Taschen

  • Découvrez Vienne au tournant du siècle dernier présentée à travers ses principaux protagonistes et des reproductions sur double page d'oeuvres majeures en peinture, sculpture, architecture et design, ainsi qu'un essai de Rainer Metzger. Cet ouvrage, qui marque le centenaire de la mort des maîtres Klimt, Schiele, Wagner et Moser, s'associe à la capitale autrichienne pour célébrer 100 ans de modernisme en 2018.

  • Fêtez Sa Majesté la reine Elizabeth II avec cette fabuleuse histoire photographique de sa vie privée et publique. Foisonnant de tradition, d'histoire, d'élégance et de culture, cet album retrace ses tournées internationales, ses fonctions officielles, les mariages royaux et les jubilés et met en lumière les portraits royaux réalisés par des sommités comme David Bailey, Yousuf Karsh, Harry Benson, Nick Knight, Patrick Lichfield et bien d'autres.

    Sur commande
  • Fervent admirateur de la culture de l'Égypte et de l'Orient antiques, Achille-Constant-Théodore-Émile Prisse d'Avennes (1807-1879), orientaliste, auteur et artiste français, fut l'un des plus éminents égyptologues, bien avant la naissance même de cette discipline.
    Prisse débute ses explorations en 1836, arpentant les sites qui jalonnent la vallée du Nil, se présentant souvent sous le nom égyptien d'Edris Effendi. Il commence à publier ses notes, dessins et impressions obtenues par frottage sous le titre de Monuments égyptiens, modeste recueil de 51 planches qui suscite cependant un grand enthousiasme dans les cercles intellectuels et populaires. Encouragé par ce succès, Prisse retourne en Égypte pour approfondir son travail à la fin des années 1850. Il en revient avec L'Histoire de l'art égyptien et L'Art arabe, immenses oeuvres qui offrent un inventaire résolument complet de l'art égyptien.
    Ses albums dévoilent l'architecture, l'art graphique, la sculpture, la peinture et les arts industriels et mineurs à travers des coupes, des plans, des détails architecturaux et des décors de surface, le tout reproduit avec une sensibilité et une précision extrêmes. Comparé à d'autres ouvrages issus des grandes expéditions nationales menées en Égypte à cette période, l'inventaire de Prisse demeure le plus important recueil illustré de l'art égyptien, signé par un seul homme.
    Découvrez la collection complète des illustrations inégalées de Prisse dans un bijou visuel et un trésor d'archéologie tout en symétrie et en complexité. Auparavant seulement disponible au format XL, cette édition « Bibliotheca Universalis » rassemble tout le mystère et la richesse du recueil pionnier de Prisse dans un format compact et accessible.

    Sur commande
  • Le 31 décembre 1958, Lee Lockwood, alors jeune photojournaliste, se rend à Cuba pour couvrir ce qui semblait être la fin du régime de Batista. Il arrive la veille de la prise du pouvoir par Fidel Castro et passe une semaine à parcourir l'île avant de parvenir jusqu'au leader victorieux. Castro lui fait rapidement confiance et l'invite à revenir plusieurs fois durant les dix années suivantes, lui garantissant un accès privilégié à son cercle privé et un laisser-passer sans les restrictions habituelles imposées aux journalistes américains, qui lui permet d'explorer le pays.

    En 1965, Castro accorde à Lockwood un entretien unique et approfondi, auquel succède pourtant une série de rendez-vous manqués. Les jours et les semaines passent, et l'attente dure trois interminables mois pour Lockwood, qui connaît ce qu'ont subi et subiront beaucoup de journalistes. Mais sa patience est récompensée par une interview marathon de 7 jours qui aborde tous les sujets, des problèmes raciaux aux États-Unis jusqu'à la crise des missiles. Elle demeure encore à ce jour l'un des portraits les plus révélateurs du leader cubain.

