicologie, qui, j'espère, les satisfera.

    Philippe Morant

    Le format ePub de ce titre est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Timide

    Sarah Morant

    Discrète, discrète, discrète...
    Parce que c'est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l'affronter en face.
    Réservée, réservée, réservée...
    Parce qu'elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c'était passé.
    Aimée, aimée, aimée
    Parce qu'il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles...

    Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu'une personne prenne la peine de le découvrir.


    Sarah Morant n'a que 17 ans quand elle décide de publier son premier roman sur la plateforme d'écriture WATTPAD.
    C'est ainsi qu'est né TIMIDE, un texte qui a très vite compté plus de 4 millions de vues et conquis une véritable communauté de fans.
     

  • Fragiles

    Sarah Morant

    Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler,
    qui fait craquer toutes les filles mais ne s'attache jamais. Brittany incarne
    la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse
    aucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées de
    toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent
    des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et
    Brittany se cherchent mutuellement... Se trouveront-ils ?

  • Les colocs

    Sarah Morant

    Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l'étranger, Cassandre est bien embêtée. Il est hors de question qu'elle retourne chez ses parents. Par chance, sa cousine lui dégote le colocataire parfait  ! Ou pas... Car la personne qui se présente à sa porte n'a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa. Il déplace ses affaires sans la prévenir  ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis sans la prévenir  ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Ils ne sont d'accord que sur une chose  : leur incompatibilité. Vite, des disputes éclatent et la colocation devient invivable. Pour essayer d'apaiser l'atmosphère, Alden propose de poser des règles. Chacun son tour, ils inscriront sur une feuille une loi à ne jamais transgresser. Et plus les jours passent, plus Alden et Cassandre découvrent qu'ils sont peut-être, tout compte fait, des colocataires parfaits...

  • Considéré par les Chinois comme le père de l'acupuncture française, George Soulié de Morant, grâce à son oeuvre monumentale en 5 tomes, a permis aux médecins français d'accéder à une médecine chinoise plurimillénaire et de l'intégrer dans leur pratique. Avec ses 100 illustrations anatomiques historiques en bichromie, dont 4 planches grand format, cet atlas des points et méridiens d'acupuncture a été une formidable référence pour les praticiens occidentaux. Réédité et augmenté d'une nomenclature de près de 400 points, d'une transcription en chinois pinyin, d'une traduction des noms et du nombre associé, réalisés par le docteur Gil Berger, médecin et acupuncteur, cet atlas allie harmonieusement aspiration scientifique et respect de la tradition chinoise.

  • Tiens la porte pour la personne qui se trouve derrière toi. Dis bonjour d'un signe de tête à tes professeurs. Souris si tu croises le regard de quelqu'un.
    J'ai toujours eu besoin de Post-it pour savoir comment réagir. Ne pas être trop froide. Ne pas parler trop fort. Rire au bon moment. Quand on n'a pas les codes, le monde est très compliqué à comprendre. Et quand on ne comprend pas le monde, comment peut-on se comprendre soi-même ? Peut-être qu'un jour je trouverai quelqu'un ne cherchera pas à me rendre "normale". Quelqu'un avec qui je n'aurai pas besoin de ces fichus Post-it. Cela dit, peut-être que je le connais déjà...

