• Cet ouvrage est le fruit de recherches sur les techniques de la pêche à la ligne en eau douce depuis l'Antiquité jusqu'à 1930, date qui ouvre une ère nouvelle où les matériaux innovants tendent à supplanter le savoir-faire ancestral pour mieux s'adapter au comportement de chaque espèce de poisson. Anguilles, brochets, carpes, goujons, truites, saumons... ont vu défiler tout un arsenal de cannes, moulinets, fil de pêche, hameçons et autres leurres qui a amené de nouveaux passionnés à s'adonner à ce paisible loisir. Activité de subsistance d'abord, la pêche à la ligne est devenue au fil du temps un art de vivre.

    Pratiquée dans un milieu caractérisé par une riche biodiversité, elle rassemble, à partir du xixe siècle, deux communautés qui pratiquent en eaux vives pour les pêcheurs de salmonidés, experts en mouche artificielle, et en eaux calmes pour les pêcheurs de blanchaille, consommateurs de friture. Les premiers constituent une sorte d'aristocratie célébrée par les poètes anglais, les seconds émanent du peuple et sont parfois brocardés par les chansonniers.
    L'auteur nous entraîne avec brio dans une balade champêtre où il mêle savamment écologie, biodiversité, histoire et littérature. Un régal ! Une riche et abondante iconographie illustre le propos.

  • L'aiguille aimantée a révolutionné la physique. Et l'histoire de la boussole est aussi son histoire. Des générations de savants choyèrent ce petit objet dans le but de percer les mystères du magnétisme terrestre et de résoudre le problème de la longitude. Au début du XIXe siècle, cette aiguille aimantée permet aux physiciens d'apporter la preuve de l'existence de liens entre électricité et magnétisme : une découverte à l'origine d'une révolution scientifique et industrielle.
    Au fil d'un récit très illustré, Pierre Juhel nous raconte les heurs et malheurs des navigateurs et des explorateurs, les premiers s'aventurant sur les mers lointaines, les seconds jusqu'aux régions polaires, tous munis de l'indispensable boussole. Il nous apprend aussi comment, à la fin du XIXe siècle, alors que les navires sont construits en fer, les savants se mobilisent pour rendre sa « vertu » à la boussole marine accusée de perdre le nord !
    Confrontée à de nombreux défis et perfectionnée au cours des siècles, la boussole a fait progresser la connaissance. Elle sera finalement vaincue par l'apparition de nouvelles techniques de mesure !

empty