    Parues pour la première fois en 1967, ces interviews de Lockwood, ainsi que ses commentaires, sont aujourd'hui rééditées par TASCHEN, accompagnées de centaines de photographies retraçant à la fois les semaines que Lockwood a passées aux côtés de Castro et la transformation de Cuba durant les années 1960. Des campements militaires dans les montagnes de la Sierra Maestra à la vie dans les rues de La Havane et aux rassemblements politiques, la plupart de ces clichés en couleurs sont totalement inédits. Une préface et une postface du spécialiste de l'Amérique latine Saul Landau replacent le travail de Lockwood dans son contexte, alors que les relations américano-cubaines jouent de nouveau un rôle central.

  • C'était l'époque des bals costumés, de Metropolis et de Josephine Baker; des découvertes scientifiques cruciales, de la verve littéraire et du chaos politique engendré par la République de Weimar. Après le succès fracassant de Hollywood dans les années 1930 et Jazz. Dans le New York des Années folles, l'illustrateur Robert Nippoldt s'est associé à l'auteur Boris Pofalla pour évoquer la métropole trépidante et libre qu'était Berlin dans les années 1920.

    Composé comme une visite touristique de la ville à travers le temps, Berlin of the Roaring Twenties raconte la dimension urbaine et les épisodes complexes d'une décennie de mutations, des longues artères illuminée par le nouveau réseau d'éclairage électrique aux planchers qui vibrent dans toute la ville au rythme du fox-trot et du tango. Faisant montre de sa maîtrise graphique de la lumière, de l'ombre et de l'expression, grâce à la patine que confère le tirage argentique, Nippoldt alterne portraits et paysages pour montrer le décor changeant et les centres dynamiques de cette capitale en plein essor et en pleine industrialisation, ainsi que les personnages extraordinaires qui peuplaient ce vivier artistique, scientifique et idéologique.

    Animé par une curiosité sincère pour les excentriques et marginaux, qui façonnèrent cette époque entêtante, autant que pour les «puissants», Nippoldt dresse le portrait de personnalités comme Lotte Reiniger, Christopher Isherwood, Albert Einstein, Kurt Weill, Marlene Dietrich et George Grosz, mais aussi de Thea Alba, « la femme aux dix cerveaux », de Magnus Hirschfeld, le « Einstein du sexe », et du fameux criminel local Adolf Leib. C'est ainsi que le livre pose un regard particulier sur certains des phénomènes culturels et politiques les plus marquants de l'époque, et s'attache aux plus grandes vedettes du grand écran ou à l'atmosphère chaotique engendrée par le gouvernement de Weimar.

    Au-delà des protagonistes et des lieux, le livre saisit surtout l'esprit incomparable et ineffable d'un endroit et d'un moment, d'une époque suspendue entre deux guerres mondiales et d'un pays tiraillé entre l'audace de céder à la joie de vivre et la noirceur envahissante du national-socialisme. Avant que la nuit tombe, Nippoldt nous montre tout: le feu des projecteurs et les murmures en coulisses, les usines qui sortent de terre et la physique théorique, le rugissement des stades et le silence feutré des théâtres, les chansons des Comedian Harmonists, les satires de George Grosz et l'icône Marlene Dietrich, qui ébranle les caractéristiques du genre avec sa cigarette, son chapeau haut-de-forme, son smoking, et son fameux regard aguicheur.

    Sur commande
  • Atlas major

    Joan Blaeu

    • Taschen
    • 5 Août 2016

    Les superlatifs manquent pour qualifier l'Atlas Maior de Joan Blaeu, l'un des plus grands trésors de toute l'histoire de la cartographie. L'édition originale en latin, achevée en 1565, fut le livre le plus grand et le plus cher jamais publié au cours du XVIIe siècle. Ses 594 cartes rassemblées en 11 volumes parcouraient l'Arctique, l'Afrique, l'Asie, l'Europe et l'Amérique. Son envergure et son ambition lui conféraient une place si essentielle dans l'histoire néerlandaise que l'ouvrage fait partie du Canon historique des Pays-Bas, la liste officielle des 50 personnalités, oeuvres et événements qui résument la formation des Pays-Bas.