  • Histoire fameuse des années glorieuses des samouraïs, adaptée dans notre langue et romancée par George Soulié de Morant, Les 47 rônins est sans doute l'un des récits les plus touchants et les plus riches de sens jamais publiés sur ces guerriers farouches. Les aventures des 47 rônins, en japonais «Chushingura» (Le Trésor des loyaux samouraïs), ne sont pas une légende, mais un «fait divers» qui défraya la chronique au début du XVIIIe siècle, et que l'imagination populaire s'est plu à embellir. Il était alors formellement interdit de dégainer son sabre dans l'enceinte du palais royal, mais Asano Takumi, jeune guerrier aussi brave qu'intransigeant, passa outre pour répondre aux provocations du chef des rites, Kira. Il fut condamné à mort; mais ses vassaux, 47 samouraïs désormais sans maître, jurèrent de venger sa mémoire. Pendant plus d'un an, la conjuration demeura secrète, endurant le mépris pour endormir la méfiance de Kira. Leur abnégation porta ses fruits: ils se vengèrent... mais furent, à leur tour, condamnés à mort.
    Ce livre passionnera tous ceux qui s'intéressent à l'esprit guerrier des samouraïs et à l'histoire de l'Extrême-Orient.
    George SOULIÉ DE MORANT, né le 2 décembre 1878, apprit tout petit le chinois. Cette chance particulière devait orienter tout le cours de sa vie et faire de lui un auteur prolifique (son oeuvre ne se limita pas seulement à l'acupuncture, qui le rendit célèbre). Toute sa bibliographie tourne autour de la Chine et de l'Extrême-Orient: art, histoire, romans, traductions... mais l'acuponcture (c'est ainsi qu'il l'orthographiait) constitue sans nul doute le plus gros de son oeuvre. La première édition de ce livre, sortie sous le titre Le Trésor des loyaux samouraïs, date de 1927.

  • « Que les stars de la corruption nous pardonnent, nous avons volontairement ignoré leur cas. Des millions dans les poches ? La fuite des capitaux vers les paradis fiscaux ? Ce n'est pas notre sujet. Ce qui nous a passionnés, c'est la corruption ordinaire. La corruption de tous les jours, celle que l'on subit mais que l'on ne voit pas. C'est l'élu qui en croque, le chef d'entreprise qui arrose, l'agent public qui favorise les amis. C'est la France des passe-droits et des pots-de-vin, celle des petits arrangements et de l'enveloppe discrètement exigée. »
    Jacques Duplessy et Guillaume de Morant, journalistes d'investigation aguerris ont parcouru les routes de France, de Clamart à Nancy, de Strasbourg à Dijon. Ils se sont arrêtés dans les grandes villes comme dans les petits villages, ont questionné les prévenus, les mis en examen, mais aussi les lanceurs d'alerte, les juges, les avocats et les policiers. Dans cette comédie humaine d'un genre nouveau, on retrouve un maire véreux qui collectionne les oeuvres d'art aux frais du contribuable, des parents qui se sont jurés de ruiner leur fils, un huissier de justice fraudeur, un patron qui protège sa maitresse et bien d'autres encore...
    Mais parfois, la corruption paye, et la morale n'est pas toujours au bout de l'histoire...  

  • Avant-propos
    Alors que les discussions, approbations, contestations allaient bon train concernant le nouveau Baccalauréat, et la part importante (40 %) que le ministre avait dévolue au contrôle continu pour l'ob-tention du nouveau diplôme, un virus veillait ! Ce ne sont pas 40, mais 100 % des notes du contrôle continu qui furent - à cause de la Covid19 - prises en compte pour la session 2020 ! Le virus étant toujours parmi nous, nous ne retrouverons pas encore intégralement, pour la session 2021, les dispositions prévues par les bulletins officiels : comme l'a annoncé, le 5 novembre 2020, le ministre de l'Éducation nationale, les épreuves d'évaluation communes de Première et Terminale seront encore cette année remplacées par le contrôle continu. Il est donc important de faire le point, et pour cette année, et pour l'an prochain ! C'est l'objet du préambule de ce livret, même s'il n'est pas exclu que de nouvelles modifications interviennent avant le mois de mars ! Au cours des pages suivantes, comme chaque année, nous analyserons bien entendu les oeuvres du « programme limitatif ». Les candidats à l'épreuve optionnelle de musique du Baccalauréat, comme ceux de l'enseignement de spécialité, y trouveront suffisamment d'informations pour bien connaître ces oeuvres. Ils y rencontreront également des liens vers l'Internet, ainsi que des reports vers un autre manuel qui a vu le jour en même temps, La musique au logis, qui s'adresse à tous ceux qui souhaitent aller plus loin dans la compréhension de la musique, qu'ils envisagent ou non de se diriger vers des études plus poussées de musicologie. Enfin, pour ceux qui se sentent saisis du soudain courage d'affronter la technique, la partie annexe est là pour leur fournir des méthodes rapides pour apprendre à lire les notes, à lire les rythmes, à affronter une partition, même une partition d'orchestre ! L'initiation à l'acoustique permet de rendre plus logiques les partis pris solfégiques, et de mieux comprendre le développement de l'harmonie. Puisse cette initiation « sans douleur » les pousser plus avant dans l'art musical, qui, comme tout art, nécessite un savoir technique, une pratique assidue et une curiosité sans faille !
    P. Morant

