La solidarite chez les plantes, les animaux, les humains

À propos

Darwin n'a pas forcément raison lorsqu'il affirme que la « loi du plus fort » règne en maître absolu dans la nature. En vérité, celle-ci met en oeuvre des systèmes de symbioses, de complémentarités et de solidarités, qui jouent un rôle déterminant dans l'évolution de la vie : les lichens sont des êtres doubles, comme les coraux, où chacune des parties apporte à l'autre sa contribution ; les champignons nourrissent les arbres qu'ils semblent parasiter ; dans le règne animal, poissons et oiseaux pratiquent des comportements d'entraide qui témoignent d'un authentique altruisme.
C'est cette histoire trop méconnue des êtres vivants que le botaniste Jean-Marie Pelt raconte dans cet ouvrage, avec le brio, l'humour et la passion qu'on lui connaît.


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Jean-marie Pelt

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    07/06/2006

  • EAN

    9782253114239

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    104 g

  • Support principal

    Poche

Jean-Marie Pelt

Jean-Marie Pelt est botaniste, écologiste et pharmacologue. Il a enseigné à la Faculté de
pharmacie de Nancy et à l'université de Metz, où il a fondé l'Institut européen d'écologie. Il a
publié de très nombreux ouvrages. Son dernier livre, Heureux les simples (Flammarion,
2011) s'est vendu à plus de 15 000 exemplaires.

empty