    La reproduction de cet atlas de grande valeur, réalisée avec soin par TASCHEN, permet aux lecteurs d'aujourd'hui d'avoir entre les mains ce chef-d'oeuvre du baroque si précieux. À une époque où les cartes sont numériques et où le réseau est mondial, l'ouvrage célèbre l'éternelle beauté d'une édition imprimée et retrace le miracle de l'âge des grandes découvertes, période durant laquelle Amsterdam, ville d'origine de Blaeu, était au centre du commerce international et un point de passage des explorateurs.

    Conforme à la qualité de reproduction habituelle des ouvrages de TASCHEN, cette édition a été réalisée à partir d'un exemplaire complet de l'Atlas Maior, en couleurs et rehaussé d'or, conservé à la Bibliothèque nationale d'Autriche à Vienne, qui restitue les moindres détails et garantit une qualité irréprochable. Peter van der Krogt, professeur à l'université d'Amsterdam, aborde en introduction la signification ainsi que l'importance historique et culturelle de l'atlas tout en apportant pour chaque carte des explications détaillées qui révèlent la portée et l'ambition du chef-d'oeuvre de Blaeu. Renfermant autant une oeuvre d'art qu'une prouesse cartographique, ce livre est inséré dans un coffret qui se transforme facilement en lutrin.

    Préface de Peter van der Krogt.
    Edition reliée sous coffret.

  • Lancer des rats congelés, construire des bateaux à partir de canettes de bières, organiser des courses d'escargots ou des records de porté d'épouses... Les hommes ne sont jamais à court d'idées pour inventer les plus étranges, les plus loufoques et les plus folles manières de se mesurer les uns aux autres. Inspirés par la rivalité, la tradition ou le simple désir de se montrer, les hommes ont volontiers délaissé grâce, bon goût et décence, voire sens commun, à la poursuite de la victoire suprême. Pour montrer à quelle extrêmité nous pousse cette manie de la compétition, le designer graphique, auteur et théoricien anglo-américain Nigel Holmes présente Crazy Competitions, un tour du monde détonnant et amusant à la recherche des concours ignorés, incroyables et parfois franchement bizarres, tous brièvement abordés à travers des graphiques et des dessins attrayants. Vous découvrirez des informations surprenantes à propos des compétitions de nage en tourbière au Pays de Galles -combinaison de plongée recommandée-, d'ingestion de hot-dogs aux États-Unis -conseil: se passer de petit déjeuner- ou du concours de celui qui fait pleurer un bébé le plus vite, organisé au Japon.
    À travers un kaléïdoscope de stratagèmes apparaît un tableau attachant, sensible et attendrissant de tous les efforts humains, dans lequel Holmes prouve au fil des pages que lorsqu'il s'agit de récompenser le courage, l'endurance ou l'absurdité suprême, le monde se jette à l'unisson dans le noble art de la compétition.

    Sur commande
  • À l'époque où le Nouveau Monde était réellement nouveau, Théodore de Bry entreprit de recenser ses merveilles en s'inspirant des plus grands explorateurs de l'Histoire. De la Virginie au Brésil en passant par la Floride, son oeuvre fascina les Européens avec leurs images de paysages, de peuples et de traditions récemment découverts. Cette édition fac-similée réunit ses plus belles gravures illustrant le récit d'aventuriers tels que Thomas Harriot et Sir Walter Raleigh.

    Sur commande
  • Les terribles événements de la Première Guerre mondiale ont été immortalisés par des myriades de photographes sur chaque front. Des milliers de livres de photographies noir et blanc sur la guerre ont été publiés depuis, alors que le monde s'efforce de saisir toute l'étendue du carnage de «la plus grande catastrophe du XXe siècle». On connaît beaucoup moins les quelques images couleur de la Première Guerre mondiale, prises à l'époque par un petit groupe pionnier de photographes expérimentant la technologie de l'autochrome tout juste mise au point.

    Pour marquer le centenaire du déclenchement de la guerre, ce volume exceptionnel rassemble l'ensemble de ces remarquables photos montrant sous toutes ses facettes la guerre qui devait «en finir avec la guerre». Tirées d'archives d'Europe, des États-Unis et d'Australie, plus de 320 images en couleurs rassemblées ici permettent de découvrir sous un jour nouveau les faits les plus marquants de cette période, de la mobilisation en 1914 aux fêtes de la victoire à Paris, Londres et New York en 1919. Cet ouvrage présente les oeuvres de chacun des plus grands pionniers de l'autochrome de l'époque, comme Paul Castelnau, Fernand Cuville, Jules Gervais-Courtellemont, Léon Gimpel, Hans Hildenbrand, Frank Hurley, Jean-Baptiste Tournassoud et Charles C. Zoller.