  • Histoire fameuse des années glorieuses des samouraïs, adaptée dans notre langue et romancée par George Soulié de Morant, Les 47 rônins est sans doute l'un des récits les plus touchants et les plus riches de sens jamais publiés sur ces guerriers farouches. Les aventures des 47 rônins, en japonais «Chushingura» (Le Trésor des loyaux samouraïs), ne sont pas une légende, mais un «fait divers» qui défraya la chronique au début du XVIIIe siècle, et que l'imagination populaire s'est plu à embellir. Il était alors formellement interdit de dégainer son sabre dans l'enceinte du palais royal, mais Asano Takumi, jeune guerrier aussi brave qu'intransigeant, passa outre pour répondre aux provocations du chef des rites, Kira. Il fut condamné à mort; mais ses vassaux, 47 samouraïs désormais sans maître, jurèrent de venger sa mémoire. Pendant plus d'un an, la conjuration demeura secrète, endurant le mépris pour endormir la méfiance de Kira. Leur abnégation porta ses fruits: ils se vengèrent... mais furent, à leur tour, condamnés à mort. Ce livre passionnera tous ceux qui s'intéressent à l'esprit guerrier des samouraïs et à l'histoire de l'Extrême-Orient.

  • Avant-propos
    Quel sera le contenu exact de l'enseignement de la musique au lycée à partir de 2019 ? Nous l'ignorons encore. Il faudra pourtant qu'il soit réformé ; car il semble bien que l'esprit et le contenu des épreuves se sclérosent d'année en année ! Témoins le manque de renouvellement de certains sujets (quatre ans pour le jazz oriental, trois pour l'affaire Tailleferre), et l'indigence du programme limitatif pour la session 2019 qui perd encore en quantité et en intérêt : deux nouveaux morceaux seulement, et tous deux associés au même mouvement - par essence lui-même limité : le minimalisme !
    Charge aux professeurs de verdir cette siccité en l'irriguant de leur savoir et de leur passion ! Nous chercherons ici à les aider, et également à fournir à ceux qui n'ont pas d'enseignement musical dans leur établissement, les outils indispensables au bon déroulement de leur apprentissage. Ils trouveront des réponses à leurs interrogations théoriques, des pistes pour leurs recherches personnelles, et des précisions quant au déroulement des épreuves. Puisse ce petit livret les initier à la musicologie, et leur donner envie de poursuivre dans cette voie !
    P. Morant

