Editions De La Lune

  • Deux ans après avoir quitté le pouvoir à l'issue de l'alternance de mai 2006, SOUEF Mohamed El-Amine, ancien chef de la diplomatie comorienne sort du silence. Il retrace ici les grands évènements qui ont jalonné l'histoire contemporaine des Comores : l'indépendance inachevée, l'évolution du statut de Mayotte, le mercenariat, l'avènement de la démocratie, le séparatisme, le débarquement et la place des Comores dans le concert des nations. Dans ce livre, SOUEF constate que les crises qui ont secoué l'archipel des Comores avant même son indépendance ne sont pas sans lien avec sa position géographique hautement stratégique. A cela s'ajoutent les préoccupations insulaires et les suspicions liées aux difficultés naturelles et spécifiques des pays insulaires. Le manque de leadership, de figures héroïques ou charismatiques capables de mobiliser les masses et d'agir en leur nom, favorise la montée des groupuscules qui mobilisent une grammaire localiste ou insulaire contribuant à défaire le cadre national et à affaiblir l'Etat. La démocratie qui devrait aider à transcender les clivages et à propulser des dynamiques de bonne gouvernance, de paix et de stabilité, donc de développement durable, est souvent mal comprise. Selon l'auteur, comment peut-on comparer la démocratie d'un pays ne disposant pas d'un réel organe de presse ou d'une structure d'enseignement adéquate à la démocratie d'un pays du Nord qui se trouve à un niveau de développement tel qu'il aspire à la technologie nucléaire ?

  • Voici un livre incontournable pour comprendre la Palestine et ce qu'on omet généralement de nous dire sur le conflit israélo-palestinien. PALESTINE : Le refus de disparaître est un éloquent plaidoyer en faveur de l'instauration d'une paix juste et durable en Palestine. Cette paix exige, avant tout processus ou négociations, le respect des droits humains fondamentaux de tous les habitants de la terre de Palestine. L'asphyxie systématiquement organisée de la population civile palestinienne par Israël doit cesser. Le destin des peuples israélien et palestinien est intimement lié : la libération de l'un ne se fera pas sans la libération de l'autre.

    En première partie de cet ouvrage, on retrouve des textes et des récits sur la vie quotidienne des hommes, des femmes et des enfants palestiniens qui font face chaque jour à l'armée israélienne, aux bouclages, aux checkpoints, aux couvre-feux, au rationnement de l'eau, à la démolition de leurs maisons, à l'expropriation de leurs biens et de leurs terres et à l'enfermement, ainsi qu'une réflexion sur une possible solution du conflit israélo-palestinien.

    La seconde partie du livre regroupe une série de conférences traitant de questions historiques et politiques dont, entre autres, celles de la Nakba (la Catastrophe) de 1948, du colonialisme israélien, du contrôle de l'eau, de la construction du mur, des négociations de paix et des perspectives d'avenir.

    Cet ouvrage, illustré de cartes et de photos, se termine par le rapport d'une mission d'observation faite en Palestine en octobre 2002 par la Coalition pour la justice et la paix en Palestine, mission coordonnée et dirigée par l'auteur.

  • Sur commande
  • Les grands défis de la politique étrangère des Comores Depuis leur indépendance, les Comores font l'objet d'une attention particulière de certaines puissances, de par leur position stratégique. Aujourd'hui, la globalisation des échanges, l'irruption de la société civile dans le jeu politique et les défis économiques et politiques auxquels tous les petits Etats insulaires sont confrontés dictent une redéfinition de la politique étrangère. Quels seront les marges de manoeuvres de l'Etat face à ces défis ? Outre Mayotte, sont également tributaires des Comores un nombre d'îles et d'îlots au pourtour de l'archipel. Quel serait alors le rôle de la communauté internationale par rapport à ces questions pour ce jeune Etat dont une partie de son territoire est amputée ? Dans cet ouvrage, l'auteur analyse globalement cet ensemble d'enjeux de politique étrangère, lié en partie à la mondialisation. Il essaie de mettre en exergue les grands défis d'ordre géopolitique et stratégique en vue de définir de nouveaux axes fondamentaux de cette politique. Il évoque notamment la question des frontières maritimes, le poids de la diaspora et la coopération tout en dégageant des perspectives par rapport à la question de Mayotte sans raccourcis ni caricatures.