    L'autochrome nécessitait un assez long temps de pose, ce qui explique que la plupart des photos représentent des tableaux soigneusement agencés, loin du feu de l'action sur la ligne de front. Nous y découvrons des portraits de groupe poignants, des soldats se préparant au combat, des villes ravagées par des bombardements - la vie quotidienne et les conséquences dévastatrices des opérations militaires. Un siècle après ces quatre années cataclysmiques, cette publication sans précédent apporte une dimension réaliste et humaine stupéfiante à l'un des bouleversements les plus importants de l'Histoire.

  • La Weltchronik de Hartmann Schedel ou Chronique du monde (plus connue aujourd'hui sous le nom de Chronique de Nuremberg, d'après la ville où elle a été créée) est une oeuvre encyclopédique révolutionnaire, qui fut à son époque le livre le plus richement illustré jamais édité en Europe.
    À la fois référence historique et inventaire de la culture urbaine de la fin du XVe siècle, la Chronique allait exercer une prodigieuse influence sur l'histoire culturelle, ecclésiastique et intellectuelle du Moyen Âge. Elle se distinguait notamment par son impressionnante quantité de gravures sur bois (plus de 1 800) représentant des scènes de la Bible, des atrocités humaines, des portraits de rois, de reines, de saints et de martyrs et des tableaux allégoriques de miracles, ainsi que des vues de bon nombre de cités «modernes», dont beaucoup n'avaient encore jamais fait l'objet de telles illustrations.
    Aujourd'hui, les exemplaires de la Chronique valent quelques 600 000 euros. Nous nous sommes procuré une très précieuse copie mise en couleur à la main, fidèle à l'original dans ses moindres détails, qui nous a servi à réaliser un fac-similé complet d'une qualité exceptionnelle. Au cas où vous ne liriez pas le moyen haut allemand, l'annexe très complète contenant des résumés des principales histoires du livre vous permettra d'explorer facilement cet incroyable chef-d'oeuvre historique.

  • L'éloge de JFK rédigé par Norman Mailer, article fondateur du Nouveau Journalisme d'abord publié par le magazine Esquire en 1960 sous le titre «Superman débarque au supermarché», aujourd'hui réédité en intégralité sous forme de livre photo. En complément du portrait de JFK en «héros existentiel» par Mailer, découvrez la campagne et la vie privée de Kennedy saisies par de grands noms du photojournalisme comme Cornell Capa, Jacques Lowe, Paul Schutzer et Garry Winogrand.

  • China

    Collectif

  • Beyond the wall

    Justinian Jampol

    Pendant 40 ans, la Guerre Froide a dominé la scène internationale. En première ligne du conflit mondial, les deux Allemagnes, de l'Est et de l'Ouest, avaient pour triste symbole le mur de Berlin, qui séparait amants, amis, familles, collègues et compatriotes.

    Le musée Wende, à Los Angeles (Californie), a été baptisé ainsi en référence à la période de changement qui a suivi la destruction du mur. Il a été créé en 2002 pour étudier la culture visuelle et matérielle de l'ancien bloc de l'Est et, grâce à la distance physique et psychologique acquise au fil du temps, pour promouvoir de multiples mises en perspective de cette histoire polysémique qui façonne encore notre monde.