  • Lifestyle and Medical Approaches to Cancer Prevention.- Application of Genetics to the Prevention of Colorectal Cancer.- Genetics and Prevention of Oesophageal Adenocarcinoma.- Preclinical Models Relevant to Diet, Exercise, and Cancer Risk.- Individualizing Interventions for Cancer Prevention.- Can Animal Models Help Us Select Specific Compounds for Cancer Prevention Trials?.- Problems with Using Biomarkers as Surrogate End Points for Cancer: A Cautionary Tale.- Can a Marker Be a Surrogate for Development of Cancer, and Would We Know It if It Exists?.- How Should We Move the Field of Chemopreventive Agent Development Forward in a Productive Manner?.- The Problems with Risk Selection; Scientific and Psychosocial Aspects.- Chemoprevention of Lung Cancer.- Anti-nicotine Vaccination: Where Are We?.- Primary Prevention of Colorectal Cancer: Lifestyle, Nutrition, Exercise.- Chemoprevention of Colorectal Cancer: Ready for Routine Use?.- Screening of Colorectal Cancer: Progress and Problems.- The Role of Endogenous Hormones in the Etiology and Prevention of Breast Cancer: The Epidemiological Evidence.- Innovative Agents in Cancer Prevention.- The IARC Commitment to Cancer Prevention: The Example of Papillomavirus and Cervical Cancer.- Health Economics in the Genomic Age.- Screening for Cancer: Are Resources Being Used Wisely?.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « E. JEANSELME, (1858/1935), fut reçu médecin en 1888 et médecin des hôpitaux en 1896. En 1898, il est envoyé par le gouvernement étudier la lèpre en Extrême-Orient et part dix-huit mois en Indochine, au Siam, en Chine, en Birmanie et en Indonésie. Il découvre les nodosités juxta-articulaires qui porte son nom. ». (Dictionnaire historique des médecins)
    Le docteur Édouard Jeanselme publia notamment au cours de son long voyage en Asie, deux articles consacrés à la médecine chinoise dont nous en diffusons l'intégralité dans un même volume. Les théories médicales des Chinois, illustré de 15 figures dans le texte dont plusieurs à pleine page. Le Dr. Jeanselme, chargé de mission en Extrême-Orient, stygmatise ici la représentation anatomique des Chinois, dont les traditions interdisent la dissection. Suivi de La pratique médicale chinoise, ouvrage essentiellement consacré à la pharmacopée, sans complaisance.
    Format professionnel électronique © Ink Book édition

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • This book provides a comparative study of fascisms and reactionary nationalisms. It presents these as transnational political cultures and examines the dictatorships and regimes in which these cultures played significant roles. The book is organised into three main sections, focusing on nationalists, fascists and dictatorships in turn. The chapters range across French, Italian, Spanish, Portuguese and German experiences, and include a broader overview of the political cultures in Central and Eastern Europe as well as Latin America. The chapters consider the identities, organizations and evolution of the various cultures and specific political movements, alongside the intersections between these movements and how they adapted to changing contexts. By doing so, the book offers a global view of fascisms and reactionary nationalisms, and promotes debate around these political cultures.

  • Le cartel de Cali, la mafia russe, les sectes, les anciens du KGB... Drogue, chantage, attentats, trafics d'armes, assassinats... Une terrible menace pèse sur la planète. Qui tire dans l'ombre les nombreuses ficelles de cette gigantesque association de criminels ? Jonas, la taupe infiltrée au coeur du ministère de l'Intérieur, place Beauvau, a peut-être la réponse. Tous les services sont en alerte pour la démasquer. Le tueur Claudius Heinz est sans doute à la solde de cette nouvelle Internationale du crime. Joachim Kenner, un flic d'élite, ancien chef de l'antigang, est chargé de le débusquer. Thriller envoûtant, L'affaire Jonas lance aussi un cri d'alarme : à la veille du prochain millénaire, le monde encore libre est attaqué de partout. Ses ennemis disposent de moyens énormes, de complicités multiples et d'un appétit dévorant.

  • Le roman de Soulié de Morant parut tout d'abord en 1924, dans le Mercure de France, sous le titre "Bijou-de-ceinture". (...) Choisissant - pour prétexte romanesque - l'initiation d'un Occidental à la culture, à l'histoire et aux plaisirs chinois, Bijou-de-ceinture répond, certes, aux critères du genre exotique ; son style fleuri est bien celui de son époque. Mais il sait remarquablement ménager ses effets dramatiques, tempérer la préciosité par un esprit caustique et distancié, enfin - et surtout - il est l'oeuvre d'un vrai connaisseur de la Chine...

empty