À propos

Elle fut l'une des plus formidables aventurières du XXe siècle. Ses récits de voyage, son oeuvre photographique, ses reportages ont fait d'elle une autrice mondialement connue. Ella Maillart (1903-1997) avait l'oeil ethnographique, parfois sensuel, souvent ironique. En témoignent la quinzaine de textes inédits, peu connus ou introuvables de ce recueil, comme "Le sens du voyage" (1948), "L'école dans les nuages" (1966), "Voyage au Turkestan russe" (1935), "Le culte du serpent" en Inde, ou l'émouvant "Route à l'Est" (1939), version "sur le vif" de "La Voie cruelle". Attentive, où qu'elle soit, à la condition des femmes, Ella Maillart s'y montre à chaque instant d'une énergie et d'une curiosité inouïes, attirée comme un aimant par les contrées interdites, les trajets en zig- zag et les rencontres de hasard, pratiquant aussi l'art de la lenteur pour assimiler l'expérience, quêtant l'essentiel, qui seul est durable - l'immense nature, la liberté.



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782228930819

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Ella Maillart

Ella Maillart (1903-1997) a été l'une desvoyageuses les plus audacieuses de la première moitié du XXème siècle. Navigatrice, figurante sur des plateaux de cinéma berlinois, exploratrice dans les républiques soviétiques, correspondante en Mandchourie, infirmière dans le Turkestan chinois, disciple de sages « libérés vivants » dans le Sud indien. Dès 1946, elle revient en Suisse s'établir à Chandolin d'Anniviers où elle passe
désormais six mois par an, « de la dernière à la première neige ».

empty