Pbco

  • C'est en Touraine que commence la glorieuse épopée de Jeanne d'Arc. C'est là, au jardin de la France, qu'elle arrache au roi Charles VII, contre l'avis de ses conseillers, les deux décisions qui vont bouleverser le cours de la Guerre de Cent Ans et celui de l'histoire de France et d'Angleterre :

    À Chinon, la simple bergère venue de Lorraine rencontre Charles VII et sait le convaincre de sa divine mission. C'est là qu'il lui confie son armée et que la reconquête de la France est enfin décidée.

    À Sainte-Catherine-de-Fierbois, Jeanne d'Arc trouve sa fameuse épée frappée de cinq croix.

    À Tours, elle reçoit son armure et sa bannière.

    À Loches, après sa victoire d'Orléans sur les Anglais, elle réussit à décider Charles, son « gentil dauphin », d'aller se faire sacrer à Reims et d'être enfin, pour ses sujets comme pour ses ennemis, le légitime souverain de France.

    S'appuyant uniquement sur les témoignages et les documents de l'époque, l'auteur invite le lecteur à suivre Jeanne d'Arc au jour le jour dans son itinéraire tourangeau, l'occasion de mieux connaître cette figure ô combien emblématique de notre Histoire !

    De très nombreuses illustrations, souvent ¬inédites, et des photos des lieux fréquentés par Jeanne complètent et enrichissent cet ouvrage.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le 9 février 1450, meurt à Jumièges Agnès Sorel, dame de Beauté, première maîtresse officielle d'un roi de France, Charles VII. Ainsi s'achève l'une des plus belles histoires d'amour du Moyen-Âge. Sa fin est à l'opposé de la vie qu'elle a menée auprès du roi ; une vie faite d'influence très bénéfique au souverain qu'elle aide à tout instant dans sa reconquête du royaume. Sous son impulsion, la France se réveille et retrouve un lustre perdu pendant la guerre de Cent ans.

    Le pays des lys reconstitué, va désormais pouvoir s'engager avec succés dans une nouvelle ère, celle de la Renaissance, qui en fera l'un des modèles du monde. Chateaubriand ne s'y trompait pas en écrivant que de toutes les maîtresses royales, Agnès Sorel avait été la seule utile au roi et à son pays. Elle va pourtant mourir soudainement à l'âge de 27 ans. En 2004, une étude scientifique de ses restes, va enfin apporter la preuve formelle de son assassinat et identifier le moyen utilisé.

    La rencontre entre cette jeune femme inconnue et son royal amant donne naissance à une descendance inouïe : Presque toutes les familles impériales et royales d'Europe, deux familles de présidents de la République et plusieurs dizaines de milliers d'anonymes ont en partage ce précieux héritage qui en fait la plus belle et la plus attachante « grand-mère » de l'Europe.

  • The Touraine region is where Joan of Arc's glorious epic journey started. There, in the "Garden of France", she convinced King Charles VII to go against his advisers and make the two decisions that were to change the course of the Hundred Years War, and of the French and English history...

    In Chinon, the plain shepherdess coming from Lorraine met Charles VII and persuaded him of her divine mission. There, he entrusted her with his army; there, the reconquest of France was initiated.

    In Sainte-Catherine-de-Fierbois, Joan of Arc found her famous sword with its five crosses.

    In Tours, she received her piece of armour and her banner.

    In Loches, after her victory over the English at Orléans, she managed to convince her "gentle dauphin" Charles to go to Reims and be crowned there, so that he would be at last, for his subjects as well as for his enemies, the legitimate monarch of France.

    Using testimonies and documents from Joan of Arc's time only, the author invites his readers to follow the Maid day after day on her journey throughout Touraine. This is the occasion to finally get better acquainted with this icon of the French history.

    This book is completed and enriched by many illustrations ­ often hitherto unpublished ­ and pictures of the places that Joan visited.

    Sur commande
  • La rencontre entre Agnès Sorel, jeune femme inconnue, et son royal amant donne naissance à une descendance inouïe : presque toutes les familles impériales et royales d'Europe, deux familles de présidents de la République et plusieurs dizaines de milliers d'anonymes ont en partage ce précieux héritage qui en fait la plus belle et la plus attachante « grand-mère » de l'Europe.
    Cette réalisation de très grande qualité, sur papier couché brillant de 200g, est extraite de l'ouvrage de Pascal Dubrisay, "Agnès Sorel, dame de Coeur et de Beauté" sous la forme d'un tiré ý part d'un mètre de large, augmenté de très nombreuses photographies, gravures et peintures représentant les descendants du couple.

    Sur commande
  • Le 9 février 1450, meurt à Jumièges Agnès Sorel, dame de Beauté, première maîtresse officielle d'un roi de France, Charles VII. Ainsi s'achève l'une des plus belles histoires d'amour du Moyen-Âge. Sa fin est à l'opposé de la vie qu'elle a menée auprès du roi ; une vie faite d'influence très bénéfique au souverain qu'elle aide à tout instant dans sa reconquête du royaume. Sous son impulsion, la France se réveille et retrouve un lustre perdu pendant la guerre de Cent ans.

    Le pays des lys reconstitué, va désormais pouvoir s'engager avec succés dans une nouvelle ère, celle de la Renaissance, qui en fera l'un des modèles du monde. Chateaubriand ne s'y trompait pas en écrivant que de toutes les maîtresses royales, Agnès Sorel avait été la seule utile au roi et à son pays. Elle va pourtant mourir soudainement à l'âge de 27 ans. En 2004, une étude scientifique de ses restes, va enfin apporter la preuve formelle de son assassinat et identifier le moyen utilisé.

    La rencontre entre cette jeune femme inconnue et son royal amant donne naissance à une descendance inouïe : Presque toutes les familles impériales et royales d'Europe, deux familles de présidents de la République et plusieurs dizaines de milliers d'anonymes ont en partage ce précieux héritage qui en fait la plus belle et la plus attachante « grand-mère » de l'Europe.

    Sur commande
  • Sur commande
empty