  • Ce roman de Virginia Pésémapéo Bordeleau resitue la société amérindienne dans le contexte de la modernité, avec ses forces et ses déchirements, et met en lumière le profond humanisme de cette culture, à travers une quête identitaire qui, par son authenticité, rejoint l'universel.

    À la recherche de ses racines, Victoria entreprend un voyage au pays de ses ancêtres cris avec son compagnon Daniel. C'est un long périple vers le nord sur les rives de la baie James. Couleurs, odeurs et majestueux paysages éveillent en elle des souvenirs qui se mélangent bientôt aux étranges songes qui viennent troubler ses nuits. Par bribes, oncles, tantes et cousins lui racontent l'histoire de sa famille. Misères et grandeurs des siens. Images de son enfance teintées de joie et de tristesse.

    Ourse bleue revient chez les siens pour faire la paix avec son âme et libérer celle de son grand-oncle chasseur disparu en forêt depuis vingt ans. Malgré l'incrédulité de son compagnon blanc qui ne peut la suivre jusqu'au bout, Victoria poursuivra son chemin sur les traces jadis empruntées par son clan, dans un territoire aujourd'hui disparu sous les eaux.

  • Les quatre récits de ce recueil nous transportent dans des villages du Nunavik où vie quotidienne et légendes s'entremêlent, dévoilant un monde déchiré entre la culture des ancêtres et l'attrait de la vie moderne.

    Depuis l'arrivée de l'homme blanc, on y a troqué les chiens de traîneau contre des motoneiges. L'alcool et la drogue font maintenant partie du paysage avec leur triste cortège de drames familiaux. Mais l'inuksuk, cet homme de pierre qui domine fièrement la toundra, continue de rappeler à tous les exploits des valeureux chasseurs inuits d'autrefois. Porteur d'espoir, il persiste à baliser la route pour les siens.

  • Ce livre est un plaidoyer pour la paix en Palestine, accompagné de cent illustrations et appuyé par des informations et des notes tirées de documents officiels. Samih Abu Zakieh y décrit le monde dans lequel il vit depuis sa naissance. Un monde sous « occupation ». Bien sûr, nous connaissons le mot « occupation », mais savons-nous ce qu'il signifie réellement ? Quand avons-nous entendu parler de la terreur et de la misère qui se cachent derrière ce mot ? Les horreurs quotidiennes de l'occupation israélienne restent largement invisibles dans nos journaux ou sur nos écrans de télévision... The dove of peace - a worldwide symbol first made famous by Pablo Picasso - has passed into the capable hands of Samih Abu Zakieh, an artist and teacher who keeps hope alive in hell. The peace dove nests in Hebron.

    Pendant les longs jours de couvre-feu, prisonnier chez lui, dans le bruit infernal de la mitraille, des chars et des bulldozers sillonnant les rues d'Hébron, Samih dessinait sans relâche des colombes... Ses messagères de paix sont rassemblées dans ce livre. Mais l'histoire racontée ici, qui est présentée en français, en arabe et en anglais, n'est pas seulement une histoire de dessins, c'est l'appel d'un pacifiste qui nous livre un message de non-violence, d'amour et d'espoir en la fraternité humaine et en la justice.

    Puissent la voix de Samih Abu Zakieh et celles des enfants palestiniens être entendues par tous ceux et celles qui gardent, fiché au coeur, l'espoir que s'ouvrent enfin ces chemins vers la paix entre tous les peuples de la Terre.

  • Ce livre invite à une réflexion sur des sujets tels que les signes religieux dans l'espace public, la neutralité de l'État, les accommodements raisonnables et un vivre-ensemble harmonieux qui serait fondé sur des principes universels.

empty