Prendre la responsabilité au serieux

,

À propos

Issu d'un colloque international qui s'est tenu au Collège de France les 11 et 12 juin 2015, ce livre vise à restaurer le sens juridique de la responsabilité dans le traitement des trois « marchandises fictives » que sont la nature, le travail et la monnaie. Réunissant des spécialistes de tous les continents, il permet tout d'abord de prendre la mesure historique et culturelle des multiples significations que le principe de responsabilité peut recouvrir. Y sont ensuite examinées les raisons pour lesquelles la globalisation est source d'irresponsabilité en matière écologique, sociale et financière et les moyens de restaurer le principe de responsabilité. Les remèdes ainsi identifiés ont été soumis à une large discussion, débouchant sur des conclusions opérationnelles, propres à nourrir les travaux de la 21e Conférence sur le Climat qui se réunira à Paris en décembre 2015.



Sommaire

INTRODUCTION par Mireille Delmas-Marty et Alain Supiot LA RESPONSABILITÉ AU PRISME DES CIVILISATIONS Chapitre 1 - Traduire la responsabilité Jean-Noël Robert, professeur au Collège de France Chapitre 2 - Aspects de la responsabilité en Chine impériale Jérôme Bourgon, directeur de recherche au CNRS, membre de l'Institut d'Asie orientale de Lyon Chapitre 3 - En quête de la responsabilité dans l'Inde brahmanique Charles Malamoud, directeur d'études honoraires à l'École pratique des hautes études Chapitre 4 - Les Gardiens de la Terre. Le principe de responsabilité dans l'ordre rituel des sociétés voltaïques Danouta Liberski-Bagnoud, directrice de recherche au CNRS, membre associé à l'Institut d'études avancées de Nantes Chapitre 5 - Histoire du droit de la responsabilité dans le monde occidental Olivier Descamps, professeur à l'université Paris-2 Panthéon-Assas LA RESPONSABILITÉ À L'EPREUVE DES MARCHANDISES FICTIVES : LA TERRE, L'HOMME, LA MONNAIE Chapitre 6 - La responsabilité écologique Laurent Neyret, professeur à l'université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines William Fletcher, juge à la Cour d'appel du 9e circuit des États-Unis Li Bin, professeur à l'université normale de Pékin Chapitre 7 - La responsabilité sociale et sanitaire Linxin HE, attaché de recherche au Collège de France Isabelle Daughareilh, directrice de recherches au CNRS, directrice du Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale de l'université de Bordeaux Deisy Ventura, professeur à l'Institut des relations internationales de l'université de Sa~o Paulo Chapitre 8 - La responsabilité financière Janis Sarra, professeur à l'Allard Law School de l'université de la Colombie britannique Horatia Muir-Watt, professeur à l'École de droit de Science Po TITRE 3 : RELEVER LES DEFIS DU DROIT DE LA RESPONSABILITÉ Chapitre 9 - Identifier les responsables La responsabilité solidaire dans les réseaux d'entreprises, par Supriya Routh, maître de conférences à l'université du Bengale occidental, chercheur à l'université de Laval L'État, garant en dernier ressort, par François Brunet, professeur à l'université François Rabelais de Tours Chapitre 10 - Déclencher l'action en responsabilité Les lanceurs d'alerte, par René De Quenaudon, professeur à l'université de Strasbourg L'action civique, par Gregor Murray, professeur à l'École des relations industrielles de l'université de Montréal Chapitre 11 - Juger de la responsabilité Le juge national, par Vivian Curran, professeur à la School of Law de l'université de Pittsburgh Les instances internationales, par Claudia Perrone Moise´s, professeur à l'université de Sa~o Paulo Actualités de l'Alien Tort Claims Act, projection d'un entretien avec Stephen Breyer, membre de la Cour suprême des États-Unis JALONS POUR UNE RECONNAISSANCE INTERNATIONALE DU PRINCIPE DE RESPONSABILITE Chapitre 12 - Quelles recommandations en matière climatique ?
Mireille Delmas-Marty, professeur honoraire au Collège de France Luca d'Ambrosio, chargé de recherche au Collège de France Antoine Frérot, président-directeur général du Groupe Véolia Jean Jouzel, directeur de Recherches au CEA, vice-président du groupe de travail scientifique du GIEC Diane Marie Amann, professeur à la School of Law de l'université de Georgia Chapitre 13 - Quels remèdes à l'irresponsabilité ?
Kathia Martin-Chenut, chargé de recherche au CNRS, université de Strasbourg William Bourdon, avocat au barreau de Paris, président de Sherpa Philippe Pochet, directeur général de l'Institut syndical européen Stéphane Voisin, responsable de la recherche ESG chez Kepler Cheuvreux Alain Supiot, professeur au Collège de France

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782130732594

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    568 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mireille Delmas-Marty

Mireille Delmas-Marty est juriste, professeur émérite au Collège de France, où elle a été titulaire de la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». Elle est aussi membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Ses travaux portent sur l'internationalisation du droit, notamment des droits de la personne (par exemple, la justice pénale internationale), des droits économiques et sociaux (la responsabilité des entreprises transnationales) et environnementaux (la qualité du climat). Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Aux quatre vents du monde (Seuil, 2016), et intervient régulièrement dans le débat public.

Alain Supiot

Membre de l'Institut universitaire de France, Alain Supiot est professeur à l'Université de Nantes. Il est notamment l'auteur de Critique du droit du travail (PUF, rééd. coll. " Quadrige " 2002) et de Au-delà de l'emploi (Flammarion, 1999).

empty