    Ce volume encyclopédique présente plus de 2.500 éléments tirés de ses extraordinaires collections. Jamais un livre n'avait encore proposé un tel éventail d'art, d'archives et d'objets de l'Allemagne de l'Est socialiste : les symboles officiels et les expressions dissidentes, le spectaculaire et la routine, la production de masse et le fait main, le drôle et le tragique. Présenté dans un coffret pratique et élégant, le livre s'accompagne du fac-simile d'un album de famille est-allemande, composé au gré de voyages réels ou imaginaires en Allemagne de l'Est et au-delà de ses frontières.
    Des textes d'universitaires et de spécialistes d'Europe, du Canada et des États-Unis accompagnent les vestiges de ce monde aujourd'hui disparu, en évoquant des thèmes allant de la police secrète à la sexualité, des monuments aux représentations mentales.
    Plus de 900 pages présentant plus de 2.500 objets.
    Des onglets de couleur pour une navigation rapide à travers les huit grands chapitres.
    Le panorama le plus complet de la culture visuelle et matérielle de la RDA à ce jour.
    Plusieurs dizaines d'images de la vie quotidienne et des grands événements par les plus célèbres photographes de RDA.
    Des bonus contenus dans un coffret pratique: 56 pages de fac-similé d'un album de famille de RDA, illustrant des voyages réels ou imaginaires en Allemagne de l'Est et au-delà de ses frontières.
    Contenu multimédia augmenté, offrant de vidéos et d'enregistrements audio originaux d'Allemagne de l'Est.

  • L'ouvrage raconte l'histoire de cette remarquable destinée royale au travers de centaines de photographies étonnantes, inédites pour beaucoup d'entre elles, puisées dans diverses archives du Royaume-Uni (dont la célèbre Collection royale), d'Europe et des États-Unis. Ce trésor iconographique embrasse tout: de l'Histoire aux voyages en passant par la politique, le glamour et la mode, sans oublier, bien sûr, les fameux chapeaux.

  • Mêlant histoire, tradition, glamour et culture, le livre parcourt la jeunesse de la reine jusqu'à ses dernières visites officielles et cérémonies nationales. Au fil des pages, on suit son avènement pendant la Seconde Guerre mondiale, son mariage, la maternité et son couronnement, ses rencontres mémorables avec les plus grandes icônes de notre époque telles que les Beatles, Marilyn Monroe et JFK, et ses nombreux voyages dans le monde. On pénètre dans les spectaculaires palais royaux et on revit avec enthousiasme la joie des mariages royaux et des jubilés. On assiste enfin aux séances de portraits officiels pleins d'élégance, ainsi qu'aux moments informels et familiaux, tendres et pleins d'humour.

    Entre défilé des plus grands photographes et hommage à une figure royale, Her Majesty présente l'oeuvre de grands noms tels que Cecil Beaton, Studio Lisa, Dorothy Wilding, Karsh, Lord Snowdon, Patrick Lichfield, Wolfgang Tillmans, Rankin et Annie Leibovitz.

  • "Ce livre est l'oeuvre d'une vie, dans tous les sens du terme. Curtis nous a légué une collection d'une importance historique considérable et d'une intégrité artistique exceptionnelle." - Photo Art International, Londres Au tournant du XXe siècle, le photographe américain Edward Sheriff Curtis (1868-1952) s'est lancé dans le projet qui l'occupera pendant trente ans et qui lui permettra de présenter une étude magistrale des Indiens d'Amérique du Nord. En utilisant une approche ambitieuse, tant du point de vue artistique que du point de vue scientifique, il a recueilli, en mots et en images, les traces du mode de vie traditionnel des Indiens déjà en voie de disparition.

    Curtis, qui s'est entièrement dévoué à cette entreprise, est parti à la rencontre des tribus amérindiennes de la frontière du Mexique jusqu'au détroit de Behring, en gagnant leur confiance grâce à sa patience et à sa sensibilité. Cette oeuvre photographique de toute une vie a été publiée en 20 volumes entre 1907 et 1930 sous le titre: The North American Indian. Seuls 272 exemplaires ont alors été vendus, ce qui explique que l'édition originale soit aujourd'hui si difficile à trouver. Cet ouvrage immortalise l'incroyable entreprise de Curtis en rendant ses photographies de nouveau accessibles aujourd'hui.

  • Considéré comme le père de la physique moderne, Galilée est plus connu pour avoir perfectionné le principe de la lentille de télescope, lui permant d'observer la Lune et les étoiles, de découvrir les lunes de la planète Jupiter et l'apparence singulière de Saturne, d'observer les phases de Venus, et d'être le premier à discerner les taches solaires.

empty